ALFKOWSKI
Contemplatif, attentif aux maux, ami des mots. Capteur d'instants présents.
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Portfolio 23 oct. 2021

ALFKOWSKI
Contemplatif, attentif aux maux, ami des mots. Capteur d'instants présents.
Abonné·e de Mediapart

Contre l'Oligarchie, la bourse ou la vie…

Macron fût et reste le candidat des Grandes banques, Zemmour, celui de l'oligarchie. Les fous du roi pognon, sous toutes ces formes.

ALFKOWSKI
Contemplatif, attentif aux maux, ami des mots. Capteur d'instants présents.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Alfkowski

    Le tout n'est pas de savoir si Zemmour Eric posera son cul sur le trône occupé par Macron Emmanuel, cela n'arrivera, à priori, pas cette fois-ci, mais l'échéance approche, la toile tissée par les mafieux de l'oligarchie planétaire prend forme et l'étau se resserre un peu plus chaque jour, sournoisement, comme la gueule des mecs qui la représente. Un roquet, un gendre parfais, les autres, qui pour la plupart ne valent pas mieux, rament au milieu d'un océan sans fin, le radeau de la méduse ou les combats de coqs et de dindes aux marrons animent le néant qui pointe à l'horizon, stérile. Qui succédera à l'autre dans les plans de ces cerveaux avides, eux on le temps, car le temps c'est de l'argent, nous ne l'avons plus, nous, ce temps.

    Zemmour ne sera donc pas président, il est encore trop tôt, les oligarques ne contrôlent pas tout encore, pas assez du moins pour lobotomiser à très grande échelle les cerveaux complétement paumés de nos semblables, mais la propagande monte en puissance, la machine est en marche. Petit parfum des années 30, à l'international.

    Un peu partout les despotes tiennent le haut du pavé, c'est un fait, Quel qu'en soit la couleur, la façon de l'exprimer. Ils sont liés.

    - Idéologique.

    - Religieuse

    - Bête et méchante

    - Footballindescentralisée 

    Toujours minoritaires ces extrêmes, mais ils mènent la danse, s'alimentent les uns les autres, toutes cultures confondues, dans le seul but de se gaver un peu plus et d'assouvir leurs besoin maladif de pouvoir, de contrôle, de puissance, d'asservissement. Chez les Loups, le leader mène la meute, du mieux possible et avec mesure, pour le bien commun. Chez l'humain, le tyrannosaure en chef dévaste tout sur son passage, jusqu'à plus faim, les subalternes s'exécutent, attendant patiemment de prendre la place et de perpétuer le boulot. Le tout est d'avoir sa petite gueule en première page.

    Le problème est qu'il n'existe quasiment plus aucun contre pouvoir, qu'il soit médiatique, culturel, les voix de la raison sont muselées à tour de bras, supplantés par le subordonné Pascal Praud, en exemple, et bien d'autres, c'est ça le grand remplacement, celui des paranoïaques assujettis et des écervelés, dont la propagande qui se prélasse dans le marigot des peurs entretenues, fait effectivement flipper.

    Le fric permet de tout acheter, ou presque, ceux qui le possèdent sont donc les rois, et les mains de ces derniers sont plus sales que l'auge dans laquelle mes porcs se dandinent. Alors que faire.. Arrêter de se voiler la face pour commencer, on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas, tous les warnings sont au rouge, l'hypocrisie tue aussi, comme le smartphone ( qui est une addiction ), l'autruche enterre sa tête dans le sol en pensant qu'on ne verra pas son gros cul fendre l'air, le bipède collabore, puis devient dissident quand l'espace se libère. Insoluble.

    Attendons de voir, donc, en maintenant cette exigence, plus que jamais, d'éveiller les consciences, David contre Goliath. Parfois ça marche.

    Reste que le dictateur en chef demeure virtuel, son palais est la bourse, alors, la bourse ou la vie ?.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk