Portfolio

Cas de force majeure - L'histoire de Debora

Pour avoir oublié de mettre son masque, Debora, enceinte de quatre mois et demi, a subi un contrôle de police violent. Interpelée, faussement accusée d’outrage, elle a surtout perdu son bébé suite aux coups reçus. Le sort de Debora aurait dû créer un scandale national. Il n’en a rien été. A nous aujourd’hui de refuser l’oubli qui lui est promis. Pour elle et pour sa fille qui ne sera jamais là.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.