Jeu.
24
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pour influencer Bruxelles, européaniser Paris

Questionné en 2004 sur les langues de travail à la Commission, le commissaire espagnol, Joaquín Almunia répondait : « On peut parler trois langues, dans les réunions de la Commission : français, anglais et allemand. La plupart parlent anglais. Ceux qui peuvent s’exprimer en allemand ne le font pas systématiquement. Mais ceux qui parlent français le font toujours. »

UE-Russie-Géorgie: l'énergie mène-t-elle la danse diplomatique?

Il était déjà difficile, pour l'Union européenne (UE) de signer un accord durable avec la Russie. Au point que l'ancien "accord de partenariat et de coopération" était devenu caduque en 2007, sans que rien ne vienne le remplacer. L'Allemagne avait pourtant fait de la conclusion d'un nouveau partenariat stratégique euro-russe l'une des priorités de sa présidence européenne (2007). Dans ce contexte, il devient extrêmement ardu, pour les 27 Etats membres, de définir une position européenne lisible à l'égard de la crise géorgienne.

Helmut Kuhne: "L'urgence d'une défense commune européenne"

14 juillet 2025. Les armées européennes et françaises défilent sur les Champs Elysées. Fiction fantaisiste… un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout? Helmut Kuhne, député socialiste au Parlement européen, spécialiste de la défense européenne, pose son diagnostic. Décryptage des ambitions – et des limites – de cette politique.

D’où sortent les priorités de la Présidence française?

Défense, agriculture, immigration, énergie-climat. La litanie des priorités françaises est bien connue. Mais pourquoi ces thèmes-là plutôt que d’autres ? Qu’est-ce que la France apporte de neuf au débat communautaire ? Au risque de rappeler une évidence, ce n’est pas la France qui propose des projets législatifs européens. Mais la Commission.

Sondage : les raisons du « non » irlandais

Au lendemain du « non » irlandais, la Commission européenne publie un sondage qui décrypte les raisons du « non » irlandais à Lisbonne.

Les Irlandais ont-ils dit «non» à un brouhaha inaudible?

La Convention a peut-être commis une erreur en faisant passer un texte, somme toute assez technique, pour une modification fondamentale de l’Union européenne. Maastricht proposait un changement tangible, avec une perte de souveraineté réelle : une monnaie unique.

L'Europe dit non au projet français de TVA gelée sur le pétrole: tant mieux?

Les ministres des Finances de la zone euro, réunis à Francfort au sein de l’Eurogroupe, ont rejeté, le 2 juin, la proposition française de « suspendre la fiscalité pour sa part TVA sur le prix du pétrole » (Sarkozy, interview à RTL, le 27 mai 2008). A la place, Jean-Claude Juncker, Président de l'Eurogroupe, a proposé de réfléchir à des mesures ciblées et temporaires. Autrement dit, des subventions à telle ou telle partie de la population particulièrement touchée par la hausse du prix du pétrole.

A Bruxelles aussi, la patate transgénique est chaude

Il n’y a pas qu’en France où les discussions s’échauffent, lorsque le sujet OGM débarque dans la conversation. Dans la capitale européenne aussi, le débat sur les OGM s’intensifie.

Newsletter