ALFKOWSKI
Contemplatif, attentif aux maux, ami des mots. Capteur d'instants présents.
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Portfolio 17 oct. 2021

ALFKOWSKI
Contemplatif, attentif aux maux, ami des mots. Capteur d'instants présents.
Abonné·e de Mediapart

Porter La Vie.

Ni Putes Ni Soumises, incontestables.

ALFKOWSKI
Contemplatif, attentif aux maux, ami des mots. Capteur d'instants présents.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Alfkowski

    Rouge, comme le sang partagé d'une mère et son enfant. J'ai mis du temps à comprendre, accepter, ce désir intrinsèque et légitime de l'accès à l'indépendance. Bon je n'étais qu'un gamin, à ma décharge, c'était impitoyable dans les années 70, les pionnières s'en son pris plein la gueule, comme tous les inspirateurs d'ailleurs. Dans tout combat il y a de la casse, des mouflets ont morflé, c'est le prix à payer et nous ne devrions pas l'oublier, nous endormir sur les lauriers des acquis, à la force du courage d'un petit nombre, aux effets de grandes et belles avancées, au prix du sang, fréquemment. Bien heureux que nous sommes des évolutions sociales d'aujourd'hui, tranquillement avachis, bien à l'abris, même s'ils en reste toujours à tenter de maintenir la flamme allumée. Poutou s'est fait allumer par le grand Darmanin, mais oui, la police mutile et tue, gâche des vies, il suffit de participer aux manifestations pour en témoigner. BAC dans les Bacs, à ordure.

    J'aimerais lui dire tout mon respect aujourd'hui, à cette Daronne, merci aussi, d'avoir fait couler dans mes veines les gènes de la pugnacité, de la réflexion, du respect due aux amazones intègres.

    Ne jamais baisser la garde, avancer, encore et toujours, sans relâche, nécessaire, car les hyènes phallocrates, du mépris, sont toujours aux aguets, attendant patiemment la faille, le moment de relâchement, afin de porter, tel le Snake, la morsure au mollet. La France d'aujourd'hui est multicolore, multicultures, multiple, n'en déplaise à certains, un peu plus féminin. Y'a encore du taf, mais les générations qui arrivent semblent un peu plus concernées par l'enjeu que les deux-trois précédentes, endormies sur les lauriers des combats de leurs pairs, je m'inclus.

    Ni putes ni soumises, donc, persistez, s'il vous plait, à administrer de grands coups de pompes dans la vaste fourmilière.

    N'oublions pas toutefois les plaisirs de rencontres fortuites, de regards, de tentatives de rapprochement, parfois maladroites, mais bon, tout n'est pas qu'agression, c'est l'essence même de la vie, certainement plus que les sites impersonnels de rencontre, qui, à de rares exceptions, n'ont pas d'odeur, mis à part celle du cul.

    Un sourire partagé, de l'électricité dans l'air, quelques atomes crochus. Il serait tout de même bon de revenir à un peu de confiance, en nous.

    La mise au monde d'un marmot est la plus belle des choses mais aussi la plus grande des douleurs, respect, il est de mise, et laissons les réacs, dont le regard complexé, inférieur-supérieur, est tronqué. Oui, laissons les baigner dans l'eau croupie de leur bain.

    Démago ?.  Non, solidaire. C'est la base.

    On ne peut pas faire grand chose contre la bêtise lorsqu'elle elle est encrée à ce point.

    Alors, main dans la main ? C'est la journée des humains, comme toutes les autres.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Kohler : le secrétaire général de l’Élysée est mis en examen
Le bras droit du chef de l’Etat a été mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » et placé sous le statut de témoin assisté pour « trafic d’influence », pour avoir caché ses liens familiaux avec le groupe de transport MSC et être intervenu à de multiples reprises en sa faveur. L’Élysée a mis tout en œuvre pour enterrer le dossier.
par Martine Orange
Journal
Guerre en Ukraine : des Français collaborent avec la « justice » de Poutine
Depuis le lancement de l’invasion de l’Ukraine, plusieurs militants français d’extrême droite fabriquent des preuves de crimes de guerre ukrainiens pour un faux tribunal russe.
par Elie Guckert
Journal — Afrique
Burkina Faso : récit d’un putsch sur fond de rejet de la France
Huit mois après avoir pris le pouvoir par la force, le lieutenant-colonel Damiba a été déchu à son tour. Les « néo-putschistes » et des activistes l’ont présenté comme le suppôt de la France afin de mobiliser la jeunesse. Sans cela, ils ne seraient peut-être jamais arrivés à leurs fins.
par Rémi Carayol
Journal
Comment l’exportation de lait et de viande « bas de gamme » démultiplie la catastrophe écologique
Dans un rapport publié mardi 4 octobre, Greenpeace, Oxfam et Réseau Action Climat analysent les conséquences de l’élevage français destiné au marché international. Un désastre environnemental et une concurrence déloyale pour les pays importateurs.
par Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan