Ven.
25
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Jacques Toubon, Défenseur des droites

Consulter, sur n’importe quel moteur de recherche, le nom de « Jacques Toubon », associé à quelques mots clés : « peine de mort », « RPR », « bébé Chirac », « procureur Himalaya », « diminution des postes ENM », « gestion politique des affaires sensibles », « blocage des commissions rogatoires internationales et appel de Genève du 1er octobre 1996 », « refus de dépénalisation de l’homosexualité », « opposition au PACS », « nomination au tour extérieur au Conseil d’Etat ».

Contribution sur la proposition de loi "contre le système prostitutionnel"

La traite des êtres humains constitue une violation grave des droits de l’Homme. La communauté internationale a maintes fois affirmé ce principe, en application duquel la France a pour obligation de combattre efficacement la traite et l’exploitation, notamment « l’exploitation de la prostitution d’autrui ou d’autres formes d’exploitation sexuelle », en punissant ceux qui en sont les auteurs, en protégeant ceux qui en sont les victimes et en prévenant ce phénomène.

Asile pour Snowden, pourquoi non?

Le Club Droits Justice et Sécurités apprend avec regret le rejet par la France de la demande d’asile d’Edward Snowden, par un communiqué de presse  laconique affirmant que «  compte tenu des éléments d'analyse juridique et de la situation de l'intéressé, il n'y sera pas donné suite ».

Rendre la sécurité à la démocratie: débat jeudi à Nantes

Le Club Droits Justice et Sécurités organise une Conférence-débat à Nantes jeudi 17 novembre, à 18 heures, à la Maison de l'Avocat.

Le Club Droits Justice et Sécurités organise une Conférence-débat à Nantes jeudi 17 novembre, à 18 heures, à la Maison de l'Avocat.

Les contributions du Club DJS en vue des élections présidentielles de 2012

Le Club Droits, Justice et Sécurités publie des contributions au débat en vue des élections présidentielles de 2012. Ces contributions préfigurent la plateforme et le Manifeste qui seront prochainement édités par le Club.

Affaire Chirac: les effets collatéraux de la question prioritaire de constitutionnalité, par Paul Cassia

Tout faire pour que le procès n'ait pas lieu; tout dire pour laisser penser qu'il souhaite être jugé. Telle semble être la stratégie communicationnelle adoptée par l'ancien président de la République devant le tribunal correctionnel de Paris. Un des éléments de cette stratégie a consisté pour l'un des co-prévenus, ancien chef de cabinet de l'ancien maire de Paris à soulever une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) le jour de l'ouverture des débats, alors que cette même QPC aurait pu être formée depuis le 1er mars 2010.

Compte rendu du Café Justice du 10 février 2011 : le projet de loi sur la garde à vue avant la lecture au Sénat

Un café-justice organisé par DJS le 10 février 2011 ne pouvait qu'être d'abord l'expression de notre soutien à la journée-phare de manifestation de la magistrature en France. Ce fut la première journée de contestation de cette ampleur au plus loin que l'on puisse remonter dans l'histoire de la magistrature de notre pays.

Appel pour une nouvelle politique de justice et de sécurité

Contre «la dégradation constante du service public de la sécurité», contre l'«atteinte réitérée à la Constitution» par celui qui devrait en être le garant, pour soutenir les magistrats et policiers dénigrés par le président de la République, Mediapart vous invite à signer ici l'appel aux citoyens que lance le Club Droits, Justice et Sécurités.

La mise en danger délibérée de la justice Manifeste de soutien à la journée nationale d’action du 10 février 2011

Les attaques incessantes du président de la République et du gouvernement à l’encontre du service public de la justice et de ses personnels ont atteint leur paroxysme à la suite du terrible crime ayant entraîné la mort de la jeune Laetitia. Il n’est pas digne de la part d’un président de la République d’instrumentaliser la douleur et l’émotion.

Newsletter