Edgar Laloum
Vice-président des Amities Judéo-Musulmanes
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Événement 17 mars 2022

« L'Esprit de Cordoue » : programme de la soirée à l'Institut du monde Arabe

Amitiés Judéo-Musulmanes vous invitent jeudi 24 mars, à l'Institut du Monde Arabe, à 19h, pour un spectacle artistique : musique, danse, chants et poèmes en judéo-espagnol et en arabo-andalou, suivi d'un débat sur le thème: « L'esprit de Cordoue possible aujourd'hui ?» . Consultez le programme détaillé !

Edgar Laloum
Vice-président des Amities Judéo-Musulmanes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 24 mars 2022 au 24 mars 2022

Lieu

IMA

Réservation

https://app.joinly.com/app/member/web-site/621c8cb539dc3a0007078075


(pdf, 2.7 MB)

Cordoue, XIème siècle : un haut-lieu et un moment éclatant de l'histoire culturelle de l'humanité, où culminent quatre siècles de la civilisation Al-Andalous. On estime que les premiers Juifs arrivent en Espagne vers 70 de l’ère chrétienne, après la destruction du Second Temple de Jérusalem. Ils accueillirent favorablement les conquérants arabes au début du 8ème siècle.

 Durant les trois siècles qui vont suivre, et jusqu’à la chute des Taïfas en 1086 (ensemble des émirats indépendants formés après la dissolution du Califat de Cordoue en 1031), les Juifs de la péninsule ibérique vont atteindre une position économique et sociale si haute, et la culture séfarade un tel niveau, que cette période est unanimement considérée comme l’âge d’or du judaïsme dans le monde. 

Entre le XIe et le XIVe siècle, Cordoue fut un exemple de coexistence pacifique entre les trois des grandes religions de l'époque, la juive, la chrétienne et la musulmane. Cordoue, capitale du califat des Omeyyades a été le plus grand centre économique et culturel de l'Occident, et a attiré le patronage des poètes et des philosophes, des hommes de lettres et les sciences de toutes obédiences.

Parmi eux Maïmonide et Averroès, penseurs médecins, théologiens et philosophes juif et musulman du XIIe siècle. Mais l’arrivée des dynasties Almoravides en 1086 et Almohades en 1146 ont marqué la fin d’une longue période de fastes et de coexistence pacifique entre les différentes communautés. 

Violemment contraints de se convertir à l’Islam, les Juifs fuirent l’Espagne par milliers, et trouvèrent refuge au Maghreb, en Turquie ou en Grèce...Mais ces trois siècles de coexistence harmonieuses entre les trois monothéismes restent jusqu’à ce jour une longue parenthèse heureuse dans la mémoire de la civilisation européenne et a démontré aux yeux du monde que nos différences loin de nous opposer, ont le pouvoir, au contraire, de nous rapprocher, voire de nous inviter à fraterniser.

C’est cet esprit qui a animé notre association, l’Amitié Judéo-Musulmane de France, pour organiser cet événement dans le cadre hautement symbolique de l’Institut du Monde Arabe.

19h00 - 19h15: présentation et animation de la soirée par :

  • Edgar Laloum: Vice-président de l'AJMF Paris      

         Paroles de bienvenue par :

  • Jack Lang : Président de l'IMA
  • le Rabbin Serfaty : Président fondateur de l'AJMF

19H15 -20h15: Programme artistique avec:

  • Henri Agnel : Musicien Oud, Sistre, Zarb et Orpharion
  • Solea Garcia Fons : chants en ladino et en arabo-andalou
  • Louisa Nadour : Conteuse poèmes et traductions 
  • et Ana Yepes : danseuse

20h30 - 21h30: Débat sur le thème: "L'esprit de Cordoue possible aujourd'hui?"

  • Brigitte Stora: Auteure, journaliste et documentariste
  • Chiheb Mnasser: Directeur général de la Fondation de l'Islam de France
  • Claude Nataf: Historien
  • Nour-Eddin Skiker: Responsable Jeunesse à Aubervilliers

21h30: Mots de conclusion du Co-Président de l'AJMF Paris M. Akim Helitime

Ouverture du buffet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Diplomatie
Macron passe la diplomatie française à la sauce « libérale »
Sous prétexte d’accroître la « mobilité interne » au ministère des affaires étrangères, la réforme prévue par Emmanuel Macron permettra d’offrir des postes d’ambassadeur à des amis politiques ou des cadres du monde des affaires qui ont rendu des services. Tout en réglant son compte à un corps diplomatique que l’Élysée déteste.
par René Backmann
Journal — France
Fausse rétractation de Takieddine : sur la piste d’un « cabinet noir » au service de Sarkozy
L’enquête sur l’interview arrangée de Ziad Takieddine révèle les liens de plusieurs mis en cause avec le clan Sarkozy et leur volonté de « sauver » l’ancien président, mais aussi ses anciens collaborateurs, Brice Hortefeux et Thierry Gaubert, également mis en examen dans l’affaire libyenne.
par Karl Laske et Fabrice Arfi
Journal — Terrorisme
Les confidences du commissaire des services secrets en charge des attentats du 13-Novembre
Le commissaire divisionnaire SI 562 – le nom de code le désignant – a dirigé la section chargée des enquêtes judiciaires liées au terrorisme islamique à la DGSI, entre 2013 et 2020. Il offre à Mediapart une plongée inédite dans les arcanes du service de renseignement.
par Matthieu Suc
Journal — Justice
À Marseille, des juges font reculer l’incarcération à la barre
L’aménagement de peine, par exemple le bracelet électronique, prononcé dès le jugement, est une possibilité qui n’avait jamais décollé avant 2020. Mais à Marseille, la nouvelle réforme de la justice et la volonté d’une poignée de magistrats ont inversé la tendance. Reportage.
par Feriel Alouti

La sélection du Club

Billet de blog
La comédie des catastrophes
Au Théâtre de la Bastille, le collectif l'Avantage du doute dresse un hilarant portrait de la société contemporaine pour mieux en révéler ses maux. De l’anthropocène au patriarcat, de la collapsologie aux comédiennes mères ou non, du besoin de tendresse des hommes, « Encore plus, partout, tout le temps » interroge les logiques de puissance et de rentabilité par le biais de l’intime.
par guillaume lasserre
Billet de blog
La clique de « Kliniken » vue par Julie Duclos
Quinze ans après Jean-Louis Martinelli, Julie Duclos met en scène « Kliniken » du dramaturge suédois Lars Noren. Entre temps l’auteur est décédé (en 2021), entre temps les guerres en Europe ont continué en changeant de pays. Immuable, la salle commune de l’hôpital psychiatrique où se déroule la pièce semble jouer avec le temps. Troublant.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Un poète palestinien : Tawfik Zayyad
Cette poésie simple, émouvante, populaire et tragique a circulé d'abord sous les tentes des camps de réfugiés, dans les prisons avant d'être lue, apprise et chantée dans toute la Palestine et dans tout le monde arabe.
par mohamed belaali
Billet de blog
La chanson sociale, comme levier d’empowerment Bernard Lavilliers en concert
Dans la veine de la chanson sociale française, l’artiste Bernard Lavilliers transmet depuis plusieurs décennies la mémoire longue des dominés, leurs souffrances, leurs richesses, la diversité des appartenances et propose dans ses narrations festives et musicales. Balzac disait que «Le cabaret est le Parlement du peuple ». En quoi la chanson sociale est-elle un levier de conscience politique ?
par Béatrice Mabilon-Bonfils