Portfolio

Hérault. Sécurité aérienne : les balises lumineuses sont incontournables

Il y a de plus en plus de balises lumineuses aériennes à Montpellier et dans la Métropole, et pour cause : il y a beaucoup de chantiers et donc de grues, ainsi que des éoliennes.
  1. Il y a de plus en plus de balises lumineuses aériennes à Montpellier et dans la Métropole, et pour cause : il y a beaucoup de chantiers et donc de grues, ainsi que des éoliennes.

    Antennes-relais de téléphonie mobile

    Le balisage aérien est un dispositif de sécurité visant notamment à offrir de la visibilité aux grues, lorsque celles-ci se trouvent à proximité des aéroports, des héliports ou encore des hôpitaux. Avec de nombreux chantiers en cours à Montpellier et dans la Métropole et donc des dizaines de grues, ces balises diurnes et nocturnes ne passent pas inaperçues. Des balises équipent désormais des antennes-relais de téléphonie mobile qui fleurissent dans les agglomérations de la Métropole de Montpellier.

    Jugement inattendu

    Le gouvernement confirme que le balisage lumineux des éoliennes, de plus en plus nombreuses à occuper le paysage, répond à des conditions de sécurité aérienne, et qu’il est règlementairement prévu et encadré. Organisé par le code des transport, ce balisage relève de la compétence de la direction générale de l’aviation civile -DGAC- qui veille à assurer « un niveau de sécurité acceptable pour les usagers de l’espace aérien » en réglementant la visibilité des constructions susceptibles de constituer des obstacles à la navigation aérienne. Deux arrêtés définissent les exigences techniques relatives à la couleur et aux flashs lumineux des éoliennes. Le changement de couleur des flashs lumineux, blancs le jour et rouges la nuit, vise à améliorer la visibilité pour les pilotes la nuit. Pour l’anecdote, le tribunal judiciaire de Montpellier a rendu un jugement inattendu : saisis par des riverains contestant l’implantation du premier parc éolien, les juges ont considéré que l’impact des flashs lumineux étaient susceptibles de constituer un trouble anormal du voisinage…

    Une balise aérienne activée de nuit à Montpellier

    Une balise aérienne activée de nuit à Montpellier (©B-M pour Métropolitain)

    En quoi est-ce indispensable ?

    La réglementation de l’Organisation de l’aviation civile nationale -OACI- prévoit que toute structure élevée doit être pourvue d’un certain type de balise. La hauteur, le lieu d’implantation de la structure ou encore le diamètre de la grue déterminent le type de balisage. « Les différents modèles se distinguent par leur intensité lumineuse et par la couleur de leur signal : balisage typique de pylône, balisage nocturne uniquement
    pour les pylônes inférieur à 45 mètres, un à trois feux de basse intensité fonctionnant de nuit uniquement au sommet. Pour les pylônes entre 46 mètres et 105 mètres, une flamme de moyenne intensité type B à éclats rouges de nuit au sommet avec des feux de basse intensité type B intermédiaire, fonctionnant de nuit uniquement. Les lampes sont équipées de led laser, la technologie laser émet un rayonnement de haute intensité. L’authenticité permet une haute visibilité même par condition pluvieuse et cela rend visible la lampe sur de longues distances », ajoute ce technicien de l’Hérault.

    Par ailleurs, le pylône du SID (Service d’Infrastructure de la Défense) à Montpellier, implanté aux abords de la station Jules Guesde, sur la route de Lodève est équipé d’un balisage de moyen intensité. Ainsi, il clignote blanc le jour à une intensité de 20 000 cd et rouge la nuit à une puissance de 2000 cd. On comprend mieux pourquoi ces lumières aériennes qui nous interpellent quand on lève les yeux au ciel sont incontournables.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.