Ven.
31
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Valls : le passéiste c’est toi en matière économique

Dans l’Obs Valls a donné une interview dont j’ai eu l’écho sur France-Inter : la gauche serait passéiste. Il n'a aucun complexe pour réduire de son mépris tout ce qui n’est pas en accord avec lui du côté gauche de l’hémisphère politique, lui est de droite et sans complexe. Qu'il ait envie depuis fort longtemps de changer le nom du Parti Socialiste est une idée que je trouve excellente, pour des raisons inverses des siennes. Pour moi le mot socialiste a un sens, pour lui ce mot serait démodé. Il devrait aller plus loin en proposant un nom. Nous savons qu'il louche vers Bayrou puisqu'il regrette que son gouvernement (bien que j’ai voté pour… mais il y a tromperie sur la marchandise) ne se soit pas allié à lui et son parti à temps. Qu’est-ce qu'il attend pour le faire ? Bayrou ? Certes depuis il a trouvé d’autres alliés, qui pourtant ne devraient pas déplaire à Valls, donc qu'il s'allie avec eux. Pour ma part, mon vocabulaire étant rétrograde, je l’appelle la droite. La droite commence à Bayrou. Sur sa gauche… c’est la gauche ! Donc qu'il change le nom de ce parti ou le quitte. Et comme c’est maintenant le gouvernement qui régit le parti socialiste :

Fenwal : plan de licenciement de 338 personnes !

La direction de la société Fenwal France SAS, filiale du groupe allemand Fresenius Kabi vient d’annoncer la suppression de 338

Et si on parlait de la démocratie… dans nos organisations

Voici le plus brièvement possible ce qui arriva récemment. Je publiai un billet le 12/09/14 intitulé : La priorité ? : la lutte des classes

Boudinovitch dans un commentaire proposait en substance de créer un club qui dépasserait les partis pour rassembler sur les idées communes. Pour moi, c'est une tâche importante, de rassembler ces gens. Comment ? Pas pour un parti, il y a déjà bien trop de partis. Je pense à un club…

Pourquoi la France est endettée ?

Un chiffre rond : 2 000 milliards d'euros. Chiffre symbolique entre tous qui marque les esprits. On pourrait dire qu'il représente 30 ans d'Impôt sur le Revenu. Les Politiques de droite crient que la France est mal gérée, que les réductions de nos dépenses ne sont pas conséquentes, qu'il faut abolir les 35 heures, réduire les fonctionnaires pour des dizaines de milliers, d'autres préconisent de bouter tous les immigrés hors de France.

Contre la suppression du premier taux à 5% de l'IR

J'hésitais à en faire un billet. N'ayant pas le courage de trop développer, j'irai donc au principal et ferai court :

Gauchère contrariée dyslexique

Ainsi je suis dyslexique. Je crois pour raison de gauchère contrariée. Impensable d'écrire de la main gauche durant mon apprentissage de l’écriture années 1940. Je me souviens que j'écrivais spontanément en miroir, de droite à gauche. Je me souviens aussi que j’ai appris à lire avec difficulté, que j’étais encore hésitante quand d’autres lisaient avec aisance, j’en avais quelques complexes. Je ne sais dire quelle fut la méthode d’apprentissage qu’on m’appliqua : la globale ou la syllabique ?

La priorité ? : la lutte des classes

Les cartes sont brouillées. Sait-on encore ce qu'est la lutte des classes ? Et qu'est-ce qu'une classe sociale ? Maintenant le vocabulaire est changé nous parlons des riches et des pauvres, parfois des banques dans leur ensemble, ou des plus riches de la planète.

Sortie en douceur du FdG et entrée au NPA !

Et ben voilà. Ca devait arriver. J'avais relaté le 24 juin comment j'avais fait un esclandre durant une réunion du Front de Gauche de ma ville où j'avais dit haut et fort que la candidature de Pierre Laurent à Paris associé au PS m'était insupportable.

Et l'été, période de calme militant, où plus rien ne se passe (on dirait que les militants sont tous enseignants pour avoir de telles longueurs de vacances !) je n'y ai plus pensé. Mais cela faisait son chemin dans ma tête, tout seul. J'écrivais quelques billets sur l'économie sur ce blog qui me permirent des échanges fructueux pour tous (enfin j'espère, pour moi oui ils le furent).

Grandes fortunes et faim dans le monde

J'avais été frappée il y a quelques jours par l'information que l'on nous sert chaque année de la hauteur des fortunes (1) dans le monde. J'ai aussi été frappée à plusieurs reprises qu'il nous ait flatté la générosité de ces fortunés qui ont l'ambition de donner à des œuvres caritatives plutôt que d'en profiter totalement eux-mêmes et surtout les distraire à leurs héritiers. On ne dit pas précisément s'ils paient leurs impôts au même titre que les citoyens "ordinaires" de leur pays. Je pense que mettre en avant leur générosité est d'une totale hypocrisie… une propagande en fait.

Newsletter