Portfolio

Sept familles jetées à la rue trois jours avant la trêve hivernale

Vendredi 28 octobre 2018, sept familles ont été expulsées de l'immeuble qu'elles occupaient depuis le mois de mars, 36 rue de Compans à Toulouse. Faute de proposition de logement par les pouvoirs publics, elles s'étaient installées dans cet immeuble alors inoccupé depuis un an et géré par Mésolia, le nouveau bailleur social choisi par la mairie de Toulouse.
  1. Devant l'immeuble, peu avant 14h, heure de l'ultimatum fixé par l'huissier de justice, une trentaine de personnes solidaires des familles expulsées attendent l'arrivée imminente des forces de l'ordre.

  2. Quelques habitants de l'immeuble et leurs enfants sont encore là, bien que la plupart des familles ont déjà quitté les lieux, à l'annonce de l'expulsion, deux jours auparavant.

  3. Le collectif des familles expulsées a appelé toutes les personnes solidaires à se rassembler devant l'immeuble et à partager un repas devant l'immeuble deux heures avant l'expulsion.

  4. A 14h, les CRS sont arrivés et ont repoussé par la force les personnes présentes devant l'immeuble, jettant à terre les tables et la nourriture du repas.

  5. Vue intérieure d'un des logements de l'immeuble.

  6. Les CRS maintiennent un périmètre de sécurité devant l'immeuble pour que les déménageurs évacuent le mobilier laissé par les familles et que les sérruriers changent les serrures.

    Les familles sont à la rue trois jours avant la trêve hivernale et l'immeuble restera vraisemblement vide tout l'hiver.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.