Portfolio

Loi «Sécurité globale»: «Plutôt mourir debout que de vivre à genoux»

De nombreuses personnes se sont rassemblées ce samedi 28 novembre à Paris et dans toute la France contre la proposition de loi «sécurité globale». Des associations, des syndicats de journalistes ou encore des avocats étaient présents. Le cortège a débuté à 14 heures, reliant la place de la République à la place de la Bastille.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.