MANIFESTATION POUR LA DEFENSE DES LOUPS

L’éradication des loups organisée par le gouvernement ? Au moins 41 loups sont déjà morts depuis juillet, sur un « plafond » d’abattage de 36! Le gouvernement a-t-il programmé sans l’avouer la fin d’une espèce protégée ? Cet acharnement anti-nature devrait devrait renforcer la mobilisation des citoyens qui manifesteront contre la chasse aux loups, le 16 janvier à Lyon et le 17 janvier à Nice.
  • Date Du 16 janvier 2016 Au 17 janvier 2016
  • Lieu LE 16/1, à LYON (14h, place Bellecour), le 17/1 à NICE (10h, place Masséna).

L’arrêté ministériel du 30/06/15 fixe à 36 le nombre de loups pouvant être abattus entre juillet 2015 et juin 2016. Pourtant, au moins 41 loups sont déjà morts : 34 abattus, dont 33 « légalement », et 7 morts encore non élucidées, auxquelles s’ajoute le braconnage qui passe inaperçu. D’après le suivi officiel(1), la population de loups en France a baissé entre 2014 et 2015, et continuera à baisser au rythme des abattages actuellement réalisés.

 

Cette politique place notre pays en infraction avec ses engagements européens.

.............

Malgré toutes nos demandes depuis deux ans, la ministre de l’Écologie refuse de nous recevoir et mène une politique d’abattage systématique des loups, contre l’avis des Français(4). Face à un tel gâchis et à tant de mépris des gouvernants, nos associations appellent les citoyens à manifester pour exiger la fin de la chasse aux loups : le 16 janvier à Lyon (14h, place Bellecour) et le 17 janvier à Nice (10h, place Masséna).

 

Les associations de CAP Loup

visuelmanif visuelmanif

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.