Ven.
19
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Naissance du fascisme

L’Italie est un état unifié depuis 1871. Depuis la guerre de 14-18 la bourgeoisie rurale qui formait la base de l’économie est déstabilisée par l’industrialisation à Milan, Turin, Gênes où nait la classe ouvrière. Le pays est tiraillé entre divers mouvements dont les Arditi (1), le coût de la guerre, l’endettement (qui amène une forte dévaluation de la lire avec hausse des prix et baisse des salaires), les revendications de territoires (Fuime, Dalmatie).


D’une part la classe ouvrière se sent dépossédée par les profiteurs de guerre, d’autre part les nationalistes d’une partie de leur pays. C’est de ces courants que va naitre le fascisme.

Benito Mussolini : socialiste, anarchiste et instable

Benito Mussolini est né le 23 juillet 1883 près de Forli en Romagne où règne une tradition de révolte contre le pouvoir établi et l’ordre social. Sa famille était d’une bourgeoisie rurale.

(1919…) Italie : crise démocratique précédent le fascisme

Le fascisme est une invention italienne. Toutes les dictatures d'Europe s'en inspireront chacune avec ses modalités particulières (1). Ici quelques faits qui faciliteront son avènement (2).

Une émigration italienne ordinaire

Rien d’extraordinaire dans la petite histoire qui suit, juste de l’ordinaire, début du 20ème siècle. On ne me l’a jamais racontée. J’ai mis bout à bout des bribes que ma mère me raconta, d’autres dont ma famille italienne m’informa, encore très récemment j’appris des faits.

C’est donc juste un minuscule témoignage de ce peut être la vie, vue de l’intérieur, d’une émigration. Et puis j’ai aussi besoin de le raconter et de l’écrire, c’est une partie de moi, c’est ce qui m’a rendue répulsive à vie à toute trace de racisme.

Le despotisme doux

J'entame ici une série de billets que je prévois de faire sur l'Italie. Mes raisons sont multiples. Ma mère était Italienne. Le premier voyage que je fis fut à 4 ans en 1946, accompagner ma mère voir sa mère à l'agonie à Milan. Ensuite je n'arrêtais pas de suivre mes parents en Italie pour ainsi dire chaque vacances. Devenue autonome je l'abandonnais un peu. Mais j'en rêvais. Enfant, à l'école je me disais Italienne. Je le dis souvent dans ma vie. J'y retournai plus tard, seule. Florence, Rome, Sicile, Naples, Amalfi, Capri, Pompéi, Milan, Gênes, Turin,… Je l'adorais ce pays. J'aimais ses habitants, tous différents d'une région à l'autre. Puis Berlusconi vint. Rideau. Je pris les Italiens en exécration. Ils étaient devenus racistes, et surtout imbéciles de se pâmer devant un tel dirigeant. Je n'y comprenais plus rien.

La France rabougrie

Me voilà vivant dans le centre de la France depuis 8 ans. Je l’ai choisie car la région la moins chère de France à ma connaissance, le climat y est acceptable, les étés chauds sans être étouffants, pas de Mistral, pas d’inondation, des paysages ayant conservés un état de nature, des insectes qu’on ne voit plus ailleurs, pas de pollution du fait que les villes sont petites, car des contrées désertées par l’industrie, peu d’habitants, énormément de chômage, une grande misère générale. Quoique j'appris récemment qu'il y avait là des payants énormément d'impôts, discrets, on ne les voit pas, et donc des très riches (Depardieu est d'ici, mais il n'y est plus !).

Avortements

Un petit historique sur l'avortement. Beaucoup d'extraits de livre, de citations, de témoignages.

La loi de 1920 avait été vote après la guerre de 1914-18 pour repeupler la France, elle interdisait toute information sur la contraception et punissait de prison tout avortement. Un médecin qui contrevenait a cette loi était interdit d’exercer et puni de prison. Le procès se faisait en correctionnel pour être sur qu’un jury d’assise compose de citoyens qui en vivaient dans leur chair les conséquences, n’allait pas être indulgent et laisser sortir libre les prévenu/e/s. Il était décompte 500 000 avortements

La dette publique française comme exemple de dette illégitime

Le Manifeste des économistes atterrés caractérise l’ensemble du moins disant fiscal, dont le Luxembourg est le pivot, comme ayant valeur et de "contre-révolution fiscale". Le fait qu'en France, l'endettement public a sa source dans le bas niveau et la faible progressivité de la fiscalité directe, ainsi que dans l'évolution fiscale, a été confirmé par deux rapports préparé par la haute fonction publique datant de fin mai et de juin 2010 (1). On doit à Laurent Mauduit d'en dire l'importance dès fin juillet 2010.

Mon père et la guerre de 14

Le point de vue de la guerre de 1914-1918 que je vais traiter ici est inhabituel. Je tourne dans ma tête depuis quelque temps : « en fais-je un billet ou pas ? » 

Newsletter