Sam.
26
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Sur l'histoire des relations juifs entre musulmans

Pour information, en lien ci-après, la page du site officiel du Ministère de l’éducation nationale qui met à la disposition de tous les enseignants de France quelques chapitres de l’ouvrage, « 

Pour une République nouvelle

La philosophe Cynthia Fleury, l’avocat Jean-Pierre Mignard et l’historien Benjamin Stora lancent dans Mediapart un appel à une République nouvelle afin de donner au p

Un Musée supprimé

Lettre ouverte des membres du Conseil scientifique du Musée sur l’histoire de la France et de l’Algérie à Monsieur Philippe Saurel, Président de la Communauté d’agglomération de Montpellier

La tentation du pire

Retour des histoires dangereuses…. Dans le bel ouvrage dirigé par Pierre-Louis Basse et Caroline Kalmy, L'extrême-droite de 1880 à nos jours, Editions Hugo Image, j'ai rédigé le texte suivant, ci-après.

La France arabo-orientale, au carrefour de nos histoires

Les bibliothèques sont pleines à craquer d’« Histoire de France », de récits de grands historiens, et les archives de cette histoire nationale ont été fouillées, triturées jusqu’à plus soif. Tout a été dit, vraiment ? Les visages d’une autre France restent pourtant à découvrir, ceux de femmes et d’hommes en provenance des anciennes colonies, d’Orient et du pourtour méditerranéen.

Une rencontre avec Giap

Le général Giap vient de décéder à l’âge de 102 ans. Je l’avais rencontré longuement à son domicile personnel à Hanoï en présence de son épouse. C’était le 1er mai 2004 en marge d’un colloque sur le cinquantième anniversaire de la victoire vietnamienne à Diên Biên Phu. J’étais l’un des deux historiens français (avec Alain Ruscio) à avoir été invité à cette rencontre

Camus brûlant. Entretien

Évincé de l’exposition sur Albert Camus qui était prévue à Aix-en-Provence, et après avoir exposé le déroulement de ce mauvais scénario dans un livre écrit avec Jean-Baptiste Péretié, Camus brûlant (Ed Stock), Benjamin Stora revient sur la polémique et décrypte les survivances idéologiques d’une période qui demeure conflictuelle.

Remise d'archives en Tunisie

Le 5 juillet 2003, lors de sa visite officielle en Tunisie, le président de la République française, François Hollande, a remis à la veuve et au fils de Fahhat Hached, leader du synicat UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens), l'ensemble des archives de l'Etat à propos de l'assassinat le 5 décembre 1952 du responsable syndical (voir images de la remise en vidéo).

Newsletter