Mauvaise pioche !

Jouer les Cassandre au petit pied, n'est pas dans mon cahier des charges, de poil à gratter citoyen.

Cela étant, voir les sondeurs ne pas tenir compte que la personnalité fatiguante au possible de Paul Bismuth version 2014, n'a rien à voir avec celle du patelin Chirac de 2002, démontre une très mauvaise appréciation de la scène politique française, et pour cause !

Minimiser le nombre de votants potentiels, qui ancrés à Gauche ou non, se feront porter pâles en niant leur obligation civique,  en cas de confrontation entre une nigaude à mauvais fond et un nain hâbleur (le vrai pousse-au-crime au détriment du fameux front républicain !), dans un funeste second tour des Présidentielles de 2017, risque de provoquer bien des maux de têtes, aux exégètes de la chose politique...mais pas que ! 

Imaginez un seul instant, le pourcentage de ceux qui n'oseront pas dire en place publique, qu'ils se préparent à jouer à Ponce Pilate, malgré le risque absolu de mettre en faillite une France,  logée version Facholand !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.