«Je ne baisserai plus les yeux», lecture publique par Marianne Denicourt

Elle avait crevé l’écran en apostrophant Jean-François Copé en direct en 2013. Le livre d'Isabelle Maurer sera lu en public cette semaine à Paris.
  • Date Du 4 mai 2017 Au 4 mai 2017
  • Lieu Reid Hall, 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris. 20 heures précises.
  • Réservation, inscription contact@textes-et-voix.fr
  • Information Lecture à 20 heures.

Elle avait crevé l’écran en apostrophant Jean-François Copé dans l’émission télévisée « des Paroles et des Actes », en 2013, à propos de l'ineptie des contrôles et de la surveillance renforcés des chômeurs. Elle a ensuite participé à un « live » de Mediapart, et écrit un livre, Je ne baisserai plus les yeux (éd. Les Arènes), avec Julie Pavlowitch.

Jeudi 4 mai, à 20 heures à Paris, l’actrice Marianne Denicrout fera une lecture publique de ce texte. Participation aux frais : 12 euros, étudiants 6 euros (caisse ouverte à partir de 19h15).

Avec un franc- parler réjouissant, elle raconte son enfance alsacienne, aînée de sept enfants, son adolescence placée dans un foyer de l'Armée du Salut, la difficulté d'élever seule ses trois petits et son quotidien au service des autres. Par son optimisme et son intelligence de la vie, elle redonne dignité aux plus démunis :

« Je n'ai pas de diplôme, pas d'emploi pas un euro en poche, mais je suis une femme libre. J'appartiens au monde des petites gens, à ces Français qui ont du mal à joindre les deux bouts. Comme beaucoup d'entre eux, j'ai appris à répondre à la crise par la solidarité. Vivre dans l'empire de la débrouille vous oblige à être créatif et à résister à un empire bien plus redoutable, celui de la consommation. J'ai décidé de ne plus me sentir coupable d'être au chômage ou d'être pauvre. Je ne veux plus baisser les yeux. »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.