Voir tous
  • Parce que le pire n’est plus exclu

    Par Fabrice Arfi
    L'accident est désormais envisageable. Un mauvais alignement de planètes peut rendre possible l’inconcevable. C’est-à-dire l’avènement du post-fascisme au pays des Lumières. Il n’y a qu’une chose à faire, le 7 mai, pour étonner la catastrophe.
  • Financements libyens: une honte, en effet

    Par Fabrice Arfi
    Le présentateur du 20 Heures de France 2, David Pujadas, a expliqué que son JT n'avait pas consacré une seule seconde aux confessions de Ziad Takieddine parce que rien ne viendrait les « accréditer ». Voyons voir.
  • C’est dans l’ire, sur France 5

    Par Fabrice Arfi
    J’ai eu Catherine Nay au téléphone. La raison ? La célèbre éditorialiste d’Europe 1 a réalisé, mercredi 28 septembre, un triple boucle piqué journalistique sur le plateau de C’est dans l’air (France 5) pour s’essuyer les pieds sur Mediapart.
  • Les armes de la terreur et la passoire de l'Europe

    Par Fabrice Arfi
    C’est une première. Neuf médias européens (dont Mediapart) se sont réunis autour d’un nouveau réseau d’enquête, l’European Investigative Collaborations (EIC), qui publiera, vendredi 18 mars, sa première grande enquête internationale.
  • « Grand Journal » : un discours de vérité

    Par Fabrice Arfi
    Si j’ai bien compris, Le Grand Journal aime « les discours de vérité ». Je vais donc m’y essayer. Cela concerne une anecdote. Quelque chose qui, à l’échelle des fracas du monde, est absolument insignifiant. Mais qui, dans le même temps, peut être vu comme une démonstration tellement bavarde de ce que nous avons voulu — entre autre choses — raconter dans le livre Informer n’est pas un délit (Calmann-Lévy), un ouvrage que j’ai co-dirigé avec Paul Moreira et qui regroupe seize journalistes engagés contre les « nouvelles censures ». Une première en France.