Mer.
26
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Mémoire, quand tu nous mènes en bateau

« Il y avait une légèreté à Paris sous l’occupation » déclarait il y a quelques jours une chanteuse classée plutôt progressiste et voilà que les gardiens du temple y trouvent une nouvelle

Trois fois rien

Jusqu’à quel point Sarkozy est impliqué dans le financement de sa campagne par Kadhafi ? Dans les médias, silence radio. Sarkozy pense-t-il vraiment abroger d’une manière ou d’une autre la loi Taubira ? Là, une avalanche de dépêches, d’analyses, d’humeurs, d’éditos, à n’en plus finir.

La chasse aux cons

Le candidat à la présidence de l’Union Modérée Pondérable s’assit derrière une planche en formica posée  sur des tréteaux et invita à ses côtés son fidèle collaborateur.  C’était un ritue

Le capitalisme navigue en eaux paisibles

J’entends ici et là que le capitalisme est en train de rendre son dernier souffle.  A moins qu’il s’étouffe, qu’il ait un malaise d’indigestion, qu’il explose comme l’arrogante grenouille de l

La lutte de classes intereuropéenne

Le constat est plutôt simple : de l’Estonie à la Bulgarie, de la Pologne à la Croatie, à l’ensemble des pays « intégrés » à l’UE le salaire minimal se situe au dessous de 400 euros.

Au jour le jour de paroles insensées…

Où que l’on porte son regard, quoi qu’on entende, rien ne donne envie. Le désir, tristounet ; la flamme, frileuse ; On se résume en des voyeurs d’un quotidien sans panache, où la politique n’est plus que scandales, baratins, paroles vides et offenses à l’entendement, contre vérités et promotions en tout genre.

Hypertexte et algorithmes

Fleur Pellerin a peut-être sa place dans ce gouvernement. A la consommation sans doute, ou l’économie numérique. Là, les algorithmes, qui participent à la fluidité de l’hypertexte en multipliant les variantes et les points de contact ont leur utilité. Je la vois ministre de FB ou Linkedin

Stress Test

On me disait stressé, inquiet et fébrile. Je suis allé voir mon banquier et il m’accorda toute une série de privilèges, vu que ma santé lui est indispensable.

1. L’Europe n’est plus notre maison commune

A condition - douteuse - qu’elle l’aie jamais été, l’U.E, n’est plus la maison commune des peuples qui la composent.  Elle est plutôt la tanière d’une orthodoxie néolibérale qui sert  à l

Newsletter