Jeu.
23
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Sarkozy: la règle de 30% à tout va!

La semaine dernière Nicolas Sarkozy a déclaré dans deux meeting successifs qu'il fallait augmenter de 30% le temps de travail des enseignants, augmenter de 30% leur rémunération, et diminuer de 30% leur nombre.

Parents d'élèves: toujours plus de «listes indépendantes»

Ce n'est nullement un phénomène récent puisqu'il s'est déployé dès les vingt dernières année du XXe siècle où la part des suffrages qui est allée aux «listes indépendantes» est passée de 25% en 1978 à 58 % en 1998. Et les élections de parents d'élèves qui viennent de se tenir vendredi et samedi derniers ne vont sans doute pas revenir là-dessus.

"L'absentéisme'' des enseignants

Il a fait son (éternel) retour dans certains médias le week-end dernier. Mais ce marronnier médiatique est tout, sauf innocent et sans conséquences.

Vers la structuration d'une guerre scolaire inédite?

Les élections de représentants d'élèves du 10 octobre prochain pourraient en être l'occasion, même si on est encore loin d'un mouvement très institutionnalisé et de réelle ampleur nationale comme on a pu le connaître dans le passé.

L'apprentissage: un éternel retour qui avance?

Cela fait plus de vingt ans que l'objectif de 500000 apprentis a été posé. Avec François Hollande à la manœuvre, on va y arriver, c'est sûr.

Honneur aux professeurs

Il y a tout juste cent ans, Charles Péguy tombait au combat . Dix ans plus tôt, il avait rédigé un texte on ne peut plus ''commémoratif'' : « Honneur aux vieux maîtres de l'Université ». Un texte ''hors d'âge''.

Une rentrée scolaire de plus en plus tôt?

La rentrée est passée du 1er octobre aux premiers jours de septembre, mais bute désormais depuis une quinzaine d'années sur le ''verrou symbolique'' du 1er septembre qui a failli sauter cette année. Au début du XIX° siècle, les ‘’grandes vacances’’ de l’enseignement secondaire allaient du 15 août au 1er octobre.

Miracle: une femme à l'Education nationale!

26 août 1824 : un ministre de '' l'Instruction publique'' est nommé pour la première fois. C'est un homme, et même un évêque : Mgr Freyssinous ! 26 août 2014 : pour la première fois, une femme est nommée à la tête du ministère de l' « Education nationale » : Najat Vallaud-Belkacem

Un ministère d'abord de ''l'Instruction publique''? Et un ministre à l'Education nationale?

C'était il y a tout juste 190 ans, le 26 août 1824. Certains voient dans cette dénomination le signe d'une priorité accordée d'abord à « l'instruction » avant celle qui se serait imposée ensuite, à savoir une priorité donnée à « l'éducation ».

«Les héritiers, les étudiants», 50 ans déjà!

Ce livre a été très remarqué dès sa parution en 1964 parce qu'il mettait en évidence l'importance de « l'héritage culturel » (jusqu'alors méconnue) dans la réussite des élèves. Certains l'ont accusé d'avoir ouvert la voie à un certain « fatalisme sociologique » parmi les acteurs de l'Ecole jusqu'à pervertir le système scolaire lui-même, ses attentes et ses valeurs.

Newsletter