Lun.
26
Jan

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Voltaire... vous avez dit Voltaire

Une très courte Note, vu mes problèmes de vision. Mais j’apprends que le Traité sur la tolérance écrit par Voltaire, en 1762, quand il prend (assez tardivement !) la défense des protestants persécutés (ce qui est alors, depuis plusieurs décennies incongru, dans le contexte européen de progression de la tolérance) est en rupture de stock. Les enseignants, notamment, se précipiteraient pour l’acheter et en faire l’objet d’une leçon auprès de leurs élèves.

Etre Charlie. Etre laïque.

Après le temps de la sidération face à l’horreur, celui de la « fraternité ». Comme les autres personnes qui ont participé à la manifestation parisienne d’hier (et je suppose qu’il en fut de même ailleurs), j’ai été frappé par la force collective, l’unité dans la diversité qu’elle a représentée. Bien sûr, la présence de certains chefs d’Etats la marquait d’une certaine ambiguïté mais là n’était pas l’essentiel, loin de là.

Retour sur les crèches

Voici une Note courte, car j’ai actuellement un problème avec mes yeux. Mais je ne peux laisser sans rectification la manière dont Jean-Claude Brighelli, dans Le Point, et Agora Vox présentent ma position sur les crèches, suite à une interview sur le site de L’Obs, ainsi que la réaction de Philippe de Villiers après une autre interview (Ouest-France Vendée, 12 décembre, et 13-14 décembre).

Emile Poulat, pionnier dans l’étude de la laïcité

L’historien-sociologue Emile Poulat vient de mourir à l’âge de 94 ans. D’abord spécialiste de l’histoire du catholicisme, il a également consacré, ces vingt-cinq dernières années, une demi-douzaine d’ouvrages à l’histoire de la laïcité. Une œuvre importante que les personnes de l’académie de Poitiers, auteures d’un texte dénoncé à raison par Mediapart (21 novembre) feraient bien de lire de toute urgence !

Ce que révèle un triste sire...

Le succès actuel d’un livre dont on me dispensera de donner le titre et le nom de l’auteur, complaisamment invité par les médias dominants (la liberté d’expression s’arrête aux propos de Dieudonné, mais inclut les siens !), rappelle que la société établie n’est pas seulement une société dont il faut combattre les injustices socio-économiques, c’est aussi une société profondément inégalitaire et dévoreuse d’humanité à un niveau socio-symbolique.

Rebelle..., vous avez dit rebelle !

Les Rendez-vous de l’Histoire viennent de commencer à Blois... et se sont offerts, cette année, une belle polémique dont les intellectuels français ont le secret. Qu’il me soit permis de ne pas y participer. La question que je me pose, en effet, n’est pas de savoir si Marcel Gauchet est un rebelle ou un conformiste.

Hollande peut facilement rebondir

L’Elysée enchaîne catastrophe sur catastrophe, c’est la descente aux enfers. Et pourtant, s’il le voulait, François Hollande pourrait aisément prendre une initiative dont il sortirait grand vainqueur, lors de sa conférence de presse du 18 septembre. Ce n’est nullement un gag.

«En l’absence de Monsieur J.», de Pierre Dharréville

Mes amis, quel été pourri que cet été 2014. Je ne parle pas de la météo « mauvaise » (encore que), mais de l’été politique, celui de la géopolitique internationale, comme celui de la politique française. Je crains que, même dans ses rêves les plus fous, Marine le Pen n’espérait pas une telle décomposition politique et sociale. Et voilà maintenant que le FN s’intitule champion de la défense des « sans-dents » !

La Cour européenne: attention à une laïcité négative

Héritage de la période Sarkozy-Copé-Guéant, la loi sur l’interdiction du voile intégral est loin de sortir indemne de l’arrêt rendu ce mardi 1er juillet par la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme. Certes, très majoritairement, les juges ont débouté le recours effectué par la requérante (Affaire S.A.S. contre France).

La «gauche», la «laïcité» et les discriminations

Il y a des moments où il est vraiment difficile d’échapper à la colère ou à la dépression. C’est ce qui nous arrive depuis plusieurs mois, tant la politique suivie s’écarte de toute perspective de gauche. Manuel Vals peut dire que la gauche est en péril. C’est exact. Mais ce n’est pas du tout pour les raisons qu’il indique.

Newsletter