Laurent Duarte
Coordinateur de la campagne Tournons la page
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Événement 3 mars 2016

14e Festival International du Film des Droits de l'Homme de Paris

Du 5 au 19 avril 2016, le FIFDH vous propose une édition encore plus riche avec : une sélection de 32 films en majorité inédits en France, des rencontres avec les réalisateurs ou des spécialistes des droits humains après chaque projection, 2 tables-rondes, 6 jurys, un concert, une exposition photo... Pour plus d'informations : festival-droitsdelhomme.org

Laurent Duarte
Coordinateur de la campagne Tournons la page
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 5 avril 2016 au 19 avril 2016

Lieu

Cinéma Luminor-Hôtel de Ville (20 rue du Temple, 75004 Paris) du 5 au 12 avril 13 au 19 avril : 8 lieux associatifs et culturels en Ile-de-France

Réservation

Réservations à partir du 30 mars sur : www.luminor-hoteldeville.org Pour une accréditation ou une question de programmation : laurent.duarte@alliance-cine.org

Information

Tarifs : 6 euros (tarif unique) 3 euros (scolaires)


14e Festival International du Film des Droits de l'Homme de Paris (5-19 avril 2016)

Consciente de la nécessité de proposer des éclairages précis sur les enjeux de droits humains à travers le monde, l’équipe du Festival donnera cette année plus de place encore aux associations qui défendent les droits humains. L’objectif : rapprocher les citoyens de ceux qui agissent au quotidien pour défendre les droits fondamentaux ici et ailleurs. La programmation accompagne cet effort, avec des focus en phase avec les préoccupations les plus actuelles : exil et accueil des migrants, la violence structurelle aux Etats-Unis, la construction démocratique en Afrique, histoire et actualité du combat pour l’Etat de droit en Iran….

Six jurys pour une compétition étoffée

  • Le Jury de la compétition officielle. Il décernera un Grand prix et une Mention spéciale parmi les longs-métrages en compétition. Rokhaya Diallo, Wassyla Tamzali, Gérard Cherqui et Teri Wehn Damisch le composent.
  • Le Jury compétition UNHCR. Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés décernera un prix doté de 1000 € au meilleur documentaire sur les migrants.
  • Le Jury Fleury-Mérogis. Le FIFDH s’associe aux Lucioles du Doc pour permettre à 8 détenus et membres du personnel pénitentiaire d’élir un documentaire parmi une sélection de dix films.
  • Le Jury lycéens et apprentis. Avec les Cinémas Indépendants Parisiens, le FIFDH donne une voix à un jury jeune composé de lycéens et apprentis.
  • Le Jury Ligue des Droits de l’Homme. C’est une nouveauté. Des membres de l’association remettront un «Prix LDH » parmi une sélection de longs et de courts métrages renforçant ainsi le travail de promotion du film engagé entreprise depuis des années par la LDH.
  • Le Jury Secours Catholique. Pour sa 10ème année de soutien au FIFDH, le SC-CF remettra son prix à partir d’une sélection de 5 films
    sur des thèmes emblématiques de son action. Son jury sera composé de salariés, de bénévoles et de personnes en précarité.

Au menu du FIFDH 2016

3 documentaires pour comprendre la persistance de la violence aux Etats-Unis


Le FIFDH de Paris diffusera trois longs-métrages des : The Hunting Ground de Kirby Dick, sur les violences sexuelles dans les facultés américaines, 3 minutes and a half, 10 bullets de Marc Silver sur la question des violences armées et Black Panthers : prémices d’une révolution
de Stanley Nelson, un film qui retrace l’émancipation de la communauté afro-américaine et le combat pour les droits civiques.

Mexique : de la condition féminine aux ravages du capitalisme vert

Quelle est la situation des droits humains au Mexique ? Deux longs-métrages en compétition officielle tenteront d’y répondre : Muchachas de Juliana Fanju, qui redonne la parole aux employées domestiques, et Le vent de la révolte d’Alessi Dell’Umbria, en écho à la résistance des communautés rurales face à l’industrialisation de parcs éoliens dans l’Isthme de Tehuantepec.

L’urgence migratoire à travers huit films inédits

Une partie de la programmation est axée sur les questions migratoires en Europe : La mécanique des Flux de Nathalie Loubeyre (la co-réalisatrice de No comment) et le dyptique Out of Norway/Imagining Emanuel de Thomas Østbye. Nous consacrerons une séance de quatre courts-métrages aux préjugés qui accompagnent les migrants en Europe.

Soudan du Sud, Sénégal, Zimbabwe : la résilience et le combat démocratique en Afrique

Le Festival ne manquera pas également de consacrer quelques longs-métrages aux thématiques de la démocratie et du développement en Afrique : We were rebels de Katharina von Schroeder et Florian Schewe sur le Sud Soudan, Incorruptible d’Elizabeth Chai sur la mobilisation de la société civile sénégalaise et Democrats de Camilla Nielsson, qui nous plonge dans les rouages d’un pouvoir autoritaire au Zimbabwe

Pour plus d'informations, téléchargez le dossier de presse : http://www.festival-droitsdelhomme.org/images/paris/2016/presse/Dossier%20de%20presse%202016.pdf

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Entre elles - à propos de sororité
Sororité, nf. Solidarité entre femmes (considérée comme spécifique). Mais du coup, c'est quoi, cette spécificité ?
par Soldat Petit Pois
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal