Mer.
23
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Flan rataplan

Il était une fois un petit pays verdoyant où l'on aimait le fromage, les clochers, l'apéro à sept heures et la paix dans le monde.

Aurore cannibale

Au banquet des vainqueurs, délice de chairs tendres. Flambeaux! Ce soir on dîne aux bombes incendiaires! Dix tranches à la fois rôtissent sur le grill.

Test psycho : quelle citoyenne êtes-vous?

On est toutes des citoyennes, mais pas toutes de vraies bonnes Françaises. Pour enfin savoir qui vous êtes, faites le test!

Couteaux

Et l'on ressort, à mots à peine couverts, l'antienne éculée qui fait rimer classe laborieuse avec dangereuse, même si du labeur il n'y en a plus pour tous les pauvres.

Poupées

Au lendemain de l'élection aussi démocratique que calamiteuse, qui propulsa à la tête de l'Etat les fesses d'un ex premier flic de France inculte et affairiste, une entreprise fut

Drapeau basané

Nous, grand maire de la ville saladière et petit père fouettard du peuple de câpres et d'anchois, en cet an de grâce de notre élection au leadership de la commune provençale et sous le sacré patronage de de Saint-Pastis et de sa bourgeoise Sainte-Moto, décrétons interdite, proscrite, et vraiment pas permise, sous peine d'égorgement public du cochon d'Arabe contrevenant, l'exhibition scandaleusement ostentatoire de drapeaux pas de chez nous dits « basanés ».

Dépossession

Ici, tu es libre. Tu peux dire ce que tu veux : la loi définit peu d'exceptions à ta liberté d'expression. Ici, il n'y a pas de censure.

Bien fait pour eux!

Les sujets du « bac de français » ne déçoivent jamais ceux qui veulent réserver la littérature (et plus largement la culture) à une élite choisie, bien née, bien peignée, bien propre. Epreuves de classe par excellence, l'écrit puis l'oral des épreuves anticipées de français ne profitent qu'aux enfants de la bourgeoise cultivée et suffisamment riche pour payer sans compter des professeurs particuliers à sa bachotante progéniture.

Newsletter