Patrick Cahez

Ligue des droits de L'Homme et Amnesty international Bruxelles, MRAP Dunkerque, SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris

Sa biographie
Inspecteur à la DST puis à la PJ financière, mis à la retraite pour invalidité.
Son blog
165 abonnés L'Europe sociale des droits de l'Homme
Ses éditions
Voir tous
  • S'interroger sur " l'intelligence du mal " plutôt que sur " la banalité du mal "

    Par
    Les crimes contre l'humanité, les génocides, les crimes de guerre s'expliquent bien plus par " l'intelligence du mal " que par " la banalité du mal ". L'expression d'Hannah Arendt réduit la réflexion à l'action des exécutants du drame et exonère de s'interroger sur la responsabilité de ceux qui l'ont pensé et justifié en amont pour le rendre possible.
  • Suicides dans la police : les vraies questions

    Par
    Le phénomène des suicides dans la police et dans la gendarmerie dure depuis des années. Il y a beaucoup plus d'agents victimes d'un suicide que d'une blessure en service. Et pourtant, tant le ministre que les syndicats ou la justice ne se mobilisent pas. Aucune enquête. Comment expliquent-ils cette contradiction en comparaison de la médiatisation qu'ils font lors d'une agression ?
  • La leçon d'Harvey Weinstein sur la mentalité d'un investisseur

    Par
    Le show-bizz s'émeut seulement maintenant d'un comportement connu des personnes bien informées qui n'ont jamais interpelé Weinstein à ce sujet malgré sa surexposition médiatique qui offrait l'occasion de le faire à de très multiples reprises. Weinstein illustre la tartufferie des médias mais aussi le mépris de l'investisseur pour la dignité du travailleur, ce qu'est une actrice.
  • La Catalogne et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes

    Par
    Même si la Catalogne peut faire débat, ce n’est pas sur le plan juridique. N’en déplaise à Rajoy, à Macron et au roi d’Espagne, les catalans sont dans leur droit. Rajoy et Macron ont également tort politiquement car leur politique est la cause de ce qui se passe. Après l'UE et le Brexit, la Catalogne ne montrerait-elle pas que c'est au tour des Etats de se décomposer ?
  • Deux exemples d'escroquerie politique française et de mansuétude médiatique

    Par
    Le Canard enchaîné d'aujourd'hui publie page 4 deux articles illustrant la médiocrité politique française " Bruxelles envoie dans les choux les contrôles de l'agriculture bio (...) avec l'appui de la France " et " Un médoc malade de sa com' " à propos de la défaillance du contrôle de l'Etat en matière de sécurité pharmaceutique.