Jean-Jacques Birgé

Compositeur de musique, cinéaste, écrivain, etc.

Bagnolet - France

Sa biographie
Compositeur de musique (Un Drame Musical Instantané, El Strøm, Centenaire, 100 albums), réalisateur de films (La nuit du phoque, Sarajevo a Street Under Siege, Le sniper…), auteur multimédia (Carton, Alphabet…), designer sonore (Nabaztag), romancier (La corde à linge, USA 1968 deux enfants), Jean-Jacques Birgé envisage la musique essentiellement dans la relation audio-visuelle, ou du moins dans sa confrontation aux autres formes d’expression artistique. Ses mises en sons d’expositions-spectacles présentent également des espaces en perpétuel devenir. ARS Electronica Award of Distinction Digital Musics, 2 fois Prix SACD de la Création Interactive, Prix SCAM du meilleur site Internet, Prix Centre Pompidou Flash Festival, Grand Prix Möbius International, Prix du Jury au Festival de Films de Locarno, BAFTA (British Academy Television Award), nominé aux Victoires de la Musique...Commencé en 2005 au rythme de 7 jours sur 7, son blog drame.org/blog compte plus de 4000 articles.
Son blog
409 abonnés Miroir de drame.org
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Pause estivale

    Par
    perdrix
    Retour régulier du blog le 21 juillet.
  • Mirrormask, le cinéma des beaux rêves [archive]

    Par
    mirrormask1
    Les rêves se réfèrent aux scènes de la veille. Les enfants imaginent leurs parents, les êtres qu'ils ont croisés et qui les ont impressionnés, dans de nouvelles situations drôles, effrayantes ou abracadabrantes. Aucun film ne semble échapper à la règle. Les rêves d'adultes ont parfois le droit à la fantasmagorie sans la présence des acteurs grimés en monstres, les enfants jamais !
  • Théâtre [archives]

    Par
    J'accuse / R. Bohringer + Un Drame Musical Instantané (1989) © Jean-Jacques Birgé
    Il y avait eu Du vent dans les branches de sassafras au Théâtre Gramont avec Michel Simon et Caroline Cellier, Le cimetière de voitures d'Arrabal avec Jean-Claude Drouot, le Living Theater de Julian Beck, mais j'ai découvert l'univers théâtral avec Michel Vinaver en 1980 au Théâtre de Chaillot, Jacques Lassalle montait À la renverse avec Françoise Lebrun, Jean-François Stévenin...
  • Pauvros à tort et au travers

    Par
    pauvros-rayon-kerr
    S'il feint À tort et au travers, Jean-François Pauvros a raison, il colle à la plaque. Son disque tourne rond, même s'il est décentré. En s'associant au claviériste Antonin Rayon et au batteur Mark Kerr, il accroche le power trio aux Portes de la perception ! Le rock n'est pas mort, il bouge encore. Comme dirait Carco dans Jésus-la Caille, beaucoup d’mêlée, pas beaucoup d’casse...
  • Atom Egoyan [archives]

    Par
    atom-egoyan
    Après l'avoir encensé, la presse s'est déchaînée contre le cinéaste canadien Atom Egoyan sans que j'en comprenne les raisons. Reprocherait-on à l'indépendant d'avoir été récupéré par Hollywood ? La critique tant intello que populaire s'extasie pourtant devant les daubes on ne peut plus conventionnelles de Clint Eastwood ou Steven Spielberg...
Voir tous