Lun.
22
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Ce que révèle l'affaire Jouyet-Fillon

Parce qu'elle est minuscule, mais qu'elle est ravageuse, l'affaire Jouyet met en lumière le malaise de la Cinquième République. Les affaires d’État y deviennent un vaudeville, les politiques ne font plus de politique, la vertu se réduit à l’habileté, et l’action à la manœuvre. Retour sur un plongeon national.

Les amalgames de Mediapart

Mediapart, c'est l'amalgame et le réquisitoire sans preuve. Voilà ce que disent ses procureurs, au moment où le journal fête son cent millième abonné. Conscients de nos fautes, nous avons décidé de faire amende honorable. Les dernières aventures de Nicolas Sarkozy nous en fournissent l'occasion.

Macron-bashing, délit de faciès, et CV anonyme...

Il y a des moments de grâce dans la vie politique. Des anecdotes parfois, des mots lâchés sans y penser, mais qui en disent beaucoup plus long que tous les développements. A ce titre, le communiqué de presse de Didier Guillaume, président du groupe socialistes du Sénat, est une forme de chef d’œuvre.

Brésil-UMP : les vérités de Nadine Morano

Une fois n’est pas coutume, rendons hommage à la lucidité de Nadine Morano. Impressionnée par les dettes de son parti, et par la cascade de révélations sur les dépenses étonnantes qui ont saigné son budget, elle a eu cette phrase d’experte : “L’UMP c’est comme la déculottée du Brésil,

Dialogue social ou lutte des classes ?

Dans la conférence sociale, il y a les paroles, qui promettent la négociation, et la musique, qui claque les portes. Le Medef a menacé de boycotter les réunions avant de se raviser quand le gouvernement lui a lâché du lest sur la question des “seuils”.

Exclusif: Zemmour soutient la "théorie du genre"

Zemmour soutient la "théorie du genre"... Il l'a montré ce week-end encore, sur Itélé, lors de son débat hebdomadaire avec Nicolas Domenach, en exhibant des "preuves" de la complicité sournoise de l'Education nationale.

Bilan radio (4) : Ruptures et continuités

1974-2014, quarante ans d’histoire politique en sept élections présidentielles, et cette observation qui douchera les enthousiasmes militants. Contrairement à ce que pensent les élus, qui se prennent pour des génies, et les battus, qui se sentent incompris, ce qui surprend n’est pas leur victoire, ou leur défaite, mais l’extraordinaire stabilité du corps électoral.

Bilan radio (3) : Seul le Père Noël est objectif

        En ce matin du 25 décembre, après des dizaines d’années de journalisme politique, local, régional, national, et donc doté d’une longue barbe blanche, mon devoir est de répondre aux milliers de lettres qui commandent un même cadeau : l’objectivité

Bilan radio (2) : Des mots et des slogans

De quel cadeau peut-on rêver en politique en cette veille de Noël 2013 ? Peut-être, au moment de servir la bûche, de renoncer aux tartes à la crème. Car ce qui frappe, c’est la part de l’habillage, pour ne pas dire du camouflage. Depuis une vingtaine d’années, plus un mot est répété, plus il est dénaturé.

Bilan radio (1) : la gazelle et la mouette

Mon souvenir politique le plus agaçant a le goût de l’événement, l’odeur de l’événement, mais n’est pas un événement. C’est un exemple, et un symptôme. Il s’agit de l’un de ces emballements qui occupent toute la place, et qui sont de plus en plus fréquents dans notre métier, avec l’apparition des télés tout info.

Newsletter