Laurent Mauduit

Journaliste, cofondateur de Mediapart

Paris - France

Sa biographie

Journaliste au Quotidien de Paris (1979), puis à l'Agence centrale de Presse (1979-1984), à La Tribune de l'économie (1984-1990). Chef du service économique de Libération (1991-1994) avant d'entrer au Monde, en charge de la politique économique française (1995-1999), puis rédacteur en chef du service Entreprises (1999-2003), directeur adjoint de la rédaction (2003-2005), éditorialiste (2006). Quitte Le Monde, en décembre 2006, en désaccord avec la politique éditoriale. Cofondateur de Mediapart. Auteur des ouvrages suivants:

 - Histoire secrète des dossiers noirs de la gauche (en collaboration), Éditions Alain Moreau, 1986

- La grande méprise (en collaboration), Grasset, 1996

- La gauche imaginaire et le nouveau capitalisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 1999

 - Voyage indiscret au cœur de l’État (en collaboration), Éditions Le Monde-Le Pré aux Clercs, 2000

 - Les stock-options (avec Philippe Jaffré), Grasset, 2002

- L’adieu au socialisme (avec Gérard Desportes), Grasset, 2002

- Jacques le Petit, Stock, 2005

- Petits conseils, Stock, 2007

- Sous le Tapie, Stock, 2008

- Les 110 propositions, 1981-2011 - Manuel critique à l'usage des citoyens qui rêvent encore de changer la vie, Don Quichotte, 2011 (ouvrage collectif de la rédaction de Mediapart) 

- Les imposteurs de l'économie, Editions Gawsewitch, 2012 (Réédité en 2013 par les Editions Pocket)

- L'étrange capitulation, Editions Gawsewitch, 2013. Cet ouvrage a été réédité en version numérique en mars 2015 par les éditions Don Quichotte.

- Tapie, le scandale d'Etat, Stock, 2013 - Cette affaire a aussi donné lieu à un documentaire Tapie et la République - Autopsie d'un scandale d'Etat (70', Nova Production), que j'ai co-écrit avec le réalisateur Thomas Johnson et qui a été diffusé la première fois par France 5 le 31 mars 2015.

- A tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient (Don Quichotte, 2014)

- Main basse sur l'information (Don Quichotte, 2016)

- La Caste. Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir (La Découverte, septembre 2018).

Consulter ici ma déclaration d'intérêts

Lire ses articles dans le journal
Son blog
704 abonnés Le Réveil
Ses éditions
1 / 4
Voir tous
  • Débat avec Ruffin, Robert et Pinçon-Charlot autour de la caste

    Par
    Débat vidéo entre François Ruffin, Monique Pinçon-Charlot, Denis Robert et moi-même autour de la question : « La caste, comment on s’en débarrasse ? Comment on la remplace ? »
  • Débats, désaccords et réflexions autour de «La caste»

    Par
    Mon ouvrage «La caste» suscite débats et controverses. On trouvera ici les vifs désaccords de Pierre-Yves Collombat, sénateur du Var et rapporteur de la commission d'enquête sur les mutations de la Haute fonction publique ; et les remarques ou suggestions d’Olivier Saby, auteur en 2012, de Promotion Ubu roi, dans lequel il apportait son témoignage sur l’enseignement, vu de l’intérieur, à l’ENA.
  • Plaidoyer pour la suppression de l’ENA et de l’Inspection des finances

    Par
    Dans mon livre «La Caste» (éditions La Découverte), je pointe l’impérieuse nécessité de briser les reins de l’oligarchie française en prenant deux mesures symboliques : la suppression de l’ENA et de l’Inspection des finances. La commission d’enquête parlementaire du Sénat sur la haute fonction publique tourne malheureusement le dos à ces pistes.
  • Ce qu'Anicet Le Pors pense de « La caste »

    Par
    En charge de la fonction publique, Anicet Le Pors, qui fut l’un des quatre ministres communistes du gouvernement Mauroy, est l’auteur d’une réforme (ultérieurement sabordée) pour démocratiser l’ENA. Bon connaisseur de la haute fonction publique, il m’a écrit pour me faire ses observations sur mon livre La caste. Pour nourrir le débat citoyen, je lui ai demandé de pouvoir publier son courrier.
  • Débats multiples autour de «La Caste»

    Par
    Depuis que mon livre La caste (Éditions La découverte) est paru, le 6 septembre, plusieurs médias s’en sont fait l’écho. On en trouvera ici la trace, ainsi que les entretiens que j’ai eus pour expliquer l’ambition que j’avais en conduisant cette enquête sur cette haute fonction publique, qui a pris le pouvoir.
Voir tous