Patrick Cahez

Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris

Sa biographie
Inspecteur à la DST puis à la PJ financière, mis à la retraite pour invalidité.
Son blog
291 abonnés L'Europe sociale des droits de l'Homme
Ses éditions
Voir tous
  • Pour un contrôle anti-dopage des cadres et des dirigeants au travail

    Par
    Le Tour de France est parti. Le sport est un laboratoire dont les résultats, les abus et les pratiques s'observent ailleurs. La concurrence est le nom de la compétition économique. A quand un contrôle anti-dopage des managers et des cadres au travail ? Cela participerait peut être efficacement à la prévention du harcèlement et de la dégradation des conditions de travail qui poussent au suicide
  • Ratification du CETA par l'Assemblée nationale, retour à l'esprit de la Collaboration

    Par
    L'ouvrage collectif "L'entreprise Macron" regroupe un grand nombre de chercheuses et chercheurs ayant rapidement pris pour sujet d'études cet objet politique nouveau. Son analyse sociologique de l'électorat LREM interroge sur ses correspondances avec l'analyse de la collaboration industrielle dont les motivations paraissent se retrouver dans celle de l'adoption du CETA.
  • FREE JULIAN ASSANGE ! Libérez Julian Assange !

    Par
    Le Royaume-Uni maintient Julian Assange dans des conditions de détention contraires à la Convention européenne des droits de l'Homme et examine une demande d'extradition des USA pour livrer un journaliste ayant révélé des crimes de guerre de l'armée des Etats-Unis, pays qui milite contre la Cour pénale internationale.
  • «La police française est dans une culture très verticale»

    Par
    Le maintien de l'ordre particulièrement violent de la répression du mouvement politique des Gilets jaunes avait-il déjà été expérimenté, dans l'indifférence générale, dans les banlieues françaises ou dans les départements d'outre-mer ? Questions posée par la sortie, le 21 mai, d'un documentaire du site StreetPress : «Gilets jaunes : une répression d'Etat».
  • Macron & Le Pen, deux discours d'une seule et même extrême-droite

    Par
    Macron est une extrême droite de salon et Le Pen une extrême-droit de balcon. La différence se limite à la forme. Sur le fond, la répression policière et judiciaire et la surenchère du mépris montrent qu'ils sont identiquement brutaux et violents. A la différence que Macron a le triste avantage d'en faire la démonstration quand Le Pen relève (pour le moment encore) du domaine de la prospective.
Voir tous