Attentat à Charlie Hebdo: Encore bien des questions

Il semble qu'il reste des questions qu'on n'a pas assez soulevées, ou plutôt qui, à peine soulevées, ont été très vite enterrées:

-Les frères Kouachi ont fait allusion dans leur conversation avec BFM aux services secrets "les services secrets, t'inquiète pas, on connaît". Qu'en est-il? Ont-ils été vraiment, comme Merah le fut, contactés par la DCRI, ou seulement surveillés? Quand? Pourquoi? Ils étaient repérés par les services secrets algériens et américains. Qu'a-t-on fait de ces alertes? 

-Pourquoi n'a-t-on pas pu les prendre vivants? N'y a-t-il pas assez de gaz anesthésiants, de tasers paralysants, ou autre attirail guerrier pour pouvoir neutraliser 2 bonshommes qui se croyaient seuls dans un bâtiment isolé? (et qu'on pouvait parler au jeune homme caché sous l'évier). N'y avait-il d'autres moyens que les arroser de 5432 balles chacun dès qu'ils ont mis un pied dehors, alors que les forces en face étaient préparées depuis 48 heures, et derrière d'épais boucliers? 

-quid des conversations entendues pendant 5 heures par le jeune homme sous l'évier, alors qu'il était si près qu'il craignait que le moindre de ses mouvements soit entendu?

-très peu d'articles sur le policier Helric Fredou, qui se serait suicidé juste après l'attentat de Charlie. Rédigeait-il vraiment un rapport sur la surveillance de la famille Bourgrab à Deols ce soir-là? Qui sont ces policiers venus de Paris avec lesquels il se seraient disputé, avant d'aller se flinguer? Pourquoi, selon sa mère, lui interdit-on l'accès au rapport d'autopsie?

-éclaircir cette affaire Bougrab-Charb-Luz. Bougrab compagne? Pas compagne? Compagne de façade? Ce n'est pas par voyeurisme, mais Jeannette Bougrab est une personnalité polique, ancienne secrétaire d'état sous Sarkozy. Alors, fut-elle manipulée? Est-elle la manipuleuse? Pourquoi la colère de la famille de Charb? Il me semble aussi qu'on a fait peu de cas de la déclaration d'amour de Luz à Charb, aux obsèques de celui-ci: "Charb, mon amant". A part quelques réactions de gens choqués (ce n'était ni le lieu ni le moment), cette déclaration d'un homme adulte et conscient de ce qu'il disait a vite été aplatie et passée sous silence. Depuis, on entend beaucoup sa femme, Camille Emmanuelle. Et les sites et forums parlent d'ultime provocation, alors que Luz paraît très sincère et ému. Pourquoi ce soudain puritanisme, cet étouffoir pour un dessinateur de Charlie, qui a bien le droit d'être bisexuel, ou homo, ou ce qui lui plaît? 

Toutes ces questions ont peut-être des réponses simples, ou moins simples, mais le fait de les évincer permet toutes les  affabulations, ou d'autres hypothèses dérangeantes. Certains des sites qui relaient ces interrrogations ainsi que d'autres carrément délirantes (la couleur des rétroviseurs) sont très vite rangés dans la case de "sites complotistes". Mais sans être délirantes, des questions demeurent... 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.