Jean-Jacques Birgé

Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.

Bagnolet - France

Sa biographie
Compositeur de musique (Un Drame Musical Instantané, El Strøm, Centenaire, 100 albums), réalisateur de films (La nuit du phoque, Sarajevo a Street Under Siege, Le sniper…), auteur multimédia (Carton, Alphabet…), designer sonore (Nabaztag), romancier (La corde à linge, USA 1968 deux enfants), Jean-Jacques Birgé envisage la musique essentiellement dans la relation audio-visuelle, ou du moins dans sa confrontation aux autres formes d’expression artistique. Ses mises en sons d’expositions-spectacles présentent également des espaces en perpétuel devenir. ARS Electronica Award of Distinction Digital Musics, 2 fois Prix SACD de la Création Interactive, Prix SCAM du meilleur site Internet, Prix Centre Pompidou Flash Festival, Grand Prix Möbius International, Prix du Jury au Festival de Films de Locarno, BAFTA (British Academy Television Award), nominé aux Victoires de la Musique...Commencé en 2005 au rythme de 7 jours sur 7, son blog drame.org/blog compte plus de 4000 articles.
Son blog
378 abonnés Miroir de drame.org
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Les fantômes de l'Internationale

    Par
    J'ai lu d'une traite l'incroyable saga de l'hymne international composé par Pierre Degeyter sur des paroles d'Eugène Pottier. Élise Thiébaut a demandé au dessinateur Baudoin d'illustrer la chanson en introduction du livre, puis de l'accompagner tout au long de son récit. Le parcours de l'hymne planétaire du mouvement ouvrier tient de la course d'obstacles et va de scandale en scandale...
  • Years and Years fait froid dans le dos

    Par
    yearsandyears
    La menace nucléaire, la limite de garantie des dépôts bancaires, la chasse aux migrants et leur extermination déjà à l'œuvre en Méditerranée, le Brexit, le transhumanisme, les objets connectés, la perte d'efficacité des médicaments, etc., presque tout ce qui devrait nous réveiller est intégré au scénario catastrophe de cette brillante série TV dystopique...
  • Profession deux fois

    Par
    deformation
    La position du blogueur touché. Rappel, paradoxes, commentaires...
  • Biennale de Venise, de l'art en surface et profondeur

    Par
    liu-wei
    Si la Biennale d'Art Contemporain de Venise fut décevante, les expositions de Helen Frankenthaler au Palazzo Grimani, Georg Baselitz à la Gallerie dell’Accademia, Arshile Gorky à la Galerie internationale d’art moderne, Jannis Kounellis à la Fondation Prada nous remontèrent le moral. Sans oublier le pèlerinage indispensable pour Carpaccio, Le Tintoret et la découverte des palais défraîchis...
  • Tourisme bip bip

    Par
    venise
    Chaque année 37 millions de touristes arpentent Venise, mais seulement 9 millions y passent ne serait-ce qu'une nuit ! Je regrette de n'avoir pris aucune photo de ces hordes qui suivent au pas de course un petit fanion de crainte de se perdre. Mais pendant les premiers jours de notre séjour, écœuré, j'étais incapable de me saisir de mon appareil...
Voir tous