Sam.
23
Mai

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Diversité intellectuelle. Gouvernement et économistes dans les vagues de la dissension.

En 1992, 44 économistes prestigieux lançaient une pétition s’inquiétant de la menace de monopole intellectuel qui pesait sur la science économique, en précisant : «  les économistes se fo

Macron, Le Monde, BNP : la capture sociologique

J’ai traité dans mon dernier billet des menaces implicites posées par Emmanuel Macron dans sa tribune du Monde du 25 avril. D’abord, la possibilité de voir ressortir ce qu’avait abandonné Nicolas Sarkozy, la mise en place de la retraite par capitalisation, et comme conséquence la création de fonds de pension au profit des banques et de l’assurance.

Fumée à Bercy. Macron veut réformer le capital. Mais ne dit mot des banques.

Macron, l’exemple type d’une brillante élite française moderne, (ancien assistant du philosophe Paul Ricoeur), mais une élite pervertie par l’argent et le goût du pouvoir (La marque de l’ENA), nous

Grèce/Europe. Jean Quatremer s’habille en Pravda.

Si le quotidien Libération n’est pas la voix du Conseil Européen, et son numéro du week-End dernier, très complet sur la question Grèce versus Bruxelles, le prouve, son correspondant à Bruxelles au

Pensée économique et luttes de pouvoir. Aux citoyens d’entrer en jeu.

Les grands économistes, même et peut être davantage encore ceux qui se réclament d’une nouvelle pensée économique, (lire la page ‘’idées’’ du monde daté du 9 avril), n’ont jamais inclus dans leur t

La finance contre le monde. Michel Rocard et la finance.

S’il est un constat qui ne souffre aucune discussion c’est bien le rôle que joue la finance comme obstacle au monde. Au monde des gens. Notre monde.

Ce n’est pas une crise c’est une arnaque

Comme cela est fait quotidiennement en Espagne depuis le 15 mai 2011, date du début de l’occupation de la Puerta Del Sol, il nous faut démasquer, en France et dans chaque Etat européen, l’arnaque q

Syriza, Podemos, Nouvelle Donne. L’alternative à l’Europe des Draghi-Macron.

Les représentants des deux jeunes partis politiques, Podemos (Espagne) et Syriza (Grèce) se sont retrouvés vendredi 27 mars à la Maison des Mines à Paris, pour échanger sur leurs reto

Newsletter