Portfolio

Nation sous les lacrymogènes

Le défilé contre la Loi travail s’est terminé en heurts, samedi 9 avril, à Paris. Une poignée de manifestants violents, pour certains cagoulés et bien équipés, ont été pris en tenaille Place de la Nation, et aspergés de lacrymogènes. La police a essuyé des tirs de projectiles nourris. Toutes ces ardeurs ont finalement été douchées par la pluie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.