Mathilde Mathieu

Journaliste à Mediapart

Paris

Sa biographie

39 ans. J'ai d'abord travaillé au Monde de l'éducation et au Monde. En 2004, j'ai rejoint le magazine La Vie (pour des reportages et la rubrique Education). Depuis le lancement de Mediapart en 2008, je me suis convertie au journalisme politique, puis à l'investigation. Mes sujets de prédilection: le train de vie des élus, le financement des partis, les conflits d'intérêts...

Lire ses articles dans le journal
Son blog
182 abonnés Le blog de Mathilde Mathieu
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Balkany et son ancien bras-droit flashés à Saint-Tropez

    Par
    Et de trois. Une fois de plus, Patrick Balkany et son ancien bras-droit, Jean-Pierre Aubry, tous les deux mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale » (entre autres) et soumis à un strict contrôle judiciaire qui leur interdit de se rencontrer, se retrouvent au même moment, au même endroit, sur la même photo. Par hasard, sans aucun doute.
  • Frais des députés : l'appel de Londres

    Par
    Pour Pièces à conviction, le journaliste Stéphane Girard a fait le reportage que Mediapart aurait dû réaliser depuis cinq ans. Consacrée aux abus dans les coulisses de l’Assemblée nationale, son enquête, diffusée ce mercredi à 23h10 sur France 3, nous embarque à Londres pour une plongée dans le (contre)-modèle britannique. 
  • Le député Tian et son compte en Suisse : déjà une semaine, ne les oubliez pas

    Par
    Voilà déjà une semaine que le député UMP Dominique Tian a reconnu publiquement, contraint et forcé, avoir planqué un compte en Suisse pendant des années. Voilà déjà une semaine que ce pourfendeur patenté de la fraude sociale (celle des autres, celle des « gagne-petit » qui grugent le RSA ou les allocs) a confessé avoir soustrait plus de 1,5 million d’euros au fisc français, avant de profiter d’une circulaire indulgente pour rapatrier discrètement ses billes en 2014. Et rien ne se passe ou presque.
  • Argent du candidat Sarkozy : Mediapart défend la transparence devant le conseil d'Etat

    Par
    Mediapart ne lâchera rien. Les citoyens ont le droit de savoir comment le financement des campagnes électorales est contrôlé en France. Avec quelle ardeur, quelle légèreté ou quel aveuglement. Alors que les révélations se multiplient sur les trucages opérés lors de diverses présidentielles, les documents relatifs aux instructions menées par la Commission nationale des comptes de campagne (CNCCFP) sont toujours tenus au secret. En ce vendredi 13 mars, les choses pourraient basculer.
  • A Balkany-city, le monde est petit

    Par
    La fortune les abandonne. Hier, Patrick Balkany (mis en examen pour « corruption » et « blanchiment de fraude fiscale ») et son bras-droit Jean-Pierre Aubry (mis en examen pour « complicité de corruption » et « blanchiment de fraude fiscale ») ont manqué de chance : ils ont été repérés discutant devant L’Anjou, un restaurant de Levallois-Perret, alors que le contrôle judiciaire auquel est soumis le second lui interdit de rencontrer le premier –précisément pour éviter qu’ils n’échangent sur l’information judiciaire en cours, menée par les juges Renaud van Ruymbeke et Patricia Simon.
Voir tous
  • Édition Pol en stock

    A l'Assemblée, Aubry persona non grata

    Par
    Pour Martine Aubry, c'est dur, décidément, de ne pas être parlementaire. Non seulement, depuis sa désignation à la tête du PS, la maire de Lille souffre de ne pouvoir grimper à la tribune de l'Assemblée, mais en plus, mardi 17 mars, la "visiteuse" occasionnelle du Palais-Bourbon s'est fait "interpeller" par un huissier alors qu'elle entrait salle "des pas perdus".