Portfolio

Cas de force majeure - L'histoire de Gabriel

Lorsque Gabriel est tabassé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter, beaucoup se disent qu’il l’a bien cherché. Comme si l’acte d’un individu excusait les atrocités commises à son encontre par des représentants de l’état. Gabriel a conscience de ses actes et les assume. Les policiers, eux, se retranchent derrière le mensonge et ce pseudo bon sens populaire hérité du Talion.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.