Mar.
30
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Vote de confiance au gouvernement Valls 2 - Exprimons un vote d’espoir pour la gauche et les écologistes

La vitesse et la profondeur de la dégradation de la situation politique ont atteint un niveau inégalé. L’ensemble des mouvements politiques sont pris dans ce tourbillon et soumis à des effets de fragmentation interne et de sentiment d’impuissance collective.

Quand l'UE ne parle pas d'une seule voix face à Poutine

Rappelons nous que la Russie de Poutine a occupé la Crimée avant de l'annexer. Il n'est pas possible de permettre une nouvelle escalade contre l'Ukraine aujourd'hui.

La Paix, c'est la levée du blocus et la fin de l'occupation israélienne, et basta!

On peut retourner le problème dans tous les sens. Des trêves de 48h ou 72h ne suffisent pas. Laisser Israéliens et Palestiniens en tête à tête sous l'égide du régime autoritaire d'Al-Sisi en Egypte, sans implication de la communauté internationale qui attend que le miracle d'une paix durable sorte du chapeau, c'est tout simplement de l'irresponsabilité !

La communauté internationale doit contraindre Israël à respecter le droit international

Bande de Gaza : Largeur de 6 à 12 km. Superficie de 360 km2. 1,7 millions de Palestiniens y vivent, ce qui en fait l’une des régions les plus peuplées du monde avec  4 700 habitants au km2. La population vit un terrible blocus.  Aujourd’hui, Israël demande à 100 000 habitants  de Gaza de partir de leurs maisons.  Pour aller où ?

Qui les protège, les Palestiniens, aujourd'hui?

Consternation! Stupeur! Voilà ce que provoque le communiqué du Président de la République suite à son entretien avec le Premier ministre israélien sur les événements en Israël et en Palestine. 

Comme un besoin de réalisme

Premiers signataires: Hervé Abderrahman, Jean Artigues, Marius Basty, Mehdy Belabbas, Sybille Bernard, Françoise Diehlmann, Philippe Debruyne, Guillaume Fillon, Claire Guichet, Bernard Jomier, Gérald Kauffer, Fatoumata Koné, Pierre Lauret, Dan Lert, Aminata Niakate, Quentin Picquenot, David Revelin, Emmanuel Rivier,

Débarquement - un peu d'humour, de sarcasme et... ce qui fait méditer

Aujourd'hui, arrivent les Grands de ce monde  pour le 70e anniversaire du Débarquement: Barack Obama, qui, parce qu'il ne veut pas rencontrer Vladimir Poutine, contraint de ce fait le Président de la République à organiser deux dîners et donc à dîner deux fois.

Hep ! Vladimir Poutine, tu ne feras jamais rêver le monde

Cela fait plus de 2 mois qu'a eu lieu le référendum de rattachement de la Crimée à la Russie. Il est choquant qu'un référendum qui s'est déroulé en violation du droit international avec la bénédiction de Vladimir Poutine n'ait pas provoqué plus de réactions au sein de l'Union Européenne et de la communauté internationale.

Rebecca Harms: Le changement en Ukraine menace le pouvoir de Poutine

La tête de liste des verts allemands pour les élections européennes a accordé un entretien au quotidien allemand Hamburger Abendblatt sur les luttes de pouvoirs à Kiev et le rôle de la Russie.

François Hollande adopte hélas la méthode Schröder

La stratégie de François Hollande, en ne changeant pas de cap, est de marquer l'histoire, pensant que d’ici quelques années, le monde dira qu’il avait raison. Aussi, le fait d’être impopulaire est pour lui un risque à prendre. C’est peut-être du Blair, mais c’est surtout du Gerhard Schröder. 

Newsletter