Dim.
30
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Fermer les volets

Mois d'août oblige, je fais une pause sur le blog, histoire de changer de rythme. J'ignore encore si nous restons à Paris ou si nous allons voir ailleurs si j'y suis, mais un peu de répit me permettra peut-être de développer d'autres écritures.

La harpe humaine dresse des ponts

L'artiste anglaise Di Mainstone imagine des instruments aussi visuels que sonores. Ses sculptures hi-tech suscitent les mouvements du corps qui en jouent en construisant des histoires chorégraphiques très futuristes.

Angoisse de la répétition


J'ai toujours regretté les cas où je n'ai pas suivi mon instinct, mais il en est où je peste de ne pas trouver de solution satisfaisante à la question. Est-ce une appréhension, un pressentiment ou une angoisse ?

Cor à cor

Dans la liste des concours de l'été ceux de circonstances ont ma préférence, même s'il s'agit ici du hasard qui n'arrive jamais de nulle part. Alors que Nicolas Chedmail, grand spécialiste du cor naturel, venait de me prêter un cor d'harmonie à palettes, Francis Gorgé m'offrait hier le mellophone à pistons qu'il avait acquis du temps du Drame.

Encyclopédie éclectique des musiques actuelles

Si j'attends d'avoir terminé les trois livres envoyés par les éditions Le Mot et le Reste je risque de ne jamais en parler, or cet éditeur est l'un des rares à s'être spécialisé, entre autres, dans les ouvrages sur les musiques qu'on dit actuelles et sont plutôt du domaine populaire, même si elles ne touchent souvent qu'un public restreint.

Déviation

Les services de presse m'ont transformé malgré moi en journaliste. Recevant quantité de disques, de DVD et Blu-Ray, de livres aussi, je me sens obligé de tout écouter, tout regarder, tout lire.

Mémoire et aide-mémoire de Philippe Dumez

Il est surprenant et encourageant de rencontrer une personne dont les goûts, si ce n'est les couleurs, se rapprochent des vôtr

Polémique

Qu'il est doux d'écrire quelques lignes qui ne prêtent pas à polémique ! Si les commentaires sont fermés sur drame.org pour cause de spams invasifs, ils restent ouverts sur mon mur FaceBook et aux abonnés de Mediapart.

Newsletter