Vladimir Slonska
Journaliste et photographe
Abonné·e de Mediapart

2 Billets

0 Édition

Portfolio 11 avr. 2016

Manifester comme au théâtre

Comme toute bonne pièce, la manifestation nantaise du samedi 9 avril contre le projet de loi El Khomri s'est jouée en actes bien délimités. Premiers rôles : une police généreuse en provocations, et quelques dizaines de militants autonomes acharnés à transformer tout mouvement social en repoussoir. Conséquence : une répression confinant à l'absurde pour les manifestants restés en première ligne.

Vladimir Slonska
Journaliste et photographe
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Vladimir Slonska-Malvaud

    Dès le matin, les journaux annoncent la catastrophe à venir. Un impressionnant arsenal répressif est mis en place à proximité de la manifestation pour faire monter la tension. L'hélicoptère survole le cortège.

  2. Vladimir Slonska-Malvaud

    Des policiers procèdent à une arrestation depuis une rue perpendiculaire. Sans doute mécontent d'être photographié, un policier jette une première grenade assourdissante dans ma direction (visible au bas du dos du policier au dos tourné). Des grenades lacrymogènes sont ensuite tirées sur le cortège en grandes quantités.

  3. Vladimir Slonska-Malvaud

    Fin de manifestation, l'étau se reserre. Les manifestants sont peu à peu cantonnés sur un petit périmètre à grands renforts de gaz irritants, de grenades assourdissantes et de désencerclement. Pendant ce temps, les groupes favorables à l'affrontement s'en donnent à cœur joie de l'autre côté de la voie de chemin de fer.

  4. Vladimir Slonska-Malvaud

    Des manifestants pacifistes refusent de partir. Les deux canons à eau de la police sont mobilisés, pendant une heure et demie, exclusivement contre eux. De temps en temps, des provocateurs lancent une bouteille sur les gendarmes, avant de partir en courant sous les hués. La police n'attend que cela pour charger et continuer à avancer.

  5. Vladimir Slonska-Malvaud

    Un jeune manifestant observe la scène, assis.

  6. Vladimir Slonska-Malvaud

    Après chaque projectile lancé, et parfois entre deux, les sommations reprennent : "gendarmerie nationale, dispersez-vous, nous allons envoyer les grenades lacrymogènes". Personne ne bouge. Le canon à eau se met en marche, les pacifistes résistent, alors que les provocateurs se cachent loin derrière.

  7. Vladimir Slonska-Malvaud

    Un jeune refuse de reculer. Il apporte régulièrement une fleur aux gendarmes, qui lui répondent par des jets de gaz piquant dans les yeux. Trop près, le canon à eau ne parvient pas à l'atteindre. Un peu plus tard, le chauffeur finit par arroser l'un de ses collègues par inadvertance. Tout le monde se moque, le gendarme rit jaune. Drôle d'ambiance.

  8. Vladimir Slonska-Malvaud

    Mélange de défi et de gêne. Les policiers semblent avoir conscience de perdre leur temps. Les manifestants leur crient "cassez-vous et on s'en va". Les ordres ne viennent pas, on s'acharne.

  9. Vladimir Slonska-Malvaud

    Deux jeunes viennent boire leur bière aux pieds d'un gendarme muni de son masque à gaz. Agacé par l'initiative, celui-ci rejoint l'un de ses collègues à quelques mètres. Vers 17 heures, un canon à eau se retire, suivi peu après du deuxième. Enfin, la plupart des gendarmes mobiles et des CRS partent vers 17h30. A quelques pas, la "nuit debout" commence dans le calme.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX