Portfolio

La nuit n'est jamais complète

"Il y a toujours puisque je le dis, Puisque je l’affirme, Au bout du chagrin, une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée" Paul Eluard à tous ceux qui sont dans la peine
  1. "La nuit n’est jamais complète.

  2. Il y a toujours puisque je le dis, Puisque je l’affirme,

  3. Au bout du chagrin, une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée.

  4. Il y a toujours un rêve qui veille, désir à combler,

  5. faim à satisfaire

  6. un cœur généreux,

  7. une main tendue, une main ouverte,

  8. des yeux attentifs, une vie : la vie à se partager."

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.