Ven.
18
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Des images sans figures

Un mercredi d'avril.

C'était tellement beau que je devais m'arrêter pour faire des photos.

Les voici. Je vous les livre en vrac, sans nom...

Le lac, Duras et les vivants...

Samedi matin, comme une pause dans le maelstrom, enfin de l'immobilité dans le mouvement incessant des jours ouvrés. Le temps devient ouvrable.

De souffler sur les braises, le raisin de la colère a muri...

Le feu a pris. On le savait. A force de souffler sur les braises, de semer le vent de la discorde, d'attiser les jalousies, le vent de la colère est entré dans le souffle et s'est insinué dans tous les mots.

Ça fait longtemps, non ?

Ca fait longtemps, non ?

Ca fait longtemps qu'on s'est pas parlé.

Ca fait longtemps qu'on n'est pas allé s'asseoir par un beau matin fatigué pour se parler des foules sentimentales.

Newsletter