Jeu.
31
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La bureaucratie bornée contre l’humanité

Elise* est une petite fille de onze ans. Elle est arrivée en France, depuis l’Algérie où vit sa famille, il y a deux ans et demi. Elle est accueillie sous la tutelle de sa tante paternelle qui vit à Paris, afin d’y poursuivre une scolarité encadrée et de recevoir les soins appropriés à son handicap.

De sacrées nanas !

Madame P. est une sacrée nana. Elle croit aux valeurs de liberté, d’expression et au droit à l’éducation. Mme P. vivait en Angola. Son pays est gouverné par le même président depuis 30 ans, et ses milices ne sont pas réputées pour leurs méthodes policées.

Elèves sans papiers : Marseille, des lycéens de Zep mobilisés pour un des leurs

Cela fait maintenant 6 mois que ça dure, pour Sefo, élève de Terminale ES au lycée Victor Hugo à Marseille : depuis les OQTF (Obligation de quitter le territoire français) sur lui et sa famille début janvier, il lui a fallu préparer son baccalauréat sans être sûr que les autorités l’autorisent à être encore en France pour le passer, dans des conditions matérielles précaires, et surtout dans l’incompréhension.

Etranger, malade, et... rom : en Isère, ça craint!

Le 24 septembre 2013,  Manuel Valls au micro de France Inter, avait déclaré que les Roms étaient des "populations qui ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation". Il avait ajouté qu'ils avaient vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie, précisant : "J'aide les Français contre ces populations, ces populations contre les Français."

Mobilisation à Saint-Etienne pour Fatos, Rahman, Mirush, Djimy et Pedro, lycéens sans papiers

Arrivés sur le territoire entre 2011 et 2013, ils ont été pris en charge par l'aide à l'enfance en tant que mineurs isolés. Ils se sont immédiatement intégrés à la société française : ils ont appris la langue française, qu'ils parlent désormais couramment, ont été scolarisés et sont tous dans un parcours de réussite exemplaire. 

De la plaine de Beauce aux étangs de Sologne, la chasse à l’immigré est ouverte

Après l’annonce par le maire d’Orléans de la mise en place d’un adjoint chargé de la lutte contre l’immigration clandestine, c’est au tour du président du Conseil général, lui aussi à l’UMP, d’apporter sa pierre à la xénophobie distillée par certains élus du Loiret, en s’en prenant aux mineurs isolés étrangers dans un arrêté du 7 avril 2014.

Circulaire Valls, pas de quoi être fiers !

Selon le ministère de l'Intérieur, le nombre de sans papiers régularisés en 2013 est en augmentation, du fait de la circulaire dite de régularisation du 28 novembre 2012 : 35 204 premiers titres de séjour délivrés, soit 11 910 de plus qu’en 2012.

«Une machine à donner l’âge, ça ne peut pas exister!»

Jacques, parti à 13 ans du Cameroun où il survivait dans les rues en lavant des voitures, arrive à 16 ans à Lyon, après avoir plus d’une fois failli mourir en route, dans le désert où il a vu d’autres migrants mourir à ses côtés, ou dans le zodiac qui prenait l’eau qui l’a conduit du Maroc jusqu’aux côtes espagnoles. Il témoigne de « l’accueil » qu’il a reçu à Lyon.

Newsletter