Lun.
02
Mar

MEDIAPART

Connexion utilisateur

À la masse

Là-bas, des crétins islamistes, ignorants qu'ils sont leur propre caricature très bête et méchante, cassent à la masse des sculptures millénaires, réduisent en miette une part de l'histoire de l'humanité.

Odyssées

Reviennent les chants des oiseaux, qui s'élèvent et s'entortillent derrière la porte entrouverte. Au-dessus des immeubles, l'aube à l'horizon rougi perce vaguement parmi la brume.

Le clystère et la saignée

Interdicum donare, postea surveillum, ensuitta punire, tels sont les trois principes de la médecine de choc que nos diafoirus à la tête pensante de l’État appliquèrent, appliquent et appliqu

Lèche la semelle qui t'écrase

Rien n'est tant jouissif pour les dominants et leurs asservis, que le spectacle du dominé rebelle enfin dompté et rallié à la la seule raison qui vaille, celle du plus fort.

Adopte un ami

Les flics biterrois ont un nouvel ami : un flingue offert par leur maire d'extrême droite.

Renverser les idoles

Quand la trogne abjecte de la ploutocratie se révèle derrière le masque en lambeaux des apparences démocratiques, les foules ne bronchent qu'à peine.

J'entends le vol noir

Un café parisien, au centre de la ville. Une bourgeoise sans bling-bling, au sortir du concert de l'après-midi. Elle est avec une amie.

Clé des champs

On raconte que Wang-Fô fut sauvé de la décapitation en sautant dans la frêle barque qu'il avait peinte dans son tableau.

Débâcle de l'ogresse...

Les quelques flocons ne suffisent pas à assouvir le besoin de féerie des gamins de la ville.

Précautions

Attention : ce billet contient des propos qui pourraient heurter la sensibilité de nos lecteurs, nuire aux intérêts supérieurs des marchands de canons et des multinationales, défriser les s

Newsletter