Ven.
27
Mar

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Les langues anciennes peuvent avoir un avenir

C'est du moins ce qui apparaît à partir de la deuxième grille horaire qui vient d'être proposée par le ministère dans le cadre de la réforme du collège.

Le collège: branle-bas et bis repetita?

Najat Belkacem devrait annoncer de nouvelles propositions sur le collège au conseil des ministres de cette semaine ; et c'est déjà le branle-bas des rumeurs et un bis repetita de postures qui

Zonage des vacances: l'éternel retour?

La semaine prochaine vont avoir lieu des concertations organisées par le ministère de l'Education nationale sur la place dans l'année des vacances scolaires, en raison notamment des modifications territoriales des régions. Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme Laurent Fabius en profite pour relayer une demande récurrente du lobby des stations de ski qui demande que soient avancées d'une semaine les vacances de printemps.

Notation: où est la surprise?

On peut s'étonner de ''l'étonnement'' entourant la position actuelle de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem quant aux propositions du ''jury'' sur l'évaluation si l'on a en tête quelques éléments historiques récents.

Les infiniment petits de la rentrée scolaire

En tête du mouvement des infiniment petits contre une rentrée scolaire avant le 1er septembre, on peut citer le SNALC qui a d'ores et déjà déposé ''l'arme nucléaire'' d'un préavis de grève pour le vendredi 28 et le lundi 31 août 2015.

Morale et religion laïque

Dans « Le Monde » de samedi dernier, le grand spécialiste de la laïcité Jean Baubérot met en garde : « notre pays ne doit pas céder à la tentation de la religion laïque ». Certes, mais... « On ne peut demander le respect de principes républicains sans poser, dans le même mouvement, la question de leurs interprétations et de leurs concrétisations » dit-il fort à propos.

Une négligence ou un titre regrettable?

Notre journaliste spécialisée dans les questions scolaires a titré son article actuellement à la Une de Médiapart : « Après les attentats, le plan sur l'école néglige l'essentiel » (à savoir, apprend-on en conclusion, « la mixité sociale »). Mais ce n'est pas évident, bien au contraire.

Chevènement, Jules Ferry et «la blessure des consciences»

Jean-Pierre Chevènement a déclaré samedi dernier sur Europe 1 que « Charlie Hebdo a le droit de faire ce qu’il veut, c’est la liberté d’expression ; mais dans l’école un professeur de dessin n’aurait pas le droit de faire la caricature de Mahomet. » Et il a invoqué en appui une citation (approximative) de la célèbre lettre de Jules Ferry aux instituteurs : « Vous devez toujours vous interroger sur le fait que ce que vous allez dire ne doit pas blesser non seulement la conscience de l’enfant, mais aussi la conscience de ses parents. »

Ne pas partir en croisade!

La vigilance s'impose d'autant plus que notre ''roman national'' historique nous y invite de façon plus ou moins patente, en particulier sous les figures apologétiques de ''croisés'' emblématiques.

Newsletter