Samedi 9 juillet, Eglise de Bilhères-en Ossau à 21h, "Invitation au voyage musical

Message de Jean-Louis et Odile de l'Auberge de Perchades
  • Date Le 9 juillet 2016
  • Réservation, inscription Entrée : 10EUR, possibilité de dîner à 19h30 (kir, plat, fromage, dessert) 12EUR sur réservation 05 59 82 66 89

trio

 

Bonjour,
 
voici le prochain concert de l'Auberge qui se tiendra à l'Eglise de Bilhères
 Une très belle soirée en perspective
 
bonne journée et à bientôt
 

Odile et Jean-Louis

Samedi  9 juillet, Eglise de Bilhères-en Ossau à 21h,  "Invitation au voyage musical dans l'Europe des Lumières" avec le Trio 1715.

 

Joël Pontet, clavecin. Joël Pontet a effectué un parcours très complet au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse à Paris. Il a joué dans le monde entier plus de 20 années avec l'ensemble Secolo Baroco. Il a également joué en soliste avec la plupart des grands orchestres de chambre européens.

 

Anne Bianco-Postansque, violon baroque. Premier de violon et de musique de chambre du Conservatoire National Supérieur  de Musique de Paris. Elle participe à de nombreux concerts et enregistrements en tant que soliste de l'Orchestre de Chambre Jean-François Paillard. Elle donne des concerts en quatuor (Etats-Unis), en sonate (Italie, Chine), ainsi que des œuvres contemporaines à Radio-France et en Italie.

 

Jean-Pierre Lacour, violon baroque. Après un premier prix de violon il se perfectionne à l'académie Chigiana de Sienne. Il réalise un premier enregistrement mondial des quatuors du Chevalier de Saint-Georges. Il est reçu par Daniel Baremboïm à l'Orchestre de Paris. Depuis 2008 il se rend régulièrement au Japon où il dirige plusieurs orchestres symphoniques.

 

 
 

Au programme

Quatre pièces pour deux violons et clavecin :
Sonate en trio de Bach BWV 1038, Haendel opus 2 n°8, la Follia de Vivaldi, et Locatelli opus 5 n°1.

La cinquième sonate de Leclair à deux violons sans basse

Pièce de Rameau pour clavecin seul.

 

 

L’Europe musicale de l’époque baroque, et plus particulièrement depuis la fin du XVIIème siècle au milieu du siècle suivant, se caractérise, au-delà des diverses sensibilités nationales, par la coexistence des deux goûts français et italien, que les compositeurs tour à tour opposeront et fusionneront. C’est ainsi que Leclair avec une élégance à la fois ornementale et chorégraphique rend hommage au discours et à la virtuosité de Locatelli, alors que Rameau défend l’art français mais annonce cependant déjà le charme tout à la fois mélodique et théâtral de Vivaldi. Quant à Haendel, il restera un défenseur acharné de l'art italien. Mais c'est sans doute Bach qui réussira la meilleure fusion des deux grands styles européens qu’il enrichira de sa science inégalée du contrepoint.

 
 
 
 
 
 
Entrée : 10EUR, possibilité de dîner à 19h30 (kir, plat, fromage, dessert) 12EUR sur réservation 05 59 82 66 89

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.