Sam.
31
Jan

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Lueurs d'espace

Le temps retrouve un peu de son élasticité après une période d'intense densité. 

It's five o'clock

It's five o'clock et I walk.. 

It's five o'clock et je pense à cette voix de géant qui s'en va loin si loin

Il reste de la mûre...

Dehors il fait si froid. La galette n'est plus qu'un lointain souvenir en allé dans les couronnes de carton doré. Janvier, j'enviais la chaleur des mers turquoises. Je rêvais de palmiers ou bien de veillées. De chaleur.

Dans la boite aux lettres, c'est samedi. La république française s'est tue qui ne donne plus d'échéanciers. A la place un simple carton sans enveloppe et coloré troue la pénombre grise de la rangée des boîtes à papiers.

Les gens...

Les gens sont de plus en plus intelligents : il y en a de moins en moins qui supportent les cons.

Que si l'on s'en sert...

Le glas de Notre-Dame n'aurait-il pas mis la liberté d'expression sous cloche ?

© Marc Le Mene

Une ténébreuse et profonde unité

Comme une envie de sortir et se distraire. Une graine d'envie qui germe et vous emmène au cinéma voir La rançon de la gloire de Xavier Beauvois. Faire un pas de côté pour voir différemment. Un entrechat de Charlie.

Charlies ravis

Je suis Charlie.

Oui, je sais j'arrive toujours en retard

J'osais pas trop quand même. Charlie, c'est pas rien.

 

Standing ovation

C'était dans la rue. Pas sur les écrans. 

Je n'ai jamais vu autant de monde dans la rue à Dijon. Je n'y ai jamais marché aussi lentement. Aussi longuement bien entourée. 

Newsletter