Patrick Cahez

Ligue des droits humains et Amnesty international Bruxelles ; MRAP Dunkerque ; SUD intérieur et Observatoire du stress de France Télécom Paris

Sa biographie
Inspecteur à la DST puis à la PJ financière, mis à la retraite pour invalidité.
Son blog
308 abonnés L'Europe sociale des droits de l'Homme
Ses éditions
Voir tous
  • Ventes d'armes : promouvoir une responsabilité internationale solidaire

    Par
    Médiapart propose une enquête l'implication du complexe militaro-industriel français dans la commission de crimes internationaux. L'affaire Lafarge-Holcim montre que cette logique n'est pas circonscrite à l'armement. Médiapart doit interpeller les élus de la majorité qui s'abstiennent d'agir efficacement au regard de l'évolution du droit international. Sans quoi ces enquêtes sont inutiles.
  • Il y aurait moins de récidive si tous les prisonniers ...

    Par
    ... connaissaient les mêmes conditions d'incarcération que le " quartier des VIP " - qui n'est pas du luxe - mais qui est supérieur à ce qui se pratique ailleurs : cellule individuelle, grande fenêtre, etc. Contrairement à ce qui se dit, tous les prisonniers sont vulnérables et ils devraient tous bénéficier des mêmes égards. Le travail des gardiens s'améliorerait également.
  • L'enjeu et l'incidence du procès contre Cédric Herrou

    Par
    En saisissant le juge, le préfet le place dans une situation délicate. Un procès-bâillon engagé pour disqualifier judiciairement un homme et justifier d'un traitement inhumain et dégradant des migrants soulève nécessairement la question de l'efficacité des droits fondamentaux. La décision aura une incidence sur la confiance dans les autorités de poursuites et l'adhésion aux institutions.
  • Consultation publique pour limiter les pesticides à 5 ou 10 mètres des habitations

    Par
    Le gouvernement propose de limiter l'épandage de pesticides à 5 ou 10 mètres des habitations. Ces aérosols très volatils vont bien au-delà de ces distances selon des études scientifiques (plusieurs kilomètres). Quel ministre vit avec un champ à côté de sa maison, sa seule habitation qu'il occupe avec sa famille à l'année ? N'est-ce pas se moquer dramatiquement des électeurs (encore une fois) ?
  • Macron laisse couler et se noyer les "boat people"

    Par
    La France a déjà envoyé aux antipodes des navires de la marine nationale sauver des "boat people". Comment Emmanuel Macron peut expliquer en quoi des gens qui fuient aujourd'hui pareillement la faim, la souffrance ou la mort sur un bateau en Méditerranée ne sont pas des "boat people" et n'ont pas droit à la même assistance humanitaire de la France ? Discrimination ? Racisme ?
Voir tous