Dim.
20
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Dire adieu, par Sophie Avon

Le dernier livre de Sophie Avon est un portrait magnifique de sa mère. Une belle déclaration d'amour à une femme dont la personnalité pleine de contradictions suscite des réactions tout aussi contradictoires - à la fois objet d'amour fou et de rejet, d'exaspération et d'attendrissement, tant elle cultive avec un panache indéniable son rôle de mal aimée, de délaissée alors qu'elle porte une responsabilité évidente dans bien des malheurs dont sa vie a été  remplie et jusque dans la façon qu'elle a de ne reconnaître le bonheur que lorsqu'il a disparu.

Pierre Manent : Montaigne, la vie sans loi

Nous n'en avons jamais fini avec Montaigne - c'est sans doute la marque d'une oeuvre de grande envergure que nous ne puissions jamais en prendre totalement la mesure.

Hervé Le Corre, Après la guerre

On ne sort pas indemne du dernier Le Corre (Après la guerre, aux éditions Rivages). C'est un beau livre tragique et sombre. Le Corre nous entraîne dans un Bordeaux où les secrets macèrent derrière les façades austères - pas des secrets de famille, des secrets politiques, ceux d'une classe de notables affairistes qui n'ont guère hésité, lors de l'Occupation, à faire le nécessaire pour que leur commerce ne souffre pas de la situation nouvelle

Retour à Péguy

En cette année du centenaire de la mort de Charles Péguy, Benoît Chantre nous donne avec Péguy, point final, aux éditions du Félin, un livre exigeant et éclairant sur cet écrivain injustement méconnu, en dépit de la gloire posthume qui fut la sienne.

Agacements

Plusieurs sujets d'agacement, en ce début d'année. Agacement est un terme faible. Chacun réagirait sans doute différemment. Ou trouverait d'autres occasions de s'agacer.

Enigmes et complots, affaires et rumeurs

On aurait pu penser, au seul titre du dernier livre de Luc Boltanski, Enigmes et complots. Une enquête à propos d'enquêtes (il date de janvier 2012. Je suis en retard dans mes lectures) qu'il s'agissait d'un ouvrage de sociologie de la littérature sur un genre à tort considéré comme mineur : le roman policier et le roman d'espionnage.

Le Colloque Henri Guillemin est sur dailymotion

Voici une nouvelle qui réjouira tous ceux, et ils sont nombreux, qui n'ont pu assister au Colloque sur Henri Guillemin et Robespierre du 26 octobre 2013, parce qu'ils habitent en province, qu'ils étaient souffrants ou pris à d'autres tâches.

Un bouquin qui dérange

Qui peut se permettre d'écrire aujourd'hui un livre dont le titre est une vraie provocation, à moins que ce ne soit tout simplement une ineptie : L'avenir du communisme ?

Derrida et Mandela

J'ai souhaité relire, ce matin, ce que Jacques Derrida avait dit sur Nelson Mandela, dans De quoi demain..., livre dialogue avec Elizabeth Roudinesco. Il l'avait rencontré, en 1999, en Afrique du Sud, dans sa maison. "Immense figure", qui incarne à ses yeux la force absolue du pardon (pardonner l'impardonnable).

La télévision, il y a 50 ans

                           Il est sans doute décalé, voire paradoxa

Newsletter