Jeu.
17
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La tentation du pire

Retour des histoires dangereuses…. Dans le bel ouvrage dirigé par Pierre-Louis Basse et Caroline Kalmy, L'extrême-droite de 1880 à nos jours, Editions Hugo Image, j'ai rédigé le texte suivant, ci-après.

La France arabo-orientale, au carrefour de nos histoires

Les bibliothèques sont pleines à craquer d’« Histoire de France », de récits de grands historiens, et les archives de cette histoire nationale ont été fouillées, triturées jusqu’à plus soif. Tout a été dit, vraiment ? Les visages d’une autre France restent pourtant à découvrir, ceux de femmes et d’hommes en provenance des anciennes colonies, d’Orient et du pourtour méditerranéen.

Une rencontre avec Giap

Le général Giap vient de décéder à l’âge de 102 ans. Je l’avais rencontré longuement à son domicile personnel à Hanoï en présence de son épouse. C’était le 1er mai 2004 en marge d’un colloque sur le cinquantième anniversaire de la victoire vietnamienne à Diên Biên Phu. J’étais l’un des deux historiens français (avec Alain Ruscio) à avoir été invité à cette rencontre

Camus brûlant. Entretien

Évincé de l’exposition sur Albert Camus qui était prévue à Aix-en-Provence, et après avoir exposé le déroulement de ce mauvais scénario dans un livre écrit avec Jean-Baptiste Péretié, Camus brûlant (Ed Stock), Benjamin Stora revient sur la polémique et décrypte les survivances idéologiques d’une période qui demeure conflictuelle.

Remise d'archives en Tunisie

Le 5 juillet 2003, lors de sa visite officielle en Tunisie, le président de la République française, François Hollande, a remis à la veuve et au fils de Fahhat Hached, leader du synicat UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens), l'ensemble des archives de l'Etat à propos de l'assassinat le 5 décembre 1952 du responsable syndical (voir images de la remise en vidéo).

Messali Hadj raconté par sa fille

Messali Hadj, le fondateur de la première organisation nationaliste algérienne dans les années 1920, a longtemps été un personnage maudit de l’histoire intérieure algérienne. Ses partisans, regroupés dans le Mouvement national algérien (MNA), se sont durement affrontés à ceux du Front de Libération Nationale (FLN) pendant la guerre d’Algérie.

8 mai 1945, les mémoires

L’Algérie commémore le deuxième mercredi de ce mois, le 68ème anniversaire des massacres de mai 1945 perpétrés par les troupes coloniales françaises. Au moment où s’achevait la seconde guerre mondiale, une terrible répression s’abattait sur le peuple algérien faisant des dizaines de milliers de victimes, dans les villes de Sétif, de Guelma et les campagnes du Constantinois.

Newsletter