Mer.
30
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Jaurès: "ne pas fabriquer des machines à épeler"

« Il faut que vous appreniez aux enfants à lire avec une facilité absolue. Savoir lire vraiment sans hésitation, comme vous et moi, c'est la clé de tout ».

Le docteur Jean Carpentier s'en est allé

A l'âge de 78 ans. Certains se souviennent sans doute encore qu'il écopa d'un an de suspension d'exercice de la médecine  pour avoir rédigé en 1971 le tract « Apprenons à faire l'amour » ( distribué devant les lycées) qui défraya alors la chronique. En hommage, des extraits du texte.

L'objectif de 60% de bacheliers a bien été atteint avant l'an 2000

Lorsqu'en 1985 le ministre de l'Education nationale Jean-Pierre Chevènement annonce l'objectif de « 80% d'une classe d'âge au niveau bac » (c'est-à-dire en terminale) pour l'an 2000, il précise qu'en tablant sur un taux de succès des candidats au bac de 75% on devrait avoir alors 60% de bacheliers effectifs dans une classe d'âge.

L'ABC après l'ABCD

Un rappel historique passant par quelques principes afin de tenter de ''sortir'' par le haut d'une situation pour le moins confuse...

Des évolutions de notation difficiles

Benoît Hamon veut relancer le débat. Mais ce ne sera pas simple si on en juge par des évolutions significatives dans le passé.

Le sexe dangereux

Benoît Hamon va recevoir «officiellement» le rapport de l'Inspection générale sur les «expérimentations» du programme ABCD (visant à promouvoir une « culture de l'égalité et du respect entre les filles et les garçons » et à « déconstruire les stéréotypes de genre ») pour faire le point et envisager l'avenir.

Comment en finir avec le « diplôme national du brevet »?

Au fil des années, le « diplôme national du brevet » est devenu un ''mille-feuille'' dont la disparition est à l'ordre du jour si l'on en juge par les rumeurs sur ce qui est actuellement envisagé par le Conseil supérieur des programmes qui devrait rendre sa copie dans les jours qui viennent.

La Sainte Trinité du baccalauréat

Le ministre de l'Education nationale se rend ce mercredi dans un lycée de Sotteville pour évoquer le baccalauréat. La communion annuelle dans le culte d'un baccalauréat national et unitaire est plus que jamais à l'ordre du jour et commence déjà, alors qu'il devrait être de plus en plus visible qu'il s'agit d'un faux Dieu en trois personnes (le général, le technologique et le professionnel).

Non à la suppression des bourses d'agrégation?

Une pétition pour que des agrégatifs puissent conserver leur droit à une bourse d'état circule. Ces bourses seraient-elles moins légitimes parce que d'agrégation?

"Tant qu'il y aura des profs"

Dès le début de ce livre paru en 1984, Hervé Hamon et Patrick Rotman donnent clairement sa tonalité majeure qui semble d'actualité aujourd'hui encore, trente ans après...Alors même qu'une professeur des écoles vient de lancer une pétition sur le ''web'' : « Et si on arrêtait de tirer sur les enseignants ? »

Newsletter