Ven.
25
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le vote des femmes, mis à l'écart de l'histoire

Le 21 avril 1944, le Comité français de libération nationale publie une ordonnance, signée par le général de Gaulle, portant organisation des pouvoirs publics en France après la Libération. Article 17 : « Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Un an plus tard, les femmes votent effectivement pour la première fois, aux élections municipales d'avril 1945.

Les 60 000 postes dans la balance?

D'un côté, le ministère de l'Education nationale ne semble guère pouvoir échapper au “plan d'économie”' envisagé ; et la tentation peut être grande pour certains de s'en prendre à la réalisation effective et totale du plan de créations de 60 000 postes pour l'Ecole durant le quinquennat. D'un autre côté, cette promesse est sans doute celle qui a été la plus emblématique de la campagne de François Hollande lors de la présidentielle.

Fioraso sur la balançoire

On aurait tort de penser que François Hollande a manqué d'inventivité dans la composition du nouveau gouvernement car, dans le jeu des '“ chaises musicales ”', il a fait preuve d'une indéniable virtuosité dans la figure de la valse inversée en nommant Geneviève Fioraso « secrétaire d'Etat à l'enseignement supérieur et à la recherche » alors qu'elle avait été « ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche » du 16 mai 2012 au 31 mars 2014.

Parité et durée à l'Education nationale

Il a été souligné que la parité a été à nouveau scrupuleusement respectée lors de la constitution du nouveau gouvernement. Certes; mais ce type de problème ne semble pas concerner le ministère de l'Education nationale, car c'est un homme qui a été encore une fois nommé ministre.

Les aléas des pronostics ministériels

Les bruits enflent. Mais si on étudie ce qui s'est passé pour les 16 nominations de ministres de l'Education nationale qui ont eu lieu ces 40 dernières années, on peut constater que les pronostics ont été le plus souvent déjoués, et que la moitié au moins des nominations ont été une surprise totale.

La journée de l'élimination de la discrimination

 

Elle a lieu le 21 mars. Mais l'Ecole n'y est guère sensibilisée, en raison sans doute du sentiment que les enseignants sont l'un des milieux les moins sensibles au racisme.

Une mise à l'index de l'ABCD de l'égalité?

À Saint-Étienne et Avignon, les directeurs diocésains de l’enseignement catholique ont écrit dans des termes quasi similaires aux communautés éducatives pour les mettre en garde contre le risque qu'il représenterait.

Le 8 mars: ça va être leur fête!

Alors, allons-y carrément ! Car les évocations du passé peuvent faire sinon du bien, du moins avoir du bon. Attention ! Les rappels qui suivent font plutôt ''mauvais genre''. On va donc commencer par les plus distingués. Et cela ira ensuite crescendo.

On ne fait pas un républicain comme on fait un catholique

C'est du moins ce qui a été affirmé il y a plus d'un siècle déjà. Serait-ce encore de pleine actualité si l'on en juge d'après certaines manifestations récentes ?

Lecture et «genre»

Selon certains dirigeants de droite, le rôle de l'Ecole devrait se limiter au « lire, écrire, compter » sans se préoccuper d'autre chose, et en particulier des inégalités de ''genre''. Mais il y a deux fois plus de garçons en échec que de filles en lecture. Serait-ce un « détail » ?

Newsletter