Dim.
05
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Les mauvalises

Depuis qu'abêtis par des décennies de société de consomunication, nous avons renoncé à utiliser le langage comme vecteur de pensée et de sens, nous ne savons plus que faire des mots sinon les manipuler comme des débris de paroles dont quelques épaves auraient gardé un certain clinquant.

Coq au vinaigre

Il existe de par le vaste monde des types humains bien divers. Les globe-trotters ayant usé leurs semelles sur la couenne terrestre, franchi les hautes montagnes, exploré les plates plaines, sauté d'archipels en îlots, exploré les villages lacustres, déjeuné en troglodytes, soupé à l'indigène et dormi sur pilotis, s'émerveillent de cette multiplicité d'us et coutumes que dore de semblables tons chauds les couchers itératifs d'un unique soleil. Pourtant, s'ils se disputent sur la hauteur variable du Mont-Blanc, la réalité du yéti ou le goût de la sauterelle grillée, les voyageurs s'accordent sur la même véridique observation : nul sapiens-sapiens n'est plus singulier qu'un Français.

L'après-minuit d'un compte

Grèce, Épire 1961 Grèce, Épire 1961 © Henri Cartier-Bresson

C'est minuit, l'heure fatale où le chapelet des douze coups s'égraine et s'envole le rêve de Cendrillon devant le triste spectacle du carrosse merveilleux redevenu citrouille et de la robe de gala redevenue guenilles.

Mouchoirs mouillés et paradis

Gros chagrin dans le territoire des Hauts-de-Seine. L'esprit policier réactionnairo-mafieux à perdu son représentant le plus corsé. Ah, qu'il était bonhomme, Charlie! Avec son franc-parler, sa jovialité méridionale et son paternalisme vieille France ! 

Sereine supériorité du cafard

Franz Kafka's It's a Wonderful LifeFranz Kafka's It's a Wonderful Life © Pater Capaldi

Nous ne chantons pas plus que nous ne dansons. Nous ne modelons ni ne dessinons rien. Pas d'art, pas de construction, nulle invention. Ni pêche, ni chasse. Sans foi ni loi, sans y penser. Muettes, nous ne tuons pas. Nous sommes. Notre vie se réduit à trois exercices : respiration, digestion, reproduction, depuis quatre cent millions d'années.

Le petit retraité Grec doit mourir

À l'instar de tous les pauvres, qui hantent la planète en une multitude honteuse d'invisibles souffrances nées pour en baver aux profit de ceux qui se gavent sans vergogne, le petit retraité grec doit crever, et la gueule ouverte s'il-vous-plaît. Petit non de taille ni de valeur, mais de capital inexistant, le retraité Grec ose, c'est un comble après une vie de labeur pendant laquelle des patrons philanthropes lui ont donné la chance de travailler quarante heures par semaine contre un modeste salaire, vivoter d'une maigre pension.

Quel est ce secret?

L'on s'étonne, malgré tout, du peu de réaction de l’Élysée et du gouvernement face aux révélations de Wikileaks et de Mediapart.

No comprendo

Il me manque une case, j'ai la comprenette qui dérape, j'entrave que pouic aux glorieuses affaires du monde.

Comment vivre vieux?

La haine est bonne pour la santé. Cette évidence médicale saute aux yeux de l'observateur le plus ignorant des vérités scientifiques.

L'écolo en bateau

La sauvegarde de la planète est un problème trop sérieux pour qu'on l'abandonne aux écologistes. Si on les laissait faire, ces défenseurs de la nature pourraient s'en prendre pour de vrai aux intérêts des multinationales de la malbouffe et de la pollution, ça nuirait aux mafias des lobbies et l'équilibre économico-politique planétaire, fondé sur l'exploitation jusqu'à épuisement des ressources naturelles collectives au profit de quelques milliardaires, serait en grand danger.

Newsletter