Son blog
99 abonnés Miscellanées
Ses éditions
1 / 6
Voir tous
  • Notes d'un dimanche de neige

    Par
    Dans le dimanche enneigé, le temps s'est vidé, l'écho de nos dernières conversations engage à esquisser une composition qui donne un semblant de forme au vortex de nos vies. Ce seront plutôt quelques notes de lecture ou d'un journal de vie. Il y a le texte de Pierre Notte, la lecture de "L'effondrement "et "A la ligne"...
  • Le temps des autres

    Par
    Disposer de son temps, choisir son calendrier, et imposer aux autres de s'y plier, telle est la dérive des puissants, de ceux pour qui le travail est une sorte de gyrophare posé sur les actes et qui donne tous les droits.
  • Antidocte 23

    Par
     © clR © clR
  • Adieu mon bel été

    Par
    tempimagexhlmbf
    Adieu, ma liberté des chemins de halage, mes envolées de ciels italiens, et mes galoches râpées contre les roches. Ce matin, c'est retour à la case rentrée, avec sa vie en société, et ses corps enfermés.
  • Le P’tiot festival

    Par
    1d095f39-3b8c-4a13-ac94-e28b033bcabe
    A Saint-Germain de Modéon, on pénètre en terres de forêts, de lacs et de mémoire. Aux portes du Morvan, le petit village accueillait pour la quatrième année cet été Le P’tiot festival de théâtre, enfanté par Jérôme Robart. Vingt-cinq artistes ont joué cette année pendant deux séries de quatre jours. Quatre pièces quotidiennement, devant 2400 spectateurs.
Voir tous
  • Édition Je me souviens....

    Je me souviens de leurs Saint-Valentin

    Par
    Je me souviens de leurs Saint-Valentin. Elles avaient le parfum des sourires complices, fidèles et solides. En ces moments plus encore, mes parents rejoignaient une sorte de temple antique où flottaient en bannière leurs années d’amoureux parisiens.
  • Édition Des livres et nous

    Le maître ignorant, de Jacques Rancière

    Par
    1391435824
    Les familles s'inquiètent : leurs enfants prendraient du retard car un parent ne sait pas expliquer. L'histoire de Jacotot racontée par Rancière, pourrait leur parler. En exil à Louvain, ce pédagogue montre en 1818 comment enseigner ce qu'on ne connait pas. Pour lui, l'instruction est en réalité un outil pour maintenir l'inégalité entre les êtres, alors qu'ils partagent la même intelligence.
  • Édition Des livres et nous

    On a tous en nous quelque chose de Johnny

    Par
    Levy, Elsa. JOHNNY A TUÉ MON PÈRE (French Edition) . Édition du Kindle. © © Déborah Révy Levy, Elsa. JOHNNY A TUÉ MON PÈRE (French Edition) . Édition du Kindle. © © Déborah Révy
    «Johnny a tué mon père» est un roman drôle et touchant qui se dévore sans faim. Après «Je de société» et «Bouddha boudoir», Elsa Lévy confirme son talent à écrire un récit juste assez décalé pour que s'y glisse une grande tendresse envers son personnage, Louise Langlois, jeune adulte de vingt-cinq ans au regard adolescent, et sa famille, secouée par le deuil.
  • Édition Je me souviens....

    Ma grand-mère sorcière

    Par
    On entrait chez Simone par la cour de ferme ou bien par le jardinet sur la rue. Chacun des chemins avait des petits bonheurs. Côté rue, c'était le bouton à tourner du portillon, le gravier qui sonne et peut-être par la fenêtre d'à côté les sourires des cousins qui passeraient leur tête, après celle de leur mère, brune et joyeuse.
  • Édition Je me souviens....

    Alice

    Par
     © clR © clR
    Elle est debout, habillée d’une jupe noire avec un calicot à manches courtes, et elle a sous son chapeau un grand sourire qui illumine la brassée de fleurs serrées contre son coeur. C’est Alice. En noir et blanc sur la photo.
Voir tous

Tel été

Par
Voir tous
  • le 29 mai 2016

    29 mai à Dijon : Fête de l'Eldo

    Par
    La lutte continue, soyez au rendez-vous : le dimanche 29 mai 2016, le cinéma l'Eldorado et son association de soutien, le collectif Eldo, vous invitent à un rassemblement festif et solidaire : braderie d'affiches, sacs et sérigraphies Eldo, petite restauration, musique, et jeux pour les enfants. Que viva Eldorado ! Ci-dessous le film d'Isabelle et Denis Blatrix sur l'Eldo-fête 2015.