Portfolio

Covid-14

La maladie a sans doute inspiré cette série particulière d'une ville en état de confinement. Ne pas savoir, c'est le plus terrible. Combattre un ennemi potentiel, la probabilité du pire. Envisager la mort. Et puis en sortir...
  1. 22/04/20 07:23


    Souvent, pour utiliser un mot à bon escient, je recherche sa définition exacte. Pour celui-ci, ayant décidé d'utiliser mon heure de liberté journalière au lever ou au coucher du soleil, j'ai aimé ce que j'ai trouvé...

    Crépusculaire : Se dit des papillons qui volent surtout le soir ou le matin à l'aube.

  2. 25/04/20 20:35

    Petit Cœur à la Mer va pouvoir s'ouvrir à nouveau. Mais pas la plage. Pour le Noroît aussi, ce sera plus tard. De la sidération des débuts à la colère de ces 2 mois, quelles seront mes émotions demain ? Pour le moment, c'est l'inquiétude, l'incertitude du pire. D'un peut-être, mais peut-être pas.

  3. 25/04/20 20:50

    Je me suis surprise à sortir de chez moi à pas de loup, comme si je bravais un interdit. Je suis rentrée enivrée de la fraîcheur du soir et des parfums d'une nature régénérée. La ville est si paisible ! Quelques êtres humains déambulent, l'air perdu ou étonné. Un conducteur fou avale le boulevard Fernand Moureaux à toute vitesse. Le vendeur du food truck raconte qu'il voit passer des gens qui parlent tout seuls. Un samedi soir extra-ordinaire...

  4. 25/04/20 20:57

    Des feux régulent un trafic devenu quasi inexistant. Il y a plus de piétons que de voitures. Et puis on est si peu à se croiser qu'on se sourit et on se dit bonsoir, avec une sorte de complicité d'être dehors à cette heure-ci, pas vraiment coupables, vaguement surpris. Quelle délicieuse sensation !

  5. 25/04/20 21:33

    Sur le parapet, subsistent quelques couleurs délavées, vestiges d'un cercle arc-en-ciel, tagué là par un artiste célébrant la liberté. En contrebas, s'étire la plage, no man's land d'une étrange guerre, espace interdit, terre promise et convoitée pour l'Après. Le 11 mai, elle restera fermée.

  6. 29/04/20 06:31

    Les platanes qui bordent le boulevard étirent vers le ciel leurs silhouettes tortueuses. Le pays a appris hier que nous sortirons de cet enferment de manière très progressive. Le temps est à la pluie...

  7. 29/04/20 07:01

    L'heure bleue des aubes crépusculaires. Sans flèches et sans barrières, sans interdits, non-dits, ni sens unique.

  8. 29/04/20 07:16

  9. 29/04/20 07:27

    L'horloge du poste de secours s'est figée à 03:15.

  10. 03/05/20 20:31

    Habituellement, le dimanche soir, l'horizon est parsemé des silhouettes des cargos attendant d'entrer dans le port du Havre. Depuis la table d'orientation, je n'ai pas retrouvé mes repères.

  11. 03/05/20 21:15

    Le sourire du jour : un homme qui soulage un besoin naturel contre une haie, le nez au ciel, en chantant " Nous irons au bout du monde... "

  12. 07/05/20 06:24

    " Date : À compter du 19 Mars 2020

    FERMETURE de la gare pour une durée indéterminée à ce jour. "

  13. 07/05/20 07:32

    Basse mer : 06:28, coefficient de marée : 106

    Humains rencontrés : 0

  14. 11/05/20 14:45

    Merci ! À l'ensemble du personnel d'entretien de la Ville, merci : )) Vous avez souvent été les seules personnes croisées le matin, avec un petit mot ou un sourire. Grâce à vous, j'adore me trainer par terre. Trouville est aussi propre confinée que déconfinée...

  15. 11/05/20 15:21

    Les pêcheurs sont durement impactés par la crise sanitaire. La pêche à la coquille Saint-Jacques en baie de Seine ayant fermé les premiers jours du confinement, puis les cours s'étant effondrés, beaucoup sont restés à quai plusieurs semaines. S'il est toujours possible de pêcher la coquille au large jusqu'au 15 mai, cette fois-ci, c'est la météo qui a décidé Daniel à désarmer dès ce lundi.

  16. 13/05/20 15:25

    Une partie des Planches est aujourd'hui accessible, à sens unique. Le parcours autorisé est fléché de bleu. La plage reste interdite.

  17. 13/05/20 15:27

    Contresens.

    Il est parfois des actions sans conséquences qui permettent de se sentir plus libre. Pendant ce confinement, je n'ai jamais été contrôlée lors de mes sorties, et vous ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.