Aimer Platon et maudire les homos, est-ce bien compatible, Doux Jésus ?

Jörge Haider leader populiste Autrichien et Stefan Petzner (le N°2 de son parti raciste BZÖ) disaient pis que pendre des homos !, tout en vivant depuis des années en couple à la ville, à l'insu de leur ramassis de malades mentaux, qui n'ont appris la chose qu'à la mort d'Haider, dans un accident de voiture.

Le N° 1 français d'un regroupement d'intégristes catholiques déjantés, a manifestement une gueule à mordre son oreiller, plus souvent qu'à son tour, bien que sa troupe d'illuminés se verrait bien faire un bûcher, avec tous les homos de France et de Navarre.

Le chantre de la Manif pour tous à l'Ump,  a plus une tête à manier l'éventail que l'épée !, toujours devancé par sa voix de fausset qui préfigure des testicules de souriceau, qui n'ont pas produit un testostérone, depuis l'époque de son premier biberon.

Le N°2 du FN se fait rhabiller pour l'Hiver par Closer, jetant l'effroi chez les homophobes de l’Église Notre Dame du Chardonnay.

Vous savez ?, cet endroit délicat où la famille Lepen a ses habitudes, les Dimanches où le petit Jésus les voit débarquer promettant d'être bons avec leur prochain bien sous tous rapports.

Il y a même certains de ces paroissiens qui ont vu parait-il au moins une fois !, le borgne incontrôlable pleurer du bon œil !,  après avoir appris que la CIA trouvait que la gégène était un bon outil.

Vous avez dit <Hypocrisie, quand tu nous tiens !> ?

Cela étant, après avoir dit que le genre homosexuel a le droit au même respect que le genre hétéro, doit-on passer sous silence que le brevet Européen d'hypocrisie devrait être décernée sans discussion aucune !, à cette toujours prévisible Marine Lepen qui tente piteusement de faire accroire que son parti de farfadets a toujours été un  havre de paix garanti, pour les homos désorientés qui viennent stupidement tenter de se faire les dents !, sur les fameuses victimes offertes à tous les vents merdeux, que sont désormais nos compatriotes de confession musulmane ?

PS: Déjà que ce n'est pas joli-joli de prétendre doctement, superviser ce qui se passe dans le lit de son prochain.

Mais quand la crédibilité de ces imposteurs est vaincue par les faits !, cela n'en est que plus insupportable, pour les personnes de bonne composition.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.