Jeu.
18
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Entre dureté et absurdité...

"Vraiment ce moment il est trop dur pour moi, il fait trop froid, je dors pas tout le jour. Si vous pouvez essayer avant janvier sinon c'est grave pour moi même aujourd'hui malade à la gorge je même pas allé à l'école à cause du froid" Je reçois ce SMS un soir.

Moi, Mohammed-Arselane, élève sans papiers

Le 24 /11 /2014, je reçois une notification de courrier recommandé à retirer a la poste la plus proche, je me rends au bureau de poste, je retire le courrier, je l’ouvre et je tombe sur ce qui a été le plus gros choc depuis 3 ans que je suis en France :  un courrier de la préfecture, un Arrêté portant obligation de quitter le territoire français  sous un délai de 30 jours, à compter de la réception de cette dernière.

Un enfant est mort

Nous voulons saluer la mémoire de Magomedkhan, 11 ans, mort dans un parking, jeudi soir, et témoigner notre solidarité à sa famille.

Lozère: la "Valls" des Arméniens

Depuis plus d’un an, Guillaume Lambert est préfet de la Lozère. Et si on lui délivrait une Obligation de Quitter le Territoire de la Lozère (OQTL)?

Nomad’s land.

Nomad’s land.

« Yéro, élève en CAP menuiserie au lycée Léonard de Vinci (75015), en rétention depuis le 25 octobre »

Au préfet d'Indre-et-Loire pour qu'il ne brise pas une famille

C’est aujourd’hui le 18ème jour de privation de liberté pour Monsieur Davit KANDELAKI, géorgien, retenu au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot sur ordre du Préfet d’Indre-et-Loire.

Mineurs: des mois de prison pour avoir prétendument menti sur son âge!

Dans le Rhône, les mineurs isolés étrangers continuent de faire les frais des contrôles du Conseil général et de la police sur leur âge et leurs documents d’état civil, avec des accusations d’escroquerie du Parquet, des comparutions immédiates et des condamnations du Tribunal correctionnel.

Les lycéens ne sont pas expulsables, ils doivent être régularisés

Cheick Traore, lycéen ivoirien sans papiers qui aura 20 ans en décembre, a été libéré le 24 septembre dans l’après-midi après 9 jours au centre de rétention du Mesnil-Amelot. Arrivé seul en France à l’âge de 16 ans, il avait été pris en charge par l’ASE comme devrait normalement l’être tout mineur isolé.

Newsletter