Mer.
27
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pour le droit à l'information, le droit au logement et le droit syndical !

Au lendemain des poursuites en diffamation que la Caisse des dépôts et consignations a décidé d’engager contre Mediapart, au travers de sa filiale la Société nationale immobilière (SNI), plusieurs militants syndicaux et associatifs ont pris l'initiative de lancer un appel pour la tenue d’une réunion publique le 27 juin, afin de défendre le droit à l’information, le droit au logement et le droit syndical.

Le Collectif « Pour un pôle public financier au service des droits » en défense de Mediapart

Le Collectif « Pour un pôle public financier au service des droits », qui regroupe de très nombreux syndicats de toutes tendances et de nombreuses associations citoyennes vient d’apporter son soutien à Mediapart à la suite des poursuites en diffamation que la Société nationale immobilière (SNI), filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), ainsi que son président, André Yché, ont décidé d’engager contre nous.

Logement social : la Caisse des dépôts poursuit Mediapart

Filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), la Société nationale immobilière (SNI), ainsi que son président, André Yché, ont décidé d’engager des poursuites en diffamation contre Mediapart. Selon mes informations, Jean-Pierre Jouyet a donné son aval au déclenchement de cette procédure qui, par son ampleur, constitue une mise en cause du droit à l’information.

Economie : la mort programmée du pluralisme à l’Université

Les imposteurs de l’économie sont de retour. S’ils se sont faits discrets au plus fort de la crise financière, les voilà assurément de retour. Depuis quelques temps, ils tiennent même de nouveau le haut du pavé. Et de cette nouvelle arrogance, il existe de nombreux signes récents. Et accablants !

Quand Alain Minc applaudit François Hollande

C’est le propre des systèmes oligarchiques : ceux qui en profitent ne connaissent aucune sanction et survivent à toutes les alternances. Alain Minc est l’un de ceux-là, qui après avoir soutenu Nicolas Sarkozy et fait des affaires sous son quinquennat, s’autorise à applaudir des deux mains François Hollande, pour la politique économique.

Hubert Huertas, de France Culture à Mediapart

Chef du service politique de France culture, Hubert Huertas va rejoindre Mediapart au début du mois de janvier. Je voudrais dire ici la joie et la fierté que j’en éprouve.

Les menaces de plainte en cascade de Bernard Tapie

Reproduisant une dépêche publiée mardi soir par l’Agence France-Presse, une bonne partie de la presse française, mais aussi de la presse belge, vient d’annoncer que Bernard Tapie avait l’intention de me poursuivre en diffamation, ainsi que Mediapart. Je ne suis naturellement pas en mesure de le confirmer puisque nous n’avons, pour l’heure, reçu aucune assignation. Mais dès à présent, une précision s’impose : ce n’est pas la première fois que Bernard Tapie joue de la sorte, sans grand succès, de l’intimidation, sans toujours d’ailleurs passer à l’acte.

Tapie, le scandale d’Etat

Si depuis l’ouverture de plusieurs procédures judiciaires, le scandale Tapie a fait l’objet de nombreuses révélations ponctuelles dans la presse, aucune enquête d’ensemble n’avait encore été publiée, présentant l’intégralité des irrégularités qui ont sans doute émaillé l’arbitrage, ni toutes les grandes manœuvres qui ont eu lieu dans les sommets du pouvoir et qui ont contribué à faire la fortune de Bernard Tapie.

Scandale Tapie: je dois passer aux aveux

C’est le nouveau leitmotiv de Bernard Tapie : si, avec d’autres, il vient d’être mis en examen pour « escroquerie en bande organisée », c’est tout bonnement parce qu’il est la victime d’un « complot ». Or, comme je suis l’un de ceux qu’il pointe du doigt pour avoir ourdi cette machination contre lui, sans doute faut-il que je précise le rôle que j’ai joué dans cette affaire.

Newsletter