Jeu.
23
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Laurent Mauvignier, Autour du monde (éditions de minuit)

Le dernier Laurent Mauvignier repose sur un véritable défi - comment rendre l'idée de simultanéité par l'écriture ? soit un événement apocalyptique comme le tsunami de 2011 dont les images sont sur tous les écrans de la planète : peut-il ou non interférer avec les histoires que des individus vivent au même moment ? comment des drames individuels peuvent-ils coexister avec ce drame superlatif ? Le sentiment d'appartenir à un monde commun peut-il faire oublier les souffrances qui nous déchirent ?

Le mystère de l'oubli. Joseph Malègue, le Proust catholique

Pourquoi des auteurs qui ont eu, de leur vivant, un succès remarquable,  ont été couverts de louanges, ont nourri toute une génération de lecteurs qui n'étaient pas forcément des imbéciles, sombrent-ils dans un oubli presque total ? La question m'a toujours paru mystérieuse.

L'histoire se répète

Le hasard me met sous les yeux un texte de Guillemin qui vient de La capitulation de Paris. C'est un texte qui date de 1960.

de l'agacement à l'effarement

                                        Ce matin, un secrétaire d'Etat, dont je n'avais jusqu'à p

L'amour des langues

Il n'est pas si fréquent de tomber sur un livre, d'apparence austère, qui vous donne l'occasion de rire à gorge déployée. C'est pourtant ce qui m'est arrivé lorsque mon libraire favori m'a conseillé la lecture de Poésie du gérondif de Jean-Pierre Minaudier.

quelle connerie, la guerre !

Le hasard a mis sous mes yeux les Ecrits pacifistes de  Jean Giono publiés dans la collection Folio. Je viens d'en achever la lecture.

Les oubliés d'Aulnay

J'ai appelé, ce matin, mon ami F., ouvrier chez PSA, à Aulnay. Délégué syndical CGT, il a été de tous les combats, depuis des années et tout spécialement depuis la décision de PSA de fermer l'usine d'Aulnay. Il n'a toujours pas quitté l'usine, "il tient les murs", dit-il.

Fensch, les hauts-fourneaux ne repoussent pas

Le livre d'André Faber appartient à une catégorie peu fréquente, le récit illustré - le texte et les illustrations s'y entremêlent, s'y épaulent - mais ce n'est pas une BD, puisque le texte l'emporte sur les dessins ; et, pourtant, le texte a besoin de ces illustrations aux traits anguleux, dont les teintes noires et grises et blanches font écho aux tonalités même de l'écriture.

agacements (2)

Il ne faudrait pas croire que depuis le mois de janvier, je n'ai eu aucun sujet d'agacement. Tout au contraire. Etre agacé est devenu mon état d'esprit dominant.

Le nom de la Bête

On ne dira jamais assez le plaisir qu'il y a à se plonger dans un bouquin de 600 pages dont l'intrigue est si bien ficelée qu'il vous est impossible de l'abandonner, que vous attendez avec impatience le soir pour en retrouver les personnages, que vous vibrez aux retournements, coups de théâtre, coups du sort ou du coeur qui s'enchaînent à un rythme soutenu.

Newsletter