Portfolio

La théorie de l’acrophobie, cette doctrine gouvernementale et présidentielle

« Rien n’est jamais certain que ce que nous ignorons » Lorsque Gouverner est créer de l’incertitude...
  1. La théorie de l’acrophobie, cette doctrine gouvernementale et présidentielle

    « Rien n’est jamais certain que ce que nous ignorons. »

    Lorsque Gouverner est créer de l’incertitude...

    En ne vous permettant pas de vous projeter sinon à court terme, le Gouvernement attise l’incertitude, le doute et donc la peur.

    L’incertitude crée du vide, nous ne sommes pas capables de gérer ce vide là dans la mesure où il n’est pas de notre fait mais d’un fait extérieur, celui de nos autorités.

    Si l’on se place en observateur de la communication gouvernementale et présidentielle depuis le début de l’épidémie, on remarque cette constante de l’impossible projection, tant sur un plan individuel que collectif.

    Nous ne pouvons pas vivre en société sans cette possibilité de penser le l’en demain, or, c’est exactement ce que le Gouvernement fait de nous, des sujets prisonniers des semonces et sermons d’une minorité régnante.

    Des sujets empêchés dans leur liberté de dépasser l’instant T de la parole officielle.

    En ne nous permettant pas d’accéder à une vérité globale sur la réalité d’aujourd’hui et de demain, le Gouvernement s’érige en censeur de nos libertés de nous projeter, c’est à dire de nous inscrire dans une continuité.
    Il est délibérément obstacle à cette continuité qu’il heurte de coups d’arrêts en sentences.

    Cela relève d’une dérive totalitaire d’un système politique, en ce qu’il en ressort un rapport d’asservissement.

    Les conséquences de cette stratégie gouvernementale et présidentielle vont au-déjà puisqu’elles atteignent un plan plus intime qui est celui de nos pensées respectives, lesquelles sont enclavées par la doctrine d’une gestion de crise par à coups.

    Comment penser l’incertain?
    Nous sommes ainsi en situation d’attente permanente, attente qui autorise à fantasmer toute forme d’expectative.

    En insinuant le doute et l’inconstance, nos autorités assoient leurs interventions comme sacrées au sens biblique du terme.
    Nous sommes destinés à attendre la prochaine prise de parole.

    L’assujettissement de toute une population est en marche.
    Il permettra au Gouvernement tous les possibles jusqu’à l’impossible, et nous ne serons plus en capacité d’analyser ces possibles du pire au meilleur.

    En cette gestion de crise sanitaire, le Gouvernement et le Président ont fait un outil de manipulation des consciences et des inconscients.
    Se met doucement en place un endoctrinement par la stratégie de l’incertain.
    Nos autorités appliquent ce que je nomme la théorie de l'acrophobie .
    L'acrophobie etant une phobie spécifique définie par une peur du vide disproportionnée par rapport aux dangers réels. Ce trouble anxieux est caractérisé par une peur panique irrationnelle lorsque la personne se retrouve en hauteur ou face au vide.

    La boucle est ainsi blouclée.

    Merci.

    Gaylor Richardeau

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.