Voir tous
  • Conférence-débat "Pas de sécurité sans libertés", 17 janvier 2017, 19h30, Paris

    Le Club Droits, Justice et Sécurités, en partenariat avec Mediapart, propose une conférence-débat sur ces thèmes le mardi 17 janvier 2017 à 19h30 au théâtre DEJAZET, avec Edwy Plenel, Paul Cassia,William Bourdon, Damien Carême, Vanessa Codaccioni, Pierre Joxe, Geneviève Jacques, Patrick Weil, Christine Lazerges, Jean-Louis Bianco... Entrée libre et gratuite
  • « Contraire à notre histoire, à nos valeurs et à notre droit »

    Le Club Droits Justice et Sécurités (DJS) estime que la constitutionnalisation de l’état d'urgence « est juridiquement inutile » et que l’extension de la déchéance de nationalité est « contraire à notre histoire, à nos valeurs et  à notre droit ». C’est devant le Club DJS que, le 6 février 2012, François Hollande, alors en campagne présidentielle, était venu présenter ses engagements sur la justice.
  • Jacques Toubon, Défenseur des droites

    Consulter, sur n’importe quel moteur de recherche, le nom de « Jacques Toubon », associé à quelques mots clés : « peine de mort », « RPR », « bébé Chirac », « procureur Himalaya », « diminution des postes ENM », « gestion politique des affaires sensibles », « blocage des commissions rogatoires internationales et appel de Genève du 1er octobre 1996 », « refus de dépénalisation de l’homosexualité », « opposition au PACS », « nomination au tour extérieur au Conseil d’Etat ».
  • Contribution sur la proposition de loi "contre le système prostitutionnel"

    La traite des êtres humains constitue une violation grave des droits de l’Homme. La communauté internationale a maintes fois affirmé ce principe, en application duquel la France a pour obligation de combattre efficacement la traite et l’exploitation, notamment « l’exploitation de la prostitution d’autrui ou d’autres formes d’exploitation sexuelle », en punissant ceux qui en sont les auteurs, en protégeant ceux qui en sont les victimes et en prévenant ce phénomène.
  • Asile pour Snowden, pourquoi non?

    Le Club Droits Justice et Sécurités apprend avec regret le rejet par la France de la demande d’asile d’Edward Snowden, par un communiqué de presse  laconique affirmant que «  compte tenu des éléments d'analyse juridique et de la situation de l'intéressé, il n'y sera pas donné suite ».
Voir tous