Portfolio

Migrant(e)s de passage

Elles étaient plus de 250 en début de semaine à envahir sans y être conviées des champs le long de la route de Soissons. Se jouant des barbelés aux frontières de l'enclos elles ont honteusement profité du dur labeur de l'occupant des lieux pour se nourrir. Une grande partie a déjà repris son voyage, bizarrement vers le sud ! Ne seraient-elle pas aussi blanche que ce qu'on veut nous faire croire ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.