Patrick Cahez

Ligue des droits de L'Homme et Amnesty international Bruxelles, MRAP, SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris

Sa biographie
Inspecteur à la DST puis à la PJ financière, mis à la retraite pour invalidité.
Son blog
143 abonnés L'Europe sociale des droits de l'Homme
Ses éditions
Voir tous
  • LREM : "Le rabot en marche !" pour relancer la rentabilité des investisseurs

    Par
    Les allocations logement, les droits du travail, le budget des universités, de la santé, de l'éducation, de la culture, des transports, des finances, des affaires étrangères, de la défense, de la police, de la justice, ... Le pouvoir annonce des soldes. Il se débarrasse de l'existant. Pour mieux s'endetter aussitôt, dans l'urgence, à taux plus intéressants pour les investisseurs ?
  • Liu Xiaobo, Antonio Gramsci et Rémi Fraisse

    Par
    La mort de Liu Xiaobo interpelle sur la crédibilité du régime communiste chinois comme sur la crédibilité des régimes démocratiques.
  • La réforme du code du travail est en ligne

    Par
    Le texte de la réforme du code du travail et le calendrier de son adoption par voie d'ordonnances est en ligne. Les informations montrent que la réforme peut être actée très vite. Reste à la presse et aux politiques de s'emparer immédiatement de ce texte et des critiques de cette réforme.
  • Macron, Le Maire et leur propagande anti sociale au mépris des droits de l'Homme

    Par
    Fançois Hollande, magistrat de la Cour des comptes, a créé un trou de de 9 milliards dans le budget 2017 ; ce dont s'est emparé par anticipation Brunon Le Maire pour annoncer une politique de rigueur alors que la dette relève bien plus de l'absence de recouvrement de 200 milliards par an de recettes publiques que des dépenses.
  • Abstention normale

    Par
    Les législatives n'ont pas mobilisé. Mais à quoi ont servi les députés des dernières législatures sinon de boîte aux lettres de l'exécutif ? Lequel exécutif en la personne du nouveau président, avec les ordonnances, promet déjà, avant même qu'elle ne se rassemble, de se passer de l'Assemblée.