Eric Gillot
Ventriloque amoureux
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

1 Éditions

Portfolio 30 déc. 2016

Molenbeek comme si vous y étiez !

Le point commun entre Molenbeek et les caves du Vatican : il s'agit d'un lieu mythique, qu'au fond nul ne connaît, mais qu'on évoque souvent à la dérobée, le regard brillant, en salivant, dans l'espoir d'y dénicher une trouvaille véritablement abjecte, quelque chose dont on puisse se délecter. Nous sommes heureux, la photographe Malika Tali, et moi-même de vous offrir cette promenade virtuelle.

Eric Gillot
Ventriloque amoureux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Malika Tali

    Le canal qui sépare le califat de Molenbeek de l'arrondissement voisin de Bruxelles-Ville.

  2. Malika Tali

    Tour et Taxis, le long du canal. Il s'agit de l'ancien hôtel des douanes, aujourd'hui reconverti en siège prestigieux pour certaines entreprises. On y organise aussi des foires et des expositions.

  3. Malika Tali

    Toujours le long du canal, un bistrot.

  4. Malika Tali

    Un lieu méconnu des Molenbekois eux-mêmes, petit parc sis au coeur d'anciennes entreprises (dont la "Moutarderie Nationale) qui abritent aujourd'hui des lofts accessibles aux émirs, notamment quelques stylistes flamands.

  5. Malika Tali

    L'impasse des combattants, située officiellement sur un arrondissement voisin, au nom imprononçable, mais en réalité molenbekoise jusqu'au fond de l'âme (ce sont, à l'origine, des logements mis à disposition de ses ouvriers par le patron paternaliste d'une peausserie, aujourd'hui disparue).

  6. Malika Tali

    Le jardin de Majorelle, à deux pas de la principale rue commerçante, la chaussée de Gand.

  7. Malika Tali

    En arabe : le jardin de Majorelle, l'espoir.

  8. Malika Tali

    L'église de Molenbeek. Un cas intéressant parce qu'il s'agit d'une des rares églises en Belgique construite en béton et selon des plans résolument modernes (la quasi-totalité des églises bâties aux XIXe et XXe siècles sont de style néo-gothique, commanditées par des architectes et milieux réactionnaires).

  9. Malika Tali

    L'intérieur de l'église, repas de noël offert aux habitants du quartier.

  10. Malika Tali

    Cette sculpture, dite "Vaartkapoen", de Tom Frantzen, est un hommage à l'agent 22 de Hergé dans les aventures de Quick et Flupke (l'ancien maire de Molenbeek, Philippe Moureaux, était surnommé Flupke-moustache).

  11. Malika Tali

    Les moulins à vent le long du canal (en néerlandais, Molenbeek signifie ruisseau aux moulins).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Le fils du président du Congo est soupçonné d’avoir blanchi 19 millions d’euros en France
La justice anticorruption a saisi au début de l’été, à Neuilly-sur-Seine, un hôtel particulier suspecté d’appartenir à Denis Christel Sassou Nguesso, ministre et fils du président autocrate du Congo-Brazzaville. Pour justifier cet acte, les juges ont rédigé une ordonnance pénale, dont Mediapart a pris connaissance, qui détaille des années d’enquête sur un vertigineux train de vie.
par Fabrice Arfi
Journal
L’affaire des « biens mal acquis »
Les Bongo au Gabon, les Sassou Nguesso au Congo-Brazzaville, les Obiang en Guinée équatoriale... Depuis 2007, la police et la justice enquêtent sur le patrimoine faramineux en France des familles de trois clans présidentiels africains qui règnent sans partage sur leur pays.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Écologie
« L’urbanisation est un facteur aggravant des mégafeux en Gironde »
Si les dérèglements climatiques ont attisé les grands incendies qui ravagent les forêts des Landes cet été, l’urbanisation croissante de cette région de plus en plus attractive contribue aussi à l’intensification des mégafeux, alerte Christine Bouisset, géographe au CNRS.
par Mickaël Correia
Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin

La sélection du Club

Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com