Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Appel européen contre la dictature financière: bientôt 20.000 signatures!

Cet Appel est une initiative citoyenne née d'échanges entre lectrices et lecteurs de Mediapart. Il est proposé à la signature des citoyennes et citoyens européens. Il peut être imprimé, mis en ligne et diffusé sur tout support à la condition expresse que son intégrité soit respectée. Une charte lui est annexée afin que chaque signataire puisse prendre connaissance des conditions de signature, de publication, de diffusion et de suivi de la pétition.

 

APPEL EUROPÉEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIÈRE 

Une crise sans précédent aggrave les inégalités sociales et la pauvreté et entraîne l’Europe vers une catastrophe imminente

Nous, citoyennes et citoyens d’Europe, affirmons que cette crise n’est pas fatale comme on voudrait nous le faire croire : des solutions existent et elles doivent aujourd’hui être imposées par les peuples. Devant l’irresponsabilité de nombreux gouvernements qui font payer aux citoyens la folie des vrais responsables de la crise de la dette, à savoir les Marchés financiers, nous appelons à refuser la dictature de la spéculation financière et ses terribles conséquences sur nos vies.

Les politiques actuelles conduisent à une impasse économique

Prétextant la crise de la dette, les gouvernements imposent partout des plans de réduction des dépenses publiques qui détruisent des institutions vitales pour le bien commun : École, Hôpital, Justice, Recherche, Sécurité sociale...

Après la crise de 2008, nos dirigeants nationaux et européens s’étaient fermement engagés à limiter les effets dévastateurs de la spéculation financière : ces engagements n’ont pas été tenus ! Pire : la spéculation la plus débridée se déchaîne impunément et mine toute chance de relance économique et de réduction du chômage.

Nous refusons que la finance soit une arme qui broie les peuples au profit des plus riches

Les organismes financiers doivent être au service de la vie sociale et de l’économie, et non l’inverse. Aussi, nous affirmons qu’il faut aujourd’hui changer de politique et de modèle économique.

Nous appelons les citoyennes et citoyens des pays européens à user de tous les moyens démocratiques et pacifiques dont ils disposent pour imposer les cinq premières mesures suivantes à leurs gouvernements et aux institutions européennes :

  • l’annulation des plans d’austérité ;
  • l’interdiction de toute spéculation financière aux banques de dépôts ;
  • une taxe substantielle sur les transactions financières harmonisée à l'échelle européenne ;
  • l’audit indépendant des dettes publiques en vue de leur résorption ou de leur annulation ;
  • des réformes fiscales visant à redistribuer équitablement les richesses.

Nous nous déclarons solidaires de tous les Indignés et nous appelons à soutenir, développer et fédérer au niveau européen tous les mouvements de protestation.

À cette fin, nous appelons à occuper chaque dimanche, massivement et pacifiquement, les places publiques des grandes villes. Ces rassemblements hebdomadaires se répéteront aussi longtemps que la volonté des peuples n’aura pas été entendue et respectée. Ils ont vocation à se transformer en véritables forums citoyens pour la reconquête de la souveraineté des peuples. Reprenons en main nos destins pour lutter de façon unie et solidaire contre la dictature financière !

Mille rassemblements populaires pour une Europe des citoyens ! Mille forums citoyens contre la dictature financière !

English version of this appeal.

Télécharger ici le texte de l'Appel au format PDF

Télécharger ici la Charte de l'Appel au format PDF

Les associations, syndicats, partis... souhaitant signer cet appel sont invités à adresser un mail à cette adresse: [email protected] Leurs signatures seront publiées au fur et à mesure.

Les commentaires sont désormais fermés sur cette page. Vous pouvez poursuivre la discussion dans l'édition participative issue de l'Appel: http://blogs.mediapart.fr/edition/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere et où celui-ci se trouve reproduit.

 

L'auteur de ce billet a décidé d'en fermer les commentaires

1 commentaire sélectionné par Mediapart

Tous les commentaires

31/08/2011, 13:51 | Par JJMU en réponse au commentaire de Phil_OGM le 18/08/2011 à 13:18

Le capitalisme s'abandonnerait-il de lui-même ?... Il faudrait se mettre quelques-uns à le pousser. Un peu. Non ?...

Jean-jacques M’µ

La faim du capitalisme ?La faim du capitalisme ? © Anonyme

03/09/2011, 18:26 | Par JJMU en réponse au commentaire de JJMU le 31/08/2011 à 13:51

Faire converger l'appel contre la dictature financière et la journée syndicale du 11 octobre

03 Septembre 2011Par Dominique G Boullier

L’intersyndicale appelle à une journée d’action le 11 Octobre : à la lumière de l’appel contre la dictature financière, peut-on espérer autre chose qu’un défilé symbolique et un retour chez soi résigné comme après les nombreuses manifestations contre la réforme des retraites en 2010?

20/08/2011, 12:46 | Par Paul Emile en réponse au commentaire de Bernhard38 le 18/08/2011 à 13:45

Merci pour Léo, et je me permets de mettre le commentaire de Art Monica en haut du billet, car techniquement c'est très difficile de le retrouver pour venir y jeter un oeil !!!

19/08/2011, 13:37 par Art Monica

Un Fil est proposé pour collecter les différentes suggestions. Une petite boîte à malices citoyennes...
_____________

http://blogs.mediapart.fr/blog/art-monica/190811/appel-europ...

24/08/2011, 12:09 | Par franchise en réponse au commentaire de catski le 18/08/2011 à 13:45

j'ai signé, mon mari a voulu signer mais du fait que nous avons la même adresse internet, cela a été refusé, est-ce une signature par foyer ?

29/08/2011, 15:21 | Par Dominique C en réponse au commentaire de franchise le 24/08/2011 à 12:09

@ MONI8: C'est le moment de vous émanciper et de vous créer une adresse personnelle sur gmail ou yahoo, voire même chez votre fournisseur (FAI) FAIs qui en général en proposent 5 au moins.

Ainsi je partage mon abonnement avec mon époux, mais ila signé sous son nom et avec son adresse courriel!

Ceci dit, j'ai posé plus bas la question des signatures sur support papier. Car tout le monde n'a pas internet!!!!!!!

30/08/2011, 09:23 | Par Christophe67 en réponse au commentaire de Dominique C le 29/08/2011 à 15:21

Si j'ai bien compris, c'est à Monsieur de s'émanciper.

30/08/2011, 09:58 | Par JJMU en réponse au commentaire de Dominique C le 29/08/2011 à 15:21

J'ai répondu : la signature papier est possible pour des actions de sensibilisation, interpeller les élus ou les passants lors d'une action publique, mais il s'agit d'un Appel, et d'un appel citoyen, et non pas d'une pétition à adresser à une instance particulière. Un appel, on le reçoit et on réagit en tout ou partie selon son opinion... Il s'agit d'alerter l'opinion publique, et de l'informer du fait que nous sommes très nombreux à partager les mêmes analyses : les medias et les programmes politiques sont "appelés" autant que nous tous et toutes, chacun, chacune.

Enfin, tout le monde n'a pas Internet, soit : mais tout le monde a des yeux, des oreilles et une bouche. Du moment que l'Appel est diffusé, libre à chacun de lui donner un prolongement, pour peu qu'on en partage les points de vue, selon sa conscience et ses possibilités. Le nombre de signatures est simplement l'indicateur d'une vague non négligeable de la pensée politique actuelle en réponse à la disctature financière. Avec ou sans Internet, il est possible, à partir de cette conviction, de tirer les conclusions qui s'imposent et d'agir.

Jean-Jacques M’µ

19/08/2011, 19:53 | Par Hubert Mensch en réponse au commentaire de dianne le 19/08/2011 à 11:51

la spéculation (tout court) est un crime anti-social... Le crime contre l'humanité c'est l'Occident matérialiste (et le manque d'imagination)...

19/08/2011, 21:11 | Par jcecili en réponse au commentaire de Hubert Mensch le 19/08/2011 à 19:53

Qui pourrait me dire comment procéder pour proposer une image "bricolée" aujourd'hui sur ce thème ????

24/08/2011, 11:49 | Par Jean Claude Le Goff en réponse au commentaire de Crampon le 20/08/2011 à 12:20

Puis-je vous rappeler que les "charges sociale" comme vous dites sont une part de salaire consacrée à la sécurité. (santé, éducation , retaite etc.) Et que cette part de salaire, prévue par le CNR ( Conseil National de la Résistence) dès 1943, à été mis en oeuvre par le ministre communiste Ambroise Croisat et l'ensemble du gouvernement dès 1946.

25/08/2011, 22:05 | Par jcecili en réponse au commentaire de Hubert Mensch le 19/08/2011 à 19:53

SpeculationRevolt2SpeculationRevolt2 © Jean Louis DARRIÈRE

SpeculationHaut02SpeculationHaut02 © Jean Louis DARRIÈRE

20/08/2011, 11:06 | Par Jean-Michel Caillaud en réponse au commentaire de jcecili le 18/08/2011 à 13:57

je partage complètement cette analyse. quels juristes pourraient aider à démonter cela avec l'arsenal juridique disponible?

20/08/2011, 18:36 | Par liliane Racle en réponse au commentaire de jcecili le 18/08/2011 à 13:57

Comme vous avez raison!

Le probléme fondamental est celui-là.

Si le politique pouvait enfin ne plus se soumettre à l'économique,peut-être pourrions-nous reprendre quelqu'espoir?

21/08/2011, 07:25 | Par jose martins en réponse au commentaire de jcecili le 18/08/2011 à 13:57

Sans aucun doute au moins la spéculations sur les produits alimentaires

24/08/2011, 16:08 | Par princessedecleves en réponse au commentaire de jose martins le 21/08/2011 à 07:25

567483537.jpg

21/08/2011, 07:25 | Par jose martins en réponse au commentaire de jcecili le 18/08/2011 à 13:57

Sans aucun doute au moins la spéculations sur les produits alimentaires

19/08/2011, 13:45 | Par Dimitri Nalovic en réponse au commentaire de yvan gavoille le 18/08/2011 à 17:36

Bonjour Yvan, Bonjour à tous,

 

Je parcours votre blog qui est très intéressant et suis prêt à me joindre à votre collectif en essayant d'y apporter ma modeste contribution.

 

J'ai décidé de passer à l'action ce qui signifie plus de retour en arrière et plus de concessions que nous sommes tous amenés à faire tous les jours : Pas le temps, fatigué en rentrant du travail, envie de partir en weekend aussi, sentiment d'impuissance surtout.

 

Votre CRRIA est une idée merveilleuse et il est temps d'en faire quelquechose. avez-vous un numéro de téléphone dédié? Un lieu de rassemblement principal? Je suis joingable au 06-83-71-86-59. Le mail c'est bien mais je crois qu'il faut un moyen plus direct de rentrer en contact.

 

Ce que nous vivons me fait beaucoup penser à un film que je vous conseille tous de regarder : The 8th Wonderland. Des citoyens indignés du monde entier, lassés de la politique de leur gouvernement, décident de créer une nation, virtuelle, mais indépendante. Les décisions sont prises à la majorité de tous les citoyens, via internet, et sur un site protégé de toute attaque de pirates. Je ne vous gâcherai pas le film mais celui-ci montre aussi les déviances qu'il faut veiller à ne pas atteindre dans un mouvement de révolte.

Ce qui me permet de rebondir sur une autre question que je soulève à chaque fois que j'entrevoie des solutions que nous pouvons proposer : Comment renouveler notre démocratie pour la rendre participative de façon réelle? Sans aucun doute cela doit passer par une consultation quasi-systématique des citoyens. Mais comment rendre les mécanismes du vote plus fluide et à l'abri de toute corruption? Je n'ai pas les connaissances suffisantes mais je pense que chacun peut avoir une bonne idée. Je n'en ai pas. L'Internet me semble trop peu fiable malgré que ce soit un outils merveilleux pour la diffusion des idées.

 

Qu'en pensez-vous? Votre collecif s'est-il déjà penché sur la question? Avez-vous connaissance de points de vue intéressants sur ce thème?

 

Je vous remercie tous pour vos signatures, cela me redonne un peu d'espoir et la force de continuer à assumer mon indignation et à la revendiquer.

Bien plus qu'une pétition, cet Appel permet à chacun de se rendre compte qu'il n'est pas isolé, et c'est ça le plus important.

 

J'attends votre appel.

 

 

21/08/2011, 15:06 | Par N.Z. en réponse au commentaire de Dimitri Nalovic le 19/08/2011 à 13:45

Bonjour Dimitri,

Vous avez pose des questions tres interessantes et j'aimerai savoir si vous avez eu des reponses de la part d'Yvan.

Merci

22/08/2011, 13:48 | Par Dimitri Nalovic en réponse au commentaire de N.Z. le 21/08/2011 à 15:06

Bonjour,

Non pas de réponse de Yvan mais j'ai trouvé des choses intéressantes sur le net :

http://www.ddfrance.com/comment.html

http://tolerance-active.kiosq.info/De-la-tolerance-active-a-la

Bonne journée !

 

 

23/08/2011, 00:02 | Par N.Z. en réponse au commentaire de Dimitri Nalovic le 22/08/2011 à 13:48

Merci pour les liens!

Bonne soiree:)

 

22/08/2011, 13:49 | Par Dimitri Nalovic en réponse au commentaire de N.Z. le 21/08/2011 à 15:06

Bonjour,

Non pas de réponse de Yvan mais j'ai trouvé des choses intéressantes sur le net :

http://www.ddfrance.com/comment.html

http://tolerance-active.kiosq.info/De-la-tolerance-active-a-la

Bonne journée !

 

 

24/08/2011, 23:28 | Par yvan gavoille en réponse au commentaire de Dimitri Nalovic le 19/08/2011 à 13:45

Bonjour Dimitri, bonjour les internautes,

 

OK je vous appelle sur votre portable vendredi.

 

En ce qui concernne ATTAC, c' est une grosse machine , nationale et internationale qui voudrait tout casser, qui vide son carquois dans les étoiles sans en atteindre aucune.

 

Il ne faut fixer que les objectifs que l' on est capable d' atteindre. Autrement dit, il faut savoir tirer le petit bout de la pelote de fil et l' on s' aperçoit qu' en faisant preuve d' intelligence , la pelote se débobine sans difficulté.

 

Pour La Grande Alliance, le petit bout de fil est l' accès au travail pour tous et à partir de là, nous pourrons prétendre à tout ce que l' on veut car on aura fait a preuve que nous sommes en capacité de remporter d' autres immenses victoires.

 

A vendredi

CRRIA de Bordeaux

 

 

25/08/2011, 21:17 | Par Dimitri Nalovic en réponse au commentaire de yvan gavoille le 24/08/2011 à 23:28

Bonjour Yvan,

Je serai disponible à partir de 12h00.

A demain !

27/08/2011, 22:48 | Par yvan gavoille en réponse au commentaire de Dimitri Nalovic le 25/08/2011 à 21:17

Bonjour Dimitri, bonjour les internautes,

 

Il semble que nous ayons quelques difficultés pour communiquer mais je ne doute pas un instant que ce qui doit se faire se fera. Donc à bientôt sur le portable.

J' ajouterai que "Le Plan Marshall pour l' Emploi, les Ateliers du dû" est d' autant plus urgent à mettre en oeuvre que, nonobstant l' avantage économique pour notre pays qui réiquilibrerait son déséquilibre commercial, nos concitoyennes et concitoyens demandeurs d' emplois retrouveront, eux aussi, un équilibre chancelant voire perdu car, si l' on approfondit le proverbe :

"L' oisiveté est la mère de tous les vices"

il s' avère que l' esprit qui n' est point occupé par des pensées sérieuses, l' est par des pensées mauvaises, car il faut à l' esprit un aliment. L' homme qui n' a pas assez d' énergie pour s' astreindre à la loi du travail, en aura t'il assez pour résister à la séduction du vice? Le travail, a dit un poète ancien est "la sentinelle de la vertu", aussi, "l' oisiveté est une dangereuse sirène qu' il faut éviter", également "En chômant, on apprend à mal faire".

Quant aux italiens, ils disent : "L' oisiveté est l' oreiller du diable".

 

A bientôt au tél.

Amicalement- Yvan - CRRIA de Bordeaux

23/08/2011, 18:59 | Par gerald rossell en réponse au commentaire de Dimitri Nalovic le 18/08/2011 à 14:01

attac

vous connaissez ?

24/08/2011, 11:39 | Par Dimitri Nalovic en réponse au commentaire de gerald rossell le 23/08/2011 à 18:59

Oui je me lance avec eux... C'est déjà bien organisé je pense qu'il y a du potentiel.

 

Et j'ai fait l'acquisition du petit manuel de désobeissance civil, pour pousser un peu plus loin l'action.

 

Quelqu'un l'a-t-il déjà lu?

24/09/2011, 17:51 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de Dimitri Nalovic le 18/08/2011 à 14:01

Bonjour

Force est de constater que l' Appel Européen Contre La Dictature Financière n'avance guère. Les prochaines manifs ( en l'occurence celle du 27/09- enseignants et celle du 11/10 - interprofessionnelles, sont les occasions pour faire avancer les choses. J'ai des idées et vais les mettre en oeuvre, et comme la boite à malice d'Art Monica est en panne, j'envoie ce message individuellement à certains qui me semblent actifs.

 

J'ai effectivement la prétention de récolter, rien que pour la journée du 27/09 une centaine de signatures dans ma petite ville de province ( 50 000habitants ) et ceci avec un minimum d'investissement.( Mis à la proportion des 50 millions de français ça ferait 100 000 signatures, ce qui mérite attention.)

 

Je vais donc faire circuler dans la manifestation ( comptons au max 2000 manifestants ) 5 tracts comprenant chacunes 50 bandelettes détachables, sur lesquelles est inscrit le lien de l'Appel.

En milieu de tract ( format A4 portrait ) j'ai copié collé l'affichette de JJMU de le boite à malices. Desoous j'ai écrit :

Lisez tranquillement ce document

...et redonnez-le ...à un autre passantSignez et diffusez l'Appel sur le web à l'adresse ci dessus déchirez une bande.

Sur le site, cliquez droit sur le titre de l'article pour copier-coller le lien et l'envoyer à vos contacts.

Indignez-vous en créant et en participant aux 1000 rassemblements et aux 1000 forums citoyens.

Et tout en bas comme en signature le lien de l'appel.

Au dessus de l'affichette de JJMU, c'est à dire sur le tiers supérieur du tract, j'ai agraffé 50 bandelettes, groupées par 10 et prédécoupées, sur lesquelles j'ai imprimées en colonnes, format paysage, le lien de l'appel. ( les bandelettes se retrouvent ainsi verticales et faciles à déchirer ).

J'ai installé le tout dans une pochette plastique transparente et joint au recto le texte de l'appel sur lequel j'ai rajouté : Ne pas jeter, mais repasser à un autre manifestant.

 

J'ai préparé ainsi 5 pochettes, soit 250 bandelettes. Je les distribuerai dès le début de manif au hazard et les laisserai suivre leur chemin.

Je vérifierai et j'espère que vous le ferez avec moi, dès le lendemain sur la liste des signataires si cela a été fructueux ou non.

Désolée, je ne peux vous joindre un modèle de mon ce tract car je n' y arrive pas, mais je reste à disposition sur mon blog pour plus d'infos si nécessaire.

 

Donc, sans tarder, à votre bécane et imprimante et rendez vous le 27...

Attendant de vos nouvelles ! Soyons actifs ! Même peu nombreux nous pouvons faire beaucoup

Marie-Hélène

 

27/08/2011, 23:00 | Par yvan gavoille en réponse au commentaire de rluxemburg le 18/08/2011 à 15:12

Bonjour Cédric,

 

Bravo ! C' est en effet maintenant qu' il faut prendre le volant de votre vie en main.

 

Rejoignez nous dans "La Grande Alliance" et créez votre CRRIA ( Comité de Résistance, de Réflexions, d'Interpellations et d' Actions) dans votre ville ou dans votre quatier car, 36000 communes françaises = 36000 CRRIA.

Venez nous rejoindre sur mon blog

 

yvangavoille.unblog.fr

 

et analysez les rubriques:

"Un PlanMarshall pour l' Emploi, les Ateliers du dû", "Le Peuple trompé, l' Immobilisme en marche", "Le Parlement, ce qu' il est, ce qu' il devrait être",

"La Réforme fondamentale de la condition salariale et participative ouvrière",

"Le Big-Bang, la Révolte des confettis" (les confettis, c' est nous tous pour nos" leaders" si brillants... etc...

La Grande Alliance - yvan- CRRIA de Bordeaux

18/08/2011, 22:33 | Par FrançoisMarie en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 14:40

En précisant peut-être que cette dictature est activement relayée par nos gouvernants, au plan national, mais aussi européen...

18/08/2011, 18:15 | Par PBA en réponse au commentaire de Jean Michel Robinet le 18/08/2011 à 14:10

Jean- Michel Robinet ! +1

18/08/2011, 16:22 | Par malto cortese en réponse au commentaire de Jean Michel Robinet le 18/08/2011 à 14:10

D'accord, mais justement, la balle est aux européens, le monde attend une réponse de l'Europe, qui , contrairement à d'autres, a encore le droit de parler; la droite américaine qui souhaite nous annexer ou nous diviser,

les 9 petits bonhommes chinois à la tête d' un curieux empire mi hyper capitalisé à l'occidentale, mi dictature d'un communisme qui n'a plus de communisme que dans son nom, et qui a besoin de nous pour écouler ses produits,

les peuples sud américains, qui luttent toujours contre l'hégémonie U.S,

l' Afrique, qui a des liens de sang aves nous, sans défense ,

jusqu'en Russie...

 

18/08/2011, 14:22 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de mael1929 le 18/08/2011 à 14:13

Maël Theulière

Bref, visons la convergence pour éviter des concurrences néfastent entre mouvements qui oeuvre pour les mêmes idées.

Bien sûr !

Tous les liens sont bienvenus. Y compris, concrètement, les liens hypertexte.

18/08/2011, 16:25 | Par malto cortese en réponse au commentaire de mael1929 le 18/08/2011 à 14:13

oui, on se rassemble tous!

18/08/2011, 16:56 | Par dianne en réponse au commentaire de chafikbr le 18/08/2011 à 16:48

J'aime bien le côté symbolique de l'affaire... Ecrire directement sur le vecteur ! Sourire

18/08/2011, 15:38 | Par rivoli en réponse au commentaire de dianne le 18/08/2011 à 14:21

Un retour organisé aux « retraits cantona » est-il possible ?

E. Cantona : http://lesillon04.hautetfort.com/archive/2010/12/03/retraits-cantona.html

En outre, tout le monde peut choisir sa banque et privilégier une banque de dépôts contre les banques d'investissement (Glass Steagal Act)

22/08/2011, 00:04 | Par VBR en réponse au commentaire de dianne le 18/08/2011 à 14:21

25/08/2011, 00:33 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de dianne le 18/08/2011 à 14:21

Bonjour,

Je propose que nous nous remettions à faire des chèques il paraît que les banquiers n'aiment pas ça du tout, cela leur coûteraient plus chère alors faisons chauffer les chéquiers au lieu des cartes bancaires.

25/08/2011, 00:33 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de dianne le 18/08/2011 à 14:21

Bonjour,

Je propose que nous nous remettions à faire des chèques il paraît que les banquiers n'aiment pas ça du tout, cela leur coûteraient plus chère alors faisons chauffer les chéquiers au lieu des cartes bancaires.

31/08/2011, 12:32 | Par fiche_doublon_114565 en réponse au commentaire de dianne le 18/08/2011 à 14:21

Tout à fait d'accord avec vos propos mais : question: où placez vous ce retrait ? dans des chaussettes comme au vieux bon temps ?

cordialement

Josepine 06

18/08/2011, 14:19 | Par Ibis

Oui, la situation est inadmissible; déréliction de tout ce qui fait la force vive de la France, de l'Europe et au-delà....Merci de cette démarche!

18/08/2011, 17:55 | Par Thomas-Luis en réponse au commentaire de Virgil Brill le 18/08/2011 à 14:35

Je fais amende honorable !!!

18/08/2011, 18:02 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Guy Meunier le 18/08/2011 à 16:14

Tranquile

19/08/2011, 13:48 | Par raybor en réponse au commentaire de Guy Meunier le 18/08/2011 à 16:14

Guy Meunier,

J'ai eu 11 "recommander", contre 4 seulement pour votre MERDE.

J'ai gagné, nananère !

 

19/08/2011, 22:41 | Par raybor en réponse au commentaire de raybor le 19/08/2011 à 13:48

Dernier score, (vendredi 22h30) : 16 à 9 (plus cinq pour chacun).

18/08/2011, 16:35 | Par malto cortese en réponse au commentaire de raybor le 18/08/2011 à 15:37

il faut d'urgence faire entendre la voix des peuples européens, le reste suivra, la question n'est pas de se demander qui pour le moment ; et s'il y de grands fronts mis en place, il faudra revoter ensuite ; plus d'yper pouvoir, une représentation exemplaire fera l'affaire; ça doit pouvoir se trouver.

les mois qui viennnent sont cruciaux...

19/08/2011, 11:17 | Par marcelhic en réponse au commentaire de raybor le 18/08/2011 à 15:37

SVP arretez de deconsiderer vos candidats, vous me donnez encore - envie de voter

Pour l'appel, je n'ai pas encore signé...

 

je ne vois pas pour le moment sa fonction, ou peu être trop bien justement avec ces appels a voter incongrus ...

yj

29/08/2011, 15:42 | Par Dominique C en réponse au commentaire de raybor le 18/08/2011 à 15:37

@raybor: ou Joly, non???

18/08/2011, 14:23 | Par yan2a

Très bonne inintiatve ,

En espérant qu'ils ne la piétinent pas ,car ils ne s"imaginent pas que la guerre civile est proche .

18/08/2011, 14:32 | Par dianne en réponse au commentaire de Crocus le 18/08/2011 à 14:27

Tout à fait ce que j'ai pensé... Sourire

18/08/2011, 23:14 | Par 6k en réponse au commentaire de Crocus le 18/08/2011 à 14:27

On ne demande pas l'aumône aux milliardaires, on exige, entre autre, à terme l'interdiction de ces monstrueuses fortunes de quelques uns face à la misère des autres. Qu'il s'agisse de l'appauvrissement de nos peuples ou de la famine des peuples qui n'en finissent pas "d'émerger", proie tout indiquée des spéculations les plus ignobles, sur les produits vitaux comme les céréales, le riz. Les propositions des "milliardaires" qu'on commence à entendre sont une insulte : nous sommes la richesse du monde.Le système économique dominant a fait la preuve qu'il est mortifère. Il faut en finir. J'espère que cette pétition n'est qu'un commencement.

20/08/2011, 09:26 | Par francisco santiago en réponse au commentaire de 6k le 18/08/2011 à 23:14

incroyable toutes ces réponses suscitées par l'initiative de Mediapart. Seront nous assez nombreux pour faire pression? Mais comment faire pour controler la politique au profit de la majorité. faut-il changer la législation et pouvoir déméttre un président dévoyé car ne respectant pas la démocratie , car une fois élu ,

la voix de la majorité est étouffée. Celà ne sert à rien de changer nos politiques au plus haut niveau s'ils sont laissés sans controle.

20/08/2011, 09:26 | Par francisco santiago en réponse au commentaire de 6k le 18/08/2011 à 23:14

incroyable toutes ces réponses suscitées par l'initiative de Mediapart. Seront nous assez nombreux pour faire pression? Mais comment faire pour controler la politique au profit de la majorité. faut-il changer la législation et pouvoir déméttre un président dévoyé car ne respectant pas la démocratie , car une fois élu ,

la voix de la majorité est étouffée. Celà ne sert à rien de changer nos politiques au plus haut niveau s'ils sont laissés sans controle.

19/08/2011, 23:24 | Par Daoud en réponse au commentaire de Crocus le 18/08/2011 à 14:27

> Ai entendu à la radio ce midi que certains millardaires proposent de mettre la main à leur poche pour aider à renflouer la dette de leur pays (tel WarrenBuffet)

J'ai entendu aussi ces annonces. D'un naturel désormais plutôt méfiant, je me demandais si ce n'étais pas encore une technique d'enfumage de plus (cf. sursaut éthique de N$ à Toulon en 2008 et son vaste engagement personnel de lutte mondiale pour terrasser l'immoralité du capitalisme financier). Devant les caméras, il s'agit désormais de faire semblant d'aller dans le sens du vent pour précisément changer le moins de choses possibles, voire pour faire avaler plus facilement des "réformes progressistes". Faudra comparer les montants perdus des deux cotés de la balance.

18/08/2011, 14:33 | Par Agnès GOUINGUENET

Signé à l'instant.

Agnès Gouinguenet.

N.B. Vous est-il possible d'améliorer un peu la formulation du premier titre, à ce niveau : "et la pauvreté, entraînant" au lieu de "et la pauvreté et entraîne" ? C'est plus joli au niveau du style littéraire; ne rien négliger car cet appel concerne tous les Français. Merci.

 

25/08/2011, 10:10 | Par boudinovitch en réponse au commentaire de Virgil Brill le 18/08/2011 à 14:58

C'est bien pour cela que j'ai signé.

Cordial salut

18/08/2011, 14:42 | Par IzaBzh

J'ai signé, je partage et grand bravo pour l'initiative !

18/08/2011, 14:52 | Par Art Monica en réponse au commentaire de blab blab le 18/08/2011 à 14:47

Oui, blab blab, les traductions sont dans les tuyaux.

18/08/2011, 14:55 | Par blab blab en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 14:52

Y'a déjà quelqu'un sur la traduction allemande? Jy contribuerais volontiers.

18/08/2011, 14:54 | Par dianne en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

Absolument d'accord avec vous... On s'étonne même que cela n'ait pas été abordé sérieusement en amont par l'ensemble du personnel politique.

19/08/2011, 16:17 | Par peneloppe en réponse au commentaire de dianne le 18/08/2011 à 14:54

Retirer son argent, pour en faire quoi? Il vaut mieux, c'est le choix que j'ai fait depuis 2006, opter pour une banque comme le Crédit Coopératif laquelle, est "par vocation, la banque de l'économie sociale : coopératives, mutuelles, associations, organismes sociaux ...", et s'implique dans 'les projets d'économie solidaire'.

Petit détail : les commerçants me disent régulièrement que ma carte bancaire (fond blanc cassé), est "très jolie, sympa, etc!"

20/08/2011, 21:17 | Par Jeanne Azou en réponse au commentaire de peneloppe le 19/08/2011 à 16:17

Bonjour Penelope

Tout à fait d'accord.. Même expérience

la banque ? "tu l'aimes ou tu la quittes" TranquileRire

 

18/08/2011, 15:02 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

Robert Marot _________ Une suggestion d'action à mettre tout de suite dans la boite à malices citoyennes: retirer chaque mois les fonds bancaires disponibles et n'y laisser que le strict nécessaire. . Mesure valable pour ceux et celles qui ne sont pas débiteurs, évidemment...

18/08/2011, 18:05 | Par L.Mallet en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 15:02

Ou susceptibles de demander des crédits: cela fait déjà beaucoup, beaucoup de monde en moins. Ce qui n'empêche pas l'idée d'être bonne.

18/08/2011, 15:11 | Par Georges Pons en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

Il y a encore plus simple: fermer ses comptes dès que possible ou n'y laisser en effet que la couverture nécessaire des prélèvements automatiques difficiles à délocaliser sur une autre banque. En l'occurrence la NEF qui, si elle ne sépare pas radicalement les activités bacaires entre dépôts et crédits, le fait dans une perspective non spéculative et dans une transparence quasi totale. Je regrette seulement que sa convention avec le Crédit coopératif ne soit pas vécue de manière beaucoup plus cinstructive.
Cela dit, je signe évidemment cet appel, sans barguigner !

18/08/2011, 16:45 | Par malto cortese en réponse au commentaire de Georges Pons le 18/08/2011 à 15:11

oui et dans la mesure du possible , évitons les prélèvements bancaires!

des circuits économiques autonomes et locaux se mettent en place, Espagne catalane, France ..., ça commence.

18/08/2011, 19:28 | Par Olibiobus en réponse au commentaire de malto cortese le 18/08/2011 à 16:45

Oui, lesquelles ?

19/08/2011, 18:09 | Par malto cortese en réponse au commentaire de Olibiobus le 18/08/2011 à 19:28

Le premier des nouveaux réseaux économiques de l'alimentation, ce sont déjà les AMAP, association pour le maitien d'une agriculture paysanne, qui vient de fêter ses 10 ans en France, mis en place d'abord au Japon, puis aux Etats Unis, pour être développés en france; les intermédiaires de la distribution et de l'agro- industrie sont éliminés du circuit, les paysans peuvent vivre de leur travail un peu mieux, et le consommateur est content car il sait ce qu'il mange;

une agriculture sans pesticides ni engrais chimiques, une aide pour ceux qui veulent sortir de l'agriculture conventionnelle ( chimique ) qui détruit la terre vivante longtemps...

(un site qui tente d'interpeler les élus depuis les dernières élections, alimentons l'Europe, puis alimentons les régions sur la question cruciale de l'alimentation et de la terre.)

le panier de légumes est acheté à l'avance au paysan, un panier par semaine, (à condition de ne manger que des légumes de saison;)

on peut retrouver ces agriculteurs sur les marchés de plein air, car on les connait, on n'est pas enchainé à une AMAP, ça va , ça vient ; le paysan décide lui même du nombre de familles qu'il peut nourrir; c'est une relation conviviale, humaine;

les SEL également en place (systèmes d'échanges locaux) existent déjà, et d'autres ...on échange pas seulement des produits, mais aussi des savoir-faire.

plus tout le tissu de l'économie sociale et solidaire( voir le parcours de Claude Alphandéry, grand résistant) ...

 

23/08/2011, 14:48 | Par âge du faire en réponse au commentaire de Olibiobus le 18/08/2011 à 19:28

Oui, lesquelles???

Renseignez-moi, merci!

18/08/2011, 15:48 | Par raybor en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 15:24

D'accord pour cette banque citoyenne, mais avec toutes les garanties et les garde-fou pour qu'elle ne devienne pas rapidement une banque comme les autres. Qui en garantira l'originalité et la spécificité citoyenne ? Au départ, le Crédit Agricole était une banque coopérative : en quoi se distingue-t-elle des autres aujourd'hui ?

20/08/2011, 21:24 | Par Jeanne Azou en réponse au commentaire de raybor le 18/08/2011 à 15:48

 

 

Bonjour Raybor

"en quoi se distingue-t-elle des autres aujourd'hui ?"

Elle se distingue en étant un des plus gros requins.. logée en paradis !

Mutuelle et coopérative à ses origines...

'le bons sens près de chez vous" a sérieusement dérapé au fil du temps...

Effectivement, quels garde-fous pour une banque citoyenne ?

Perfectibles, Le Crédit Coopératif, et la Nef ont déjà lavantage d'exister

 

18/08/2011, 16:52 | Par malto cortese en réponse au commentaire de KAK50 le 18/08/2011 à 15:12

tout à fait possible, sauf que la loi actuelle , faite pour les cartels bancaires, ne le permet pas encore; c'est pour ça que la NEF est obligée de s'adosser aux banques popu.

 

 

19/08/2011, 17:15 | Par Guy Delaunay en réponse au commentaire de KAK50 le 18/08/2011 à 15:12

Il existe une banque plus solidaire, plus éthique, plus en phase avec ce projet:

Allez consulter son site ainsi que celui de la NEF.

De plus, le groupe tente de fédérer au niveau européen les différentes banques éthiques existantes. Cà fait bizarre "banque éthique", non ? Mais çà existe vraiment !

18/08/2011, 18:36 | Par poppie en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

@Robert Marot

Excellent! Je vais suivre votre conseil et le divulguer autour de moi.

Et, évidemment propager cet Appel au maximum.

 

19/08/2011, 08:31 | Par PilouCamomille en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

@ Robert Marot,

Bonjour, si vous êtes ancien banquier, vous savez sans doute que les banques, ainsi que de nombreuses entreprises partout dans le monde, ont créé des milliers de sociétes off-shore dans les paradis fiscaux afin d'échapper à l'impôt. Une politique fiscale, même plus juste, s'attaquera à la partie émergée de l'iceberg, et rapportera des clopinettes, car l'essentiel des richesses se trouve dans les paradis fiscaux, le patrimoine ou les banques suisses, et pas sur la feuille d'impôt sur le revenu...

Vous savez sans doute aussi que l'on peut quasi instantanément interdire les paradis fiscaux. La dette est intimement liée aux évaporations fiscales dont le trou noir s'appelle "paradis fiscaux", les niches fiscales ne sont qu'une aimable plaisanterie par rapport à ce qui transite dans les sous sols du sytème.

L'appel fait l'impasse sur cet aspect majeur, je ne le signerai donc pas.

Bien à vous

21/08/2011, 07:54 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de PilouCamomille le 19/08/2011 à 08:31

Bonjour PilouCamomille.

En pratique, et puisque vous écrivez que c'est possible très vite, comment interdire les paradis fiscaux ?

Peut-être cet Appel n'est-il qu'à l'état embryonnaire; il a donc besoin d'être alimenté pour grandir, se développer, se modifier, et ne point avorter par manque de soins.

L'Enfer est pavé de bons sentiments, certes; et le Ciel ?

Merci.

21/08/2011, 09:06 | Par PilouCamomille en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 21/08/2011 à 07:54

@ Agnès,

Je vous renvoie au petit livre de Verschave : "De la Françafrique à la Mafiafrique" (3 euros, c'est donné!), qui analyse le problème de la corruption, et donc des paradis fiscaux évidemment.

" L'ancien Directeur de la Caisse des Dépôts, la + grande banque française, a déclaré qu'on pouvait quasi instantanément interdire les fonctionnements hors la loi des paradis fiscaux, qui sont tous des pays vassaux, c'est une question de volonté politique". Et donc de décisons politiques.

Selon le FMI, 50% des transactions commerciales internationales transitent par les paradis fiscaux, pour échapper à l'impôt. ( 4000 banques, les 2/3 des hedges founds, + 2 millions de sociétés écrans) une paille! sans oublier l'argent de la drogue. Si nous ne les combattons pas, nous pouvons faire une croix sur les services publics, les retraites, la santé etc. Voilà pourquoi leur absence dans la liste me semble problématique.Comment l'obtenir? Une pétition était justement un bon moyen de le demander...

21/08/2011, 09:07 | Par PilouCamomille en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 21/08/2011 à 07:54

@ Agnès,

Je vous renvoie au petit livre de Verschave : "De la Françafrique à la Mafiafrique" (3 euros, c'est donné!), qui analyse le problème de la corruption, et donc des paradis fiscaux évidemment.

" L'ancien Directeur de la Caisse des Dépôts, la + grande banque française, a déclaré qu'on pouvait quasi instantanément interdire les fonctionnements hors la loi des paradis fiscaux, qui sont tous des pays vassaux, c'est une question de volonté politique". Et donc de décisons politiques.

Selon le FMI, 50% des transactions commerciales internationales transitent par les paradis fiscaux, pour échapper à l'impôt. ( 4000 banques, les 2/3 des hedges founds, + 2 millions de sociétés écrans) une paille! sans oublier l'argent de la drogue. Si nous ne les combattons pas, nous pouvons faire une croix sur les services publics, les retraites, la santé etc. Voilà pourquoi leur absence dans la liste me semble problématique.Comment l'obtenir? Une pétition était justement un bon moyen de le demander...

22/08/2011, 10:53 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de PilouCamomille le 19/08/2011 à 08:31

Il s'agit de signer pour 5 premières mesures...

L'interdiction des paradis fiscaux pourrait être la sixième !!!

Ne faisons pas la fine bouche !

19/08/2011, 14:15 | Par jfhuertas en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

Je suis tout a fait d'accord avec toi Robert. Il faut trouver un moyen de priver les institutions financières de la matière première utilisées dans cette industrie:l'argent

Mais je pense que ta stratégie de coordiner des retraits mesuels à l'échelle nationale va être difficile à implémenter. Et cela pour deux raisons:

1) Les résistants que nous sommes n'avons malheureusement pas les moyens de communication en place pour toucher toute la population et organiser ce genre d'activités à si grande échelle

2) Les gens ont souvent besoin de leur argent dans leur compte en banque pour vaquer à leurs occupations journalières ou honorer des paiements mensuels (comme tu l'as justement mentionné)

Mais il y a une autre solution qui existe et que je voudrais proposer à ce forum et à des gens comme toi Robert. Des banquiers honnêtes qui sont fiers de faire leur métier et qui en ont marre de voir leur profession traînée dans la boue par certains de leurs collègues, avides de profits.

Fonder une banque du peuple européenne qui ne fera que ce qu'une banque est censée faire:

1) Mettre notre argent dans des coffres et nous donner une carte pour l'utiliser.

2) Prêter une partie de cet argent à des individus et entreprises locales

3) Investir l'épargne dans des projets longs termes qui amélioreront la qualité de vie des européens aujourd'hui et demain

Cette banque sera une coopérative citoyenne à but non lucratif avec des status très spécifiques assurant:

1) une transparence totale sur l'activité des employés,

2) permettant une élection démocratique des dirigeants de la banque par ses membres à intervales réguliers (2 ou 3 ans) à raison d'un vote par membre

3) ayant en place un comité de surveillance populaire formé d'un groupe de membres tournant

4) tout profit réalisé par la banque sera redistribué aux membres

Pour être membre il suffit d'avoir un compte à la banque et y placer son épargne.

Dans le climat actuel, je suis étonné que personne n'ait déjà proposé cette initiative. Elle ne peut que marcher. Les européens sont excédés par l'industrie financière actuelle et sont en attente d'une alternative crédible.

C'est le moment parfait pour inventer la nouvelle banque de demain

Une banque dont les clients seront aussi les propriétaires. Une banque attirant des banquiers honnêtes qui ont choisi ce métier par pour s'enrichir en dépit de tout et de tous, mais pour servir l'intérêt commun, pour être une force positive dans la société. Pour participer activement aux décisions qui formeront le monde de demain.

Parti pris.

Robert, es-tu avec moi? et vous tous, résistants modernes? si oui, retrouvons tous dans les locaux de media part et commençons ce projet ensemble, tout de suite.

19/08/2011, 16:40 | Par yvan gavoille en réponse au commentaire de jfhuertas le 19/08/2011 à 14:15

Bonjour jfhuertas, bonjour Robert, bonjour les internautes,

 

"Fonder la banque de demain, une banque dont les clients seront aussi propriétaires"

 

Cela a déjà été fait, elles s' appellent banques mutualistes (Crédit mutuel, crédit agricole...) et très rapidement, la main-mise du politique a sévi, la dynastie des Pflimlin pour le Crédit mutuel par exemple et depuis, c' est une banque comme une autre. Non il faut commencer la rebellion organisée en visant des objectifs archi-prioritaires et atteignables rapidement. La suite, car suite il y aura, en découlera quasi automatiquement.

Pour commencer, surtout ne pas vider notre carquois vers les étoiles sinon, c' est le bide assuré.

 

Pour ma part, l' extrême urgence c' est l' emploi des jeunes et des moins jeunes. Un emploi assuré dès la sortie des études et un emploi de reclassement pour les moins jeunes qui tombent au chômage. Pour cela, je préconise "Un Plan Marshall pour l' Emploi, les Ateliers du dû" qui seraient financés par les Euro-bonds émis par l' Union Européenne dont la mise en chantier est décrite dans mon blog : yvangavoille.unblog.fr (puis cliquez sur pressbookbinder).

Il faut savoir que les politiques comptent sur la croissance pour atteindre ce but qui, évidemment et ils le savent pertinemment, ne le sera jamais, sinon dans 1000 ans!

 

Afin de réaliser ce premier objectif, il faut rassembler massivement tous nos bulletins de vote sur le ou la candidate qui nous reconnaîtra et qui acceptera de lancer ce fameux "Plan Marshall pour l' Emploi" lors de l' élection présidentielle de 2012. Toutes et tous unis, nous représentons une force incontournable parfaitement capable d' imposer notre vision de l' avenir.

 

Sur mon blog, analysez également : "L' Europe unie, ce qu' elle devrait être si..." , "Le Peuple trompé, l' Immobilisme en marche", "La Réforme fondamentale de la condition salariale et participative ouvrière".......

 

Rejoignez nous dans la "Grande Alliance" animée par les CRRIA (Comité de Résistance, de Réflexions, d' Interpellations et d' Action".

A bientôt amis - Yvan Gavoille

CRRIA de Bordeaux

 

 

28/08/2011, 14:49 | Par magali maeder en réponse au commentaire de jfhuertas le 19/08/2011 à 14:15

Je suis d'origine alsacienne,et mes parents ont toujours recommandé à toute la famille de se méfier de ce genre de banque:le clan PFLIMLIN avait mis la main à la pâte et ce fut la derive totale;pour finir par la gestion d'un autocrate Breton!!!!donc, méfiance totale!!!!

19/08/2011, 18:21 | Par Xavier BARBE en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

Bonjour Robert, je suis depuis trois ans "client" du crédit coopératif pensez vous que je dois imposer ces principes à cette banque qui prétend ne pas faire d’actifs toxiques ?

20/08/2011, 00:14 | Par JEAN-CLAUDE BOTTERO en réponse au commentaire de Robert MAROT le 18/08/2011 à 14:52

Merci pour votre commentaire si je peut me permettre "éclairés" malheureusement beaucoup de monde ne peut pas se permettre de faire préssion sur les banques , ils sont à découvert le 1er du mois .

Nous sommes dans un monde d'esclaves liés au bon vouloir du pouvoir financier et bien sur des grands patrons qui font tout pour voir le SMIC au plus bas

Merci encore pour votre message

18/08/2011, 15:05 | Par Art Monica en réponse au commentaire de citoyenne57 le 18/08/2011 à 14:58

Citoyenne 57 _______ Il faut proposer les ustensiles qui nous sont les plus familiers! . Les casseroles, ça fait du bruit et c'est un beau symbole de la vie quotidienne ... en plus d'être accrochées au derrière des corrompus ;-)

18/08/2011, 15:08 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de citoyenne57 le 18/08/2011 à 14:58

citoyenne57

Question: prendrons-nous des casseroles lors de nos rassemblements pour nous faire entendre comme l'ont fait les Islandais?

Nous ne sommes pas les chefsSourire

Personnellement ça me paraît une bonne idée. Et l'Islande un bel exemple.

18/08/2011, 16:58 | Par malto cortese en réponse au commentaire de citoyenne57 le 18/08/2011 à 14:58

oui et pour sortir du CAC, il faut un RAC, un Rassemblement Anti Casseroles, celles que beaucoup trainent depuis trop longtemps derrière eux!

18/08/2011, 18:20 | Par Emmanuel Esliard en réponse au commentaire de citoyenne57 le 18/08/2011 à 14:58

Très bien citoyenne57, de plus cela permet de nous distinguer à l'oreille et au premier coup d’œil des tripatouilleurs de Rollex compulsifs !

22/08/2011, 10:56 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de citoyenne57 le 18/08/2011 à 14:58

Sincères félicitations à toute l'équipe de rédacteurs de cet appel pour cette belle synthèse.

Grand merci

19/08/2011, 17:04 | Par yvan gavoille en réponse au commentaire de Alain CABOS le 18/08/2011 à 14:59

Bonjour Alain Cabos, bonjour les internautes,

 

"C' est ce qui s' appelle une affaire menée de main de maître!"

 

Certes mais ne vendons pas la peau de l' ours...! Ce qu' il ne faut surtout pas rater, c'est le PREMIER rassemblement qui doit être massif et organisé.

Il est impératif de fixer une date de départ de ces manifestations qui ne devront surtout pas ressembler à un cortège de "braillards", à un cirque !

Il faut pouvoir nous imposer dès le premier rassemblement par notre grand nombre et par notre tenue qui devra être exemplaire.

 

Surtout ne pas imiter les rassemblements des indignés qui ne sont ni rassembleurs, ni à à la hauteur de l' enjeu, des objectifs à atteindrequi sont : Les points précisés par Médiapart" dans son appel + le plan d' action de "La Grande Alliance" via les CRRIA (Comité de Résistance, de Réflexions, d' Interpellations et d' Actions)

 

Avant de débouler comme une horde de sauvages sur nos places publiques, communiquons et organisons intelligemment nos actions.

Ayez toujours à l' esprit que si nous ne pouvons rentrer par la porte, il y aura toujours une fenêtre à exploiter; pour réussir notre coup, la prudence et l' intelligence s' imposent.

 

Je vous invite à lire les commentaires que j' ai déjà pondus à d' autres internautes et à vous rapprocher de "La Grande Alliance" afin de coordonner parfaitement nos actions futures.

 

Mon blog: yvangavoille.unblog.fr (puis cliquez s/pressbookbinder)

 

A bientôt amis

CRRIA de Bordeaux

18/08/2011, 15:13 | Par Bertrand Buisson

Nb: Pour interdire aux banques de dépôts de spéculer, il va falloir séparer banques de dépot et banque d'affaire, en bref mettre à mort la "banque universelle" française.

cf; le projet de cheminade:

http://www.cheminade2012.fr/-Le-projet-

et ça a été fait en 1945 dans la lignée du programme du CNR!

http://www.solidariteetprogres.org/Mettre-les-banques-au-pas-et-redonner-le-laLE-GLASS-STEAGALL-GLOBALET-LE_06594

Il s'agit de forcer (et organiser) la faillite des banques universelles pour saver la banque de dépôt.

18/08/2011, 15:21 | Par Virgil Brill

Alain Cabos

 

Question : comment réguler, coordonner, garder le même cap, rester persévérant sur la distance, ... tous ensemble ?

 

C'est une question importante, nous nous la sommes posée et nous la posons encore.

 

Je pense que si le mouvement prend et se développe, il trouvera en son sein les gens et les idées qu'il faudra pour coordonner (sans doute de façon décentralisée).

 

Pour le moment le plus important est sans doute de diffuser l'Appel par les canaux les plus nombreux et divers possible.

 

A ce sujet la boîte à idées est ouverte. Partageons nos idées et nos initiatives : le participatif est notre force et sera celle du mouvement.

 

Pour ce qui est de garder le cap, il s'agit d'une dynamique collective : si les temps sont venus comme je l'espère, elle s'imposera d'elle-même, ne pensez-vous pas ?

 

 

18/08/2011, 15:28 | Par jacques sebald

Je pourrais ètre d'accord avec vous,s'il n'y avait pas des commentaires anti socialistes primaires.

Pour un peu,on se croirait revenu aux sociaux traitres d'avant guerre.

Lisez les propos de Benoit Hamon,porte parole du PS,sur france inter,mercredi 17 aout.Vous pouvez en retrouver la retransciption dans mon blog sebaldjacques.unblog.fr.Si les auteurs de commentaires sont de bonne fois,ils verront de grandes similitudes entre ce que dit l'appel et ce que dit le porte parole du PS et soutien actif comme moi de la candidature de Martine Aubry

19/08/2011, 11:20 | Par marcelhic en réponse au commentaire de jacques sebald le 18/08/2011 à 15:28

c'est ce qui m'inquite , les gandes similitudes entre les candidats de PS et les partisansEs de JLM

Donc je ne signe pas pour le moment ...

19/08/2011, 13:24 | Par ralbol en réponse au commentaire de jacques sebald le 18/08/2011 à 15:28

bla...bla et...bla...çà fait longtemps qu'on ne croit plus à l'UMPS.

19/08/2011, 14:00 | Par ralbol en réponse au commentaire de jacques sebald le 18/08/2011 à 15:28

bla...bla et...bla...çà fait longtemps qu'on ne croit plus à l'UMPS.

19/08/2011, 19:06 | Par jacques sebald en réponse au commentaire de ralbol le 19/08/2011 à 14:00

Ca fait drole d'entendre parler dans Mediapart de l'UMPS,je croyais ce vocabulaire réservé aux Le Pen,père et fille

18/08/2011, 15:33 | Par NAJIA PATTI

J'ai signé, mais comment peut-on adhérer d'autres personnes à cette pétition alors qu'elle concerne, à priori, que les abonnés de Médiapart??

Pour diffuser large, il faudrait mettre un lien où le maximum de personnes puissent nous rejoindre, sans qu'elles ne soint obligées de s'abonner à Médiapart si elles n'en ont pas le désir!!!

 

Merci pour votre réponse.

 

18/08/2011, 15:39 | Par pierre strub en réponse au commentaire de NAJIA PATTI le 18/08/2011 à 15:33

Le Club est accessible sans abonnement si je ne m'abuse...

18/08/2011, 15:46 | Par Liliane Baie en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 15:39

Oui, le Club est accessible sans abonnement, et on peut signer la pétition sans être abonné, heureusement !

22/08/2011, 11:02 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de Liliane Baie le 18/08/2011 à 15:46

Tous ceux qui ont une adresse électronique peuvent signer.

Mais les autres ?

Je connais beaucoup de personnes retraitées, un peu agées, dans les villages ... qui n'ont pas internet et qui pourtant ont les yeux ouverts !. La signature sur papier, suite à discussion réelle ne doit pas être négligée. Mais comment faire ?

18/08/2011, 15:50 | Par NAJIA PATTI en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 15:39

Merci!

 

18/08/2011, 17:07 | Par malto cortese en réponse au commentaire de NAJIA PATTI le 18/08/2011 à 15:50

Najia, si vous avez des copains américains, chinois ou russes, vous pouvez aussi leur envoyer! Sourire

18/08/2011, 15:55 | Par Art Monica en réponse au commentaire de NAJIA PATTI le 18/08/2011 à 15:33

à Najia Patti

 

L'Appel peut être diffusé partout, par vous-même et par tout le monde (nos contacts, Facebook...).

 

Il suffit d'indiquer le lien et chaque personne pourra le signer sans être abonné à Mediapart, puisque la rédaction a ouvert un Fil hors de son propre cadre, le rendant accessible à tout le monde, abonné et non abonné.

 

Le lien de l'Appel:

http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere

 

22/08/2011, 11:04 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 15:55

Tous ceux qui ont une adresse électronique peuvent signer.

Mais les autres ?

Je connais beaucoup de personnes retraitées, un peu agées, dans les villages ... qui n'ont pas internet et qui pourtant ont les yeux ouverts !. La signature sur papier, suite à discussion réelle ne doit pas être négligée. Mais comment faire ?

18/08/2011, 15:55 | Par Paul Emile en réponse au commentaire de NAJIA PATTI le 18/08/2011 à 15:33

NAJIA,

Vous cliquez sur le titre "APPEL...., clic droit puis copier le raccourci.

Vous allez sur votre messagerie dans la partie texte, clic droit puis coller.

Et votre/vos destinataires peuvent signer sans problèmes cet Appel.

18/08/2011, 20:50 | Par âge du faire en réponse au commentaire de JEAN PAUL THOMAS le 18/08/2011 à 15:34

Entièrement d'accord avec vous.

Justement, il faut avec d'autres exiger de faire le ménage quand cela est possible.

C'est très difficile quand ce sont ceux qui nous dirigent qui ne montrent pas l'exemple.

Je pense que Montebourg qui a signalé les magouilles est bien courageux et je le recommande ainsi que madame Joly.

23/08/2011, 17:42 | Par michel guicheteau en réponse au commentaire de JEAN PAUL THOMAS le 18/08/2011 à 15:34

Bravo et merci J.P. THOMAS pour ce texte. A quelque chose près (avec un peu d'avance j'ai soixante cinq ans) mon parcours est quasiment le même...Est-ce un hasard? Ma grand-mère paternelle s'appelait THOMAS ! A part cette coïncidence, je partage totalement votre avis sur les "zzzéléphants qui trompent HHHééénormément ! C'est facile, je sais. On ne parle pas de la bande actuelle locataire de la rue du Faubourg St Honoré !! Ceux de la rue Solférino sont ils moins "pires" ???.......

Avant de quitter ce bas-monde, reverrai-je, reverrons-nous un VRAI Gouvernement de gauche ???? A moins que nous nous Mélenchions.

27/08/2011, 14:18 | Par JEAN PAUL THOMAS en réponse au commentaire de michel guicheteau le 23/08/2011 à 17:42

 

  1. Pas contentbonjour

 

tout d'abord merci pour votre réponse a mon commentaire, la mére de mon pére, donc ma grand mére s'appellait THOMAS , mon pére est né en 1905, et sa mére

est décedée à 16 ans aprés l'accouchement, mon pére lui est décédé à 100 ans .

J'ai 59 ans et je réside dans le pas de calais, il est vrai car l'heure actuelle, le socialisme, tel que nous l'avons connu n'existe plus et ils ont reussi à me deconnecter de mes valeurs de gauche, moi qui est toujours été le vilain petit canard de gauche dans une grande famille de droite, mes enfants gardent encore espoir mais sont degoutés par la gauche actuelle ( voyez les premiers résultats de la rochelle cela recommence, c'est d'un navrant ).

En bref le climat actuel et la gauche caviar vont tout simplement amener à une réélection du président actuel et ensuite les français connaitront vraiment l' austérité ( multiplié par 100 par rapport au plan actuel, et les riches seront toujours aussi riches et les classes moyennes imposables, nous allons nous faire massacrer.

Un peu pessimiste tout cela, mais reveillons les consciences , celles des valeurs de partage et de solidarité

Cordialement à vous camarade socialiste!!

et au plaisir de vous lire

Jean paul THOMAS

 

18/08/2011, 15:38 | Par pierre strub

Bravo pour ce texte.

Même s'il n'est pas exhaustif - ce qui est impossible pour un sujet aussi vaste dans un texte aussi court - il est le coup de feu du départ.

A chacun d'entre nous ensuite, dans la mesure du possible, de cultiver ce qui va naître.

 

Il me semble important de mettre le paquet sur la diffusion d'informations, d'explications des mécanismes du système actuel, de propositions alternatives qui existent déjà. Car l'information (la vraie, celle qui non seulement informe mais aussi explique) circule mal dans ce pays.

Et il me paraît important aussi que des actions concrètes prennent rapidement forme : aussi bien des actions de fond, dans le sens de la proposition de retirer son argent en début de mois, que des actions ponctuelles, créatives, festives, solidaires les jours de rassemblement.

 

Rassemblements que j'espère rapidement voir devenir plus qu'hebdomadaires. Dans ma tête ça pourrait devenir quotidien (voir permanent) avec l'idée de rejoindre les rassemblement autant que possible dans la mesure de ses dispo, obligations et surtout de son envie qui peut être aléatoire. L'envie et le courage de se mobiliser se cultivent avec patience et collectivement.

18/08/2011, 15:42 | Par ptetmai

D'accord sur le principe et l'esprit du texte et sur les réunions sur les placespubliques au moins pour se compter (mais) au cours desquels des égocentriques et les immatures nostalgiques du Grand Soir pourront s'en donner à coeur joie

 

Mais je ne signe pas une pétition qui ne comporte pas les termes

 

CFR et Bilderberg

 

Plus que regrettable, aveuglant.

 

Soyons concrets et précis dans notre communication ; c'est une condition minimale pour avoir une chance de réussir.

 

 

18/08/2011, 16:31 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de ptetmai le 18/08/2011 à 15:42

sprisain

1) Ce n'est pas une pétition s'adressant à un pouvoir pour obtenir quelque chose mais un appel s'adressant à l'ensemble de ses citoyens pour qu'ils prennent confiance en leurs propres forces. En signant cet appel on ne s'engage pas à appuyer telle ou telle revendication plutôt que telle autre : on contribue à donner de l'élan a un mouvement citoyen que nous sommes nombreux à espérer.

Libre à vous de vous tenir à l'écart au lieu de venir enrichir le mouvement de vos vues et de vos arguments. N'st-ce pas dommage ?

18/08/2011, 20:51 | Par malto cortese en réponse au commentaire de ptetmai le 18/08/2011 à 15:42

Le Bilderberg, son tour viendra, quand il lui sera trop difficile de se cacher.

18/08/2011, 15:50 | Par ALI BABA

.

Un bon compromis clair et synthétique. Juste un petit bémol : "un appel européen contre la dictature financière" oui, mais n'aurait-il pas fallu indiquer qu'il serait remis un jour précis à la Commission Européenne ou au Parlement Européen, par exemple, afin de solenniser la démarche et la renvoyer sur le plan de la responsabilité politique.

.

Si nous demandons l'application toutes fins cessantes de ces 5 mesures sans au moins désigner un interlocteur précis, alors il y a fort à parier que chacun se défausse sur l'autre, non ?

18/08/2011, 16:39 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de ALI BABA le 18/08/2011 à 15:50

Ali Baba

 

Je trouve personnellement que c'est une bonne idée.

 

Cela dit, nous en sommes à ce que nous espérons être le début de quelque chose, d'un mouvement de citoyens contre la dictature financière. Nous ne programmons pas les modalités de son développement. Si une vétitable dynamique s'épanouit, ce mouvement, dont nous ne somme pas les maîtres, inventera les moyens de se faire respecter. Dont, pourquoi pas, votre idée que vous pourrez mettre en avant.

18/08/2011, 20:53 | Par [email protected] en réponse au commentaire de tartempion le 18/08/2011 à 20:13

S'il est d'accord il soutiendra dans qu'on exige. S'il n'est pas d'accord, vous pourrez répéter cent fois "je veux et j'exige", ce sera inopérant. Ce n'est pas comme ça que les choses se font.

18/08/2011, 20:59 | Par peneloppe en réponse au commentaire de tartempion le 18/08/2011 à 20:13

Le député Jean-Louis Bianco a signé

19/08/2011, 14:10 | Par [email protected] en réponse au commentaire de peneloppe le 18/08/2011 à 20:59

Pour les personnalités, il est nécessaire de vérifier. (Non pas que je mette en doute la vraisemblance de cette signature, mais c'est pour le principe; on n'est pas à l'abri d'entourloupettes).

18/08/2011, 15:56 | Par PAULO DE CARVALHO

Bravo, et merci pour votre initiative: signé, et des deux mains! D'autant plus nécessairee à un moment où la finance revendique ouvertement des objectifs proprement POLITIQUES, il n'y a, pour s'en convaincre, qu'à se rappeler les conditions politiques imposées à l'Italie par ce cher Monsieur Tricheur, pardon, Trichet!

18/08/2011, 15:57 | Par Michel DUPARC

Il faut impérativement que les gouvernements, ou par défaut les peuples européens, imposent aux "marchés financiers" les conditions du remboursement de la dette des états.

Tant que nos politiques accepteront les conditions inhumaines des "créanciers" nous ne ferons que glisser vers la déchéance.

18/08/2011, 16:03 | Par andree leclanche

L'appel est signé, merci à tous ceux qui ont participé à sa rédaction, à nous désormais de contribuer à sa diffusion et à le faire vivre, je le fais circuler à tous mes contacts.

 

18/08/2011, 16:05 | Par dianne

16:04 1137 signataires

On appelle ça une déferlante...Sourire

18/08/2011, 16:19 | Par ceinna coll

J'ai signé, je partage, je diffuse, et encore bravo...c'est un début !

18/08/2011, 16:19 | Par PAUL KLEPININE

Excellente initiative, mais qui va coordonner le mouvement et en particulier les manifestations sur les places publiques de nos villes europeennes.

18/08/2011, 16:24 | Par Art Monica en réponse au commentaire de PAUL KLEPININE le 18/08/2011 à 16:19

@ Paul Klepinine

 

L'organisation des manifestations dépend de nous tous. Il faudrait construire un réseau citoyen pour coordonner toutes les actions.

21/08/2011, 16:38 | Par Perrine Ferrafiat en réponse au commentaire de PAUL KLEPININE le 18/08/2011 à 16:19

Je me lance dans la traduction du texte en Finnois et essaie de fédérer les associations de Turku pour promouvoir l'appel et les activités associées.

C'est avec beaucoup d'initiatives locales que nous pouvons arriver à quelque chose. On en revient toujours à la théorie du colibri.

Mais à qui faire parvenir les informations concernant ce mouvement et comment pourrait-on le suivre à l'échelle européenne ? Mediapart ne peut pas servir d'hébergeur au mouvement européen. Quelqu'un pour monter un blog ou un site internet ?

22/08/2011, 13:59 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Perrine Ferrafiat le 21/08/2011 à 16:38

Etape indispensable, Perrine: il faudrait que quelqu'un mette en place ce site internet.

25/08/2011, 14:31 | Par N.Z. en réponse au commentaire de Perrine Ferrafiat le 21/08/2011 à 16:38

la traductione en d'autres langues est une excellente idee! je me suis posee la meme question pour la difusion en europe. je ne sais pas si ca va porter ses fruits mais j'ai envoye cet appel en anglais a tous ceux que je connais a l'etranger via facebook. il y en a deja quelques uns de grande bretagne et des pays bas qui on signe et qui font diffuser cet appel de leur cote. j'espere que cet appel fera le tour des pays de l'europe comme on le souhaite.

18/08/2011, 16:24 | Par jean luc DANNEYROLLES

cette initiative est l'objet d'un bon papier dans le palmipède daté d'hier."indignez vous signé là".Désolé j'ai signé mais j'y crois pas.

Seul le rapport de force (physique et pas politique) sera l'issue.Oui des casseroles mais à plat et sur la tête d'un financier,d'un banquier,d'un vieux politicard.

18/08/2011, 20:48 | Par malto cortese en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 18/08/2011 à 16:24

Le nombre, c'est le nombre qui compte en premier, un certain nombre de signatures est un certain nombre qui est un potentiel mobilisé pour la suite.

18/08/2011, 16:26 | Par Larbi Oucherif

Déjà répercuter sur un blog ami :lesgensdici.blog.tdg.ch

Il était important de passer à l'action après les articles de Plenel et Orange.

Ainsi les gesticulations de la droite européenne apparaissent pour ce qu'elles sont: complices de l'appauvrissement des peuples et des nations.

18/08/2011, 20:42 | Par malto cortese en réponse au commentaire de Larbi Oucherif le 18/08/2011 à 16:26

Et la droite européenne pousse à la division des peuples, tous unis !

18/08/2011, 16:29 | Par Menez.guen

Que chaque signataire envoie le lien à un maximum de personnes le plus vite possible

 

18/08/2011, 16:30 | Par Mariethé FERRISI

J'ai lancé l'Appel sur le site "Hautetfort" ainsi que la charte.

Le texte de l'Appel me paraît clair pour autant que l'on soit informé et que l'on se sente impliqué pour une éventuelle sortie de ce tunnel économique.

En ce qui concerne la diffusion en langue étrangère, j'avais trés envie ce matin de mettre côte à côte la traduction pour mes frères italiens sur mon autre blog, je me suis rétractée n'ayant pas eu d'autorisation. Quelqu'un peut-il me répondre ?

18/08/2011, 16:36 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Mariethé FERRISI le 18/08/2011 à 16:30

@ Marie-Thérèse Ferrisi

 

Si vous êtes assurée de traduire fidèlement l'Appel, publiez-le en italien sur votre blog et indiquez-en le lien sur ce Fil-ci.

 

Bien cordialement.

 

 

18/08/2011, 16:44 | Par j.lewkowicz

Ce n'est peut être pas suffisant pour relancer l'économie mais cela l'est pour stopper un certain nombre de dégâts en cours. J'ai donc signé.

Ce qui manque :

1) Deux conditions doivent être réunies pour une relance :

- de la création monétaire : on en a été largement abreuvé (d'ou l'endettement) seule la banque centrale européenne pourrait faire plus en achetant des bons des trésors de chacun des pays européens dès leur émission ;

- que la rentabilité des investissements effectués maintenant soit supérieure au coût des capitaux nécessaires à ces investissements

2) comme la rentabilité est aléatoire compte tenu des incertitudes relatives à la consommation il faut :

- assurer la consommation par un relèvement massif des salaires ;

- accorder des prêts subventionnés aux entreprises ;

- créer la possibilté pour des organismes tripartites (état, salariés, consommateurs) de vérifier l'utilisation en création d'emplois des pr$ets subentionnés aux entreprises.

Ceci n'est pas dans le texte de l'appel mais tel quel, il est suffisamment positif pour être signé.

18/08/2011, 16:53 | Par Art Monica en réponse au commentaire de j.lewkowicz le 18/08/2011 à 16:44

@ J. Lewkowicz

 

Il manque plein de choses dans cet Appel, petit maillon d'une longue chaîne (croyons-le!)

 

Vos suggestions sont les bienvenues, mais elles relèvent d'instances de pouvoir sur lesquels nous n'avons pas prise. Cela dit, elles peuvent entrer dans une plate-forme d'actions.

 

 

18/08/2011, 16:48 | Par johnloulou

bravo a tous ceux qui signent

18/08/2011, 17:00 | Par dianne en réponse au commentaire de johnloulou le 18/08/2011 à 16:48

C'est mieux que copains d'avant : je retrouve des amis... Sourire

18/08/2011, 17:09 | Par Peter Benton

Ya-t'il une version anglophone, que je puisse la transmettre à des amis européens? (si la question a déjà été posée et qu'on y a répondu, je suis désolé d'être passé à côté).

Puisse cette initiative être couronnée de succès, la période est critique.

18/08/2011, 17:49 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Peter Benton le 18/08/2011 à 17:09

Cher Peter Benton,

 

Le version anglaise sera disponible demain.

18/08/2011, 18:09 | Par Peter Benton en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 17:49

Chère Monica, Cher Art,

 

Je vous remercie, je transmettrai dès que possible, j'espère que l'initiative prendra aussi bien chez nos amis et voisins du monde entier.

Bonne fin de journée.

18/08/2011, 17:11 | Par jean claude Lethiais

Bravo pour cette initiative

Pour aller au fond des choses une initiative de ce genre concernant la remise en question de la constitution.

Que les responsables ne soient plus des irresponsables et justiciables.

Unification des systèmes retraite y compris pour les politiques qui ne comprendrons jamais comment on peu vivre avec moins de 1000€.

18/08/2011, 17:17 | Par Faunus

Bravo les rédacteurs ! J'approuve sans réserve. Je vais voir ce que je peux faire pour NOUS.

18/08/2011, 17:41 | Par Liliane Baie

Il y a urgence : le 1er août a été signé par le Président de la République le décret convoquant le Parlement en session extraordinaire pour le 6 septembre. Et cette cession extraordinaire doit examiner, dès la rentrée, le projet de loi de finance rectificative pour 2011. Ce projet de loi concerne les mesures décidées par les chefs d'État et de gouvernement réunis à Bruxelles le 21 juillet, et, en particulier, celle consistant à renforcer la gouvernance économique européenne d'ici l'automne.

On trouve facilement les informations sur le site de l'Assemblée Nationale.

18/08/2011, 18:05 | Par [email protected]

J'approuve cette initiative afin de faire pression sur nos gouvernants, en sachant qu'il ne faut certainement pas imaginer que le monde anglo-saxon acceptera un tel plan. Evidemment que rétablir la frontière entre banques de dépôt et banque d'investissement est un ba-ba et que d'aligner la fiscalité des revenus financiers sur celle des revenus du travail serait juste, en interdisant les techniques spéculatives dangereuses. Cette idée de retirer ses économies me parait par contre déraisonnable et je suis très réservé sur l'annulation des plans d'austérité; je considère en effet qu'une grande partie de nos difficultés viennent du fait que nous vivons depuis trop longtemps au-dessus de nos moyens et qu'il faut bien qu'un jour on envisage de rembourser nos dettes déraisonnables; ce serait trop facile et amoral d'annuler nos dettes.

 

24/08/2011, 11:07 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Art Monica le 18/08/2011 à 18:15

Je ne connais pas l'analyse des "économistes atterrés" et j'en suis preneur. Je maintiens que nous vivons au-dessus de nos moyens: il est certain que le début de la crise financière en 2008 a entraîné notre Etat à augmenter l'endettement pour notamment aider les banques et conjurer la crise économique mais où sont passés les remboursements faits récemment par ces banques, sinon à permettre à l'Etat de maintenir notre train de vie... L'augmentation de notre endettement depuis 10 ans ne peut seulement s'expliquer par le dérèglement des marchés financiers. La mondialisation nous oblige à revoir notre organisation sociale et économique et nous y rechignons et... nous n'avons pas les "politiques" courageux et pédagogues dont nous aurions besoin.

18/08/2011, 18:09 | Par pierre strub

"À cette fin, nous appelons à occuper chaque dimanche, massivement et pacifiquement, les places publiques des grandes villes."

 

Une ville peut avoir plusieurs places symboliques.

Ne faudrait-il pas éditer une liste des places (une ou deux par ville) à rallier ?

18/08/2011, 18:16 | Par Art Monica en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 18:09

@ Pierre Strub

 

Mais oui, vous avez raison!

18/08/2011, 18:19 | Par Mariethé FERRISI en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 18:09

Exact ! pour Toulouse le lieu de rassemblement symbolique serait le Capitole... attendons les instructions.

19/08/2011, 08:22 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Mariethé FERRISI le 18/08/2011 à 18:19

Chère Marie-Thérèse, il n'y aura pas d'instructions.

 

Chacun de nous est invité à suggérer des initiatives d'actions.

22/08/2011, 11:24 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de Art Monica le 19/08/2011 à 08:22

J'imagine dans ma petite ville de province des "ateliers" dans la rue commerçante pietonne éventuellement :

- atelier expression slogan : chacun est invité à inventer un slogan, à l'écrire avec un gros marqueur sur un format A3 ( récup si possible ) et à le coller ( colle tapissier) sur le trottoir. Les rues ne sont pas nettoyées le w-e et les slogans resteront visibles au moins jusqu'au lundi soir.

- atelier casseroles : sur le principe de la "balle brulante" : 4 ou 5 casseroles, 2 animateurs : 1 animateur joue, l'autre donne sa casserole à un passant qui doit en jouer jusqu'à passer la casserole à un autre passant et ainsi de suite.

- atelier revue de presse : des articles de différents journaux sur le sujet, lectures publiques, débats...

- atelier "mini conférence pédagogique " : qui veut ( et peut), s'inscrit en précisant lieu et date pour diffuser ses connaissances sur tel sujet...

18/08/2011, 18:42 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 18:09

pierre strub

Ville par ville, ce sont les habitants qui choisiront. Comment pourrions nous en décider à leur place ? Si vous avez une idée sur les critères de choix pour elle sera la bienvenue. D'autres pourront s'en inspirer.

18/08/2011, 20:15 | Par pierre strub en réponse au commentaire de Virgil Brill le 18/08/2011 à 18:42

Nous, abonnés de MDP, de pouvons bien sûr pas décider mais il serait peut être bon que des places puissent être définies avant les premiers rassemblements par l'ensemble des signataires. Ou non signataires d'ailleurs, il n'est pas exclu que des citoyens rejoignent le mouvement sans être en accord avec l'Appel.

Bref que ce soit défini en collectif avant pour ne pas avoir à nous chercher le jour J. Mieux vaudra être 30000 Souriresur la même place que 10000 sur trois places.

 

Peut être sous forme d'une page web qui recense les villes et les grandes places sur laquelle chaque habitant peut faire son choix. Resterait plus ensuite qu'à y jeter un œil. Faudrait alors faire connaître cette page.

 

Ou peut être qu'on peut laisser faire le hasard, Il n'y a pas tant de grandes places que ça par ville. Après tout, le hasard est le meilleur moyen de créer des choses...

 

25/08/2011, 14:46 | Par N.Z. en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 20:15

peut etre creer une page et rassembler tous les signataires d'une meme ville pour avoir une idee plus precise du nombre par ville et pour pouvoir entrer en contact plus facilement et decider des dates et lieux de rassemblement? (peut etre que cette idee a deja ete enoncee et commentee. si c'est le cas, desolee j'ai du passer devant). si le nombre de signataires continue a grimper a cette allure il y a de fortes chances que l' appel porte ses fruits.

 

18/08/2011, 18:53 | Par poppie

Merci à tous et courage!

18/08/2011, 18:57 | Par Bernard Langlois

Rire Je fais suivre son mon blog …

18/08/2011, 19:13 | Par KCE

Je salue cette initiative citoyenne. Cependant pour assurer une plus large diffusion de cet appel "européen", il serait nécessaire de le traduire au moins en anglais et en espagnol, voire en allemand Sourire.

18/08/2011, 19:14 | Par Art Monica en réponse au commentaire de KCE le 18/08/2011 à 19:13

C'est prévu, KCE Clin d'oeil

18/08/2011, 19:29 | Par tartempion

Pas eu le temps de lire tous les commentaires. Je tiens seulement à féliciter et dire merci aux rédacteurs de l'Appel qui ont me semble-t-il tirer parti au mieux de l'Appel d'E. Plenel et nos suggestions intempestives. Son succès le prouve assez. Merci de nous avoir fourni les moyens de s'engager dans ce combat contre la dictature financière.

18/08/2011, 19:46 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de tartempion le 18/08/2011 à 19:29

Tartempion

nos suggestions intempestives

Vous voulez rigoler ?

Les commentaires sur le fil nous ont à la fois encouragés, stimulés et nourris.

18/08/2011, 20:15 | Par tartempion en réponse au commentaire de Virgil Brill le 18/08/2011 à 19:46

oui, Virgil Brill, je rigolais Sourire. Le mot intempestif n'était pas utilisé dans un sens péjoratif.

18/08/2011, 21:54 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de tartempion le 18/08/2011 à 20:15

Tartempion

Sourire

18/08/2011, 19:36 | Par maurer

Mille fois oui à cette initiative !

18/08/2011, 19:37 | Par Mariethé FERRISI

Bonsoir toutes et tous,

Voici le lien sur mon autre blog sur lequel j'ai publié en italien l'Appel et la charte :

http://bonheurblog.hautetfort.com/

en espérant que la diffusion se fera aussi par ce biais.

18/08/2011, 19:38 | Par jaba

J'ai signé des 2 mains.

et je diffuse à mes contacts.

J'ai repéré sur la liste qques personnes de mon coin (17). Je suis à leur disposition pour envisager la diffusion "sur le terrain" .

 

18/08/2011, 19:48 | Par CHRISTIAN DI CRISTO

Bravo pour cette initiative,je me pose la question de savoir s il est citoyen de payer les dettes des nantis?je pense que non, mon adhesion total à cette démarche est justifiée

18/08/2011, 20:23 | Par pierre strub

Je reprends une question (le 18/08 à 15h33) posée plus haut et ses commentaires.

 

La page de l'Appel est accessible aux non abonnés qui peuvent le signer.

Mais ils ne peuvent pas y poster de commentaires, les recommander, y répondre. Juste alerter.

Ne serait-il pas possible de remédier à ça ?

18/08/2011, 22:06 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 20:23

pierre strub

Votre question judicieuse a été prise en compte.

Nous ne connaissons pas encore la faisabilité technique.

Nous vous tiendrons informés.

 

22/08/2011, 11:29 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de Virgil Brill le 18/08/2011 à 22:06

Y aurait il une possibilité pour que l'appel soit signé sur papier pour permettre aux analphabètes du web de s'associer : je pense aux personnes agées qui ne sont pas toutes dupes, loin de là !

Merci

18/08/2011, 20:29 | Par citoyenne57

@Jacques Sébald

Je comprends votre désappointement: en effet j'ai entendu Benoit Hamon sur France Inter et l'honneteté intellectuelle oblige de reconnaitre que son analyse et ses propositions s'inspirent de la réflexion des économistes attérés.

 

 

19/08/2011, 11:03 | Par jacques sebald en réponse au commentaire de citoyenne57 le 18/08/2011 à 20:29

Merci à vous Citoyennes 57(de la Moselle ?;féministes?).Je serais heureux de poursuivre le dialogue avec vous sur mon blog,si vous avez eu la curiosité de lire les autres articles

18/08/2011, 20:32 | Par citoyenne57

atterrés (oups!)

18/08/2011, 20:34 | Par jefcool

Il est également judicieux d'imaginer un mécanisme de saisie des biens de production des sociétés délinquantes afin de les restituer aux salariés dans le cadre de systèmes de scop, une mutualisation de l'outil de production également réparti entre tous les salariés d'une entreprise, un droit de préemption avant de subir les délocalisations... Notre futur est à inventer, et comme on dit à Uzeste, 3 options: se taire, se vendre, se battre ? On se bat d'abord on verra ensuite !

18/08/2011, 21:26 | Par [email protected] en réponse au commentaire de jefcool le 18/08/2011 à 20:34

Ce genre de mesure d'expropriation ne peut être envisagé que si l'on s'est assuré préalablement qu'il sera compris et approuvé par une majorité du Peuple. En outre la lutte contre le patronat délinquant de l'économie réelle sort de cadre de l'appel, qui s'occupe de la finance (des spéculateurs, en gros).

18/08/2011, 21:04 | Par Sylvie Sauvage

Je formule rapidement deux remarques :

- dans la catégorie « pense-bête » : ne pas oublier dans la liste des propositions, les agences de notation ! Elles sont le bras séculier du monde financier : il serait souhaitable de leur ronger les ailes, ou mieux de les supprimer ;

- signature de la pétition : elle doit s’adresser au maximum de citoyens – or, le fait qu’elle ne soit « signable » que par internet, n’est-il pas en soi une exclusion ?

Mon avis « général » : ne mêlons pas les partis politiques à ce mouvement ; ils signeront et ils nous rejoindront s’ils en ont envie ; gardons notre liberté de citoyen !

« Il faut crier d’autant plus haut qu’on est censuré plus injustement » : Blaise PASCAL, il y a 400 ans…………

18/08/2011, 21:21 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Sylvie Sauvage le 18/08/2011 à 21:04

Sur le premier point: les ridiculiser, les faire concurrencer par des agences publiques (indépendantes), oui. Les poursuivre pénalement quand elles "bidonnent", oui. Les supprimer, cela paraît juridiquement difficile, et pratiquement inopérant. C'est un peu le même problème que les instituts de sondages...

Sur le deuxième point: le Net permet de toucher vite et bien beaucoup de gens dans les 27 pays. Mais rien n'empêche de faire remplir un bulletin papier et de l'envoyer ou faire envoyer à une adresse convenue. Qu'en pense le collectif ?

18/08/2011, 22:18 | Par pierre strub en réponse au commentaire de [email protected] le 18/08/2011 à 21:21

Concernant la proposition du deuxième point, ça demande des gens dispo pour retranscrire le tout sur le net.

Et puis j'imagine quelqu'un qui n'a pas internet. S'il a connaissance de l'Appel, c'est bien par l'intermédiaire d'une personne qui, quelque par, a un accès au web.

C'est peut-être alors à cet "intermédiaire" de rassembler les signatures.

Cette fonction de retranscription sur le net serait donc partagée collectivement, peut être alors moins fastidieuse.

 

19/08/2011, 08:20 | Par Art Monica en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 22:18

Cher Pierre Strub,

  Chacun pourrait en effet proproser à ceux qui n'ont pas d'accès internet de signer l'Appel.

18/08/2011, 22:29 | Par pierre strub en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 22:18

Tout ça me fait penser à une chose.

Y-a-t-il une sécurité contre les fausses signatures ?

Je n'ai pas l'impression.

 

Sans être parano (enfin, je crois), je me dis que des gens malintentionnés pourraient vouloir gonfler les chiffres pour plusieurs raisons.

Par exemple, pour nous tromper sur le succès de cet Appel et faire ralentir nos efforts.

Ou encore, gonfler notre espoir, qui repose pour l'instant sur des chiffres virtuels, pour mieux le faire dégonfler les jours de rassemblements bien réels. Une sorte de trompe l'œil. 

Ca pourrait jouer sur le moral et faire mal. Une stratégie de sappe comme une autre. Je me dis que si j'y pense, d'autres y penseront.

18/08/2011, 23:17 | Par BERLAND en réponse au commentaire de pierre strub le 18/08/2011 à 22:29

C'est effectivement ce que j'ai écrit quelques messages plus bas... et que je viens de vérifier. On peut signer avec le nom de n'importe qui et plusieurs fois.

Ohé les techniciens de Médiapart, il faut nous mettre en place un système fiable d'enregistrement des signatures.

18/08/2011, 22:26 | Par tartempion en réponse au commentaire de [email protected] le 18/08/2011 à 21:21

Ah oui je pensais aussi qu'Internet est formidable mais exclut énormément de gens. J'en étais même venu à me demander s'il ne fallait pas se balader avec un portable avec clé 3G ou simplement un smartphone suffit peut-être pour faire signer dans n'importe quel endroit mais ça ressemblerait à du forcing.

Que les signatures papier n'apparaissent pas dans la pétition ce n'est pas possible. Il faut absolument qu'elles soient centralisées, par ville ou région, pour être reportées sur l'appel en ligne, ou au moins leurs nombres. Réfléchissons, on va trouver.

19/08/2011, 08:46 | Par PLESSIS en réponse au commentaire de tartempion le 18/08/2011 à 22:26

Il est difficile de contacter les signataires d'une même ville pour mettre en place un rassemblement.Sauf à visualiser la liste (ce que j'ai fait pour Caen), l 'adresse mèl étant absente pas de contact possible.

Il faudrait ouvrir un fil donnant la possibilité d'inscrire une ville et son point de rassemblement, Ex: CAEN -place de la République-Dim 16H

18/08/2011, 21:23 | Par guydufau

J'ai signé, ça me semble parti sur les chapeaux de roue, près de 3000 signatures !

18/08/2011, 22:28 | Par tartempion en réponse au commentaire de guydufau le 18/08/2011 à 21:23

3093 Sourire

18/08/2011, 22:27 | Par Liberto Chaval

Je ne suis pas un économiste distingué mais on voit bien que la finance va mal. La spéculation incessante à partir de produits financiers de plus en plus sophistiqués l'a déconnecté de l'économie réelle y compris du marchés des biens. Le problème c'est que sa faillite remet en question l'équilibre existant. Deux solutions pour les gouvernants pour remettre le système économique en selle. Soit réduire les coûts sociaux et de production, soit taxer la spéculation et mouvement de capitaux pour rééquilibrer la machine économique vers les forces de production et ce qui va avec (éducation, santé, etc).

Nous sommes, je crois, à ce tournant et pour ne pas y laisser notre laine peser maintenant sur les gouvenants me semble en effet vital. D'autant que ceux qui possèdent le capital financier ne sont pas prêt j'imagine à lâcher du lest, malgré quelques annonces de repentance faites par une poignée de milliardiares à des fins de communication.

19/08/2011, 12:34 | Par 6k en réponse au commentaire de Liberto Chaval le 18/08/2011 à 22:27

"Je ne suis pas un économiste distingué..." cette phrase est à méditer: on nous a fait croire à l'absolue supériorité des zexperts. L'économie n'est ni plus ni moins que la mise en oeuvre du type de société que nous voulons, des choix sociaux que nous faisons collectivement. L'économie est une chose bien trop importante pour la laisser aux économistes.

18/08/2011, 22:29 | Par BERLAND

Effectivement, ça a l'air bien parti au niveau du nombre de signatures.

Mais attention, il n'y a pas de validation de la signature par l'adresse @ donnée. Ca veut donc dire qu'il peut y avoir des signatures "farfelues" ou qu'on peut signer plusieurs fois sur une identité différente... ce qui pose problème sur la réalité de l'impact de cette pétition.

Sauf si je me trompe, merci de corriger techniquement cela pour crédibiliser le mouvement citoyen qui se met ainsi en marche.

D'autre part, pour passer à l'action au niveau des rendez-vous sur les places publiques, il faut effectivement pouvoir faire un classement des signataires par ville ou par département et organiser la manière dont on peut se contacter.

18/08/2011, 22:54 | Par pierre strub en réponse au commentaire de BERLAND le 18/08/2011 à 22:29

RireC'est fou ! j'ai eu la même intuition à la même heure, même minute, quelques messages plus haut.

18/08/2011, 23:01 | Par jaba

Comment fait-on pour se contacter ?

Je peux être dimanche Place de Verdun à la Rochelle (ou un autre endroit)

 

 

 

19/08/2011, 08:47 | Par PLESSIS en réponse au commentaire de jaba le 18/08/2011 à 23:01

Il est difficile de contacter les signataires d'une même ville pour mettre en place un rassemblement.Sauf à visualiser la liste (ce que j'ai fait pour Caen), l 'adresse mèl étant absente pas de contact possible.

Il faudrait ouvrir un fil donnant la possibilité d'inscrire une ville et son point de rassemblement, Ex: CAEN -place de la République-Dim 16H

18/08/2011, 23:17 | Par bgeo

Appel contre la dictature des marchés financiers. Et bien c'est jamais trop tard pour se rendre compte que le système capitaliste nous mène tout droit à la catastrophe. Le problème c'est la réponse politique, et là, mesdames et messieurs, lecteur de médiapart il faut un peu plus de courage que de signer une pétition. Il y a en France des partis politiques et des associations qui se battent depuis de nombreuses années pour dénoncer et proposer des alternatives à ce système. Il suffirait que vous soutenier leurs actions et leurs candidats aux différentes élections, plutôt que de voter pour des partis de droites et de gauches qui ont apporté leur soutien au traité de Lisbonne qui permet de continuer à favoriser les marchés financiers au détriment des citoyens.

19/08/2011, 12:36 | Par 6k en réponse au commentaire de bgeo le 18/08/2011 à 23:17

Certes! mais si les partis étaient efficaces, ça se saurait!

18/08/2011, 23:17 | Par bgeo

Appel contre la dictature des marchés financiers. Et bien c'est jamais trop tard pour se rendre compte que le système capitaliste nous mène tout droit à la catastrophe. Le problème c'est la réponse politique, et là, mesdames et messieurs, lecteur de médiapart il faut un peu plus de courage que de signer une pétition. Il y a en France des partis politiques et des associations qui se battent depuis de nombreuses années pour dénoncer et proposer des alternatives à ce système. Il suffirait que vous soutenier leurs actions et leurs candidats aux différentes élections, plutôt que de voter pour des partis de droites et de gauches qui ont apporté leur soutien au traité de Lisbonne qui permet de continuer à favoriser les marchés financiers au détriment des citoyens.

19/08/2011, 08:22 | Par [email protected] en réponse au commentaire de bgeo le 18/08/2011 à 23:17

"Il y a en France"

L'appel est européen.

 

"des partis politiques et des associations qui se battent depuis de nombreuses années pour dénoncer et proposer des alternatives à ce système."

 

Ne baissez pas les bras... Mais comment se fait-il qu'ils n'aient pas plus d'influence ? Ne devraient-ils pas s'interroger ? (J'ai fait un billet là-dessus naguère...)

 

 

"Il suffirait que vous souteniez leurs actions et leurs candidats aux différentes élections"

 

N'est-ce pas aux partis et associations de soutenir le Peuple, plutôt que l'inverse ? (Simple suggestion).

22/08/2011, 11:43 | Par Claustaire en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 08:22

Amusante votre question, et paradoxale votre naïveté populiste :

 

La démocratie est justement le système politique qui permet au peuple de s'organiser en associations politiques (les partis) afin de s'auto-présenter au peuple les solutions politiques proposées pour résoudre les problèmes du peuple.

 

Quiconque pense faire partie du Peuple se devrait donc se s'impliquer dans toute association politique (celle qui lui semblerait la plus utile, pertinente, efficace, réaliste, etc.) afin de proposer et mettre en oeuvre les solutions nécessaires au bonheur du peuple (et dont le peuple peut justement décider au moment des élections).

 

Attendre des partis (qui sont, par définition les organisations que le peuple se donne) qu'ils soutiennent le peuple, c'est paradoxalement ignorer qu'en démocratie, c'est par définition le peuple qui est constitué en corps politique et souverain. Et un peuple qui se plaindrait de ses partis politiques sans en structurer d'autres qui lui conviendraient mieux ne serait pas un peuple mais un troupeau de moutons en quête de "bon maitre", sinon de Bon Dieu...

 

 

19/08/2011, 11:23 | Par Barachois en réponse au commentaire de Nathalie Coullet le 19/08/2011 à 09:44

Bonjour Nathalie Coullet et à tous,

Militer au sein d'un parti politique, de diverses associations, avoir une carte syndicale, être abonné à Mésiapart, lire et diffuser Lordon, Généreux, suivre "Là-bas si j'y suis", et soutenir cet appel, oui, c'est mon cas, comme sans doute beaucoup d'entre nous ici...mais ça fait combien de monde ? peanuts !

Autour de moi, point de citoyens, mais une multitude de consommateurs du grand marché mondialisé, dont le souci n'est nullement la Révolution Citoyenne que nous autres appelont de nos voeux, mais de pouvoir dépenser dix balles de plus au supermarché. Les seules places qui se rempliront sont les parkings de Carrefour et Auchan, et les casseroles seront dans les caddies parmi les autres cochonneries moins chères que moins chères. Et même pire, pour eux, c'est nous les emmerdeurs, avec "notre politique". Alors, non, je n'y crois pas une seconde, à l'impact de cet appel !

19/08/2011, 18:27 | Par malto cortese en réponse au commentaire de Barachois le 19/08/2011 à 11:23

pas de défaitisme, les idées voyagent vite, plus vite qu'on ne croît! Sourire

salut, repairé!

20/08/2011, 09:47 | Par Barachois en réponse au commentaire de malto cortese le 19/08/2011 à 18:27

On en reparle dans quelques semaines ?

18/08/2011, 23:33 | Par Jeanne Azou

Bonjour à tous et à chacun des signataires

et à ceux qui vont signer..Sourire

sur le billet de François FORNES , je lis :

"ceux qui possèdent le capital financier ne sont pas prêt j'imagine à lâcher du lest"...

Cet appel, pour être efficace et commencer à envisager d'enrayer la spéculation, doit, à mon avis, au delà de la signature, amener chacun de nous à réfléchir à son rapport à l'argent.

Quels actes concrets ?

"retirer chaque début de mois les fonds disponibles sur les comptes chèques (ou comptes courants) . Y laisser seulement les sommes nécessaires pour assurer les prélèvements automatiques." billet de Robert MAROT

J'ai quitté (à mes frais..) le Crédit Agricole pour le Crédit Coopératif (un moindre mal )

Serait-il envisageable de faire la liste des banques les moins "nocives" ? Actuellement je m'informe sur la NEF .

"...malgré quelques annonces de repentance faites par une poignée de milliardiares à des fins de communication..."

Une contribution fiscale exceptionnelle ? poudre aux yeux et haute charité business ?

Il n'y a pas de progrès sans contribution durable...

Jeanne Azou

18/08/2011, 23:36 | Par stefno

Saint Brieuc. Place de la poste. face Ouest France Dimanche. 16 heures. Côtes d'Armor.

 

18/08/2011, 23:36 | Par stefno

Saint Brieuc. Place de la poste. face Ouest France Dimanche. 16 heures. Côtes d'Armor.

 

21/08/2011, 08:33 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de stefno le 18/08/2011 à 23:36

Bonjour Constance Caron.

Habitant le Béarn, je serai avec vous en pensée, vous espérant bonne chance.

Ici, mer et montagne attirent plus que la place publique, pour l'instant. Mais : A suivre ...

Signé : Une descendante d'Efflam et Charles Le Maoût.

 

19/08/2011, 00:40 | Par jean luc DANNEYROLLES

internet exclut la totalité sans exception des classes populaires....

la plupart des messages lisibles ,intelligibles visent à sauver le système qui exclut les classes populaires...Les classes moyennes commencent vraiment à me faire chier(2300 à 4700 euros par famille ou couple).Elles constituent ce qu'on appelle les sociaux traitres.Elles ont oubliées que leurs parents étaient dans les classes populaires.J'ai honte.

l'imitation francaise des indignés d'Espagne (S Royal leur tend les bras dans un prochain bouquin de merde et demande l'armée dans les écoles). Non décidement c'est fini pour la France.Demain CGueant à Marseille ,400 flics de plus,terminado pour blackberry ,l'armée française y travaille en collaboration avec tsahal.C'est trop tard,5 morts en angleterre,des centaines d'emprisonnements plus grave pour les prochaines francaises. Infinita tristessa

19/08/2011, 15:48 | Par peneloppe en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 08:25

Vous faites plaisir aux financiers sans scrupules et aux dictateurs, de tous poils et de tous horizons :"les classes moyennes (les) font chier" à eux aussi. Les classes populaires, moins instruites, entre autres injustices, sont bien plus faciles à manier, n'est-il pas?

19/08/2011, 16:03 | Par peneloppe en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 08:25

Vous faites plaisir aux financiers sans scrupules et aux dictateurs et autres intégristes, de tous poils et de tous horizons :"les classes moyennes (les) font chier", eux aussi. Les classes populaires, moins instruites, entre autres injustices, sont bien plus faciles à manier, n'est-il pas?

22/08/2011, 11:34 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 19/08/2011 à 00:40

Il faut trouver un moyen pour pouvoir signer l'appel sur papier et ouvrir ainsi ce mouvement aux classes populaires !

22/08/2011, 11:48 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Marie-Hélène le 22/08/2011 à 11:34

Oui, chère Marie-Hélène, j'ai proposé en fin de Fil que quelqu'un s'en charge. L'heure est aux initiatives citoyennes ;-)

19/08/2011, 06:58 | Par M. CHALLALI

Cet "Appel" est une ignorance politique du reste du monde; de l'Europe en premier lieu. Cet "Appel" encore une fois (pas pour décourager personne; bien au contraire) ignore-t-il qu'en Grèce, au Portugal, l'Espagne, l'Italie et d'autre pays en Europe sont depuis des mois en lutte et dans la rue massivement contre cette "dictature financière" justement ? pour leur adresser un tel "Appel" fantasmagorique de France ? d'ici surtout, à présent, bien sûr, où nous tous nous faisons que regarder ruine...et ruines...

Bien au-delà de cela, de ce factuel politique en Europe, mais un "Appel" est celui qui sait dire et lancer ce: commençons petit pour finir grand au lieu de prétendre ( miroiter) commencer grand pour enfin de compte finir petit". Tous les événements de notre Histoire est ainsi faite. Personne n'est sorti du ventre de sa maman avec des moustaches. Des initiatives politiques aussi obéissent, malgré elles, à cette forme de gravitation newtonienne. L'exemple de Bouâazizi en Tunisie est plus que illustratif en la matière. C'est des petites et simples initiatives et qui se veulent ainsi qui ont marqué notre Histoire commune. Pas des initiatives qui de suite se sont vues grandes et triomphantes.

Oui pour l'intention de cet "Appel" bien entendu! et non à sa mégalomanie pour pas dire amateurisme ou inconscience politque. Alors, donc, restons modestes pour se dire simplement: "Que devons-nous faire d'abord devant nos portes, en France ?"

Ailleurs ils luttent depuis des mois; en Espagne, "Les indignés" préparent une manifestation de millions de personnes pour le 12 septembre prochain.... Allons-nous, de France, avec notre "Appel", celui-ci, leur faire leçon sur "la dictature financière ?" Franchement ?

PS: J'espère que mon propos ne sera pas lu comme un découragement, car il est loin de tout mon esprit (loin de toutes mes fibres ce genre d'esprit), mais seulement comme critique de point de départ et stratégique matérielle de cette initiative. Nous sommes pas les premiers en France à s'indigner ou a vouloir initiativer contre cette "dictature financière". Il faut en tenir compte, par conséquent, de ceux qui sont depuis un certain temps, en Europe notamment, dans la résistance pratique, quand nous, en France particulièrement, nous savons pas si nous sommes, avec cette initiative, au stade même embryonnaire de cette résistance...

 

 

19/08/2011, 07:04 | Par pierre strub en réponse au commentaire de M. CHALLALI le 19/08/2011 à 06:58

Je suis d'accord, sur le fond mais pas sur la forme ( "non à sa mégalomanie pour pas dire amateurisme ou inconscience politque") avec l'attention que vous portez à ne pas croire cet Appel supérieur en efficacité. Ce n'est pas sa prétention.

Ceci dit il véhicule de l'espoir et donc suscite ce genre d'émotion à priori.

Il est plutôt à prendre comme une autre pierre à l'édifice de ce qui se construit un peu partout. Un outil fédérateur de plus.

J'entends derrière ce que vous dites qu'il va falloir être prudent quant à sa portée pratique dans le temps . Je suis d'accord.

Il est bon je crois de prévenir ce genre d'expérience, d' émotion, qui peuvent décourager et qui vont certainement arriver parfois. La réalité des actions sera peut-être en deça de nos espoirs. Il est bon de dire donc avant que ce sera normal.

Soit ! il va falloir être patients, constructifs et apporter du grain à moudre au quotidien.

19/08/2011, 08:18 | Par M. CHALLALI en réponse au commentaire de Dominique G Boullier le 19/08/2011 à 07:23

Vous me répondez sur un ton d'être très sûr de vous-mêmes et de l'initiative dont vous défendez l'esprit tel quel, pas à mes simples remarques, d'ailleurs qui sont de formes au juste, étant donné que le fond, je l'ai souligné, ne posait point problème.

Quant aux "spin doctors de l'insurrection" dont y a pas besoin, dites-vous, sur ce, soyez certain, que le "spin doctors" ne sera pas certes un Communard ni girondins et ni bolchevik, mais il sera à la fois un peu de tous ceux-là et un peu de vous et de moi et de nous tous contemporains quand frappera-t-il à la porte !!!

19/08/2011, 08:33 | Par [email protected] en réponse au commentaire de M. CHALLALI le 19/08/2011 à 08:18

Le but que nous nous donnons est la fin de la dictature financière. Chacun d'entre nous a le droit d'estimer que ce n'est qu'un aspect du problème, et de s'organiser en conséquence. L'insurrection: je demande à voir, d'abord. Utilisons les moyens de mobiliser le plus grand nombre, pour commencer.

19/08/2011, 05:38 | Par Agnès GOUINGUENET

Bonjour.

Dans la liste des signataires nous pouvons lire "Dominique Sarkozy". Surpris

Curieux, non ?

Merci.

19/08/2011, 23:30 | Par jaba en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 19/08/2011 à 05:38

Pourquoi pas une autre personne qui s'appelle aussi Sarkozy. Nico n'aurait quand même pas un nom "marque déposée" ???Rire

J'ai aussi vu Michel Drucker animateurTV ...

19/08/2011, 08:50 | Par Jean Marie WIESER

Bonjour,

Nous savons tous que les banquiers sont les dirigeants de fait des pays et de ce qu'ils referment (entreprises, particuliers et institutions etc..).

Il aurait fallu mettre le holah depuis bien longtemps mais la complaisance envers le monde de l'argent de nos politiciens, que ce soient ceux de gauche comme de droite, n'est plus à démontrer.

Cette complaisance a favorisé plus que de raison l'organisation financière, à tel point que nous en sommes aujourd'hui totalement dépendant, car elle a infiltré tous les secteurs, et contrôle de ce fait, absolument tout dans notre société.

 

 

 

 

 

 

19/08/2011, 10:08 | Par Plem

Cet appel est louable et globalement défendable sauf , à mon humble avis , sur 2 points de méthode :

1°) les rassemblements centrurbains dominicaux : même si ça prend, ça s'essouflera et les marchés savent attendre , ils en ont les moyens .

2°) un appel non référendaire est inutile : " la dictature c'est ferme ta gueule , la démocratie , cause toujours " . Pourquoi ne pas avoir carrément lancé une pétition référendaire avec moins de points mais au moins la demande d'un référendum , par exemple sur la question du refus de rembourser ces dettes avec ou sans nationalisation bancaire . C'est clair, sans ambiguité, et dans le cas surprise d'un nombre de signatures suffisant , cette pétition aurait contraint notre exceptionnelle classe politique à accepter le suffrage populaire direct . Autant y aller carrément puisque on ne peut que perdre en s'accordant avec le diable .

19/08/2011, 16:08 | Par TOURITOURIST en réponse au commentaire de Plem le 19/08/2011 à 10:08

Effectivement, et il ne serait peut-être pas inutile de voir de près l'évolution de la pétition pour un référendum sur la réforme des retraites (quatre cent vingt quatre mille signataires quand même!)

 

Partie sur les châpeaux de roues elle a "tourné" (si mes souvenirs sont bons) durant une quinzaine de jours à environ 15 000 signatures/jr avant de rapidement s'essoufler (avec disparition des liens sur Médiapart et rapide silence/médias, toujours si mes souvenirs sont bons).

 

Il y a peut-être des enseignements a en tirer...

19/08/2011, 19:49 | Par tartempion en réponse au commentaire de TOURITOURIST le 19/08/2011 à 16:08

La question du referendum a été discutée mais tout de suite écartée compte-tenu du fait que nos gouvernants ne tiennent absolument aucun compte du résultat des référendums (cf celui sur l'Europe)

19/08/2011, 10:20 | Par bbric

C'est totalement irresponsable. Voila plus d'un demi siècle que les contribuables vivent au dessus de leurs moyens. A l'évidence on ne peut pas avoir plus de services non marchands et moins de prélèvements. Il FAUT diminuer la dette et cesser d'en reporter la charge sur les générations futures.

19/08/2011, 10:57 | Par [email protected] en réponse au commentaire de bbric le 19/08/2011 à 10:20

Sur le principe d'une dette raisonnable qui ne doit pas écraser les générations à venir, tout le monde sera d'accord. Le problème, c'est que la dette est devenue un fardeau auto-entretenu, générateur de profits toujours plus grands pour les spéculateurs, et qui ne diminue pas, bien au contraire. Nous refusons de nous enfoncer, ou de nous laisser enfoncer, davantage. Les financiers (spéculateurs et usuriers) ne sont plus des facilitateurs, pour l'économie réelle, mais des prédateurs. A cela nous disons: non.

19/08/2011, 14:24 | Par Plem en réponse au commentaire de bbric le 19/08/2011 à 10:20

Je voulais faire court pour l'exemple . Sur le fond de ma pensée, Melchior Griset Labûche a répondu à ma place , merci à lui .

Annuler des dettes , tout ou partie , est réalisable quelque soit le mode budgétaire . Dans ce cas ce serait un bras de fer mais entre gens intelligents on doit pouvoir s'entendre ... humour .

Saigner des peuples au profit des spéculateurs , non .Imposer aux états des règles budgétaires strictes , oui , à commencer par celle des équilibres budgétaires .

Cdlt

 

19/08/2011, 10:47 | Par simon malart

L'appel se déclare solidaire des indignés. Il serait donc logique de diffuser largement la date de convergence des indignés "caminandos", qui se rendent à pied, depuis l'Espagne, la France, le Portugal, l'Allemagne, jusqu'à Bruxelles, devant le parlement européen, le 8 octobre prochain !!

19/08/2011, 11:26 | Par marcelhic

je me me permets de retransmettre la conclusion d'un texte de Henry Wilno

Que faire (comme disait l’autre)?

Deux écueils guettent les forces de contestation radicale du système face à cette nouvelle phase de la crise :

• Le premier serait de prendre le monde à témoin de l’irrationalité du capitalisme, d’élaborer des propositions alternatives techniquement argumentées et de croire qu’elles s’imposeront par la force des idées et la pédagogie (ou par la grâce d’une habile combinaison électorale unitaire).

• La seconde serait de se borner à des dénonciations générales du capitalisme et à appeler à son renversement comme seule solution, en se désintéressant, voire en dénonçant comme réformistes ou opportunistes les idées contestataires qui circulent dans la société.

En fait, depuis 2008, la conscience que le système «marche sur la tête» s’est largement diffusée. Les salarié·e·s ont largement pris conscience que le refrain qu’on leur sert depuis les années 1970 («les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain», théorème développé par le dirigeant social-démocrate Helmut Schmidt) n’était qu’une entourloupe.

La question est celle de leur entrée en action. Il faut briser le syndrôme «TINA» [«Il n’y a pas d’alternative», slogan propre à la Première ministre conservatrice, de 1979 à 1990, Magaret Thatcher]. La mise en avant de revendications radicales, ancrées dans les préoccupations présentes, peut y contribuer. On peut tenter de résumer ainsi les revendications à avancer pour concourir à briser l’engrenage sans fond dans lequel nous enferme le capitalisme [1]:

• Pour faire face au problème de la dette publique, quel que soit le pays, il faut décréter un moratoire sur la dette existante et la soumettre à un audit public, pour porter un jugement circonstancié et déterminer quelles dettes seront remboursées et quelles ne le seront pas. Une partie substantielle de la dette devra être répudiée. Le reste sera soumis à restructuration: rééchelonnement, réduction, plafonnement, etc.

• Il faut réformer les statuts de la Banque centrale européenne, pour mettre fin à son indépendance et permettre le financement monétaire du déficit public (achat par la BCE des titres de la dette publique lors de leur émission).

• En matière de déficit public, il faut redresser la situation par une réforme fiscale d’ampleur, pour revenir sur les avantages consentis aux plus riches et taxer fortement les hauts revenus, les profits des sociétés et les patrimoines des riches.

• Il faut ligoter la finance. Ce qui, outre l’interdiction de la titrisation des créances [2] et des fonds spéculatifs, implique la levée du secret bancaire et l’instauration d’un contrôle du mouvement des capitaux accompagné d’une taxation des transactions financières. Il faut interdire définitivement les ventes à découvert, qui permettent la spéculation sur titres.

• Il faut enfin mettre toutes les institutions financières sous le strict contrôle de la société, avec la constitution d’un grand pôle bancaire public par socialisation des banques, sans indemnité ni rachat.

• Il faut reprendre aux patrons, par la hausse des salaires et une fiscalité redistributrice, les points de valeur ajoutée confisqués aux salariés depuis le début des années 1980, afin d’assurer les bases d’un autre développement.

• Face aux licenciements supplémentaires qui s’annoncent, il faut stabiliser le marché du travail, en rétablissant la prépondérance des CDI (Contrat à durée indéterminée) et en interdisant les licenciements, d’abord dans les entreprises qui font des profits.

• Il faut garantir les acquis sociaux, en finir avec les politiques d’austérité pour enclencher une croissance sociale et écologique, reconstituer des services publics dignes de ce nom.

Ces points n’épuisent pas l’ensemble des revendications à l’ordre du jour, mais, au-delà des formulations, ils synthétisent ce qui semble le plus urgent pour faire face à une crise qui n’est pas seulement économique et produit en Europe des risques de décomposition sociale propices au regain de l’extrême-droite.

Un combat idéologique le plus unitaire possible autour de ces axes est nécessaire. Mais, bien entendu, il serait illusoire de croire que de telles exigences s’imposeront par leur force intellectuelle: elles nécessiteront des mouvements sociaux d’ampleur pour faire plier les dominants et à terme faire dégager leurs représentants politiques au profit de gouvernements aussi fidèles aux intérêts des travailleurs que Sarkozy, Merkel et consorts (et Jospin en son temps – Premier ministre de juin 1997 à mai 2002) le sont aux intérêts des capitalistes.

Henri Wilno. Rédigé le 12 août 2012. Publié sur le site Alencontre.org

19/08/2011, 11:46 | Par [email protected] en réponse au commentaire de marcelhic le 19/08/2011 à 11:26

Texte très intéressant. Deux remarques:

 

1) il mêle des revendications concernant la finance (comme cet appel) et des revendications concernant l'économie réelle (ce que cet appel s'est abstenu de faire). Certain(e)s suivront, d'autres ne suivront pas, et il faut rassembler ces deux grandes tendances, non les diviser.

 

2) le "théorème de Schmidt" date de l'époque des Trente Glorieuses, et à l'époque il était tout-à-fait vrai sous certaines conditions, en particulier un réinvestissement des profits dans le pays même (ce qui était le cas en Allemagne). En période de crise il est dérisoire, évidemment, mais c'est autre chose.

19/08/2011, 16:00 | Par Guy Meunier en réponse au commentaire de marcelhic le 19/08/2011 à 11:26

On ne peut être que d'accord avec un tel programme qui n'est plus, à mon sens, vraiment d'actualité. D'abord parce que nombre d'autres programmes disent la même chose, ensuite parce que l'ACTUALITE EST, et sera encore pour quelques temps, COMMENT PASSER DE L'IDEE(ologie) A LA MISE EN PRATIQUE?

19/08/2011, 12:06 | Par Jean-Michel Boiron

.

19/08/2011, 12:37 | Par jaba

Je vais prendre le guide des associations de ma ville et leur envoyer le lien de cet appel par mail.

19/08/2011, 13:37 | Par Art Monica

Un Fil est proposé pour collecter les différentes suggestions. Une petite boîte à malices citoyennes... _____________ http://blogs.mediapart.fr/blog/art-monica/190811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-la-boite-malices-citoyenne

19/08/2011, 13:10 | Par 6k

Au travers des commentaires on voit que Ladett' est devenue la fatalité inéluctable, le côté obscur de la Force à combattre, à réduire, la honte à assumer..mais qu'est-ce que c'est que "la-dette"? quand tous les pays sont endettés, quelle valeur intrinsèque a-t-elle? de même pour le fameux P.I.B, en pourcentage de quoi on l'évalue. Lequel % plonge les populations dans la consternation et le découragement. Le P.I.B est une notion des plus floues qui soit, il suffit d'aller voir son mode de calcul.De toute façon, obsolète avant même d'être mis à jour! Le flou et le virtuel sont donc alliés pour terrifier les masses au profit de quelques opportunistes sans foi ni loi.

19/08/2011, 13:59 | Par [email protected] en réponse au commentaire de 6k le 19/08/2011 à 13:10

Si les Etats étaient simplement endettés entre eux, le problème serait beaucoup plus simple. En fait ils sont endettés envers le Capital privé. Ils s'endettent 1) pour payer leur fonctionnement et leurs investissements, 2) même chose mais en plus servir la dette antérieure (remboursement et intérêts), 3) à la limite: pour accroître la dette et avoir encore plus d'intérêts à payer...

 

Le PIB est une notion très imparfaite, en effet; bien utile quand même pour les comparaisons dans le temps et l'espace. En gros, c'est la "somme des valeurs ajoutées" d'un pays dans une année. Cela peut terrifier quand on ne sait pas ce que c'est; quand on sait, ça n'a rien d'effrayant. Cheval-qui-crache-le-feu pas quitter rails,sauf quand déraille dans la prairie. Moins dangereux que bisons ou cavalerie visage-pâle taariii taaraaa. Dire aux papooses pas jouer sur les rails.

19/08/2011, 13:44 | Par Gabrielle Teissier K

Signer la pétition puis lire ou relire les propositions d'Eric Verhaeghe sur son site

 

"(...) au nom du remboursement de la dette, les Etats sont en train de justifier les politiques les plus régressives qui soient socialement. Austérité, diminution des budgets publics, et même diminution des retraites ou des salaires. Cette saignée remet en cause toute la logique de promotion sociale et d'égalité des chances bâtie durant les Trente Glorieuses. Il s'agit bien de sacrifier la majorité pour la préservation des intérêts d'une élite.Il s'agit bien d'une réaction nobiliaire.

La réaction nobiliaire est-elle inéluctable?

1789 nous a prouvé le contraire.

Dans notre cas, certaines décisions urgentes peuvent être prises:

1 - il faut, comme en 1790, renoncer à rembourser la dette. L'argent sera bien plus utile ailleurs, si l'on se souvient que, sans la charge de la dette, l'Etat est excédentaire.

2 - il faut restructurer le secteur financier, en compartiment les activités bancaires avec un nouveau Glass-Steagall, et en démantelant les banques au bilan supérieur à celui de l'Etat

3 - il faut lancer un véritable New Deal pour libérer la consommation et favoriser les salaires

4 - il faut rebâtir un projet républicain autour d'une école porteuse d'une véritable égalité des chances.

Le pire n'est jamais sûr."

19/08/2011, 14:38 | Par Louise Moaty

A la liste École, Hôpital, Justice, Recherche, Sécurité sociale on aurait pu ajouter Culture : élément vital aussi me semble-t-il, et également menacé, dévalorisé à travers l'Europe.

19/08/2011, 20:20 | Par pierre delamarre en réponse au commentaire de Louise Moaty le 19/08/2011 à 14:38

Ah! Louise, la culture! Si il a bien une chose à faire pour éviter qu'un peuple soit "éveillé" c'est de lui supprimer la culture. Mieux! De lui en imposer une...

Alors de quelle culture parlons-nous? Il y a aussi la culture d'entreprise.....

19/08/2011, 14:42 | Par F Domerc

"Si tu te bats, tu perdras peut-être, si tu ne bats pas tu perdras surement." Victor Hugo

A dimanche prochain !

19/08/2011, 14:58 | Par Jaren

Bonjour, seule l'adresse mail filtre.

Quelle crédibilté peut-on accorder au nombre de signatures ?

19/08/2011, 15:42 | Par KAK50

Monsieur le Député Jean-louis BIANCO a signé l'appel. Bien très bien... mais en tant que représentant élus des citoyens (de gauche) n'a t il pas d'autres moyens pour faire entendre ses électeurs ??. que fait le parti socialiste ? que propose-t-il aujourd'hui pour demain alors que l'heure est grave.

19/08/2011, 16:13 | Par marcelhic en réponse au commentaire de KAK50 le 19/08/2011 à 15:42

J'ai donc bien raison de m'interoger sur la signature ou pas de cet appel

si Bianco signe ... avec ce qu'il a fait et soutenu comme politique, (je ne développe pas)

j'ai bien peur que le consensus autour de cet appel ne soit que de peu d'utilité pour le combat que je souhaite mener pour une societe ecosocialiste

Chat mille fois echaudé craind l'eau froide

19/08/2011, 17:19 | Par [email protected] en réponse au commentaire de marcelhic le 19/08/2011 à 16:13

"si untel signe je ne signe pas, car je suis en désaccord politique avec lui" me semble être un réflexe contre-productif. Si Poutou signait, je ne retirerais pas ma signature. Au contraire je m'en réjouirais.

 

Il faut nous rassembler, rassembler, rassembler, nous ne sommes que trop divisés, divisés, divisés.

19/08/2011, 19:27 | Par tartempion en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 17:19

@Marcelhic
il faut au contraire saluer Jean-Louis Bianco et espérer que sa signature en entraîne beaucoup d'autres. Lorsque je lis des réactions comme la vôtre je me demande toujours de quel côté est leur rédacteur, peut-être simplement sur la planète "moi moi" ou pour démobiliser les volontaires? Que diable, nous ne sommes pas en train de rédiger un projet de gouvernement pour 2012 mais d'exiger cinq mesures contre la dictature financière. Il faut évidemment rester très vigilant que l'Appel ne soit pas détourné mias c'est aux citoyens à mettre leurs signatures et à défendre leur beefteak. S'ils ne le font pas ce n'est pas de la faute de Bianco.

19/08/2011, 20:03 | Par peneloppe en réponse au commentaire de tartempion le 19/08/2011 à 19:27

Marcelhic, souvenez-vous, lorsqu'au Parlement Européen La LCR et LO avaient refusé de voter un texte sur la Taxe Tobin. Souvenez-vous aussi que la LCR avait reconnu avoir commis une erreur.

20/08/2011, 00:33 | Par marcelhic en réponse au commentaire de peneloppe le 19/08/2011 à 20:03

Péeneloppe fait partiee de la gauche qui ment celle des hollande aubry;

desole t'es pas de ma bande , celle des sociao democrates qui depuis l'assasinat de Rosa ux bellicistes de mittreand trompe le peuple

 

basta

20/08/2011, 00:29 | Par marcelhic en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 17:19

Poutou n'est pas mon probleme ...

Je pense qu'il ya bien 2 gauches actuellement , celle des Mitterand, jospin dsk ..a fait ses preuves... et elles sont en l'état inconciliable ...

Qui a pourri la gauche et qui l'a divisé ???

Je ne suis pas pret a m'engager sur cette appel, juste pour faire plaisir ala gauche du Ps a JLMet a Mediapart ...et a tous les nostalgiques de la gauche plurielle, et je n'ai pas envie de me faire instrumenter par quiconque, notamment par le Fdg..

J'ai repris sur ce site la conclusion d'un texte d'Henry Wilno, qui donne un contenu Bcp plus précis pour une lutte d'ensemble des salariés contre les conséquences de la crise de la dette ( qui n'est pas ce que dit Melenchon , qui me semble être a côté de la plaque), sur les questions d'emploi, d'austerité en general. Pour le moment je ne signe pas, 30 ans de syndicalisme CGT et de lutte politique, m'ont appris a ne plus sauter sur tout ce qui bouge...

20/08/2011, 02:29 | Par tartempion en réponse au commentaire de marcelhic le 20/08/2011 à 00:29

Franchement Marcelhic la République a du plomb dans l'aile mais elle est là. Donc vous faîtes ce que vous voulez et vous n'êtes pas obligé (mais alors, pas du tout) de nous tenir informé de ce que vous faîtes ou ne faîtes pas. On gagnera du temps. Merci.

20/08/2011, 11:08 | Par marcelhic en réponse au commentaire de tartempion le 20/08/2011 à 02:29

tu sais ce que te dis Tartempion .....

19/08/2011, 15:44 | Par solangeb

J'y souscris des deux mains à cette superbe initiative . Ne va-t-on pas être une fois de plus dépité ? nous étions plus de trois millions dans les rues contre la réforme des retraites, et pourtant le "gouvernement" a réformé ! Le référendum de mai 2005 pour la constitution de l'Europe , ratifiée sans vergogne malgré notre rejet massif ! Les documentaires, notamment sur LCP, qui dénoncent la forfaiture des dirigeants, comme pour les ouvrières de Samsonite, la FrançAfric, les OGM, Monsanto, les médicaments toxiques, les essais nucléaires, la pollution en Afrique lors de l'extraction des minerais d'AREVA, les suicides au travail, ....Les affaires des membres du gouvernement et de leurs amis s'enlisant pour faire pschitt grâce aux délais de prescription . Bravo, le Sud nous montre l'exemple !

19/08/2011, 19:28 | Par tartempion en réponse au commentaire de solangeb le 19/08/2011 à 15:44

oui mais cette fois-ci nous sommes indépendants des syndicats, donc nous avons des chances de gagner.

19/08/2011, 15:57 | Par JJMU

Un commentaire:

18/08/2011, 14:52 par Robert MAROT

Tout à fait d’accord avec cette pétition et l’ensemble des commentaires.

En tant qu’ancien banquier, je peux vous assurer que le bon moyen pour faire pression sur les « Politiques » et les « Financiers », c’est effectivement de retirer chaque début de mois les fonds disponibles sur les comptes chèques (ou comptes courants) . Y laisser seulement les sommes nécessaires pour assurer les prélèvements automatiques. Ces fonds/C.CHQ, non rémunérés(!!!), sont une vraie manne pour les banquiers et leur retrait constituerait un moyen de pression important en vue d’exiger la séparation stricte des activités bancaires entre « Dépots et crédits » (métier traditionnel de la banque) avec garantie des Etats, d’une part, et les « activités de marché » (gestion des fonds « spéculatifs ») aux risques et périls des actionnaires car pouvant faire faillite à tout moment, d’autre part.

19/08/2011, 16:15 | Par peneloppe en réponse au commentaire de JJMU le 19/08/2011 à 15:57

Retirer son argent, pour en faire quoi? Il vaut mieux, c'est le choix que j'ai fait depuis 2006, opter pour une banque comme le Crédit Coopératif laquelle, est "par vocation, la banque de l'économie sociale : coopératives, mutuelles, associations, organismes sociaux ...", et s'implique dans 'les projets d'économie solidaire'.

Petit détail : les commerçants me disent régulièrement que ma carte bancaire (fond blanc cassé), est "très jolie, sympa, etc!"

 

19/08/2011, 18:31 | Par maisjy en réponse au commentaire de peneloppe le 19/08/2011 à 16:15

Bonjour. Si je ne m'abuse, le Crédit Coopératif fait partie du groupe Banque Populaire, ou bien parlez vous d'une autre banque qui serait réellement une coopérative? J'ai buté sur cette question quand j'ai voulu changer de banque, et je n'ai pas résolu mon dilemme. J'aimerais avoir tort.

19/08/2011, 19:30 | Par tartempion en réponse au commentaire de maisjy le 19/08/2011 à 18:31

tous récupèrent tout, même les idées les plus généreuses Pleurs

19/08/2011, 19:43 | Par peneloppe en réponse au commentaire de maisjy le 19/08/2011 à 18:31

Oui, je crois que la BFCC a des liens avec le groupe Banque Populaire. Je n'en connais pas le détail. La BFCC est de loin la plus saine. J'avais posé la question en 2008 à ma conseillère, sur les tritisations, la réponse fut qu'elles n'y étaient pas pratiquées. La Nef a été attaquée comme "secte", par des groupes financiers, il y a plus de 10 ans de cela, et a été blanchie (il s'agissait probablement d'attaques déloyales, de la part de concurrents pratiquant la finance à la manière de ce que nous avons, ébahis, appris depuis)

20/08/2011, 00:25 | Par JJMU en réponse au commentaire de maisjy le 19/08/2011 à 18:31

Le Crédit coopératif est une banque mutualiste. Il y a quelques années, ATTAC avait enquêté sur l'utilisation des fonds des banques : toutes avaient des réserves dans des paradis fiscaux, sauf deux : la Banque postale et le Crédit coopératif.

Avec la Nef (nouvelle économie financière) le Crédit coopératif soutient des projets solidaires.

Jean-Jacques M’µ

19/08/2011, 16:25 | Par justeaupassage

 

Bonjour,C’est un plaisir de venir dès le matin tôt lire les commentaires et les billets depuis MédiaPart pour cet appel devenu maintenant « Européen » Un plaisir car il nous fait « rire » et bien rire !C’est étonnant de lire autant de bêtises et de volontés d’initiatives qui n’engagent que ceux qui sont derrière leurs petits claviers et qui se font plaisirs de « gueuler » pour rien, enfin presque hormis le fait de « se » faire plaisir à eux-mêmes !C’est franchement décevant de découvrir que MédiaPart est devenue une office qui manipule ses adhérents vers des courants de réflexions très orientées qui de facto retire toute indépendance et loyauté envers ces derniers. Si on pousse (volontairement) le bouchon un peu plus loin, on peut même écrire que c’est dangereux de faire ainsi de la part de MédiaPart d’entraîner une bonne partie de ses adhérents remontés comme des pendules envers le pseudo système mondial de la finance.Mais bon, pour nous, c’est amusant car pendant ce temps, on continue en bourse !Courage les contestataires et pétitionnaires de tous bords, vous n’aurez rien au final, sauf plus de rancœurs envers vieilles lunes. Vous n’aurez qu’à sonner chez MédiaPart…JDGueulante.fr 

19/08/2011, 17:09 | Par Brigitte RIVIERE en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 16:25

@ Justeaupassag et surtout à votre "nous"

...allez, couchez, panier, papattes en rond !

19/08/2011, 19:32 | Par tartempion en réponse au commentaire de Brigitte RIVIERE le 19/08/2011 à 17:09

Tiens bonjour "juste au passage". Vous ne seriez pas un ancien Boddisattva par hasard? Vous tombez bien, il nous manquait presque.

20/08/2011, 12:19 | Par dianne en réponse au commentaire de Brigitte RIVIERE le 19/08/2011 à 17:09

http://blogs.mediapart.fr/blog/justeaupassage

A part la pub de la marine ? Un p'tit coup d'gueulante de temps en temps... Cooool !

19/08/2011, 17:26 | Par Emmanuel Esliard en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 16:25

Pour la gouverne du commentateur de 16H25, personne n'est adhérent de Mediapart, mais beaucoup sont abonnés, et ce sont quelques uns de ces abonnés qui ont lançé cette pétition, ainsi que le mouvement de protestation.

Par ailleurs, n'ayant aucun goût pour sa prose habituelle, je trouve plutôt réconfortant que ce monsieur n'apprécie point ce type d'initiative.

 

19/08/2011, 18:43 | Par jaba en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 16:25

"Mais bon, pour nous, c’est amusant car pendant ce temps, on continue en" bourse !"

Rira bien qui rira le dernier

bien JDGueulante !

19/08/2011, 19:58 | Par malto cortese en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 16:25

Au passage, Justeau, allez donc voir là-bas si vous y êtes, la dictature financière a besoin de gens comme vous pour fonctionner, changez de camp, vous y gagnerez d'autres valeurs...Sourire

20/08/2011, 07:57 | Par goldenretriever51 en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 16:25

commentaire sans intérêt

19/08/2011, 17:01 | Par Guy Delaunay

AGIR CONTRE LES ESCROCS !

 

Il y a un autre moyen d'agir contre la spéculation bancaire:

Changez de banque !

Le CREDIT COOPERATIF et la NEF ont une attitude qui va dans le sens de ce mouvement.

Inventer une banque solidaire, ouvrir le credit à des projets qui seraient pour beaucoup rejetés par les autres banques, fédérer des banques en Europe partageant la même éthique, çà vous a une autre gueule que l'ouverture banale d'un compte courant chez des gens qui vous piquent le pognon sur pratiquement chaque mouvement que vous faites !

 

 

19/08/2011, 18:23 | Par maisjy en réponse au commentaire de Guy Delaunay le 19/08/2011 à 17:01

Bonjour. Question: quid des liens du Crédit Coopératif et de la Nef avec les Banques Populaires? Ou est-ce sans importance? Je suis perplexe sur le sujet.

19/08/2011, 19:20 | Par Emmanuel Esliard en réponse au commentaire de maisjy le 19/08/2011 à 18:23

Le Crédit Coopératif n'est pas seulement lié à la Banque Populaire, mais aussi à la Caisse d'Epargne ! Il fait partie depuis Août 2009 du groupe BPCE !

 

19/08/2011, 21:25 | Par Guy Delaunay en réponse au commentaire de Emmanuel Esliard le 19/08/2011 à 19:20

C"est exact, cependant, il faut tout de même considérer la charte éthique de cette banque, ainsi que les rapports humains que l'on a avec le personnel de ses représentations, l'intérêt porté par les directions aux projets qu'on leur soumet (solutions alternatives, financements d'habitats collectifs, etc.

19/08/2011, 17:24 | Par Fantie B.

On peut signer, tout en continuant la réflexion.
Par exemple, quel lien y a t-il entre "les riches" et la dictature financière ?

Pistes de réflexion dans le billet de Corinne N : http://blogs.mediapart.fr/blog/corinne-n/170811/les-riches-veulent-payer-plus-dimpots-analyse-de-monique-et-michel-pincon

 

En signant l'appel (pourquoi pas !) j'avais remarqué la signature n° 2015 Diamant diamantaire ou quelque chose comme ça ....

19/08/2011, 18:34 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Fantie B. le 19/08/2011 à 17:24

Seuls les très riches peuvent être financiers, car l'activité financière suppose une accumulation préalable suffisante de capital. Les un peu riches peuvent boursicoter, spéculer un peu (la plupart se font plumer, quelques-uns deviennent très riches).

 

Tous les très riches ne font pas dans la finance. Certains restent dans l'économie réelle.

19/08/2011, 18:46 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 18:34

"Tous les très riches ne font pas dans la finance. Certains restent dans l'économie réelle. "

Sans recourir à des conseillers financiers pour "optimiser" leurs impôts ? Sans placements à visée spéculative ? Je doute qu'il en reste beaucoup - de même que de l'économie réelle par chez nous, d'ailleurs.

19/08/2011, 19:02 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Fantie B. le 19/08/2011 à 18:46

Ils sont clients de la finance, comme particuliers ou comme entrepreneurs; ils ont des connivences avec elle, mais ne sont pas eux-mêmes financiers.

 

L'économie réelle, c'est l'économie du cycle argent-marchandise-argent-marchandise. L'économie financière, c'est le cycle argent-argent-argent. Les logiques sont différentes. Ne serai-ce que sur un point: les entreprises de l'économie réelle sont structurellement demandeuses de capitaux pour investir. Les "entreprises" de la sphère financière, dont le métier d'origine est de rassembler des capitaux pour investir dans le réel, sont devenues des spéculateurs et des prédateurs, ce qui n'a plus rien à voir.

19/08/2011, 17:50 | Par ERKA

La Ligue des Droits de l'Homme devrait apporter son soutien à cet appel et le faire diffuser par son réseau de militants

19/08/2011, 17:59 | Par Jaren

Bonsoir, seule l'adresse mail filtre.

Quelle crédibilté peut-on accorder au nombre de signatures ?

19/08/2011, 19:36 | Par tartempion en réponse au commentaire de Jaren le 19/08/2011 à 17:59

qu'il y a bien au moins vingt-cinq millions de personnes en France effectivement contre la dictature financière. Vous voyez, on a de la marge.
L'Appel étant européen, imaginez...

19/08/2011, 20:17 | Par Jaren en réponse au commentaire de tartempion le 19/08/2011 à 19:36

Bonsoir tartempion,

j'imagine bien les millions ...

seule l'adresse mail filtre.

Quelle crédibilté peut-on accorder au nombre de signatures ?

20/08/2011, 01:09 | Par tartempion en réponse au commentaire de Jaren le 19/08/2011 à 20:17

bon commençons par le commencement:
- Je ne vois pas quelqu'un contre la pétition la signer puisque chaque signature la renforce. Vous songez sûrement à ceux (Corses par exemple Marche moi dessus) qui font signer leurs arrières-grand-pères ; ce petit travail a ses limites sauf à vivre en terre corse ou tibéri-enne par exemple. Vous voyez aisément que les exemples connus de ce genre de méthodes ne viennent pas des peuples révoltés mais plutôt de ceux qui ont un fort pouvoir (lucratifMarche moi dessus) à défendre.
Nous, (je veux dire les afficionados de l'Appel), nous n'en sommes pas là. En toute naïveté l'Appel réclame le simple respect que chaque personne humaine doit à toute autre sur notre Terre, qui est aussi notre bien commun, faut-il le rappeler? Les manoeuvres que vous suggérez n'ont pas de sens dans cet Appel. Contrairement à ceux qui confisquent la démocratie, c'est de mobilisation que nous avons besoin,pas seulement de signatures, et c'est clairement affiché dans l'objectif d'occuper les places publiques chaque dimanche..

19/08/2011, 18:03 | Par gremillet

J'ai signé des deux mains ! Merci de cette initiative.

Mine de rien, grâce à vos éditions et au forum, ça bougeotte ! (Non j'ai pas dit Mougeotte!!!) , et comme c'est bon de constater que nous sommes nombreux sur la même ligne de sauvegarde des libertés, résistants à cette pression inique des banquiers et autres prédateurs de l'économie. Ce que le sarkozisme aura finalement mis en lumière par ses choix mais aussi par son incompétence et ses contradictions, en prenant les citoyens pour des truffes.Alors en avant,ça se fissure,ça mijotte (Non j'ai pas dit...) et merci Médiapart.

19/08/2011, 19:13 | Par Scipline

Belle initiative. Ce serait bien de pouvoir faire un tri des signataires par ville: on pourrait plus facilement se retrouver il me semble.

A relire le poème Dit de la force de l'amour de P Eluard.

Surtout,ne lâchons rien!

 

 

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

19/08/2011, 19:16 | Par c.guesdon

Belle idée. J'ai signé et je fais suivre.

QUi pourrait traduire le texte dans d'autres langues pour le communiquer aux européens non francophones.

Merci

 

19/08/2011, 20:07 | Par Hubert Mensch

Ouais bah votre pétition elle casse pas trois pattes à un canard, c'est de bien courte vue... C'est quand même marrant de voir les classes moyennes s'offusquer devant ce qui les a fait croquer pendant 20 ans, et qu'ils ont refusé de voir en face... Dans la série bien pensance, bonne conscience et enfoncement de porte ouverte, là c'est le niveau international...

La remise en question personnelle ça vous dit quelque chose???

En tout cas si c'est pour "réguler la finance et la spéculation", sauver les meubles, avec des économistes atterrés et tout...Nan mais sans rire...

 

Après la chanson du dimanche, la manifestation du dimanche???

Viva la Muerte!!!

19/08/2011, 20:58 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Hubert Mensch le 19/08/2011 à 20:07

Ce n'est pas une pétition qui demande quelque chose à des autorités, mais un Appel à se mobiliser, à travers l'Europe, pour obtenir la fin de la dictature financière.

 

La remise en question personnelle n'est pas sans intérêt, mais l'Appel n'est pas centré là-dessus.

 

Mettre fin à la dictature financière peut se comprendre de plusieurs manières, depuis réguler les activités financières jusqu'à supprimer la propriété privée, chacun est libre de ce qu'il met autour. Il ne s'agit pas de nous diviser en fonction de nos différences idéologiques, mais de nous rassembler sur un objectif précis.

 

Si vous trouvez que nous sommes dans l'enfonçitude deporte ouverte, alors c'est que votre conscience politique à vous est très élevée; c'est dommage que vous préfériez la garder pour vous.

 

Incidemment: "Viva la Muerte" était un mot d'ordre franquiste, que Miguel de Unamuno a dénoncé en son temps de manière cinglante.

19/08/2011, 20:13 | Par fiche_doublon_183480

J'ai signé, car sincèrement j'ai peur de l'avenir, non pour moi ( 62 ans ) mais pour mes 4 fils et petits enfants et aussi pour toute la population. Plus je lis et écoute les infos ou autres, je crains une future catastrophe économique. Bien qu'étant d'une nature optimiste, là, j'ai du mal à l'etre. Je voudrai me tromper.....

 

19/08/2011, 21:25 | Par justeaupassage

Bjr les râleurs et pleureurs,On vient de regarder la liste des signataires.C’est affligeant ! Un « énorme » pourcentage de retraités, puis un énorme pourcentage de fonctionnaires ! Tout est dit non ? Vous feriez mieux de regarder le monde autrement que de vous réunir dans téléphoniques le dimanche pour vous exprimer !Ceux qui signent aujourd’hui cet Appel (pour du 18 Juin !), sont les mêmes qui firent des grèves l’an dernier et même avant sans obtenir la moindre chose…Vous attendez tous la chute de l’actuel Président, mais vous n’avez aucun candidat valable en face de ce dernier. En 2012 vous allez en reprendre pour 5 Ans.Mais bon, pendant ce temps, la finance tourne et même bien, et le monde aussi. Alors courage avec votre Appel qui restera dans les oubliettes très vite. Vous êtes vraiment trop drôles en France. A plus.JDGueulante.fr 

19/08/2011, 21:46 | Par [email protected] en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 21:25

J'ai beaucoup d'indulgence pour vous depuis une histoire de petits canards, il y a bien longtemps, et puis je vous soupçonne de "faire la bête". Mais quand même...

 

Si vous étiez au Japon, vous sauriez que les retraités sont l'avenir du monde (enfin, en grande partie). Prenez garde aux griffes des panthères grises.

 

Votre mépris des fonctionnaires est, lui aussi, très démagogique. Mais passons.

 

Ceux qui signent aujourd’hui cet Appel (pour du 18 Juin !), sont les mêmes qui firent des grèves l’an dernier

 

Puissiez-vous dire vrai... ça en ferait, du monde !

 

La chute de l'actuel Président: nous ne nous contentons pas de l'attendre, nous nous efforçons de la préparer activement, pour la plupart. (Quoique la signature de l'appel soit ouverte aux sarkozystes qui penseraient qu'il va s'en prendre à la dictature financière et veulent l'y pousser, il y en a peut-être ! - assez peu, à mon avis).

 

Aucun candidat valable en face: bon nombre d'entre nous pensent que si, mais pas tous au même; d'autres partagent votre avis mais n'en sont pas moins contre la dictature financière et veulent se donner les moyens de le faire savoir.

 

Si vous nous disiez comment, par chez vous, on vit le problème de la dette publique ? Cela pourrait nous être utile. En remerciement de vous faire rire ?

 

19/08/2011, 22:09 | Par justeaupassage en réponse au commentaire de [email protected] le 19/08/2011 à 21:46

@ Melchior,

Slt,

Ouf, enfin, un vrai bon commentaire, merci.

Oui, on fait les bêtes, juste pour titiller.

Pour être sérieux un peu, on se demande qui est derrière ce fameux appel ? Et, on élimine bien sûr les adhérents de Médiapart qui y participe.

Ce "on" invisible demande plus d'explications non ?

Bon, pour ce qui est d'ici aux US, on peut écrire ceci.

Cette année, chez nos amis Américains, on peut détecter la crise. Mais, ils bossent tous très fort pour s'en sortir et n'attende rien des politiques.

Pour ma part, je viens de refaire la Californie, le Nevada, l'Arizona et bien sûr NYC mais là c'est trop proche de l'Europe.

J'ai vu des terres à vendre, des maisons bien sûr. Il faut regarder par exemple CBS ou nbc et autres pour comprendre qu'une deuxième crise est là. Ce matin, j'ai regarder en faisant mon sport, un reportage sur les étudiants américains et les frais qu'ils s'engagent à rembourser ! C'est pas le doux pays que l'on nomme encore France.

Bref, ce qui nous agace vraiment avec le climat de la France, c'est qu'il nous semble d'ici, que vous vous regardez les doigts pieds. Mais croyez-nous même au pays de l'oncle "sam" c'est pas facile du tout pour des américains moyens voire même plus.

Mais, ici, les gens se prennent en mains. Ils font deux boulots voire parfois plus pour tout payer car il n'y a pas de protection comme en France. Et, même si c'est hard, on se dit que certains de nos compatriotes devraient venir faire un petit stage ici pour mieux réaliser à quel point ils sont "gâtés" !

A plus et courage

JD

gueulante.fr

 

20/08/2011, 01:32 | Par tartempion en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 22:09

Juste Au Passage (même pas envie de vous saluer)
Pour prolonger votre raisonnement, les américains qui "se prennent en mains" "devraient faire un petit stage" en Inde "pour mieux réaliser à quel point ils sont "gâtés" !". Vous voyez que votre raisonnement peut faire le tour de la terre.
"Ce qui nous agace vraiment avec le climat de" Justeaupassage, c'est son mépris pour tout ce qui n'est pas Lui. "...font deux boulots voire parfois plus pour tout payer car il n'y a pas de protection comme en France". Et vous vantez ce système...!
Voulez-vous que je vous dise? Des types comme Takkieddine et ses maîtres partagent sûrement votre point de vue.
Voulez-vous que je vous dise? Je ne suis pas croyant mais je commence à avoir vu pas mal de gens mourir. L'angoisse que l'on ressent à ce moment solitaire et terrible ne peut se nourrir (par force) que de la vie que l'on a vraiment vécu (et pas celle qu'on a rêvé qu'on vivait). Je vous souhaite de faire quelques pas vers l'humanité, ne serait-ce qu'en cessant de nous exaspérer et faire perdre notre temps volontairement, et je vous plains.

 

20/08/2011, 07:25 | Par justeaupassage en réponse au commentaire de tartempion le 20/08/2011 à 01:32

@ à Tartempion

Bonsoir ou bonjour pour vous,

Pas de chance pour vous, on connait en plus l'Inde ! Et c'est pis que les US !

Si, vous n'êtes pas d'une certaine "caste", vous pouvez toujours vous brossez.

Certes, le système des US n'est pas parfait, mais lorsque l'on voit ce qui se passe en France, rien qu'au niveau impôts pour les classes moyennes, et sur les milliards pour le social sans "rentabilité" pour ceux qui sont vraiment à la rue, vous pouvez toujours faire votre pétition, c'est du vent !

A plus et courage. Une autre journée de bourse nous attend, pardon d'avance pour ces gros mots pour vos oreilles...

JD (pour les équipes US et France)

gueulante.fr

 

 

23/08/2011, 04:02 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de justeaupassage le 20/08/2011 à 07:25

J'espère que tu vas morfler avec la dégringolade qui s'annonce en bourse!!!

23/08/2011, 04:02 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de justeaupassage le 20/08/2011 à 07:25

J'espère que tu vas morfler avec la dégringolade qui s'annonce en bourse!!!

19/08/2011, 21:51 | Par malto cortese en réponse au commentaire de justeaupassage le 19/08/2011 à 21:25

Just'un mauvais troll de passage qui dit: retraité, affligeant; fonctionnaire , affligeant; c'est affligeant,

allez, bonsoir, et adios.

mc, ni retraité, ni fonctionnaire, signataire

19/08/2011, 22:23 | Par citoyenne57

@Pascal Maillard @Art Monica

En regardant la liste des signataires j'observe,comme plusieurs personnes l'ont déjà fait remarquer,qu' apparaissent quelques signatures fantaisistes.

Or,nous tenons à ce que cet APPEL ne puisse être discrédité.

Serait-il possible,du moins ,pour les signatures par internet,de n'enregistrer la signature,qu'après confirmation par l'intéressé suite au mail de réception que Médiapart lui aurait adressé?Peut-on résoudre ce problème technique ? ça urge.

D'avance,merci.

19/08/2011, 22:49 | Par Yolande Laloum-Davidas en réponse au commentaire de citoyenne57 le 19/08/2011 à 22:23

Chère citoyenne57,

Nous suivons de près l'évolution des signataires de cet Appel et nous avons repéré les signatures fantaisistes que vous signalez. Notre équipe technique va y remédier très rapidement.

Bien à vous et continuons à nous indigner !

19/08/2011, 23:56 | Par JJMU en réponse au commentaire de Yolande Laloum-Davidas le 19/08/2011 à 22:49

à Citoyenne, et à Yolande,

Un très sincère merci pour cette vigilance, car nous partageons tous ce souci.

Jean-Jacques M’µ

20/08/2011, 12:07 | Par jaba en réponse au commentaire de Yolande Laloum-Davidas le 19/08/2011 à 22:49

J'ai vu Jonnhy Halliday chanteur, ça me laisse dubitative Surpris

20/08/2011, 18:00 | Par JJMU en réponse au commentaire de jaba le 20/08/2011 à 12:07

J'ai remarqué, aussi. Disparu depuis.

... Mais un Michel Sardou, d'Aubagne, apparu depuis !...

Même avec renvoi pour confirmation de signature, n'importe quel imposteur peut invalider l'ensemble par une supercherie moins évidente, pourvu que la boîte aux lettres électronique réponde. Notre vigilance est sollicitée, mais je crois savoir que seule la technologie a les moyens de vérifier les propriétés informatiques des adresses (IP) des expéditeurs.

La validité de toute cette entreprise repose aussi sur la confiance que nous saurons établir DE FAIT entre signataires.

Jean-Jacques M’µ

20/08/2011, 15:18 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Yolande Laloum-Davidas le 19/08/2011 à 22:49

Bonjour Madame Yolande Laloum-Davidas.

Nous sommes le 20 août 2011 et il est 15h20 : Michel Drucker et Dominique Sarkozy sur la liste des signataires, cela ne fait pas très sérieux.

A moins que tout le monde n'ait envie de descendre dans la rue pour trouver des solutions, même le Roi et sa Cour.

J'espère qu'il n'y a pas là, un manque de respect envers tous ceux(toutes celles) qui prennent cet Appel à coeur.

Merci pour nous.

Agnès Gouinguenet.

 

20/08/2011, 18:10 | Par JJMU en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 20/08/2011 à 15:18

Effectivement, il y a des trolls qui rendent le travail difficile en discréditant la liste des signataires.

Seules parades possibles à mon sens (si vous en connaissez d'autres, faites-le savoir) :

- signaler le nom douteux directement, au webmaster du site de l'Appel ;

- dénoncer par principe toute signature fallacieuse ;

- se donner un pourcentage de 10 % d'interventions malveillantes en déclarant le nombre total de signatures (actuellement, si on retranche comme étant des impostures 10 % des 7 000 signatures recueillies à cette heure, ça laisse tout de même 6 300 signatures reconnues fiables, ce qui n'est tout de même pas à négliger).

Jean-Jacques M’µ

 

19/08/2011, 22:35 | Par Lionel MARTIAL

Félicitation pour cette initiative!

Souhaitons que la sauce prenne. Dès la rentrée, je pense que le nombre de signataires va augmenter considérablement.

Déjà je pense que "la bas si j'y suis", l'émission de Daniel Mermet sur France Inter va en faire une bonne pub dès la rentrée.

En attendant il faudrait absolument réussir à en parler sur les radios !

Dommage que vous n'ayez pas conçu une petite bannière bien représentative pour que l'on puisse poser un lien sur les sites persos...

 

19/08/2011, 22:50 | Par Jean-Luce Morlie

 

Une taxe substantielle sur les transactions financières"

 

Taxer c’est admettre le principe de ce que qui est taxé, c’est une très grave erreur ! Seule l’INTERDICTION des paris sur les fluctuations de prix est une mesure simple et chirurgicale, (proposée par PAUL JORION depuis 2007) ; elle historiquement justifié, car elle fut supprimée vers la fin du 19ème, rien ne s’oppose à sa réaffirmation.

20/08/2011, 15:47 | Par Dominique G Boullier en réponse au commentaire de Jean-Luce Morlie le 19/08/2011 à 22:50

Voilà un débat qu'il est beau et qu'il faut avoir. Je lis Jorion ( et d'autres) et je pense qu'il a raison. de même que Lordon pour l'ouverture des bourses une fois par an. Pourtant, on ne voit pas qui prendra la décision. La taxation doit être en revanche d'un taux suffisamment élevé pour vraiment décourager les opérations du type High Frequency Trading et autres. Mais Attac a travaillé là dessus pendant des années et sa cible était la bonne (avant de se faire détourner par certains nationalistes, malheureusement), on doit donc pouvoir trouver les leviers d'action et ajuster pour que l'objectif de l'interdiction soit atteignable. C'est un peu comme dire , je suis pour une VI eme République, donc j'arrête de m'intéresser à toutes les lois qui sont votées dans le cadre de la Ve pour tenter de limiter ses effets délétères. Mais c'est un beau débat à continuer

20/08/2011, 17:42 | Par Jean-Luce Morlie en réponse au commentaire de Dominique G Boullier le 20/08/2011 à 15:47

Bonjour,

Pour stopper le hight frequency trading, Jorion propose d'adopter la méthode de fixation des prix par "fixing", soit une fois par jour, soit une fois par semaine. L'objectif est de diminuer la complexité et donc "l'obscurité" du sytème, afin d'en reprendre le contrôle.

L'interdiction semble efficace à partir d'un sous-ensemble des bourses, la question est technique, c'est à Jorion et ses collaborateur de répondre, le mieux c'est de vous adresser directment à lui, il a un "blog mediapart" par lequel il pourrait être joint. ou bien pour ceeux que celà intéresserait, en direct, par la fonction "me contacter" en haut à droite sur son blog:

pauljorion.com/blog

19/08/2011, 22:52 | Par Alexandre Sonderer

Merci Mediapart et tous ceux qui ont contribué à cette initiative ... MAIS !

Comment prétendez-vous lancer là un appel "européen" si seuls les francophones peuvent comprendre le motif de la pétition (et donc la signer) ??

Je vous proposerais bien de la traduire vers l'espagnol ou l'anglais, mais ceci serait un details.
Les points les plus importants me parecent être ici:

- la neutralité de celui qui héberge la pétition (donc ici médiapart, qui n'a probablement aucune notoriété de ce type à l'étranger). Cette neutralité incluant les directeurs stratégiques et techniques, les exécutants techniques, ainsi que tous ceux qui ont accès à la base de données de la pétition (et ca inclut l'hébergeur technique).

- la visibilité médiatique de celui qui lance la pétition et de tous ceux qui la rediffusent à leur tour, et c'est un point tout aussi important. Médiapart, j'imagine, n'a pas ou presque pas de visibilité hors de France, je me trompe ? (si tel est le cas, il ne devra pas lancer la pétition dans d'autres pays ...)

Avez-vous pensé à diffuser cette pétation à des journaux indépendants d'autres pays européens ?? (et de la manière de compter le total des signatures afin de stimuler les signataires hésitants ?)

20/08/2011, 01:51 | Par tartempion en réponse au commentaire de Alexandre Sonderer le 19/08/2011 à 22:52

Tout le monde me corrigera si je m'exprime mal mais l'Appel est sur le site Mediapart parce que Edwy Plenel, fondateur et directeur du journal, a émis l'idée dans un article que le temps est venu pour une révolte citoyenne et que nous sommes un certain nombre de lecteurs à avoir adhéré à cet appel. Mais rien n'oblige à ce que ce soient des journaux qui lancent l'Appel dans les autres pays. D'ailleurs Mediapart fait très attention à n'être qu'hébergeur de l'Appel qui n'a pas été rédigé par la rédaction du journal.
Ce qui me semble important est que tous les européens signent sur la même liste pour que le nombre de signataires européens soient visibles en temps réel. Il faudrait donc que le lien vers la signature puisse être dans toutes les langues. Je ne sais pas bien comment ça peut se faire au niveau informatique mais je crois que certains y travaillent.
Houhou ...quelqu'un peut nous aider?

20/08/2011, 16:45 | Par JJMU en réponse au commentaire de tartempion le 20/08/2011 à 01:51

La traduction en anglais est validée (mise en ligne sur l'édition anglaise de Mediapart : http://www.mediapart.fr/files/A_European_appeal.pdf). La suite suit son cours, côté technique. Mais il va de soi que cette question des versions dans toutes les langues se pose. Une en italien a été proposée, également... on avance, on avance...

Les bonnes volontés en linguistique étrangère sont les bienvenues, bien évidemment.

Jean-Jacques M’µ

20/08/2011, 01:19 | Par doublesteph

Pourquoi ne pas inviter à la création d'une association des "indignés" par département (il suffit d'un bureau reposant sur 2 ou 3 personnes et des statuts-type) pour structurer l'action, avec une cotisation à 1 euro, puis une association nationale fédérant les associations départementales ? Certes le mouvement perdrait (un peu) en spontanéité mais gagnerait en capacité de fédération et d'organisation (Ex : création d'un site national permettant de suivre l'actualité des rassemblements...). Rappelons-nous ainsi le mouvement de l'Appel des appels qui n'apparaît n'avoir pas réussi à monter en charge.

20/08/2011, 02:00 | Par tartempion en réponse au commentaire de doublesteph le 20/08/2011 à 01:19

Faut-il formaliser à ce point? l'avenir le dira mais créer une association permet aux membres "dirigeants" d'être repérés à coup sûr par la Préfecture et pour le moment préfecture=sarkozy. Je ne raconte pas les obligations administratives, assemblées générales, votes, débats avec in fine accord sur le plus petit dénominateur commun c'est-à-dire rien...bref pour plomber une démarche spontanée rien de mieux. Heureusement, dans les pays arabes ils sont plus...comment dire? dégourdis que nous.

20/08/2011, 07:32 | Par [email protected] en réponse au commentaire de tartempion le 20/08/2011 à 02:00

Rien ni personne n'empêche quiconque de chercher à donner une forme associative à une partie du mouvement, ou de refuser absolument d'adhérer à cette forme. C'est de la responsabilité de chacun.

20/08/2011, 09:08 | Par brazz

Désolé mais avnt de signer -ceci me plaisait bien et j'étais partant pour- j'ai un peu étudié quand même les solutions mises en avant.

  • Sur le plan des réformes fiscales pour plus de justice on ne qu'être d'accord.
  • Sur le fait de l'audit, on peut toujours se faire plaisir ça ne mange pas de pain -mais côute quand même un peu- cependant sur le montant de la dette il n'y a pas vraiment d'ombre, sauf en ce qui concerne les modalités de paiements...
  • Au sujet de la taxe, c'est l'idée Tobin qui, comme toutes les idées générales est excellente (style à bas la guerre etc) mais totalement inapplicable si certains états s'y refusent. Or aujourd'hui beaucoup sont au moins réticents et d'autres "poids louds" USA, Russie, Inde, etc y sont absolument opposés; dans ces conditions, ceci revient ni plus ni moins qu'à se tirer une balle dans le pied !
  • Par contre je ne vois absolument rien d'évoqué au sujet des ventes à découvert qui sont pourtant une des raisons du désordre actuel.
  • La séparation des banques entre établissements de dépots et les autres est une bonne chose quand elle est appliquée avec rigueur, mais on a vu avec Lehman Brothersque les employés ne la respectaient pas -et à l'époque cela n'avait géné personne...- donc tout dépend des textes et des organismes chargés de les faire respecter; il faut le faire mais veiller à l'érosion au fil du temps. Il fauit que les politiques se réapproprient l'autorité qu'ils ont laissé filer.
  • Enfin, sur l'annulation des plans de rigueur là où ils sont appliqués, il faut être précis sur ce qu'on entend par là; si c'est annulation totale et on revient comme avant, alors là c'est de l'hystérie incantatoire, si c'est une forte aténuation accompagnée de mesures tout aussi fortes de stimulation de l'économie, alors là oui ça marchera. Mais même sur ces questions de l'économie et de sa stimulation, l'accord est loin de règner entre toutes les composantes de la gauche et je ne suis même pas sur de ce qu'il en est des partisans de ce texte !

Au final et dans l'état, je trouve ce texte intéressant, comme pas mal d'autres, car il permet la réflexion et la discussions partout. Par contre, et en l'état, il ne peut absolument pas être présenté tel qu'il l'est comme une solution, une alternative. Donc ne peut être signé ainsi.

20/08/2011, 09:38 | Par [email protected] en réponse au commentaire de brazz le 20/08/2011 à 09:08

Le texte s'en prend bien, si je n'ai pas rêvé, à la spéculation en général (donc aux ventes à découvert spéculatives). Il ne s'en prend pas à toutes les ventes à découvert indistinctement: certaines sont utiles aux exportateurs (pour se mettre à l'abri du risque de change) et donc à l'économie réelle (pour des explications, voir les spécialistes - je n'en suis pas).

 

La signature de ce texte permet de lui donner davantage de portée, donc d'approfondir la réflexion et d'initier les discussions. Maintenant, personne n'est obligé de le signer, même si on le trouve intéressant.

 

NB. Il ne se présente pas comme une solution, une alternative, mais comme un Appel à se mobiliser pour en trouver une qui nous convienne et l'imposer à nos gouvernants.

20/08/2011, 14:18 | Par tartempion en réponse au commentaire de [email protected] le 20/08/2011 à 09:38

¨@Pierre Dumont. il me semble que la question est: êtes-vous mobilisé contre la spéculation financière? Si vous pensez qu'il ne faut pas légiférer parce qu'on est sûr que certains n'appliqueront pas les lois ou les règlements, alors il faut aller vivre sur une île déserte, parce que c'est ce qui se passe tous les jours, à commencer par les gouvernements et les politiciens qui contournent les lois. Par ailleurs l'Appel ne prétend pas tout règler mais appuie sur le plus important et urgent. Pour la dette, si bien sûr, il est indispensable que les peuples sachent de quoi se compose cette dette et quelle part ils doivent supporter.

20/08/2011, 09:41 | Par Art Monica en réponse au commentaire de brazz le 20/08/2011 à 09:08

@ Pierre Dumont . Cet Appel n'est pas un programme politique, ni un article sur la crise, ni un Manifeste, mais une contribution pour appeler à un rassemblement citoyen, le plus large possible. . Il s'agit pour nous, les citoyens, de signifier à ceux qui décident pour nous, sans nous consulter, que nous souhaitons un changement de modèle. Les modalités d'action, et les objectifs sont à définir par tous. . Cet Appel ne prétend pas être une solution ou une alternative, mais un levier de rassemblement et de mobilisation.

20/08/2011, 13:45 | Par brazz en réponse au commentaire de Art Monica le 20/08/2011 à 09:41

Bonjour,

je ne souhaite pas démarrer un troll qui est une grande spécialité d'internet adorée plus particulièrement par les français :)

Mais quand même, quand on sait lire on distingue bien le mot "pétition" ainsi que "user de tous les moyens démocratiques et pacifiques dont ils disposent pour imposer..." , alors là si on est simplement dans la discussion forum citoyen et que rien n'est figé c'est que les mots ne veulent plus rien dire.

Et donc dans ce cas autant éviter de les employer, sur internet comme ailleurs.

En ce moment les réflexions sur l'économie et les changements souhaitables ne manquent pas, loin de là. Simplement il faut déja les digérer , en prendre et en laisser et seulement ensuite on pourra éventuellement voter sur quoi que ce soit. En attendant, tout ce genre d'initiative relève uniquement de l'agit prop, bien sympatique, mais sans plus.

On est bien loin de la contribution à un rassemblement citoyen, on est tout à fait dans la sempiternelle agitation des catéchismes, livres rouges, autres incantations plus ou moins boboisantes et ainsi de suite. Et toujours centrés sur notre nombril de quelques millions de français minoritaires sur sept milliardsde bipèdes...

Ce rassemblement se fera donc sans moi, ce qui n'a du reste aucune importance !

20/08/2011, 14:21 | Par tartempion en réponse au commentaire de brazz le 20/08/2011 à 13:45

J'allais encore râler sur les pages de blogs vides et je me rends compte qu'on a tous une page toute prête. Mon commentaire précédent à ce sujet est donc nul.

20/08/2011, 10:51 | Par gerome

Il n’est plus temps de s’indigner

 

Va-t-on encore longtemps se laisser faire ?

Pendant encore combien de temps va-t-on accepter ce génocide financier, industriel, et sociétal du à une poignée de meurtriers égoïstes plus ravageurs que ce qu’on apprenait dans les livres sur Attila.

Le temps n’est plus à l’indignation, et les révoltes dans les pays musulmans en Asie ou en Europe le montrent.

Face à la finance internationale, ou est la solidarité des citoyens du monde. Que font donc nos syndicats sensés nous défendre ?

Il faut une véritable volonté politique pour faire prévaloir l’humain sur le financier.

Oui, mais voilà, nos politiques semblent avoir quelques intérêts à conserver ce système.

Quand N. Sarkosy nous assure qu’il va réguler les banques et empêcher les paradis fiscaux, et que d’autre part il utilise ces mêmes paradis fiscaux alors qu’il a un poste gouvernemental !

On nous bassine avec un fichier des prestations sociales, les niches fiscales, le travail au noir. On réduit l’assurance chômage et le RMI en le transformant en RSA.

Je ne connais pas un seul patron qui paierait plein salaire à un employé à mi-temps.

De l’autre coté, on a des députés qui se votent 5 ans de chômage après mandat, (sans commune mesure avec le chômage des salariés), des sénateurs et députés maires qui cumulent les salaires pleins des deux fonctions. (Ou ils n’ont pas grand-chose à faire dans chacun de leurs mandats et dans ce cas c’est trop cher payé, ou ils ne peuvent remplir qu’à moitié chaque fonction et alors il faut réduire d’autant leur rémunération dans chaque poste, ça ferait combien de postes d’enseignants en plus, combien de smicard en plus ?) Et je ne parle pas des cumuls privés-publics. Un organe de contrôle du médicament qui laisse libre court aux laboratoires pour fixer leurs prix (un collyre à 9400€ ou des génériques dont les prix augmentent sans raison) et les déresponsabilisent sur la dangerosité (rappelons-nous le vaccin H1N1), des sociétés aux bénéfices mirobolant qui ne payent pas d’impôts et qui profitent, elles, de niche fiscales qui ne doivent pas être supprimées. On y trouve aussi des mandataires des citoyens qu magouillent : Chantilly, affaire Bettencourt, villas tunisiennes, pour ne citer que les plus en vue. Et je ne parle pas encore de l’opacité financière du gouvernement.

Comment ces gens là pourraient-ils avoir envie de changer la donne ?

23/08/2011, 04:12 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de gerome le 20/08/2011 à 10:51

Que font donc nos syndicats sensés nous défendre ?

 

Les syndicats n'existent et ne sont puissants que par le nombre de leurs adhérents (voir l'Allemagne et les pays nordiques), or en France le taux de syndicalisation est très très faible par conséquent ne leur demandez pas ce qu'ils ne peuvent avoir à savoir le rapport de force face au patronat.

Tant qu'une loi n'obligera pas les salarié(e)s à se syndiquer OBLIGATOIREMENT au moment de l'embauche les syndicats ne pourront JAMAIS établir ce rapport FORCE nécessaire aux négociations d'accords.

Fraternellement vôtre

 

24/08/2011, 20:04 | Par yvan gavoille en réponse au commentaire de LA VIème REPUBLIQUE le 23/08/2011 à 04:12

Que font les syndicats ?

 

Très bonne question dont la réponse est simple: Rien !

 

1/ Ils représentent une part infime des salariés,

 

2/ Sans les larges subventions de l' Etat, 600 millions d' euros), ils n' existeraient même plus.

 

Conclusion : Il importe de renoncer à la mollesse, au laisser aller, et aux compromissions.

Il importe de compter sur nous-mêmes sans le secours de ces directeurs de consciences sociales. Nous toutes et tous, citoyens , citoyennes, devont trouver la force de nous libérer de notre asservissement à l' égard des "grands hommes" sur lesquels nous avons toujours les yeux fixés, et dont nous attendons un geste pour penser, pour agir. Entre les mains de ces leaders, nous nous laissons conduire comme des marionnettes, obéissant à notre idole momentanée. Lorsque ces idoles populaires tombent de leur piédestal, nous nous trouvons encore plus désemparés que jamais.

Donc, défiance à l' égard des vedettes, des charmeurs de foule, des marchands d' illusions, des démagogues.

 

Vous voulez que ça change, soyez acteur de ce grand chambardement en nous rejoignant dans "La Grande Alliance" en qualité de membre actif ou animateur du CRRIA de votre ville ou de votre quartier, (Comité de Résistance, de Réflexions, d' Interpellations et d' Actions).

 

Connectez vous à mon blog:

 

yvangavoille.unblog.fr (puis cliquez s/pressbookbinder)

 

et si nous avons l' intelligence d' unir nos forces qui peuvent être déterminantes pour l' avenir, nous pourrons peser sur toutes les décisions qui détermineront notre avenir.

 

La Grande Alliance

CRRIA de Bordeaux

23/08/2011, 04:13 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de gerome le 20/08/2011 à 10:51

Que font donc nos syndicats sensés nous défendre ?

 

Les syndicats n'existent et ne sont puissants que par le nombre de leurs adhérents (voir l'Allemagne et les pays nordiques), or en France le taux de syndicalisation est très très faible par conséquent ne leur demandez pas ce qu'ils ne peuvent avoir à savoir le rapport de force face au patronat.

Tant qu'une loi n'obligera pas les salarié(e)s à se syndiquer OBLIGATOIREMENT au moment de l'embauche les syndicats ne pourront JAMAIS établir ce rapport FORCE nécessaire aux négociations d'accords.

Fraternellement vôtre

 

20/08/2011, 16:43 | Par JJMU en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 20/08/2011 à 15:08

à Pascal Maillard,

J'approuve tous les termes de cette réponse (et je recommande).

Clin d'oeil

Jean-Jacques M’µ

22/08/2011, 18:02 | Par Faunus en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 20/08/2011 à 15:08

Cher Pascal Maillard,

vous avez bien posé le problème. Cet appel sera ce que nous en ferons. Personnellement je propose que tous ceux qui disposent des moyen matériels de l'imprimer en fassent des affiches et les collent partout ou il est possible de le faire. C'est ce que j'ai essayé de faire mais ma commune de résidence ne disposant pas d'espace d'expression libre, mon affiche, collée au milieu d'autres à vocation associative ou commerciale, a été arrachée. Fort de ce constat, j'ai fait une demande à la mairie pour que soit installé, sur un lieu de grand passage, un panneau d'expression citoyenne. J'attends la réponse du maire socialiste, pour l'heure en congé. Je suggère à tout ceux qui seraient confrontés au même problème d'effectuer la même démarche. Je me propose de tenir à jour, sur le billet cité ci-dessous, la liste des demandes effectuées, les réponses en retour et la tendance partisane de la municipalité sollicitée. A condition toutefois que les demandeurs veuillent bien me communiquer ces renseignements en commentaire du dit billet.

Cordialement

http://blogs.mediapart.fr/blog/faunus/220811/recensement-des-demandes-de-panneau-dexpression-citoyenne-par-commune

24/08/2011, 19:32 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 20/08/2011 à 15:08

Pascal Maillard

Vous semblez prendre ce projet à coeur et ne peux que vous en féliciter.

 

Pour autant ne serait -il pas souhaitable que cet appel soit suffisamment universel pour être signé par tous de Droite comme de Gauche ?

 

Pour ceux qui s'en souviennent, l'Appel de la Colline avait à mon sens cette vertu à l'époque.

 

Or comme certains commentaires / demandes semblent le montrer, on pourrait avoir le sentiment que cet appel contre la Dictature Financière s'adresse finalement exclusivement à la Gauche.

 

Si tel était le cas cet appel ne perdrait-il pas tout intérêt ?

 

26/08/2011, 13:39 | Par Pascal Maillard en réponse au commentaire de Gil Gosseyn le 24/08/2011 à 19:32

Réponse en page 2 de ce fil de discussion.Bien à vous.

PM

20/08/2011, 13:06 | Par Guy Meunier

QUESTION QUI ATTEND REPONSES !

 

A quelles conditions peut-on faire signer l'Appel par des "personnes morales" : Cellules du PC, Assos faux nez du PS, sections du PS, Associations d'"intérêt public" (aide familiale, soutien scolaire, etc) ?

20/08/2011, 16:46 | Par Pascal Maillard en réponse au commentaire de Guy Meunier le 20/08/2011 à 13:06

Cher Guy Meunier,

 

Encore un peu de patience, s'il-vous-plait. La demande a été formulée hier à la rédaction. C'est techniquement assez difficile à mettre en place un week-end. Attendons sagement le début de semaine. Les associations, les partis ou les syndicats vont quand même prendre le temps de consulter leurs membres ou leurs instances avant de proposer leur signature.

 

 

Bien à vous.

 

Pascal Maillard

 

 

22/08/2011, 11:52 | Par Marie-Hélène en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 20/08/2011 à 16:46

Sincères félicitations à toute l'équipe de rédacteurs pour cette belle synthèse.

Cela n'a pas du être facile...heu...

Bon courage à vous et mille mercis.

24/08/2011, 19:33 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Guy Meunier le 20/08/2011 à 13:06

-

20/08/2011, 14:24 | Par Véronique HURTADO

C'est Dimanche. Je suis à la maison. Je lis MEDIAPART.

Bah oui, quoi ! Pas le temps la semaine, je travaille. Pas le temps le samedi, je fais les courses. Ah j'oubliais : le dimanche, Conchita fait le ménage. Conchita, c'est moi !

Alors le rassemblement tous les dimanche ? Faut pas rêver. Par contre, cliquer et échanger sur le NET, ça oui ! Ca me permet d'avoir un oeil sur le tambour de la machine à laver le linge, de voir où en est la cuisson du rôti dans le four, etc..

Le véritable esclavage est salarial. Qui va pouvoir manifester le dimanche ? Déjà, même les croyants ne vont plus à la messe. Le jour du repos est un jour de repos. Même si le Seigneur nous prie de L'accueillir.

Inventons pour ceux qui travaillent de nouveaux modes de protestation. Genre, le dimanche, on proteste tous en bloquant le fonctionnement d'un site bancaire... Au hasard ! Mais bon, plutôt un jour ouvré. Comme le mercredi ! Une salve de clics, comme une masse de signatures !!!!!! En même temps, à la même heure. Sans forcément sortir de chez soi.

Evidemment que MEDIAPART n'organise pas la révolution mondiale. Pas sans nous. Surtout si on reste à la maison, comme moi.

Mais il ne nous a pas échappé à tous que 2012 était une année porteuse en promesses électorales. A défaut de devenir une charte comme un "Appel contre la Dictature Financière". Il faudra aller voter. Si possible, sans se faire escroquer. Dur, dur !

Il ne nous est pas demandé de voter contre, mais pour et ensemble. Et ces contributions écrites, ces commentaires prouvent que nous le pouvons. On n'est pas des veaux, ni dupes sur le fond de ce qui nous attend.

Pour les rassemblements, même s'il paraît que j'ai un "dossier" fourni et que ma chronique funéraire est déjà prête (je ne me croyais pas aussi célèbre !), ça m'ennuierait d'aider les collègues ex-RG de collecter facilement toutes les informations générales sur les contributeurs de MEDIAPART. Surtout si 2012 devient l'année de la vague brune !

Parfois organiser la résistance, c'est savoir s'organiser anonymement. C'est très compliqué. Sinon on crée en face de nous une contre-résistance, alors qu'on n'a même pas encore fixé la date d'un rassemblement.

N'oubliez pas d'adhérer à AMNESTY INTERNATIONAL ! Surtout si vous allez manifester. Lol.

Je n'ai pas vu le nom de Nicolas SARKOZY dans les signatures de l'Appel. Pourtant il était le premier à contester la dictature financière et le premier à en pâtir en tant que président d'un Etat perdu et perdant. La politique sous la domination du financier. Un oubli de sa part ? Facilement réparable. Une part, une part... Encore une action, comme en Bourse. On parie ! A découvert.

20/08/2011, 15:52 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Véronique HURTADO le 20/08/2011 à 14:24

@Véronique Hurtado. . Tout à fait d'accord avec vous sur les rassemblements tous les dimanches. C'est bien pourquoi il faut inventer toutes sortes d'actions qui conviennent à chacun. . Un Fil "Boite à malices citoyennes" suite à l'Appel est ouvert sur ce sujet, ce qui permettra de réunir les suggestions, et de désengorger ce Fil qui devient un peu trop chargé! ____________________ http://blogs.mediapart.fr/blog/art-monica/190811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-la-boite-malices-citoyenne

20/08/2011, 16:51 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Véronique HURTADO le 20/08/2011 à 14:24

Bonjour Véronique HURTADO.

En Grèce, il y a plus de 2000 ans, du côté de l'agora, ne discutaient ni les esclaves ni les femmes.

Désormais, Internet invite tout le monde sur la place publique de la réflexion.

Même vous, qui êtes une femme (je crois ...), et fort occupée (mais nous avons désormais le choix de notre mode de vie personnelle, en France, me semble-t-il, encore que, les pressions familio-sociétales ...).

A moins que je n'ai rien compris (c'est possible, ma foi), le but de cet Appel serait de réaliser qui est vraiment "réveillable", libérable, prêt à donner un chouia de son énergie pour sortir les plus faibles de leur mouise future, qui risque d'être pire que l'actuelle. Sorte de "test populaire global". Et si vous pensez tout de suite aux RG, c'est dommage; à moins que je ne sois passée à côté d'un trait d'humour.

En sachant, bien sûr, que l'expérience est tronquée dès le départ, puisqu'il n'y a que les Mediapartien(ne)s pour intervenir sur le fil de la discussion.

Intéressant de savoir si le nombre des abonné(e)s augmentera nettement ou non, du fait de cet appel et de la conjoncture.

La "résistance", ce n'est pas toujours en rasant les murs car on risque sa peau dans l'immédiat; les figures de proue, ce n'est pas dénué d'intérêt.

D'abord l'idée exprimée (l'appel, même utopique terrible); ensuite, on voit si elle fait tilt; et si oui, on extrapole en organisant les actions; donc vous soutenez et participez au débat d'idées, même en lavant le linge chez vous; c'est déjà une excellente information.

En fait, cet appel pourrait être compris comme un essai thérapeutique, valable pour la santé de tout le monde (sauf les trafiquants d'armes, "ça va de soi").

Etant débutante, je vous remercie de votre témoignage.

 

 

20/08/2011, 14:36 | Par jean luc DANNEYROLLES

Putain belle synthese

enfin.

Il faut tenir compte de la réalité planétaire des exaspérations, de la transtion en cours et ne pas réduire l'Europe à une vision surranée ,dépassée

la crise anthropologigue est mondiale et nous devons continuer les rapprochementsLa turquie (destination du tourisme de occidental de masse ) flingue les kurdes en ce moment(!!!).Sa position géo politique devient incontournable ,ses nombreuses frontières.Il faut rencontrer les opposants là bas ,ne serait ce que pour se rappeller d'Attaturc.Et enfin imaginer une agora mondiale ,planétaire pour les grands enjeux écologiques.En 2015 ,une centrale nucléaire par mois dans les tiroirs de saran.

20/08/2011, 14:37 | Par jean luc DANNEYROLLES

le mail précedent pour pascal Maillard.JLD

20/08/2011, 15:10 | Par Devavrata

Bonjour à toutes et tous les participants à la rédaction de l'Appel et en particulier à son "porte-parole",

Amie d'un Médiaparticipant, j'ai lu l'appel du collectif avec intéret et je l'ai le signé : plus par encouragement que par conviction de son efficacité sur la finance ! 3 millions de personnes ne les ont pas fait reculer (particulièrement la personne qui officie comme président et supposé … représentant de son peuple ! ) au sujet des retraites. Bien au contraire : ce fut un forcing forcené !

Les dimanches sur la place de mon village … ou mieux de ma préfecture ne me semblent, au vu de ce qui précéda pour les retaites, qu'assez aléatoire comme efficacité. Avantage : les citoyennes et les citoyens en ayant ras-le-bol se compteront et se rencontreront, ce qui peut au final faire, malgré la pression des lobby financiers, reculer ou démissioner l'appareil en place … O U F !

Par contre, j'ai une grande confiance dans ce que propose Robert MAROT (l'ex-banquier dont le commentaire trône en tête de fil) . Outre les mesures structurelles qu'il propose, le fait de retirer son argent de la banque me semble à la portée de tous les citoyennes et citoyens (même si cela oblige à se passer de la commodité du chéquier et/ou de la carte bancaire). Cela me parait avoir l'avantage d'atteindre les financiers là où ça fait mal . Est-il encore possible d'inclure cette proposition dans l'appel ? Dans un addenda ? Un 2ème appel ?

Quoiqu'il en soit TOUTES MES FELICITATIONS pour avoir si vite et si efficacement créé cet Appel. Mon ami et moi-même avions lancé un commentaire invitant les personnes qui voulaient "faire quelque chose sans trop savoir comment s'y prendre" à nous rejoindre : une dizaine de réponses (que je vais renvoyer vers votre appel). Vous avez permis de transformer l'essai ! Encore MERCI de votre efficacité !

Jayāmalā ([email protected])

20/08/2011, 15:34 | Par jean luc DANNEYROLLES

me retirer du crédit agricole (compte professionel ,je suis exploitant agricole,jardinier grainier en réalité) est en cours depuis deux ans( beauoup d'autres dans mon entourage ont commencé à réfléchir).Entre la nef et le bas de laine.Je m'interroge.Et déjà écrit, une loi oblige un salarié à avoir un compte bancaire.

20/08/2011, 16:47 | Par Liberto Chaval

Le problème c'est que la France est déjà un pays de rentiers pour au moins un bon tiers de ses habitants: plans épargne, assurances vie, retraites, biens immobiliers habités (pas de loyer) ou en location etc.

Tant qu'il y avait suffisamment d'activité pour donner du boulot aux autres l'équilibre était maintenu grâce à une redistribution et protection sociale.

L'attrait du pays pour les capitaux étrangers (stabilité, bon rendement) avec également en contrepartie la famblée de l'immobilier (Paris, Côte d'Azur) maintenait cet équilibre en redistribuent de la richesse et du travail à la marge.

Mais comme il devient de plus en plus rentable d'investir dans les pays émergeants (main d'oeuvre quasiment gratuite), il ne reste plus sur place que des consommateurs de produits fabriqués ailleurs. Les rentiers font fructifier leur capital (sauf mauvaise fortune toujours possible) et les autres voient leur capacité d'accès au travail, au logement et aux biens élémentaires diminuer de plus en plus. Avec de moins en moins de protection sociale.

Pour réduire la dette il faudra réduire celle-ci.

Il faut parier sur l'intelligence se gargarisent nos élites. (Le vieux discours remastérisé: pas de pétrole mais des idées ...). Une ressucée d'idéologie coloniale. On crée les brevets et la conception des modes opératoires chez nous et on fait fabriquer les autres en ramassant la plue value.

Le problème c'est que même si ça marche à la marge, ça ne suffira pas pour donner du boulot à l'ensemble de la population (chez nous en France ou en Europe, dans les pays vieux quoi ) là où on prenait du temps pour former des citoyens) qui n'avaient pas besoin de religion (spécialement) pour vivre en autonomie et liberté avec les autres.

Ca ça prends du temps. Beaucoup plus que de former un technicien à partir d'un mode opératoire donné. Ca ça prends quelques semaines.

On est pas au bout de nos peines ( dans les deux sens du termes).

20/08/2011, 16:49 | Par aldabrah

Toute parole qui ne débouche pas sur l'action est une parole stérile.

Tout appel qui n'est pas suivi d'effet est un appel resté inaudible.

Tout discours qui ne fait pas bouger les lignes est un discours vain.

Toute signature qui n'engage pas son auteur est une supercherie.

20/08/2011, 17:07 | Par Liberto Chaval en réponse au commentaire de aldabrah le 20/08/2011 à 16:49

La lucidité est toujours un désenchantement.

20/08/2011, 17:29 | Par Robert MAROT en réponse au commentaire de Liberto Chaval le 20/08/2011 à 17:07

...et aussi " la blessure la plus rapprochée du soleil" ...(René Char)

20/08/2011, 18:21 | Par françois périgny

Je signerai avec mes pieds, quand je verrai plus de monde que les autres fois. Et je me joindrai à ceux qui demandent non pas un aménagement du capitalisme -afin que celui-ci continue- mais la "socialisation du capital" et la mise au rancart de la bourgeoisie : Qué se vayan todos !

Nous n'avons jamais cessé la lutte. Nous ne la cesserons jamais.

20/08/2011, 18:47 | Par [email protected] en réponse au commentaire de françois périgny le 20/08/2011 à 18:21

Votre point de vue est certes respectable. Vous vous joindrez donc à "plus de monde que les autres fois". Il faut des gens pour commencer, et des gens pour venir à la rescousse. A plus tard, donc, et en attendant portez-vous bien.

20/08/2011, 19:04 | Par françois périgny

MGL,

celui qui ne comprend pas plus loin que le bout de son nez.

-Tu cois que c'est l'autre de Serval ?

-Ils doivent avoir un portefeuille commun : leurs actions sont des obligations.

-Oui, mais il y en a un des deux qui "profite des occasions".

-Ah oui ! Celui qui a des bourses.

20/08/2011, 22:40 | Par Virgil Brill

Pierre Baffoux

Tu sais bien qu'un escalier, aussi long qu'il soit et et aussi haut qu'on veuille monter, il faut commencer par en gravir les premières marches…

21/08/2011, 01:30 | Par elsangels

Bonjour, Formidable ! Ce serait bien d'offrir la possibilité d'envoyer facilement l'appel à ses amis et contacts (personnellement par ex, je ne suis pas sur Facebook), pas forcément abonnés à Médiapart. Actuellement, on ne peut envoyer qu'à trois contacts ... par heure ! Merci, en tout cas. Elvira Tjepkema-Corrigan

21/08/2011, 08:00 | Par Art Monica en réponse au commentaire de elsangels le 21/08/2011 à 01:30

Elsangels . Si vous envoyez vous-même le lien de l'appel, vos amis et contacts pourront s'y connecter, et signer en cliquant sur le lien. ___________ http://blogs.mediapart.fr/blog/les-invites-de-mediapart/180811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere

21/08/2011, 10:16 | Par almanach

ScandalTV : "Tiens ça bouge en France ! Vite vite des images !"

 

Agence ScandalPress : "La France en ébullition, les citoyens se rassemblent sur les places !"

 

JournalTV Scandal : "Les français réclament ceci ou cela, ils se rassemblent sur les places nanani nanana"

 

1 mois plus tard : JournalTV Scandal "Ils ne sont pas écoutés !"

 

ScandalTV : "Un manifestant a été bousculé ! Vite vite des images !"

 

Agence ScandalPress : "Les manifestants en France sont réprimés, nous avons les images"

 

JournalTV Scandal : "Manifestations réprimées en France"

 

Gouvernant du pays meilleur ami : "La France a besoin de notre aide pour leur liberté"

 

 

Organisation des Nations Altruistes : "Nous émettons une résolution pour la France..."

...

 

 

21/08/2011, 11:46 | Par fiche_doublon_101746

Bjr, je ne vois pas beaucoup de sigantaires de pays européens, est-ce que les organisateurs l'ont fait suivre,et surtout traduire, dans les pays européens ? (ce n'est pas une critique, et évidemment les organisateurs ne sont pas les seuls à pouvoir propager dans toute l'Europe ce manifeste des peuples européens!)

21/08/2011, 13:09 | Par JJMU en réponse au commentaire de fiche_doublon_101746 le 21/08/2011 à 11:46

Les efforts tendent en ce sens. Si vous avez des noms à donner, de traducteurs compétents dans les langues européennes, n'hésitez pas à les signaler : l'appel en anglais pourrait être une bonne base (quoique "appeal", en entrée, ce soit passablement discutable), mais il faut avancer.

Jean-Jacques M’µ

21/08/2011, 12:00 | Par fiche_doublon_101746

Est-ce qu'il y a un système de vérification d'identité ? par mail ?

21/08/2011, 12:51 | Par christian CAC

Les 45Md'euros de préjudice moral de Tapie sont un symbole de l'incurie des gouvernements face aux banquiers et aux marchés financiers ! Un site a été créé pour que nanar rembourse et que les 45Md'euros soient redonnés aux restos du coeur et au samu social !

Rejoignons-nous !

http://45meuros.unblog.fr/

Bises

21/08/2011, 16:06 | Par JJMU

Les remarques d'une amie intermittente du spectacle au sujet de notre Appel :

 

« Je viens de lire l'appel. Deux choses me dérangent un peu : l'appel "européen", il pourrait être international et l'idée de relance économique (qui pourrait s'apparenter au culte de la croissance). Par ailleurs, j'aurais identifié plus clairement la place des financiers : organe tiers, nouvelle oligarchie avec laquelle il faut compter dans nos démocraties (sortes de grands électeurs) = donc refondation actuelle du politique. Et partir de là, pour penser le changement. Quant aux propositions, elles me semblent faibles sans que soient identifiés les raisons de l'endettement (transfert du capital...).

 

Bref, c'est un bon premier appel. Mais, je crois qu'en ces temps de grande liquidation, il faut être bien plus radical et agressif.

 

Hélène. »

21/08/2011, 20:29 | Par JJMU en réponse au commentaire de [email protected] le 21/08/2011 à 16:37

Oui, Bien sûr, Melchior, mais nous n'allons pas continuer longtemps sur ce fil, à isoler chaque proposition au nom du "chacun est libre", et de botter en touche en demandant d'aller voir ailleurs, car nous y sommes, là, dans la situation de la dépendance aux lois financières internationales...

 

Je serai ravi que des solutions puissent se proposer (voir la boîte à malices d’Art Monica)...

 

Notre appel n'est qu'un simple appel, soit, mais s'il nécessite effectivement d'être dépassé de manière concrète, nous pouvons d'ici-même favoriser autant que possible la rencontre d'énergies qui prolongent notre effort. Il nous faut construire là-dessus des formules, des mesures mieux adptées, ou plus précises, et qui sont réalistes, qui ont des chances d'aboutir, car enfermer l'appel à la seule Europe, c'est permettre la perpétuation de ce système prévaricateur.

 

Ignorer la pression du FMI est illusoire. Le système fiancier international est véritablement une dictature. Ce système restera puissant tant qu'un seul pays au monde acceptera ses mesures (tiens !... avec la rédemption de DSK qui va y revenir certainement très ovationné pendant que Christine Lagarde lui avait gardé sa place au chaud, ça, ça promet de tristes revanches en perspective contre les peuples, contre l'Afrique, contre les travailleurs précaires et immigrés, contre la souveraineté des États...).

 

Jean-Jacques M’µ

21/08/2011, 17:03 | Par Amsahe

le probleme est simple me semble t'il et tous le monde en parle,et surtout les politiciens, les humanistes qui font des beste sellers,des conferenciers qui deplacent des foules. tous ce monde la arrive a la meme conclusion l'egalité des chances.mais personne ne donne l'exemple on etant pas proprietaire du foncier(la terre nouricierre) ou a le denoncer comme etant le premier crime contre l'humanité.

l'egalité des chances c'est aussi denoncer l'heritage ,tous le monde a droit de travailler et de jouir et de faire profiter qui il veux du fruit de son travail,mais jamais de legue ou de donnation.autrement nous nous bersons et nous nous donnons bonne conscience.

 

21/08/2011, 19:52 | Par JJMU

Les remarques de Nicole, militante associative en PACA :

 

J'ai signé,mais je n'ai pas pu laisser de commentaires (pas abonnée??) dommage, j'aurai eu des choses à dire, dont la solution préconisée par le CADTM, qui est d'annuler totalement et sans conditions toutes les dettes du tiers-monde et des autres pays, car il s'agit de dettes illégitimes ou de dettes dites "odieuses". Voir l'exemple de l'Équateur, qui aprés l'élection de Coréa, a annulé 80 % de sa dette et l'a consacrée à la santé, l'éducation.... de son pays. Mais on pourrait en parler des heures...

Nicole S.

21/08/2011, 21:04 | Par [email protected]

Poser le problème au niveau intercontinental, annuler toutes les dettes (par quel procédé ? mystère), personnellement je veux bien, mais est-ce que tout le monde sera d'accord ? On était parti sur le refus de la dictature financière par le peuple européen, point unique et consensuel, et nous voilà aux portes de la Révolution prolétarienne mondiale...

 

Nous ne sommes pas ici dans un jeu vidéo. Croyez-moi, nous aurons déjà beaucoup de mal à mobiliser, pendant les dimanches de septembre, sur le thème retenu. Si nous voulons charger la barque et tout revendiquer à la fois, c'est fichu d'avance et le flop est garanti.

 

 

Un point intéressant: l'exemple équatorien. Destinée à réussir ou pas l'initiative du Président Corréa a lieu à la suite de son élection. Une élection présidentielle, tiens tiens... C'est une remarque entre nous, je ne suis pas partisan de faire intervenir le souci électoral dans notre démarche commune, même s'il me paraît légitime pour chacun de nous de son côté.

 

 

Refuser de diviser, s'attacher à rassembler.

21/08/2011, 21:23 | Par JJMU en réponse au commentaire de [email protected] le 21/08/2011 à 21:04

L'annulation de la dette, le CADTM la préconise de manière très technique, avec des termes légaux : dette illégitime, dette odieuse, qui sont autant de formes où les responsables gouvernementaux ont engagé leurs peuples sans l'avis de leurs peuples.

 

Et, s'il vous plaît : pas d'ironie disqualifiante entre nous. Les propositions ne sont pas issues de jeux vidéo, Melchior, mais de lectures parfois très ardues d'études qui ne sont pas de nos domaines (encore une fois, pour ma part, je suis un littéraire, plutôt préoccupé de questions esthétiques que de questions éthiques ou politiques...), respectons les louables efforts entrepris pour comprendre des approches qui ne nous sont pas spontanées. Merci.

Jean-Jacques M’µ

21/08/2011, 21:29 | Par [email protected] en réponse au commentaire de JJMU le 21/08/2011 à 21:23

Jeu vidéo faisait allusion à la démarche d'ensemble, pas au sérieux des propositions (d'ailleurs les jeux vidéo sont une industrie très sérieuse...). Ce que je voulais dire, c'est qu'il ne suffit pas de penser: "nous sommes les bons, il y a en face les méchants, on va leur flanquer une trempe, zim, boum, et après on remodèlera le globe à notre guise, selon des projets dont nous disposons déjà." Nous allons déjà avoir bien du mal à étendre l'Appel hors de notre petit espace franchouillard (sinon en Espagne d'où viennent les Indignados, et en Belgique où ils vont...).

 

Je ne doute pas du sérieux des travaux du CADTM, je doute que les dictateurs financiers le prennent très au sérieux sans mobilisation des peuples contre eux, ce à quoi l'Appel veut contribuer. Enfin la dette dont parle le CADTM, c'est plutôt, si je ne fais pas erreur, la dette extérieure que la dette souveraine. Ce qui n'enlève rien à votre raisonnement mais ajoute un peu au mien.

21/08/2011, 21:22 | Par jean luc DANNEYROLLES

l'âge du rien (faire)

l'âge des casernes(Tmonod ) bonjour la Lybie ,l'Afghanistan...

l'age du bronzage

21/08/2011, 21:41 | Par JJMU en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 21/08/2011 à 21:22

à Jean-Luc Danneyrolles,

Je ne sais pas ce que veulent dire vos trois phrases ici.

Mais un livre n'a jamais pu être sérieusement contredit : Âge de pierre, âge d'abondance, de Marschall Sahllins, qui démontre que la systématisation des solutions dans nos sociétés aura rendu chacun dépendant des autres, des autres en tant que systèmes : impossible d'avoir aucun service, pas même de quoi se chauffer ou s'alimenter, sans électricité, alors que les économies dites primitives permettent à chacun d'être, de fait, réellement autonome et indépendant, car chacun y sait cueillir, faire du feu, s'alimenter de manière équilibrée. Il se s'agit pas de revenir à une époque sans progrès, mais de retrouver l'émancipation qui permettait à chacun d'éviter de mourir isolé, de faim et de froid.

 

On peut toujours craindre les obstacles, y compris techniques, politiques, financiers et militaires, mais manger local, sans dépendre d'aucun arrivage lointain, c'est déjà une réponse pertinente pour combattre toutes les dictatures, car, et c'est la limite de cet appel, il s'attaque à un aspect de la dictature mondialiste, mais tous les aspects sont liés entre eux. Si, par ce biais, nous dévidons le fil rouge qui les lie ensemble, on aura fait œuvre utile.

 

Enfin, je ne peux pas augurer des solutions préconisées par les uns ou par les autres à partir d'appels comme le nôtre, mais si violence il y a , elle existe déjà, et elle n'est pas du fait des peuples, et je maintiens qu'elle ne sera jamais de ma part.

Jean-Jacques M’µ

22/08/2011, 14:55 | Par malto cortese en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 21/08/2011 à 21:22

A ce propos, voici L'âge de faire, journal d'écologie, de citoyenneté et de solidarité: http://www.lagedefaire.org/

21/08/2011, 21:23 | Par jean luc DANNEYROLLES

l'âge du rien  (faire) 

l'âge des casernes(Tmonod ) bonjour la Lybie ,l'Afghanistan...

l'age du bronzage

21/08/2011, 22:14 | Par jean luc DANNEYROLLES

Pour JJMU

d'accord

 

Et mes phrases n'avaient aucun objectif sinon votre réaction sincère que je lis attentivement. Merci

le poète theodor Monod a écrit que "quand on coupe une fleur ,c'est une étoile qu'on dérange" alors je m'escuse pour le bordel que j'ai foutu dans le ciel.Et je vais continuer.

"je ne suis pas l'aile gauche ,ni l'aile droite,je suis l'oiseau "

22/08/2011, 00:11 | Par JJMU en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 21/08/2011 à 22:14

Mais pas de quoi vous excuser, voyons !... Il n'y a aucun bordel sous notre ciel (il y fait chaud, même, vous ne trouvez pas ?.. la lumière est particulièrement éclatante et le soleil caniculaire)...

En ce qui me concerne, au sujet de la poésie, il y a deux positions que mes formations me donnaient : une poésie de la contemplation du monde comme vecteur de prise de distance, d'éloignement, de distraction (s'ôter de la vie des autres) ; et une autre poése, qui me ferait vibrer plus spontanément : une poésie comme dit Yves Bonnefoi, de la reconnaissance de ce qui existe et qui se dit mal ou difficilement et qu'on percevait même, déjà, du temps où l'on n'avait pas encore les mots pour le dire, une poésie de la compréhension des autres et de soi, du partage.

Plus que jamais, c'est de cette seconde forme de poésie que nous avons besoin, je crois.

Jean-Jacques M’µ

22/08/2011, 11:55 | Par Claustaire en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 21/08/2011 à 22:14

Sauf qu'un peuple n'est pas oiseau, mais rassemblement de gens qui peuvent ne pas avoir les mêmes intérêts, les uns pouvant prétendre, par prédation égoïste, accaparer les richesses collectivement produites au lieu d'en organiser le plus juste partage.

 

"Animal, on est mal", chantait Manset : un peuple, en démocratie, est censé être capapble de se donner sa propre loi, et pout cela des choix plus ou moins individualistes ou plus ou moins collectivistes/coopératifs sont possibles et proposables au choix du peuple souverain.

 

Des associations politiques citoyennes (des partis politiques) peuvent être à même de structurer, proposer, éclairer ces choix. Refuser la possibilité de ces choix, et prétendre toujours pouvoir voler de ses propres ailes, c'est oublier, par exemple, que l'oiseau peut être blessé et qu'alors il voudra compter sur l'assistance mutuelle, laquelle aura supposé des choix politiques (plus ou moins individualistes, plus ou moins collectivistes) pour être organisée.

 

Bon vent...ou bon vol, en attendant !

22/08/2011, 08:26 | Par Vivre est un village

Un grand bravo pour cette initiative !!!

22/08/2011, 08:35 | Par Rulmond

Après avoir signé cet appel et en soutenant la perspective des rassemblements populaires et des forums citoyens pour le reconquête de la souveraineté des peuples, je voudrais développer l’idée suivante: la suite de ces mouvements dépendra de leur capacité de formuler et proposer des mesures pour satisfaire les besoins des populations, non seulement en combattant le pouvoir financier mais aussi en présentant des alternatives aux plans d’austérité et en élaborant de nouveaux schémas de redistribution des richesses.

Nous savons qu’il ne s’agit pas d’un retour au keynsianisme et à l’état social du passé avec lequel le capital financier a coupé les ponts. Face aux hierarchies et aux inégalités construites par le neolibéralisme et la gestion actuelle de la crise, il est nécessaire de définir de nouveau l’équité et l’égalité, et aussi d’opérer des choix stratégiques radicalement différents sur les plans de l’activité économique et de l’environnement.

Il me semble que les mouvements sociaux et les mouvements citoyens devraient dans de telles conditions assumer une tâche nouvelle. Passer des protestations défensives à des mobilisations offensives, passer des réactions aux politiques dictées par le pouvoir financier, à des luttes générales ou partielles pour imposer, non pas de simples orientations, mais des choix chiffrés au niveau de la satisfaction des besoins et des ressources nécessaires, et des choix de nouvelles formes institutionelles au niveau des procédures de prise de décisions.

Autrement dit, la solidarité qui peut faire la différence, c’est à dire la solidarité de la majorité, n’est pas l’addition des protestations des perdants et des mécontants, mais doit se baser sur de nouvelles alliances construites à travers l’élaboration de projets solidaires et les luttes pour les imposer. Le contenu des politiques radicales concernant la finance, la distribution des revenus et de la richesse, les dépenses publiques et sociales, ne peut être finalisé et justifié que si de tels projets solidaires sont en même temps visibles et acceptés.

Petros Linardos Rulmond

Institut du Travail Athènes

22/08/2011, 11:36 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Rulmond le 22/08/2011 à 08:35

Oui, Petros Linardos Rulmond, c'est à cette seule condition que la force citoyenne peut exercer de réelles pressions. Pour le moment, ce sont l'inquiétude, la colère, le refus qui réunissent nombre d'entre nous, et non la défense d'un autre modèle. . Cependant, l'objet de la colère est plus précis qu'avant, car les marchés financiers, avec la complicité et la passivité des gouvernements, ont abusé de leur pouvoir, sans vergogne, nous montrant que nous ne sommes considérés que comme des moutons à tondre. . Il faut espérer que les projets solidaires dont vous parlez deviennent visibles, montrant que tous nos espoirs ne sont pas que des utopies, mais des réalités ici et là.

22/08/2011, 09:48 | Par jean luc DANNEYROLLES

OK mr Rulmond,

la première chose aberrante c'est la disparité du revenu minimum suivant les pays comme Espagne,Grèce,Italie ,France.Salaire minimum européen sinon c'est destructeurs du projet européen lui même.des amis espagnols ont franchement les boules d'être moins payé que les francais par exemple.Je crois c'est la même chose en Grèce.Tout cela produit de la colère.

22/08/2011, 16:19 | Par JJMU en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 22/08/2011 à 09:48

Le revenu inconditionnel d'existence est une réponse possible.

Jean-Jacques M’µ

22/08/2011, 11:43 | Par Art Monica

Pour faire signer l'Appel à des personnes qui n'ont pas Internet, il faudrait imprimer l'Appel, un formulaire de signature, et que quelqu'un donne son adresse afin de centraliser tous les imprimés. . Qui voudrait s'en charger?

22/08/2011, 16:28 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Art Monica le 22/08/2011 à 11:43

Il faut être plusieurs ? En pratique, on fait comment ?

Je vous donne mon adresse :

Agnès Gouinguenet

Résidence "Les Chênes", Bâtiment I

Rue du Lys

64140 Billère

De toutes façons, je suis dans l'annuaire.

Agnès.

22/08/2011, 16:34 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 22/08/2011 à 16:28

Chère Agnès, . Et si vous ouvriez un billet de blog pour proposer de collecter les Appels papier? Vous y donnez à la fin votre adresse. . Ensuite, vous mettez le lien de votre billet sur ce fil et celui de la boite à malices. . Qu'en pensez-vous?

23/08/2011, 09:40 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Art Monica le 22/08/2011 à 16:34

Fait ce matin.

Dommage que l'Appel ait déjà changé de place sur la "une" de Mediapart.

Mais bon.

23/08/2011, 17:57 | Par guillaume indart en réponse au commentaire de Art Monica le 22/08/2011 à 11:43

@ agnès

 

Le problème à la base c'est comment informer ceux qui n'ont pas internet ... question juste pragmatique. comment prendre en compte les exclus du web qui ont pourtant aussi un droit d'expression comme tout un chacun. ça demande une certaine organisation et beaucoup d'investissement pour l'impulser.

 

Là je n'ai pas le temps ( je dois gérer la réorganisation de mon service éducatif) mais je suis prêt à m' investir activement dans ce sens après le 2 septembre pour résoudre avec vous cette question cruciale .

 

Vous soulevez une question importante qu'il convient de garder en veille active. J'ai un blog, vous en avez un aussi, on se mettra au clair après le 2 si vous êtes dispo.

 

Sinon ci joint mon mail : [email protected]

 

Bien à vous,

22/08/2011, 12:41 | Par jean luc DANNEYROLLES

http://www.youtube.com/watch?v=Dda3KKqojRw
C'est ma copine Keny arkana, marseille .Sacrée petite nana qui parle a des gens qui ne lisent pas tous mediapart.Ecoutez svp

22/08/2011, 15:02 | Par odeminieux

Engrenages ...

Difficile de prendre cet appel en cours de route, contrariant d'autant plus que ce mouvement, comme tout autre, doit être entretenu et alimenté. Des relances seraient bienvenues, STP Médiapart ? Un panorama des initiatives aiderait les nouveaux entrants, un espace dédiés aux auteurs, flux facebook, tweet ? et après ?

22/08/2011, 15:42 | Par Art Monica en réponse au commentaire de odeminieux le 22/08/2011 à 15:02

Odeminieux, . Mediapart ne peut répondre à toutes ces demandes. Il est l'hébergeur de l'Appel, qui doit être désormais pris en charge par chacun de nous. . Il faudrait créer hors de Mediapart un site dédié à ce combat citoyen contre la dictature financière, permettant à des personnes de partout de rassembler des informations et d'organiser des actions. . En attendant, nous pouvons échanger sur ce fil, ainsi que sur deux autres fils, passerelles provisoires: _________ http://blogs.mediapart.fr/blog/art-monica/190811/appel-europeen-contre-la-dictature-financiere-la-boite-malices-citoyenne _________ http://blogs.mediapart.fr/blog/jjmu/210811/bons-jours

22/08/2011, 15:09 | Par studiom

La toute première étape est de signer. Depuis combien de décennies tente-t-on de faire passer les fluctuations des marchés financiers -et leurs conséquences sur les populations mondiales-comme inéluctables? De 1929 à aujourd'hui, bientôt un siècle...Au nom des générations passées qui ont subi sans comprendre, se sont faites embarquer dans des politiques guerrières contre de faux bouc-émissaires, conflits qui n'avaient pour but que de renflouer les gros industriels et donc les bourses. Et au nom des futures générations. Nous ne pouvons pas rester ligotés par de belles paroles.

Marquer au moins notre conscience et notre refus de cette spirale en signant.

22/08/2011, 15:17 | Par maurer

Monsieur Sarkozy,

Vous avez été élu au suffrage universel le 10 Mai 2007, Président de la République Française pour servir et défendre les intérêts du peuple de France.

En juin 2007, à peine élu, vous prévenez la Commission Européenne de Bruxelles que vous ne respecterez pas l'engagement de la France à revenir à moins de 3% du PIB de déficit budgétaire pour 2012. Cet engagement avait été pris en mars 2007 par le gouvernement Villepin.

En décembre 2007, vous signez le Traité de Lisbonne alors que le peuple Français a juridiquement rejeté l’intégralité du traité, « La démarche du président de la République prétendant interpréter seul la volonté du peuple français est totalement arbitraire et confine à la dictature ».

L'objection de l'UMP était celle-ci, « Nicolas Sarkozy n’a pas pris les Français en traître. Il fait ce qu’il a dit qu’il ferait : pas de référendum. Donc les Français savaient à quoi s’en tenir en votant pour lui ». Certes ! Mais le candidat n’évoquait qu’un « mini traité » ! Or le texte fait déjà plus de 300 « maxi » pages. Il n’avait au surplus rien dit de très clair sur le contenu de ce mini traité, si bien que certains ont pensé qu’il ne comportait que quelques mesures d’urgence. Qui aurait pu suspecter que le « mini » traité reprendrait 90% des dispositions du texte constitutionnel rejeté et que les changements ne seraient que « cosmétiques », pour reprendre l’expression de Giscard.
Valéry Giscard d'Estaing, « père » de la constitution européenne rejetée par nos concitoyens, avait de quoi être fier de son bébé, « Les gouvernements européens se sont mis d’accord sur des changements cosmétiques à la Constitution pour qu’elle soit plus facile à avaler », a-t-il déclaré".

L'article 104 de la constitution européenne de 2005 est devenu l'article 123 du traité de Lisbonne.

Que dit cet article ?

« Il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres, ci-après dénommées "banques centrales nationales", d’accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l’Union, aux administrations centrales, aux autorités régionales ou locales, aux autres autorités publiques, aux autres organismes ou entreprises publics des États membres ; l’acquisition directe, auprès d’eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite ».

En clair les états signataires s’interdisent de se financer directement à taux zéro auprès de leur banque centrale ou de la BCE. Ils sont obligés de s’adresser aux banques privées qui leur proposent les taux qu’elles décident tout en se finançant actuellement elles-mêmes à un taux quasi nul auprès de la BCE.

La dette de notre pays serait-elle voulue par notre gouvernement afin de réaliser des régressions sociales? Théâtraliser au maximum la dette dans le but de faire peur aux Français (es)?

Ils ont inventé une pseudo règle d'or, (qui existe déjà dans le traité de Maastricht) afin de faire croire au peuple que l'on s'occupe de la dette alors que la vérité est ailleurs. En effet pourquoi une règle à 3% ? Pourquoi pas à 2,5 ou à 3,2 serait-ce une catastrophe et à 3 % une victoire ?

L'enjeu est-il d'aliéner le peuple avec un déficit pérenne en rendant notre dette perpétuelle par l'emprunt au banque privé et ainsi faire payer pour l'éternité une dette et les intérêts des ses emprunts ?

Pour notre avenir commun ! Non à une règle gravé dans notre constitution qui est pour une Europe de la finance contre une Europe des peuples.

22/08/2011, 16:13 | Par SAINE COLERE

Non à cette nouvelle entourloupe , soutenue par certains au PS !

Je signe l'appel avec enthousiasme .

22/08/2011, 16:36 | Par koperfield

Oui pour une petition en revanche il faudrait que l'union des syndicats européen lance un appel pour mobiliser tous les salaries des différents pays européens pour une manifestement EUROPEENNE et non plus S'INDIGNER mais faire la REVOLUTION !!!!.

On n'est pas en train de nous plumer mais de nous tondre ..., les pauvres seront de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches .

A quand la REVOLUTION ????

22/08/2011, 16:54 | Par Gouri

 

Nous vivons une Démocratie Totalitaire comme en 89 :

Il faut l'abattre !

22/08/2011, 16:54 | Par Gouri

 

Nous vivons une Démocratie Totalitaire comme en 89 :

Il faut l'abattre !

22/08/2011, 16:54 | Par Gouri

 

Nous vivons une Démocratie Totalitaire comme en 89 :

Il faut l'abattre !

22/08/2011, 16:54 | Par Gouri

 

Nous vivons une Démocratie Totalitaire comme en 89 :

Il faut l'abattre !

22/08/2011, 16:55 | Par Gouri

 

Nous vivons une Démocratie Totalitaire comme en 89 :

Il faut l'abattre !

22/08/2011, 18:07 | Par Jean-Marie Lallouet

Pourquoi ne pas faire traduire cet appel dans les 27 langues officielles de l'union européenne?

22/08/2011, 18:27 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Jean-Marie Lallouet le 22/08/2011 à 18:07

Jean-Marie Lallouet. . L'Appel est pour le moment traduit en anglais, italien, il va être traduit en espagnol, quelqu'un sur de fil a proposé de le faire en finnois, et toutes les bonnes volontés sont requises pour le traduire dans toutes les autres langues. . Initiative citoyenne!

22/08/2011, 20:46 | Par jean luc DANNEYROLLES

En espagne(terre d'indignation précoce et très respectable,il est question d'élection anticipée".Les sociaux traitres(allez c'est pour rire ,mes parents sont des socialistes avertis et bien sur désenchantés),donc j'écrivais que les socialistes espagnols fontde l'appel du pied aux indignés .soit,

ségo va faire pareil ,soit

et on fait quoi?

cette musique politique me rapelle mes 18 ans exactement,le 10 mai 1981.

Soit et on fait quoi?

Pour info ,je rappelle les rencontres de Lezan(Nimes) sur les convergences énergétiques le WE prochain.Ca va Brasser grave ,y'a plein de potes,ca fera un peu Creys Malville1977 mais là en 2011 ,un sac de merde pour des générations sacrifiées .je suis défavorable aux éléctions générales qui vont nous plomber un peu plus.Hollande l'ambitieux rêve encore de croissance.Il ment.

23/08/2011, 05:50 | Par JJMU en réponse au commentaire de jean luc DANNEYROLLES le 22/08/2011 à 20:46

Notre candidat-e est le projet de la Décroissance.

Thèmes principaux de la campagne :

  • Projet de transition démocratique vers des sociétés de Décroissance soutenables et souhaitables : la première des Décroissances doit être celles des inégalités. C’est pourquoi nous proposons une redistribution des richesses notamment à travers la mise en place d’une dotation inconditionnelle d’autonomie nécessairement couplée à un revenu maximum autorisé. Cette dotation a pour but aussi de relocaliser l’économie tout en préservant les solidarités nationales et internationales, de s’émanciper de la centralité de la valeur travail et du capitalisme pour s’orienter vers l’autogestion, de tendre vers des souverainetés alimentaires et énergétiques en sortant de notre dépendance aux ressources finies (en particulier le pétrole) et de participer à une réappropriation de la politique. Cette dotation serait versée de la naissance à la mort de manière inconditionnelle en droit de tirage (énergie, eau, alimentation), d’accès (logement, éducation, santé, transport), en monnaies locales fondantes et aussi éventuellement, pour partie, en monnaie nationale.
  • Pour une décolonisation de nos imaginaires, vers une société du bien-vivre : il est temps de sortir de notre toxico-dépendance à la consommation et de passer du quantitatif au qualitatif. Travailler moins, pour produire moins mais mieux, pour consommer moins et surtout pour vivre mieux ; privilégier la culture, la convivialité, le partage et la solidarité plutôt que la compétition économique et le toujours plus ; s’affranchir des guerres provoquées par les logiques économiques, des replis identitaires ou encore des frustrations engendrées par la publicité.
  • Mise en place d’une assemblée constituante vers une démocratie réelle : il est temps de sortir des institutions de la 5e république afin de promouvoir une repolitisation de la société à travers une relocalisation des décisions et une plus forte participation de chacun-e. La transformation de notre société ne viendra pas d’en haut. A nous de nous l’approprier.

Une croissance illimitée dans un monde limité est une absurdité.

La campagne s’inscrit dans la démarche des quatre niveaux politiques de la Décroissance :

  • Le projet : projet de transition et aussi réflexion sur ce que peuvent être des sociétés de Décroissance.
  • Le collectif : à travers les alternatives concrètes.
  • La visibilité : l’organisation de rencontres-débats, de manifestations, le passage dans les médias, la participation à des élections de manière non-électoraliste.
  • L’individuel : à travers la simplicité volontaire et la décolonisation de l’imaginaire.

Télécharger la version imprimable pour la distribuer autour de vous

[email protected]

Texte de soutien de Paul Ariès à la campagne Décroissance 2012
Clément Wittmann soutien l’appel « notre candidatE est la Décroissance »

23/08/2011, 08:58 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JJMU le 23/08/2011 à 08:45

Oui mais pas tout de suite, sinon cela fait fuir beaucoup de gens.

Qui donc serait contre la dictature financière, à part le très peu qui en profite à gogo ?

Il faut d'abord faire "agora comble".

23/08/2011, 20:13 | Par Guy Meunier en réponse au commentaire de JJMU le 23/08/2011 à 05:50

Cher JJMU,

 

Mais vous voulez faire fuir 90% de l'électorat français. Votre "programme" exigerait autant de page la Le Capital pour être explicité et autant d'exégèse que l'oeuvre de Marx pour être compris... Et il me semble que Marx n'est toujours pas vraiment compris.

24/08/2011, 01:30 | Par tartempion en réponse au commentaire de Guy Meunier le 23/08/2011 à 20:13

Je n'ai pas l'impression que le programme de JJMU soit totalement irréaliste. ce qui peut faire peur est l'idée qu'il soit appliqué du jour au lendemain, tels les pays socialistes. Mais Confucius a raison: "l'expérience est une lanterne qui éclaire le chemin parcouru". Mais posséder un idéal à portée de main est toujours moteur. Le bémol que je mettrai au programme de JJMU est le blocage par le haut des revenus. Dans une société bien "organisée" ça ne sert à rien. S'il y a des déjantés qui veulent amasser, pourquoi pas si tout le monde mange à sa faim, dort sous un "abri"digne, reçoit une éducation égale à tous les autres, évolue dans une société qui ne discrimine pas, dispose d'un travail, ... L'important est que l'amas de richesse ne se fasse pas sur le dos des autres. Après ça si quelqu'un a du talent, passe sa vie à travailler, il peut bien être plus riche que les autres du moment que les autres ne sont pas pauvres.

31/08/2011, 20:20 | Par JJMU en réponse au commentaire de tartempion le 24/08/2011 à 01:30

Tartempion, c'est très très très bien, ce que vous dites, là. Du moment que nous ne sommes pas pauvres, les autres peuvent bien faire ce qu'ils veulent.

Belle synthèse. Merci.

Jean-Jacques M’µ (juste : ce que, par facilité, vous appelez “le programme de JJMU” n'est pas mon programme, seulement un appel, un autre appel, auquel j’adhère pleinement, celui des Objecteurs de Décroissance.).

31/08/2011, 20:18 | Par JJMU en réponse au commentaire de Guy Meunier le 23/08/2011 à 20:13

Les “Décroissants” (le mot n’est pas très joli-joli, mais j’assume, du moins pour les sociétés des pays à fort PIB), les Décroissants ne veulent pas prendre le pouvoir, ils veulent ramener les pouvoirs à une (re)distribution qui permette à chacun de trouver du sens à sa vie.

La Stratégie de l’EscargotLa Stratégie de l’Escargot © Les Objecteurs pour la Décroissance

 

http://decroissance.lehavre.free.fr/regions10.htm#projet1

 

22/08/2011, 21:07 | Par Agnès GOUINGUENET

Bonsoir.

Statistiques Pyrénées Atlantiques (64) + Landes (40) + Hautes Pyrénées (65)

Après 9339 signatures (sauf canular et erreur de ma part) :

- Billère, ma petite commune (64140) : 3

- Pau : 25

- Tout à côté de Pau (Gan, Artigueloutan, Lons, Jurançon) : 6

- Ailleurs dans le département 64 : 35

- Plus loin Landes / Bigorre-Hautes Pyrénées : 29

Soit au total = 98

Cela commence à faire une belle chorale.

Merci.

23/08/2011, 06:28 | Par JJMU en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 22/08/2011 à 21:07

l'adresse des députés européens à qui il pourrait êre possible de transmettre les signatures papier (et électronique) de l'Appel :

logo Toplogo Top © Europe

http://www.europarl.europa.eu/members/public/geoSearch.do?language=FR

Jean-Jacques M’µ

23/08/2011, 08:26 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JJMU le 23/08/2011 à 06:28

Billet de Blog pour concentrer toutes les idées/actions concernant la VERSION PAPIER APPEL EUROPEEN CONTRE LA DICTATURE FINANCIERE

http://blogs.mediapart.fr/blog/agnes-gouinguenet/230811/ici-version-papier-de-lappel-europeen-contre-la-dictature-financi

23/08/2011, 08:48 | Par JJMU en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 23/08/2011 à 08:26

Il faudrait changer le terme "APPEAL" dans l'annonce du lien vers la version anglaise par le terme "CALL" nettement plus conforme.

Jean-Jacques M’µ

23/08/2011, 21:05 | Par JArgenty en réponse au commentaire de JJMU le 23/08/2011 à 08:48

Il me semble aussi ! Ils doivent encore se moquer de nous, outre-manche.

22/08/2011, 21:27 | Par pierre delamarre

Les commentaires pour intérêssants et utiles qu'ils soient ne doivent pas nous faire oublier le plus important-pour l'instant- qui est de diffuser.Diffuser l'appel de Edwy Plenel ( qui explicite bien la démarche), diffuser l'appel en cours ( qui en découle), informer sur la situation (qui n'est pas diffusée par les médiats). Rappeller que ce n'est pas un appel "partisant" mais "citoyen".....

22/08/2011, 21:58 | Par jean luc DANNEYROLLES

@pierre delamarre (votre nom est rafraichissant)

c'est louable,

evidemment,

mais du coup on se lache.

C'est louable aussi de se lacher

louable ???? j'emploie un terme pas trop de saisons....

Une angoisse du soir,une étoile filante,

un scénario pour la société du spectacle mondial

l'occident sort de la démocratie ,

Plus au sud on essaie d'y rentrer...

 

Pour finir un mot d'un américain ami :

Un spécialiste des révolutions est questionné:

quel bilan tirer de la révolution francaise /?

Réponse :

Nous n'avons pas encore toutes les données pour les interpretter.

belle soirée sur la terre.

 

23/08/2011, 01:57 | Par crockous

o Je ne vois pas d’autre issue que d’organiser une gigantesque annulation de la dette ! Le FMI s’était d’ailleurs penché sur cette question, sans suite en raison de l’opposition américaine.

Celle-ci aurait comme conséquence de dégonfler la bulle financière, mais il faudrait prendre des mesures pour qu’elle ne se regonfle pas. L’interdiction des paris sur les fluctuations des prix serait nécessaire.

Elle irait aussi de pair avec une réorganisation du système monétaire international, ce qui ne suppose pas uniquement de substituer au dollar un panier de devises comme monnaie de référence, mais aussi d’adopter un mécanisme du type bancor.

Si vous souhaitez creuser ces idées, je vous recommande de consulter le blog de Paul Jorion.

23/08/2011, 06:32 | Par JJMU

Paul Jorion ?... Cet ancien élève de Claude Levi-Strauss a mis l'anthropologie au service des études économiques, notamment à Vincennes. Les argumentaires sont trop techniques pour des gens peu formés à ces disciplines, comme moi, mais je fais confiance à la bonne place que lui accordent les économistes d’ATTAC et de SUD qui le mentionnent dans leurs travaux et leurs conférences. On peut se reporter à :

http://www.pauljorion.com/blog/

Jean-Jacques M’µ

23/08/2011, 08:26 | Par stefno

Le compteur indiquant le nombre de signataires a disparu. Du coup on ne peut plus visionner le nombre de signataires de l'Appel.

Combien sommes nous a l'avoir signé ?

Pourquoi a t-il disparu ?

La dernière fois que je me suis connecté,e hier vers 20h nous en étions a près de 9500.

Et maintenant ou en sommes nous ?

23/08/2011, 10:22 | Par tillac

Les "Marchés financiers" ne sont pas des entités abstraites : à la tête des dictatures il y a des dictateurs, des prédateurs. Mais contrairement à ce qui se passe à la tête des Etats, on a du mal a identifier les dictateurs du ou des régimes de la finance érigée en système totalitaire. C'est pour cela qu'il sont plus difficiles à combattre. Abrités dans l'épaisse forêt des holdings, sociétés écran, paradis fiscaux, secret banquaire et fiscal etc, ils sont invisibles pour le "citoyen ordinaire", d'ou une difficulté supplémentaire pour les combattre. On parle bien de la "volatilité des marchés", mais celle-ci s'applique aussi à ceux qui les animent, dans des montages et des empilements de structures inextricables à dessein. On a l'impression d'être dans un système de caste dominante où ceux qui "se paient sur la bête" grace à un nouvel esclavage, échappent à la vue de ceux qu'ils contraigent et dont ils tirent leurs profits de plus en plus colossaux. La bête de l'histoire, ce sont le salarié, l'entrepreneur de PME, l'auto-entrepreneur, les professions libérales, du moins ceux qui ne sont pas inféodés à la finance totalitaire, globalement ceux qui créent réellement de la richesse et des services par leur travail et non par la rente ou la spéculation financière assise sur ses bulles.

Il suffit de lire certains magazines économiques spécialisés pour en avoir la liste au travers du classement des rois de la concurrence féroce. Madoff en a fait partie et s'est même hissé au sommet de la pyramide. Mais, sauf à l'occasion de quelques scandales sporadiques, le "citoyen ordinaire" ignore tout cela, d'ou l'importance capitale de l'accès à l'information pour le plus grand nombre.

La Boétie dans son "DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE (écrit en 1549 mais d'une époustouflante actualité !!!) prône également la résistance passive, mais dont les modalités restent à inventer dans une société complexe et aux interférences multiples : "« Or ce tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner. Pas besoin que le pays se mette en peine de faire rien pour soi, pourvu qu’il ne fasse rien contre soi. Ce sont donc les peuples eux-mêmes qui se laissent, ou plutôt qui se font malmener, puisqu’ils en seraient quittes en cessant de servir... Plus les tyrans pillent, plus ils exigent ; plus ils ruinent et détruisent, plus on leur fournit, plus on les sert. Ils se fortifient d’autant, deviennent de plus en plus frais et dispos pour tout anéantir et tout détruire. Mais si on ne leur fournit rien, si on ne leur obéit pas, sans les combattre, sans les frapper, ils restent nus et défaits et ne sont plus rien, de même que la branche, n’ayant plus de suc ni d’aliment à sa racine, devient sèche et morte ».

Merci pour cette pétition qui, comme les rondes citoyennes permet de mobiliser les citoyens dans la prise en charge de leur destin.
 

23/08/2011, 13:46 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Vote le 6 Septembre prochain à l'assemblée nationale de nouveaux plans d'aide pour renflouer le système bancaire en difficulté du fait des risques sur les dettes souveraines des PIGS ...

 

Vos députés sont théoriquement là pour vous écouter : les plans d'aide déjà votés nous ont couté 60 Milliards sans aucun résultats , si ce n'est des sacrifices supplémentaires et une situation qui s'est empirée .

 

Nouveau scandale et pas petit , illustrant parfaitement la notion de dictature financière désormais totalement au dessus des lois qui nous gouvernent .

 

Le scandale des prêts secrets de la FED

23/08/2011, 17:35 | Par JJMU en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 23/08/2011 à 13:46

Importantissime, en effet. Merci. Je crois que nous avons là une occasion où se manifester.

Les comités pourraient centraliser leurs efforts sur cette date et cet événement.

Jean-Jacques M’µ

23/08/2011, 16:47 | Par bernard01

pour comprendre comment la fed et la city nous gouvernent .

vous allez sur le site d'aline DE DIEGUEZ,elle explique comment s'est mis en place ce systheme.

TITRE

AUX SOURCES DE L'ESCROQUERIE DE LA RESERVE FEDERALE.

_LE MACHIAVELISME DES HECATONCHIRES* DE LA FINANCE INTERNATIONALE.

"que peuvent les lois,là ou seul l'argent est roi? PETRONE

*hécatonchires,du grec hekaton,cent et cheir,la main.

*hécatonchires:qui a cent mains.

23/08/2011, 17:18 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de bernard01 le 23/08/2011 à 16:47

De Gaulle avait bien compris .. et je regrette que son discours ne soit pas cité par Madame De Dieguez .. Car les modifications de 1971 évoquées le furent à la suite de sa demande d'échange de dollars contre Or ..

Vous trouverez son discours de 1965 sur mon blog .

"De gaulle : un financier visionnaire"

Nos politiques actuels sont-ils à ce point décervelés pour ne pas dire lobotomisés, qu'ils ne soient même plus capables de remonter 45 ans en arrière pour comprendre ce qui se passe ???

24/08/2011, 10:23 | Par bernard01 en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 23/08/2011 à 17:18

oui DE GAULLE:un financier visionnaire.d'accord avec vous.

vous regrettez qu'aline DE DIEGUEZ,ne parle pas du discours du général.

son pere manuel DE DIEGUEZ,en fait souvent référence.

ce que je voulais mettre le doigt,c'est sur la génése que fait sa fille sur l'escroquerie de la reserve fédérale.je la cite ci-dessous.

on parle ici et là "finance de marché",d''ingénierie financiere de wall strett

"de " non coincidence de l'intéret des parties",de dysfonctionnements structurels de la finance dérégulées"du " role des monnaies",comme si les opérations financieres etaient mues par un petit moteur intérieur,se déroulaient dans la stratosphere et n'etaient pas connectés à la politique des états.

j'ai voulu montrer que derriere le théatre d'ombre du vocabulaire abscons de spécialistes,des mains bien réelles s'activent dans les coulisses ,les mains avides des hécatonchires de la finance internationale.derriere les chiffres ,les graphiques et les abstractions,une poignée d'homme en chair et en os agissent.leurs cerveaux échafaudent les plans par lesquels ils défendent avec ténacité,et de génération en génération,des interets privés au détriment des interets des nations.

la crise financiere actuelle n'est incomprehensible que pour ceux qui ne veulent pas savoir.c'est pourquoi j'ai essayé de remonter à sa source et de montrer que si le méccano s'est dérégulé une fois de plus,c'est qu'il est programmé de telle sorte que des crises périodiques sont inscrites dans le patrimoine génétique de son code de fonctionnement parce que les crises sont hautement profitables à ses concepteurs.

il se peut que l'exceptionnelle habilité des spéculateurs de la "finance destructurée" à jouer à saute-mouton par dessus les crises qu'ils ont régulierement provoquées depuis plus d'un siecle,les ait à ce point enhardis que leurs voracité a ,cette fois,détraqué la machinerie monétaire dont ils avaient si ingénieusement ajusté les rouages.peut-etre apprendrons-nous dans un tres proche avenir qu'une nouvelle "conspiration des hécatonchires"est en gestation en quelque iles des caraibes ou du pacifiqueafin diront-ils,d'oeuvrer pour le salut de l'humanité et de" sauver "le système monétaire.

1)la conspiration de l'ile jekill

2)la liste des conspirateurs

3 la préhistoire du système monétaire:de la déclaration d'indépendance a la crise de 1907

4)john fitzgerarld KENNEDY et la nouvelle tentative de réforme monétaire

5)les crises monétaires successives au USA:1869,1873,1893,1901,1907.

6 )les préparatifs du coup d'état constitutionnel

7)histoire de l'histoire de la révélation au public du système de la réserve fédérale

8)EZRA POUND et son combat contre l'usurocratie

9)le mécanisme de l'escroquerie de la reserve fédérale.

bonne lecture pour ceux qui auront le courage de s'informer.

23/08/2011, 21:01 | Par JArgenty en réponse au commentaire de bernard01 le 23/08/2011 à 16:47

Hécatonchires, HECATONCHIRES

Il faut je n'en souvienne. J'aime.

23/08/2011, 17:23 | Par Agnès GOUINGUENET

Merci à la Rédaction de Mediapart d'avoir remis l'Appel à une digne place "à la une".

Pouvou qué ça doure ...

23/08/2011, 17:30 | Par Le Concombre Masqué

Lu et signé...

23/08/2011, 17:36 | Par guillaume indart

Tout pareil au concombre !

 

Merci Mediapart.

23/08/2011, 17:36 | Par Georges Pons

Après avoir parcouru la liste des signataires de l'appel au niveau des 10000, mais j'ai pu en rater, je n'ai trouvé qu'Olivier Besancenot au titre des personnalités politiques connues. Les tribuns, les grandes gueules, estiment sans doute qu'une telle démarche est tout juste digne du "vulgum pecus".

Au delà, d'ailleurs, compte tenu de la diffusion arborescente de cet appel, je suis consterné de voir qu'il ne touche qu'une infime minorité de nos concitoyens. L'effort demandé n'est pourtant pas considérable.

23/08/2011, 18:57 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Georges Pons le 23/08/2011 à 17:36

Bonjour Georges Pons.

Il n'est pas certain, tout du moins en son début comme en ce moment, que cet Appel / Mouvement ait besoin du soutien, forcément partial et égotiste, de signatures "connues des médias traditionnel(le)s".

Parfois c'est la masse des volontés qui interpelle, appelle puis porte un(e) leader, et non l'inverse.

Susciter des élans sincères non hystéroïdes, c'est très difficile; et chaque signataire prêt à s'investir un peu devient une pierre précieuse, donc rare.

A bientôt.

 

23/08/2011, 19:49 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 23/08/2011 à 18:57

Afin d'éviter la moindre équivoque, je précise qu'il y a eu 4 pierres précieuses originelles : Mediapart + Art Monica + Melchior le Roi Mage + JJMU.

A nous, les suivants, d'avoir envie de leur ressembler, pour faire apparaître une rivière de diamants.

23/08/2011, 20:59 | Par JArgenty en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 23/08/2011 à 19:49

C'est cool Tranquile, un autre même pas fâché ! D'autres Anes Ô Nimes pourraient l'être.

C'est qui l'équivoque en question, j'ai pas tout lu.

23/08/2011, 23:02 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JArgenty le 23/08/2011 à 20:59

Bon, on a quand même surtout vu au début les 3 que j'ai cité(e)s.

En mettant Mediapart, j'ai essayé de me "couvrir" quant à mes insuffisances actuelles, du fait de la "globalité de l'ensemble". J'ai bien fait, la preuve, puisque vous n'êtes pas fâché(e)s.

J'ai précisé sur un deuxième message, car je ne voulais pas que l'on pense que je me prenais pour une pierre précieuse "première".

Graindesablement vôtre.

N.B. Pour l'instant, je manque de matériau humain compétent en informatique; mais bon, à suivre ...

23/08/2011, 19:03 | Par gerald rossell

Fondée en 1998, suite à la rédaction d'un éditorial du Monde diplomatique : « Désarmer les marchés » (décembre 1997), Attac (Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne) promeut et mène des actions de tous ordres en vue de la reconquête, par les citoyens, du pouvoir que la sphère financière exerce sur tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle dans l’ensemble du monde.

 

bon

yapluska

 

23/08/2011, 19:20 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de gerald rossell le 23/08/2011 à 19:03

Les faits, passés récents et actuels, montrent que tout "est bon à prendre". Bravo Attac, mais il faut encore plus.

A maladie gravissime, pluri-thérapie.

Merci.

 

 

23/08/2011, 21:47 | Par jean luc DANNEYROLLES

 

ouais, même les

" les rivières de diamants" qui ne brillent pas spécialement dans le contexte ...mais bon j'aime bien quand même.

23/08/2011, 23:50 | Par solangeb

Pourquoi dans les 10.000 signataires nous ne retrouvons pas Edwy PLENEL, Lenaïg BREDOUX, Emmanuel BURDEAU, Thomas CANTALOUBE, Michel DEPRACONTAL, Louise FESSARD, Antoine PERRAUD, etc. ? Pourtant que des journalistes de MEDIAPART !

24/08/2011, 07:44 | Par JJMU en réponse au commentaire de solangeb le 23/08/2011 à 23:50

Et la vôtre, Solange Beaume, de signature ?...

Il vous faudrait donc des noms préalables, à vous, pour vous situer personnellement face à des énoncés aussi clairs et précis que cet Appel CITOYEN ?...

Cet appel ouvre ses signatures aux plus de 16 ans, c'est-à-dire à celles et à ceux qui sont légalement AUTONOMES et LIBRES de leurs choix.

La seule question à se poser est si nous en sommes.

Jean-Jacques M’µ

06/09/2011, 20:25 | Par solangeb en réponse au commentaire de JJMU le 24/08/2011 à 07:44

Excusez , excusez ... - C'est vrai je ne savais pas que Plenel n'avait pas 16 ans.

24/08/2011, 11:15 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de solangeb le 23/08/2011 à 23:50

Bonjour SOLANGE BEAUME.

D'après ce que j'ai compris (mais je peux me tromper), cet Appel se veut réveil de spontanéité agissante au long terme, et non cri de passage, du style "suivez-moi, je suis célèbre". Lire la Charte de l'Appel.

Pour reprendre et moduler une poésie bien connue par chez nous, il s'agit de regrouper des brebis parties sur un autre chemin, afin de convaincre le berger qu'il fait fausse route et égare le reste de son troupeau.

Bref, c'est l'ensemble des guidé(e)s qui doit faire évoluer celui(celle) qui marche en figure de proue.

Belle journée.

31/08/2011, 13:44 | Par JJMU en réponse au commentaire de solangeb le 23/08/2011 à 23:50

Bon, s'agit de s'émanciper, là, quoi !... Faut savoir ce qu'on veut, et tout faire soi-même pour l'obtenir. Sinon quoi ?...

NON dettes NON décèsNON dettes NON décès © UTOPART pour la boîte à Malices Mediapart d'Art Monica

03/09/2011, 18:27 | Par JJMU en réponse au commentaire de JJMU le 31/08/2011 à 13:44

Faire converger l'appel contre la dictature financière et la journée syndicale du 11 octobre

03 Septembre 2011Par Dominique G Boullier

L’intersyndicale appelle à une journée d’action le 11 Octobre : à la lumière de l’appel contre la dictature financière, peut-on espérer autre chose qu’un défilé symbolique et un retour chez soi résigné comme après les nombreuses manifestations contre la réforme des retraites en 2010?

04/09/2011, 18:26 | Par JJMU en réponse au commentaire de JJMU le 03/09/2011 à 18:27

06/09/2011, 08:02 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JJMU le 04/09/2011 à 18:26

Bonjour JJMU.

C'est très bien mais on retrouve toujours les mêmes intervenants. Sorte de circuit fermé, apparemment.

Il me semble qu'en France, le mouvement des Indignés ne marche pas pour l'instant; les gens de la classe moyenne (la majorité quand même) ne sont pas encore vraiment touchés par l'austérité et s'en désintéressent de fait; en parole, on signe, on commente, on discute sur Internet; mais en acte, on se débine vite fait bien fait.

D'autant que c'est la "rentrée scolaire", pompant toute l'énergie des enseignants généreux de gauche; et aussi le troisième tiers provisionnel; sans oublier les futurs grands débats à la télé, qui donneront bonne conscience car on aura parlé des "pauvres".

Françoise Giroud, à la fin de sa vie : "A mesure que le temps passe, on se rend compte que ceux(celles) qui manquent le plus ne sont pas les intelligent(e)s mais les courageux(ses)".

Rien ne change ...

24/08/2011, 01:46 | Par justeaupassage

 

Bjr la France,

Alors, c'est fait, vous avez 10.000 signatures ? Quel record !

Vous n'avez même pas la moitié des abonnés de MédiaPart, quelle victoire !

Au niveau de la France, 10.000 ce n'est pas un peu "ridicule" ?

Sur les 10.000, il vous faudra dépoluer les fausses des vraies signatures d'abord avant de crier sur toutes les ondes de la toile, "victoire" non ?

Chez nous, 10.000 n'est même pas une mise minimale pour vendre ou acheter des actions, c'est dire que la finance vous rigole au nez...

Bon courage avec votre Appel Pétitionnaire Européen, il vous en faudra et un grand non ?

Au fait, 10.000 signataires à l'échelle de l'Europe, ce n'est pas un peu mince pour faire tomber le monde de la finance au niveau de la planète ?

Bon, on arrête là car nous allons encore avoir quelques commentaires un peu rudes voire parfois même déplacés, mais bon c'est la France.

Courage, courage et courage les singataires, les vrais.

JD (Pour les équipes Us & France

gueulante.fr

 

24/08/2011, 07:05 | Par JJMU en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

Persiflage bête et méchant qui ne ridiculise que celui qui le profère.

Jean-Jacques M’µ

24/08/2011, 07:58 | Par jamuze en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

Ne despérez pas , personne n'avait prévu les chutes recentes des dictateurs Arabes soutenus par les gouvernements occidentaux ,!!!!!!!!!!!! ceci devrait vous faire réfléchir! mêmes les riches ont les jetons et supplient pour être taxés avant que le peuple ne vienne chercher ce qu'ils ont extorqué à la communauté , ne craignez rien votre tour va venir , peut être pas de suite mais tout vient à point à qui sait attendre !

 

Bonjour de la France et bonne journée

dormez tranquille on veille

24/08/2011, 09:22 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de jamuze le 24/08/2011 à 07:58

Bonjour JAMUZE.

Ne soyons pas dupes.

La Tunisie s'est débrouillée seule car elle n'a point grande richesse sur son petit territoire; l'Egypte s'est débarassée d'un dictateur quasi moribond, en le remplaçant pas son armée; la Libye ne doit son "salut" qu'à la colossale fortune de son sol; quant à la Syrie, curieusement, elle reste toute seule comme une "pauvrine" ...

Par contre, vous avez raison, la chute des "tout puissants", quels qu'ils soient, n'est plus impossible et cela se sait, grâce à Internet. De surcroît, la Toile permet une diffusion de réflexion, contrairement à la télévision, qui envoie essentiellement de l'émotion, hautement manipulable.

Jean de la Fontaine doit se retourner dans sa tombe, devant une telle révolution technologique, qui risque de rendre obsolètes quelques-unes de ses moralités célèbres.

24/08/2011, 13:03 | Par Jean Claude Massé en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 24/08/2011 à 09:22

Oui, mais jusqu'à quand la toile va t-elle être un espace de liberté ?

24/08/2011, 14:07 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Jean Claude Massé le 24/08/2011 à 13:03

Bonjour JEAN-CLAUDE MASSE.

Ce qui est pris est pris.

Après, on s'adaptera de nouveau.

03/09/2011, 18:28 | Par JJMU en réponse au commentaire de Jean Claude Massé le 24/08/2011 à 13:03

Faire converger l'appel contre la dictature financière et la journée syndicale du 11 octobre

03 Septembre 2011Par Dominique G Boullier

L’intersyndicale appelle à une journée d’action le 11 Octobre : à la lumière de l’appel contre la dictature financière, peut-on espérer autre chose qu’un défilé symbolique et un retour chez soi résigné comme après les nombreuses manifestations contre la réforme des retraites en 2010?

04/09/2011, 18:34 | Par JJMU en réponse au commentaire de Jean Claude Massé le 24/08/2011 à 13:03

Quans NOUS (= vous + moi + les autres) nous le voudrons vraiment.

Car personne en démocratie, personne jamais, jamais, jamais, personne ne s'est laissé faire ce qu'il ne voulait pas se laisser imposer.

Jean-Jacques M’µ

http://appeltoulouse.wordpress.com/2011/09/04/road-to-brussels-en-chansons/

03/09/2011, 18:28 | Par JJMU en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 24/08/2011 à 09:22

Faire converger l'appel contre la dictature financière et la journée syndicale du 11 octobre

03 Septembre 2011Par Dominique G Boullier

L’intersyndicale appelle à une journée d’action le 11 Octobre : à la lumière de l’appel contre la dictature financière, peut-on espérer autre chose qu’un défilé symbolique et un retour chez soi résigné comme après les nombreuses manifestations contre la réforme des retraites en 2010?

24/08/2011, 09:03 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

Bonjour JUSTEAUPASSAGE.

En son début physiologique, un être humain, ce ne sont que deux cellules.

Après, c'est une autre histoire !

Patience.

24/08/2011, 18:49 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

justeaupassage

C'est un vrai plaisir de vous retrouver.

En effet, une telle fidélité à soi-même est réconfortante et peut-être même franchement admirable. Cet art inimitable que vous avez de vous foutre du monde alors que, comme d'habitude, vous n'avez strictement rien compris au film…

Revenez quand vous voulez : c'est si bon de rire un peu.

25/08/2011, 00:17 | Par justeaupassage en réponse au commentaire de Virgil Brill le 24/08/2011 à 18:49

@ Virgil Brill

Bonjour à vous,

Merci du commentaire. Si, on peu rire des deux côtés de l'océan, c'est tant mieux. On vous fait rigoler ? C'est un plaisir et c'est gratuit. Un façon de vous remercier de nous rire aussi, au lieu de pleurer devant certains commentaires...

A quand donc les 20.000 signatures ? Demain, après demain ?

Et vos réunions dans vos cabines téléphoniques, elles prennent elles aussi des envergures Européens ?

Pendant ce temps, rien que ce jour, nous avons récupérer nos pertes de la semaine dernière mais en plus, fait un 24 % de plus ! Mince, le système captitaliste d'ici fonctionne encore très bien alors que, une pétition de 10.000 signataires prend forme et fait peur à la terre entière depuis la France.

Vous savez, ici à NYC, en cette période, on voit pas mal de Français. Le jeu pour nous et de ne rien dire et de les écouter ! C'est affigeant comme ils sont bêtes. Ils marchent à donf dans les achats en dollars grace à l'Euro.

Il n'y aurait donc pas que des pauvres en France ? Dites les 10.000 faudrait aussi faire une pétition pour faire fermer les vols vers NYC !

Bon, on en garde sous le pied pour la prochaine fois.

Courage, courage et courage signataires de tous les départements de France, vous allez renverser les systèmes, c'est sûr. (hihihi).

A plus la France

JD (pour les équipes US & France)

gueulante.fr

 

 

25/08/2011, 00:43 | Par LA VIème REPUBLIQUE en réponse au commentaire de justeaupassage le 25/08/2011 à 00:17

Pas beaucoup d'écho tu fais un BIDE ce soir!!

25/08/2011, 16:38 | Par justeaupassage en réponse au commentaire de LA VIème REPUBLIQUE le 25/08/2011 à 00:43

@ à La VI (sic) republique

 

Bonjour,

Oui, c'est normal, lorsque l'on écrit des choses réelles, les méchants se taisent assez rapidement (hihihi).

Cela étant écrit, vous devriez les créateurs de cet "appel" avoir plus de précisions. Si, l'on a bien lu, ce n'est pas une pétition mais un document qui cumule des idées variées de certains de nos compatriotes face au système mondiale de la finance. Vous devriez donc mettre ; "appel aux solutions face au système bancaire et boursier mondial" ! Ce serait plus clair non ?

Courage, courage et courage les signataires.

JD

 

 

30/08/2011, 22:56 | Par JJMU en réponse au commentaire de justeaupassage le 25/08/2011 à 16:38

Vous, JUSTAUPASSAGE, encore un passage de cet acabit, à jouer les donneurs de leçons, et vous aurez de plein droit gratuit ! la carte à votre nom (vous avez raison de passer anonyme derrière un pseudo : c'est plus charitable pour l'image que donnent de vous vos propos) :

La Carte d'identité de ceux qui en sont fiersLa Carte d'identité de ceux qui en sont fiers © IH

Avec les honneurs qui vous sont dus.

Jean-Jacques M’µ

31/08/2011, 00:55 | Par Jeanne Azou en réponse au commentaire de JJMU le 30/08/2011 à 22:56

Bonjour Jean Jacques

Je ne saisis pas très bien. Pourquoi serait-il stupide de proposer :

"appel aux solutions face au système bancaire et boursier mondial" ?

Il en était aussi question sur France Inter, lundi dans "le télphone sonne"pour répondre aux "riches" qui réclament d'être taxés...

Appeller à des idées , propositions, solutions, sans oublier un peu d'humour, me semble, quant à moi, utile ...

31/08/2011, 12:11 | Par JJMU en réponse au commentaire de Jeanne Azou le 31/08/2011 à 00:55

Bonjour Jeanne, Je ne trouve pas stupide les termes utilisés, je trouve stupide de revenir une douzaine de jours plus tard sur un texte qui a été rédigé par six personnes en cinq jours et quatre nuits, et signé par plus de 15 000 personnes à cette heure.

On ne revient pas sur l'histoire, on la prolonge.

Libre à qui veut de (re)prendre cet appel, d'en donner les suites qu'il souhaite selon les termes qui conviennent le mieux à ses convictions, mais ce qui est fait est fait. De fait, la stupidité réside, de la part de “Justaupassage” [sic] à vouloir agir sur une force qui nous dépasse tous, aujourd'hui, et que plus rien ni personne ne peut arrêter désormais. Il y a des gens, effectivement, et j'en ai hélas souvent croisés dans ma vie de militant, qui voudraient arrêter les trains en pleine course : tous les moyens employés pour ça sont dérisoires, et même, parfois, dangereux pour leur propre sécurité. Insister, c'est se déjuger, ils le savent, et ils continuent en dépit de nos avertissements à la raison, à la prise de conscience de ce qu'il y a à faire encore, devant nous ; mais eux, ils veulent continuer de s'acharner contre le mouvement, en oubliant les objectifs pragmatiques, et, surtout, surtout, surtout, le comble !... en confondant persévérance avec obstination !... répétant inlassablement les mêmes constats que nous savons tous et que nous ne contestons pas, mais qui nécessitent un dépassement sur d'autres pistes, en fonction même de ces certitudes-là. Bref. C'est bête, voilà, franchement bête, et c'est aussi inutile que contre-productif. Maintenant, libre à lui de continuer à faire la mouche du coche, mais comme toute mouche, son bourdonnement finit par agacer sérieusement au bout d'un moment : et ce n'est pas surprenant qu' alors un signe fort vise à en arrêter une fois pour toutes avec la tension et la pression qu'il nous soumet, tous, à contre-courant.

De l'avant, que diable ! pas le temps de s'occuper de remises en causes stériles. Il y a beaucoup à construire, ici, sur ces ruines qui menacent de tomber sur nous.
Jean-Jacques M’µ

27/08/2011, 14:40 | Par Jeanne Azou en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

Bonjour JD

Allez courage, le nom en entier..
Je salue tous ceux de l'équipe Us & France

Je suis une très vieille personne, aux yeux grands ouverts sur le monde, aussi bien vers l'Est que l'Ouest, et ayant le plaisir de connaître, un peu, ce pays au-delà de l'Atlantique, et sa fragilité actuelle , question dollars et bons du trésor..

Je vous propose JD de vous informer sur la nécessité, pour les années à venir, de contribuer, selon vos moyens, à la dissociation des besoins de l'économie mondiale, à longs termes, d'avec les pièges du tout fric de la spéculation .

10 000, 20 000, 30 000 ? Qu'importe, de modestes gouttes d'eau, ou de grains de sable ... Mais savez-vous ce que peuvent faire des grains de sable ?

D''après la météo ça va souffler fort chez vous. ? Protégez-vous bien.

27/08/2011, 18:14 | Par justeaupassage en réponse au commentaire de Jeanne Azou le 27/08/2011 à 14:40

@ à Jeanne AZOU

Bonjour à vous,

La bourse et le sytème financier n'est pas le coeur du problème. C'est "vous" au sens générique qui êtess coupables de laisser faire de telles choses en ayant des dirigeants politiques aussi minables en France (et ailleurs aussi).

Votre appel n'ira nulle part et MédiaPart le sait parfaitement. Il y a ici (comme ailleurs dans d'autres médias) des sensibilités qui vont vers un côté ou un autre pour faire simple. La manipulation peut être aussi présente ici...

Chez nous à Yoyoland, on ne sait que suivre voire parfois même anticiper les choses avec l'argent de la planète. Si, vos politiques de tous bords, avaient les choses de la vie bien accrochées, ils pourraient agir, mais non !

Il faut être "aveugle" pour ne pas voir que nous allons dans le mur avec les bourses mais pour autant le courage de démonter un système demande d'abord de faire le ménage devant sa porte comme l'on dit en France.

C'est vrai, nous sommes pour certains des abonnés d'ici de vrais personnages peut recommandables. Qu'inporte, la moralité n'a pas de problème avec l'argent. Regardez vos députés, vos sénateurs, vos petits arrangements avec certains capitaines d'industries en France.

On a regardé avec beaucoup de sérieux cette année et l'an dernier les manifestations en France pour les retraires, le pouvoir d'achat, l'école et le reste. Vos syndicats ont tous baissé pavillons devant l'actuel gouvernement. Et les milliers de manisfestants sont rentrés chez eux plus pauvres qu'au départ des manoeuvres faites par votre classe politique et vos syndicats.

Alors, oui, on vous provoque par l'écrit ici car on pense sérieusement que sans un mouvement global en France avec un vrai frein face au pouvoir rien ne changera chez vous. Pendant ce temps, on spécule et cela fonctionne.

Chère Jeanne, merci de votre commentaire. Désolé de vous écrire certaines vérités à nos sens bien sûr, mais quelque part, vous et nous ne sommes pas très éloignés sur le fond. C'est juste les moyens qui divergent.

En conclusion, pour ce qui est de l'ouragan pour ce soir, on verra bien. Mais ce qui est certain, c'est qu'une fois passé, tous les moyens seront mis en actions car ici un dollar et un dollar donc rien ne s'arrête jamais.

Courage, courage et courage les signataires (13.000 ?, vraiment).

JD (Les équipes US & France)

 

 

 

27/08/2011, 19:44 | Par Jeanne Azou en réponse au commentaire de justeaupassage le 27/08/2011 à 18:14

Re bonjour JD

Merci de votre billet.

"faire le ménage devant sa porte" Oui .

"Votre appel n'ira nulle part" Ce n'est pas une pétition, avec un destinataire précis. C'est un outil pour réfléchir à la nécessite d'agir, trouver les moyens, individuellement et collectivement.
 

A mon avis, il est indispensable, pour chaque individu qui se veut citoyen, et pas que consommateur, de réfléchir à son rapport à l'argent .
Ce dont il dispose, quand il a la chance d'en disposer, ce qu'il en fait .

Quel rapport à l'impôt, et quelle demande aux élus, et aux candidats, pour une remise à plat du système d'imposition et refuser les "mesurettes" démagogiques, et de racollage électoral ?

Quelles motivations font "bouger" W. Bufet , G. Soros et compagnie pour distribuer quelques miettes sous forme , provisoire , de charité business ?

Vous évoquez " le courage de démonter un système"
Déjà il me faut du courage pour essayer de bien comprendre comment il fonctionne, et quels sont les rouages complexes qui le font fonctionner, se maintenir tout en fonçant dans le mur !

"Désolé de vous écrire certaines vérités.." Non, non, ne soyez pas désolé. Je ne confonds pas vérité et points de vue, et je respecte les points de vue, sans nécessairement les partager..J'apprécie votre billet.

Et par ces temps d'incertitude financière, les points de vue dépendent de la taille du coffre -fort , et du côté duquel on se place, de sa manière de considérer l'argent :

"car ici un dollar et un dollar donc rien ne s'arrête jamais"

Hélas, si JD. Il arrive que ça s'arrête. Les traces de Katrina ne sont pas toutes disparues, et j'avais une jeune amie là-bas...

.Aucun pays n'est invincible devant les chaos de la nature, et les stupidités humaines. Tout en habitant une toute petite commune en France, j 'ai aussi des amis au Japon...

Vous dites "votre classe politique et vos syndicats" . Suis-je indiscrète , en vous demandant si David Douillet est votre député tout neuf ?

Je vous envoie un grand bol de bon air du jardin...

28/08/2011, 23:05 | Par justeaupassage en réponse au commentaire de Jeanne Azou le 27/08/2011 à 19:44

@ Jeanne AZOU

Bonsoir à vous Jeanne,

Merci aussi de vos réponses.

David DOUILLET, n'est pas nôtre Député, non ! Aucun d'ailleurs.

Pour Katrina, c'est différent en effet, mais, la source est identique car là aussi, ces fameux politiques furent en dessous de tout...

On vous rejoint sur la façon de centrer les analyses du sytème de la finance mondiale. Pour autant, les salles de marchés fonctionnent au seul carburant qu'est celui de la compétition. Nous ne voyons que des chiffres, rien d'autre.

C'est ainsi, mais pour arrêter le fameux système, c'est pas demain la veille car tout au millième de seconde est connecté et relié à la toile. Les petites mains ne représentent réellment que 40 % des décisions, le reste c'est un réseau à la dimension terre qui fait le boulot.

A plus et courage.

JD (pour les équipes US & France)

 

 

31/08/2011, 12:42 | Par Jeanne Azou en réponse au commentaire de justeaupassage le 28/08/2011 à 23:05

re Bonjour JD

vous écrivez : "Les petites mains ne représentent réellement que 40 % des décisions"

40 %, c'est déjà pas nul, et qui dit que cela est inamobible ?

en clin d'oeil...et en partage, car je crois à l'intelligence collective !

Je vous propose de "riches lectures.."

Du Big Bang au Big Hole , comment une finance déresponsabilisée est devenue un parasite d’abord, un vampire ensuite, et comment la ramener sur terre

Eric De Keuleneer est professeur à la Solvay Business School of Economics (ULB) et ancien membre du Conseil de surveillance de la Commission bancaire, financière et des assurances de Belgique.
http://www.solidariteetprogres.org/Eric-de-Keuleneer-du-Big-Bang-au-Big-Hole_07886
Impôts et fiscalité : comment les riches détruisent l’État.http://www.legrandsoir.info/impots-et-fiscalite-comment-les-riches-detruisent-l-etat.html

 

31/08/2011, 09:20 | Par JJMU en réponse au commentaire de Jeanne Azou le 27/08/2011 à 19:44

Le constat sur nos mobilisations qui ne sont pas prises en considération est juste. Une fois vu ça, quoi ?...

Cet Appel provoque à des actions qui visent clairement l'adversaire identifié pour ce qu'il fait, car il est puissant, insidieusement ancré dans nos comportements et dans nos mentalités : la dictature financière. Une dictature qui ignore le suffrage universel et les protestations des individus, des associations, des syndicats, des organisations et des partis...

C'est sur cet adversaire-là qu'il faut agir.

Si vous avez des propositions d'actions qui mettent en cause le porte-monnaie des banques et des assurances, la spéculation foncière et financière, et leurs hégémoniques certitudes sur l'esprit de nos contemporains, vos propositions seront les bienvenues.

Merci.

Jean-Jacques M’µ

31/08/2011, 14:52 | Par JJMU en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

(doublon)

03/09/2011, 18:27 | Par JJMU en réponse au commentaire de justeaupassage le 24/08/2011 à 01:46

Faire converger l'appel contre la dictature financière et la journée syndicale du 11 octobre

03 Septembre 2011Par Dominique G Boullier

L’intersyndicale appelle à une journée d’action le 11 Octobre : à la lumière de l’appel contre la dictature financière, peut-on espérer autre chose qu’un défilé symbolique et un retour chez soi résigné comme après les nombreuses manifestations contre la réforme des retraites en 2010?

24/08/2011, 12:44 | Par Mariethé FERRISI

A l'attention des signataires de la région Midi-Pyrénées qui viendront sur cette page : un blog de l'Appel est mis en place afin de rassembler et d'agir.

http://appeltoulouse.wordpress.com/

cropped-arc-en-ciel_essaics4.jpg

24/08/2011, 13:32 | Par michel perichet

 

Bonjour,

Je veux simplement dire que je ne vis pas avec mes 450€ par mois. Et je ne sais pas si je vais continuer encore comme cela longtemps.Alors vous savez l'indignation ce n'est pas pour moi , je n'ai pas les moyens.

Michel

24/08/2011, 14:05 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de michel perichet le 24/08/2011 à 13:32

Bonjour Michel.

Vous pensez bien que nous n'agissons pas que pour nous.

Croyez-vous que tous les esclaves négriers ont participé activement à leur libération ? Et pourtant.

C'est justement pour que vous ay(i)ez de quoi vivre décemment que nous nous mobilisons ainsi.

Pour cela, il faut avoir du temps; et certains de ceux qui en ont, du temps, vous le donnent bien volontiers, pour essayer d'améliorer votre sort, qui est inadmissible.

28/08/2011, 09:39 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 24/08/2011 à 14:05

C'est justement pour que vous ay(i)ez de quoi vivre décemment que nous nous mobilisons ainsi.

Pour cela, il faut avoir du temps; et certains de ceux qui en ont, du temps, vous le donnent bien volontiers, pour essayer d'améliorer votre sort, qui est inadmissible.

@ Agnès GOUIGUENET

Bonjour,

Un grand merci pour ce "précis" sur notre raisons d'être, ici, à Médiapart.

Tous les grands mouvment delibérations ont étét faits par lesriches comme l'étaient Jean Jaurès, Karl Marx, Hannah Arendt, Jean Zay et bien d'autres...

L'accès à la culture, à l'époque, était à l'époque l'apanage des riches...

Maintenant avec 9 Euros par mois il est possible de dialoguer avec les plus grands économistes, journalistes et phiosophes de notre temps !!!

Ne gâchons pas cette chance !!!

Nous savons tous ici que rien ne remplacera la participation aux manifestations et une forte syndicalisation !!!

Nous sommes souvent retraités et les manifs que nous faisons nous font mal aux jambes et voir que les jeunes ont encore plus mal aux jambes que nous, nous atterre parfois !!!

Merci, Agnès, de nous le rappeler.

A bientôt.

Amitié.

28/08/2011, 09:46 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de michel perichet le 24/08/2011 à 13:32

@ michel perichet

Bonjour Michel,

Je viens de faire uncommentaire enréponse au message d'Agnèsqui sembleavoir tét censuré !!!

En espérant ne pas être censuré à nouveau, je tiensà vous dire que toutesles personnes qui ont fait avancer e monde comme Jean Jaurès, Karl Marx, Jean Zay et beaucoup d'autres était des gens riches.

Vivre, à notre tour avec 450 Euros par mois, ne ferait en aucun cas avancer votre cause !!!

Nous ne pouvons que vous conseiller de vous syndicaliser, de manifester, de lire, de réfléchir pour la meilleure action possible dont nous souhaitons, simplement, être l'écrin.

A bientôt.

Amitié.

 

24/08/2011, 15:51 | Par JJMU en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 24/08/2011 à 15:36

La version papier est celle indiquée dans l'Appel, sous PDF :

Télécharger ici le texte de l'Appel au format PDF

Télécharger ici la Charte de l'Appel au format PDF

Version conçue “économique”, pour le noir et blanc, avec surligné gris, et selon les normes typographiques en vigueur (accentuation des capitales et tirets à l’initiale des lignes en liste), dans le contexte de la charte éditoriale...

Clin d'oeil

Jean-Jacques M’µ

24/08/2011, 16:12 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JJMU le 24/08/2011 à 15:51

Ok JJMU.

J'ai essayé de mettre les informations "signature" sur la même feuille.

Possible au verso ?

24/08/2011, 20:34 | Par JJMU en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 24/08/2011 à 16:12

Je n'y ai pas pensé. Comme la signature est électronique (et le décompte itou), j'avoue que là est la limite de mes compétences pour répondre à la question.

(perturbé, là, suis-je !...Pas content )

Jean-Jacques M’µ

24/08/2011, 22:32 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JJMU le 24/08/2011 à 20:34

On peut rentrer dans un ordinateur lambda toutes les signatures papiers.

Peut-être faudrait-il créer une adresse Boite Postale, par exemple au nom de l'Appel ou autre, et je m'en occuperai(s) chez moi puisque je me suis proposée ?

Il suffirait de rajouter les infos sur le verso - signature. Non ?

On peut quand même commencer à éditer des exemplaires, que l'on fera signer à La Rochelle, pour ceux(celles) qui y vont (voir sur mon blog).

Pour la signature, prévoir de grands espaces pour qu'il n'y ait pas de problèmes de lisibilité de l'écrit (peut-être exiger des majuscules ?).

Merci pour les deux gros progrès (Call dans la version anglaise, et Appel au lieu de pétition à la fin du format PDF de l'Appel). Mais quand on veut consulter la liste des signataires, il est encore noté "Pétition de l'Appel" ... Voir peut-être avec la Rédaction.

24/08/2011, 18:09 | Par Alain Persat

Bravo, observer, analyser, critiquer, réagir, désobéir, parfait !


Reste qu’il faut aussi proposer :


Depuis des années je fais des propositions sociales, démocratiques, économiques et écologiques sur ce site

http://www.trazibule.fr


Si vous deviez n’en lire qu’une, je suggère celle-ci
http://www.trazibule.fr/teb.php


Trazibule

27/08/2011, 10:32 | Par JJMU en réponse au commentaire de Alain Persat le 24/08/2011 à 18:09

Je m'y suis reporté. Sans doute prendrai-je le temps de tout lire, mais mes connaissances en comptabilité et en finance ne me permettent pas d'apprécier l'argumentaire. Peut-être, en vous joignant d'autres bonnes volontés, pourriez-vous synthétiser ces idées sur lesquelles les gens comme moi n'ont aujourd'hui aucune prise ?...

Jean-Jacques M’µ

24/08/2011, 18:20 | Par Gil Gosseyn

Question que je ne souhaite pas provocante mais qui mérite éventuellement d'être posée au delà des convictions respectables de chacun :

Une pétition, est-ce que cela a donné des résultats une fois ?

 

24/08/2011, 18:51 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Gil Gosseyn le 24/08/2011 à 18:20

Bruno Mennessier

 

Ce n'est pas une pétition, mais un Appel. Il n'a pas pour but de recueillir des signatures pour faire pression, mais (a) de permettre à chacun de nous de se sentir concerné par les problèmes de la dette, des déficits publics, (b) de comprendre que les solutions d'austérité proposées par les gouvernements sont le contraire de ce qu'il faudrait faire et (c) d'être l'une des étincelles d'une mobilisation citoyenne en dehors de tous les partis politique.

25/08/2011, 10:51 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Art Monica le 24/08/2011 à 18:51

Art Monica

OK mea culpa donc.

- Après relecture du fil êtes vous sûr du point c) ?

- Certains commentaires semblent indiquer le contraire. J'attends une réponse (plus haut) de l'initiateur de ce projet.

 

25/08/2011, 11:02 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Gil Gosseyn le 25/08/2011 à 10:51

Bruno Mennessier ____ Le collectif de rédaction de cet Appel était d'accord sur l'indépendance politique de l'Appel. - Les abonnés sont très différents, certains n'envisageant aucune action en dehors de leur parti ou de leur leader, d'autres y étant farouchement opposés. Il y a l'Appel, et ce que souhaitent en faire les individus.

25/08/2011, 14:50 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Art Monica le 25/08/2011 à 11:02

Art Monica,

Ce n'est pas ce que j'ai lu / compris plus haut sauf erreur.

J'attends une réponse de l'initiateur de l'Appel.

25/08/2011, 09:48 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Art Monica le 24/08/2011 à 18:51

Bonjour Art Monica.

En dehors des partis politiques, oui.

Sans eux ?

24/08/2011, 19:10 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Gil Gosseyn le 24/08/2011 à 18:20

Bruno Mennessier

Il ne s'agit pas d'une pétition mais d'un appel.

Cet appel n'a pas pour but de collecter des signatures afin de demander quelque chose à une ou des autorités.

Il s'adresse à l'ensemble des citoyens pour les appeler à s'opposer à la dictature financière qui est en train de fracasser le socle même de toute démocratie. Cette finance débridée impose ses exigences aux gouvernants qui se retrouvent impuissants, d'autant plus impuissants qu'ils y consentent en se refusant à remettre en cause le fonctionnement absurde de tout ce cirque.

L'idée est donc que seul un mouvement citoyen puissant peut réellement peser sur la situation.Ce mouvement citoyen ne consiste pas simplement à donner sa signature : signer l'Appel c'est, dans une première étape, donner plus de force à sa voix jusqu'à en faire si possible une clameur mobilisatrice.

Puis viendra le temps de l'action.

24/08/2011, 23:03 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Virgil Brill le 24/08/2011 à 19:10

Absolument cf ma réponse à Art Monica plus haut. Depuis j'ai remonté le fil à l'envers plus doucement que la première fois et quelques commentaires ont attiré mon attention en particulier la demande concernant la signature des partis politiques (PS, PC...cités) qui me semble un peu en contradiction avec ce que j'avais compris des règles de cet appel. Quelques questions / réflexions plus haut donc à l'initiateur du projet. J'attends ses réponses.

 

26/08/2011, 11:46 | Par JJMU en réponse au commentaire de Gil Gosseyn le 24/08/2011 à 18:20

à Bruno Menessier, en réponse générale à toutes ses questions :

Faisons donc ce que nous avons à faire, chacun, chacune, en fonction de nos convictions et de nos certitudes. Les paris qui ne dépendent pas de notre volonté ou de notre bonne foi ne sont pas les bons paris, car nous ne les dominons pas.

Jean-Jacques M’µ

24/08/2011, 19:02 | Par jean luc DANNEYROLLES

pour Bruno Mennessier

Non aucun mais il s trouve que médiapart est devenu un des médias alternatifs.Alors on signe et juste après on s'indigne,on désenchante car on sait bien que c'est peine perdue.Là pour moi ce sont des gens pleins de bonne foi qui veulent faire autrement que par la violence.J'espère qu'ils ont raison.Ce sera à Marseille si cela pête cette fois ,et Sarko le sait et va refaire le coup de la plaque d'Argenteuil....

Marseille tiens avec le commerce quotidien de quelques centaines de kg de haschich et autres produits de contrebande.Si cela coince ,il y aura la guerre .C'est sérieux.Moi je trafique des graines de légumes et c'est déjà la guerre.Une armée de faucheurs volontaires (1600).c'est pourquoi je conseillais d'écouter K Arkana car elle l'exprime avec une force et une poésie faussement naive.Elle est aimée des espagnols indignés.

au mec qui m'a fait la morale sur les oiseaux:

Tout faux . vous ne connaissez pas les oiseaux .Anthropomorphisme aigu.Vous vous mettez à la place d'un oiseau.Erreur pas grave.

famille Lauvergeon dans mon jardin aujourd'hui ... appris des choses sur le nucléaire et sur Sarko.Le Thiers humain.

24/08/2011, 19:27 | Par Virgil Brill

Jean Luc Danneyrolles

 

Elle est aimée des espagnols indignés.

J'ose rêver qu'elle va aussi être aimée des indignés de toute l'Europe…

24/08/2011, 19:44 | Par Jean-Charles FURLAN

peut être pourrait-on aussi demander que le TPI et l'ONU enregistre la spéculation sur les denrées alimentaires comme un crime contre l'Humanité ?

 

24/08/2011, 20:35 | Par jean luc DANNEYROLLES

pour JCFURLAN

oui ,

c'est intelligible

Mais attention de ne pas commencer par le haut de la pyramide.La mondialisation agricole est une réalité.Son paroxysme en Europe se trouve en Andalousie ,à Alméria.Las bas ,il n'y a pas de loi ,on retrouve un délégué syndical dans une réserve d'eau ,il flotte....les américains ont fait la même chose en sigle 19 ,massacre de touts les leaders et cela donne ce potage assipide Obhama.Une poussière de gauche...

Commencer par le bas . La culture c'est se nourrir ,se loger ,s'habiller.Après on verra pour les livres(j'en détiens beaucouop) et le théatre et l'opéra ,et le cinéma et la tv et la radio.

je suis un intermittent de la culture car pendant deux mois je ne jardine plus.

24/08/2011, 22:50 | Par el Dhib

Merci a Las Casas pour son "billet" qui vaut plus que de l'or en barre, merci de nous remettre le Discours de la servitude volontaire de La Boetie en mémoire. Lisez, lisons, relisez, relisons ce discours et réalisons que nous sommes aussi coupables d'accepter de ployer sous le joug des marchés financier et de la consommation ... oui la spéculation qui peut, en quelques nanosecondes ruiner un pays, jeter des centaines de milliers voire des milions d'etres humains dans la misère et dans la mort est un CRIME contre l'Humanité ! oui les spéculateurs sont des criminels, des assassins et des voyous de la pire espèce !

Le veau d'or est non seulement toujours debout mais il est devenu le cinquième cavalier de l'Apocalypse éperonné par la spéculation, il galope furieusement en tête des 4 autres qu'il entraine dans son immonde sillage, ravageant tout sur son passage.

bonne vacances !

 

 

 

 

 

25/08/2011, 01:41 | Par jean luc DANNEYROLLES

 

c'est bizarre...........................................

25/08/2011, 11:54 | Par solangeb

Après 12.000 signatures, toujours pas celle de certains journalistes de Mediapart, comme celle de Plenel, ... et de nos porte-parole des politiques; si ce n'est celle de Bezancenot. Ils ne sont sûrement pas d'accord ! ...

25/08/2011, 14:53 | Par N.Z. en réponse au commentaire de solangeb le 25/08/2011 à 11:54

c'est vrai que c'est bizarre... je m'attendais a voir leur nom des le 1er jour..

26/08/2011, 05:41 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de N.Z. le 25/08/2011 à 14:53

Relire la Charte de l'Appel.

27/08/2011, 16:08 | Par N.Z. en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 26/08/2011 à 05:41

oui vous avez raison. j'ai trop vite repondu. desole:)

26/08/2011, 05:45 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de solangeb le 25/08/2011 à 11:54

Lire ou relire la Charte de l'Appel.

25/08/2011, 16:48 | Par N.Z.

si tous les signataires parisiens sont prets a s'UNIR on peut etre plus de 1190 personnes. (ce chiffre est base sur le nombre de signataires d'il y a 2 jours).

25/08/2011, 17:05 | Par jean luc DANNEYROLLES

Est ce que la censure est éthique?

Ce qui est dur à écrire est il dur à lire ?

Un livre a t il changé le monde?

25/08/2011, 17:25 | Par Virgil Brill

Bruno Mennessier

quelques commentaires ont attiré mon attention en particulier la demande concernant la signature des partis politiques (PS, PC...cités) qui me semble un peu en contradiction avec ce que j'avais compris des règles de cet appel.

Tout commentateur peut commenter comme bon lui semble et proposer librement telle ou telle action.

Cela ne change rien au fait que les rédacteurs de l'Appel ont d'un commun accord éliminé toute référence à une quelconque appartenance politique partidaire. Ce qui ne veut pas dire que cet appel est apolitique puisqu'il propose une intervention citoyenne dans le champ politique au sens originel du mot : organisation de la cité. Mais il le fait sans privilégier ni exclure quiconque sera d'accord pour initier et poursuivre cette action contre la dictature financière et la soumission des gouvernants actuels ou futurs à ses exigences.

Il faut bien voir que l' Appel n'appartient à personne en particulier.

25/08/2011, 22:33 | Par joelle46

En bonne vieille syndicaliste (très déprimée par moments) , je dirais que l'intétêt d'une pétition c'est d'abord d'informer, puis de susciter la réflexion sur un point précis, c'est une 1ère étape dans une action collective et ce n'est pas négligeable car les ruisseaux font les grandes rivières.

Je pense que le présent Appel vise à obtenir une très large mobilisation face à la crise mondiale et aux grands bouleversements qui vont forcément avoir lieu pour nous tous. Ce qui est positif c'est que de plus en plus de gens comprennent que les problèmes sont liés à la Finance mais il faut faire un énorme travail pédagogique pour que chacun puisse comprendre ce qui se passe. Il faut fédérer les bonnes volontés et les savoirs de tous pour faire un énorme travail de vulgarisation sur ce que peut être une économie solidaire. C'est un début mais il faudra bien imposer d'une façon ou d'une autre un rapport de force pour imposer ce qui est l'intérêt du plus grand nombre.

On envie beaucoup notre pays pour son système social (ce qu'il en reste!). "Les jours heureux" du Conseil National de la Résistance a pu voir le jour alors qu'on voudrait nous faire croire (au nom de la sacro-sainte économie) que ce projet n'est pas raisonnable, que c'est un "vieux système" inadapté.

Je me suis battue toute ma vie pour défendre ce vieux rêve et j'ai du mal à garder mon optimisme actuellement. Si j'ai signé le présent Appel c'est qu'il est une promesse d'avenir. Il est indispensable que nous restions solidaires, tolérants mais lucides. De nombreux signes montrent que certains sont déjà en marche pour des jours meilleurs mais les combats sont et seront rudes. Comment gagner la bataille de la communication bien que tout le monde n'ait pas internet ?

Des actions genre "flashmobs" à la même heure dans le monde entier et relayées sur le net ? Reste à trouver sous quelle forme. Des clips originaux?Place à l'imagination!

Fraternellement vôtre.

 

 

25/08/2011, 23:32 | Par Gil Gosseyn

Virgil Brill

Oui tout à fait mais ce n'est pas ce que je comprends de l'échange ci dessous mais naturellement je peux me tromper. C'est pourquoi j'ai posé la question à Pascal Maillard qui m'a paru être l'initiateur de cet appel et j'attends sa réponse.

 

 

20/08/2011, 13:06PAR GUY MEUNIER

QUESTION QUI ATTEND REPONSES !

 

A quelles conditions peut-on faire signer l'Appel par des "personnes morales": Cellules du PC, Assos faux nez du PS, sections du PS, Associations d'"intérêt public" (aide familiale, soutien scolaire, etc) ?

20/08/2011, 16:46PAR PASCAL MAILLARD

Cher Guy Meunier,

 

Encore un peu de patience, s'il-vous-plait. La demande a été formulée hier à la rédaction. C'est techniquement assez difficile à mettre en place un week-end. Attendons sagement le début de semaine. Les associations, les partis ou les syndicats vont quand même prendre le temps de consulter leurs membres ou leurs instances avant de proposer leur signature.

 

 

Bien à vous.

 

Pascal Maillard

 

 

 

 

26/08/2011, 12:51 | Par Pascal Maillard en réponse au commentaire de Gil Gosseyn le 25/08/2011 à 23:32

Cher Bruno Mennessier,



Je découvre sur cette seconde page du fil de discussion votre question insistante à laquelle d’autres ont déjà fort bien répondu, mais apparemment sans satisfaire votre soif de vérité et votre curiosité qui se tournent assez singulièrement vers moi. Je pourrais excuser le caractère tardif de ma réponse en vous disant que comme bien d’autres qui ne s’expriment pas sur ce fil – à savoir la très grande majorité des abonnés de Mediapart -, je suis davantage occupé par la diffusion de cet appel à l’extérieur de Mediapart que par le développement de ce fil. Ce qui est vrai. Mais je serai franc avec vous en vous confiant que lorsqu’on m’adresse des injonctions réitérées du style « J’attends ses réponses », je me presse généralement assez lentement. Ces formules ne sont pas très engageantes et vous me permettrez de revendiquer, pour moi-même et pour quiconque, un droit de non-réponse dans un fil de commentaires. Droit dont je ferai usage après la présente réponse que j’espère aussi précise qu’attentionnée.



Il me semble qu’une simple lecture de la charte permet de résoudre le premier aspect du problème que vous posez. Il y est stipulé à l’article 3 qu’ « une rubrique distincte permet de rassembler utilement les signatures collectives (associations, syndicats, partis politiques) ». Peuvent donc être signataires de l’appel tout parti politique, quel qu’il soit - « de Droite comme de Gauche », ainsi que vous l’écrivez avec des majuscules qui essentialisent des catégories qui semblent vous être chères -, tout syndicat et toute association, sans distinction aucune. Le même article 3 de la charte est très clair : « Cet Appel se veut d’abord citoyen, sans appartenance et sans lien avec des idéologies ou des partis politiques ». Ce qui réfère à son contenu comme à l’esprit dans lequel il a été rédigé. Et non bien sûr à la liste des signataires potentiels, laquelle ne saurait exclure le champ très large des acteurs de la vie sociale et politique, quels qu’ils soient.



Si j’ai bien compris le sens de votre interpellation, vous semblez inférer du contenu de ce fil que l’appel s’adresserait « exclusivement » à la gauche et vous en concluez que dans ce cas il perdrait « tout intérêt » (commentaire du 24-08 à 19h32). Je ferai simplement trois petites remarques au sujet de cette étrange idée qui en dit certainement bien plus sur celui qui la soutient que sur la réalité à laquelle elle prétend renvoyer.



Il faudrait tout d’abord commencer par être prudent et ne pas imaginer que ce fil soit un reflet sociologique ou politique fidèle de l’effet de cet appel. Cet effet, nous ne le connaissons pas encore. Il est à venir. Si cet appel doit avoir un avenir. Comme je l’écrivais au début d’un commentaire « il peut y avoir des effets de cécité » induits par le fil lui-même, autrement dit par la micro-société des commentateurs qui n’exprime ici qu’une toute petite partie de l’opinion des abonnés et des lecteurs de Mediapart, et une partie encore plus infime des citoyens qui signent cet appel.



Il faudrait ensuite tempérer votre assertion selon laquelle ce fil témoignerait d’un ancrage politique « exclusivement » à gauche. Je ne serais pas si catégorique. Si vous voulez signifier par votre remarque que la majorité des abonnés de Mediapart se situe plutôt à gauche, vous n’apprenez rien à personne. Ce qui me gêne dans votre assertion, c’est en définitive cette sorte de présomption à lire de façon transparente les appartenances ou les sensibilités politiques de chacun des membres d’une communauté fort diverse. Des médiaparticipants proches du centre ou de la droite (si, si, ça existe !) peuvent très bien signer cet appel et s’exprimer sur ce fil. On peut espérer que la portée du texte dont nous débattons dépasse un peu le dualisme politique qui occupe votre esprit et celui de nombreux autres lecteurs.



Il faudrait enfin rappeler que cet appel se veut citoyen et européen. Le réflexe franco-français, bien compréhensible en période pré-électorale, qui consiste à ramener ce texte dans la sphère de la politique strictement politicienne, fait passer au second plan la visée qu’il porte et qui est de l’ordre du politique : un appel de citoyennes et citoyens aux citoyennes et citoyens d’Europe ; une dénonciation d’engagements non tenus et de l’irresponsabilité de certains gouvernements ; une affirmation de la souveraineté des peuples et un appel à ce qu’ils reprennent en main leur destin ; un appel enfin à ce qu’ils se réapproprient la chose publique par des « moyens démocratiques et pacifiques », dont des « forums citoyens » qui peuvent renvoyer symboliquement à l’agora athénienne et à ce qu’elle rappelle de valeurs démocratiques. Nous sommes bien là dans le domaine de la « polis » et non d’abord dans le champ de la politique partisane. Que cet appel y retourne dans ce fil de discussion et ailleurs, rien de plus naturel. Qui donc pourrait empêcher cela ?



Cet appel n’appartient à personne. Il appartient à tous, c’est-à-dire à chacun. C’est la condition même de sa dimension citoyenne et de sa possible et souhaitable appropriation par le plus grand nombre. Et c’est encore la condition d’un large rassemblement. Que ce soit aussi l’occasion pour moi de dire ce que d’autres ont amplement souligné et répété : cet appel n’appartient pas plus à ses initiateurs (ou aux membres de l’ex-« collectif de rédaction ») qu’à quiconque. Les rédacteurs ont seulement tâché de se laisser guider par les idées et orientations formulées par un assez grand nombre de mediaparticipants. Ils ont achevé leur travail et il n’existe plus depuis le 18 août, date de publication de l’appel, de « collectif », mais seulement l’espace ouvert et infiniment divers de la réception, de la diffusion et de l’appropriation collective à des fins d’agir effectif. La méthode de travail proposée, il me semble transparente et participative, aussi bien que le fil de discussion du blog en témoignent suffisamment. En ce sens, les rédacteurs n’ont pas vocation à être des quelconques garants ou gardiens de la charte ou du devenir de l’appel. Ce sont tous les membres du Club au sein duquel cette initiative citoyenne a pris forme et s’est concrétisée, qui sont aujourd’hui les acteurs potentiels de ce devenir. Et je dirais même tous les signataires.



Quant à celui que vous appelez « l’initiateur » de l’appel, il n’a fait que qu’écrire un commentaire en réaction à un parti-pris d’Edwy Plenel. La suite relève d’une impulsion et d’un travail collectif qui auraient pu aussi bien ne pas aboutir. L’improgrammable et l’anonymat sont peut-être la part la plus belle et l’utopie de l’engagement social. On peut encore aujourd’hui défendre la conviction que des combats importants doivent être conduits au service d’une société, d’une communauté, et non pour un affichage social ou des fins partisanes qui produisent bien trop souvent un désamarrage de l’éthique du politique. Je crois profondément que la politique sans éthique signe la fin du politique et des valeurs qu’il engage. Ceci n’est ni une vérité, ni un idéalisme, encore moins une leçon. Mais simplement un point de vue. Il est pour moi insépararable d'un souhait que je crois partageable : que cet appel contribue un peu à sortir des citoyens de la misère sociale et économique dans laquelle les tiennent la dictature financière et des plans d'austérité qui épargnent les plus riches et accablent un peu plus chaque jour les plus pauvres.



Bien cordialement.

Pascal Maillard

26/08/2011, 17:22 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Pascal Maillard le 26/08/2011 à 12:51

Pascal,

Intéressant mais un peu long et si vous le permettez un peu trop interprétatif.

Le "j'attends ses réponses" n'est aucunement une injonction de ma part bien évidemment.En passant je note que le "question qui attend réponses" de Guy Meunier qui proposait de contacter certains partis (PS, PC...) vous a moins "chagriné" puisque vous y avez répondu moins de 3 heures après et sans y voir d'injonction.

 

Accepter de faire signer des partis politiques est à mon sens une erreur à moins qu'ils signent tous l'Appel en premier ce qui est peu probable.

 

Une fois que le PC et le PS auront signé par exemple, s'ils signent, vous pourrez toujours essayer de faire croire que l'Appel est universel et ouvert à tous cela restera un Appel étiqueté de gauche.

 

D'où mon point sur ce que j'ai appelé la nécessaire universalité de cet Appel.

 

Il n'est pas trop tard pour interdire toute signature par les partis et autres organisations et associations pour que cet Appel reste un Appel de citoyens de tous bords et de tous horizons. Ce qui n'empêche pas de se servir de tous les canaux possibles pour sa diffusion au plus grand nombre.

 

Maintenant s'il s'agit d'un Appel à la gauche et bien très bien aussi mais dans ce cas ne feignons pas de nous adresser à tous ce serait à mon sens un peu se foutre du monde.

Je vous remercie de votre réponse et du temps que vous consacrez à ce projet.

 

26/08/2011, 00:27 | Par Virgil Brill

Bruno Mennessier

 

L'initiateur de l'Appel est un rédacteur parmi d'autres et vous ne pouvez attendre de lui une "vérité" particulière : il s'y refuserait absolument, comme chacun d'entre nous.

Pouvez vous m'expliquer ce qui vous perturbe dans l'échange en question ?

L'Appel peut sans inconvénient être signé par des organisations ou des partis sans pour autant devenir leur appel. D'ailleurs Désirs D'Avenir l'a relayé dès sa parution sans qu'il devienne le moins du monde "la chose" de Ségolène Royal…Plus il y aura de gens qui soutiendront l'Appel, que ce soit à titre individuel ou par l'intermédiaire d'organisations, plus cet Appel aura de force et de chances d'être entendu et de produire un effet.

26/08/2011, 23:21 | Par Gil Gosseyn en réponse au commentaire de Virgil Brill le 26/08/2011 à 00:27

Virgil Brill,

Je n'attends pas de vérité particulière mais un éclaircissement sur un point que je n'avais pas ou mal compris ou mal interprété.

Comme développé un peu plus haut en réponse à l'initiateur de l'Appel, je pense que c'est une erreur de ne pas limiter la signature de l'Appel aux seuls citoyens.

Pour autant je vous remercie de l'attention que vous avez portée à mes interrogations.

28/08/2011, 10:12 | Par Vivre est un village

"Le manifeste des économistes atterrés", dont j'ai tiré mes 3 derniers billets, donne toutes les clefspour sortir de cette dictature économique !!!

28/08/2011, 11:07 | Par dominique passeron

Quelques réflexions sur cette bonne initiative. Le tout, sauf erreur de ma part, car je me perds un peu dans tous les commentaires/réponses.
1) Texte de l'appel
- derrière chaque pronom "nous", il ne me parait pas toujours très clair s'il s'agit des personnes à l'initiative de l'appel ou s'il s'agit des signataires. Qui appelle? Les personnes à l'initiative du texte appellent les signataires ? Ou les signataires appellelent les gouvernements ?
- les titres des paragraphes et les "slogans" à la fin du texte n'apportent pas grand-chose.
J'aurais, personnellement, préféré un texte plus sobre tel que celui ci-dessous où il est clair que les signataires appellelent les gouvernements.
---
APPEL AUX GOUVERNENMENTS NATIONAUX ET INSTITUTIONS EUROPEENNES CONTRE LA DICTATURE FINANCIÈRE
Nous, signataires, citoyennes et citoyens d’Europe, affirmons que la crise actuelle n’est pas fatale comme vous voudriez nous le faire croire : des solutions existent et elles doivent aujourd’hui être appliquées. Devant l’irresponsabilité de nombreux gouvernements qui font payer aux citoyens la folie des vrais responsables de la crise de la dette, à savoir les Marchés financiers, nous refusons la dictature de la spéculation financière et ses conséquences sur nos vies.
Prétextant la crise de la dette, vous