Mar.
23
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Christianisme : une historiographie sous influence de la théologie

.

 

 

C'est la suite de deux récents messages dont on trouve l'origine  dans la page Facebook de mes amis protestants libéraux :

L'âme selon Aristote (4)

I, 3, 405 b 31 jusqu'à 406 b 25

 

Aristote pense que c'est une erreur d'attribuer le mouvement à l'âme.

 

L'âme selon Aristote (3)

Il est toutefois des divergences sur la question des principes, lorsqu'il s'agit de préciser leur nature et leur quantité.

Newsletter