Portfolio

Confinement: 20m2 pour 2

Vincent était venu me voir le week-end précédent l'annonce du confinement. Il ne pensait pas rester aussi longtemps... Et moi non plus ! Voilà comment nous nous sommes retrouvés confinés tous les deux dans mon petit studio lorientais. Pour le meilleur... et pour le pire? Retour en images sur ce premier mois de confinement à deux, dans 20m2.
  1. Surpris par l’annonce du confinement, Vincent doit faire avec le peu d’affaires qu’il a apporté avec lui. Alors, avec seulement trois paires de chaussettes, quelques caleçons et zéro machine à laver, avoir des sous-vêtements propres demande de l'ingéniosité!

  2. Désormais astreints à résidence, les courses, la préparation des repas et le ménage prennent une place plus importante. Les tâches ménagères s’enchaînent les unes après les autres et rythment désormais notre vie.

  3. Dès la deuxième semaine, le sentiment d'enfermement se fait de plus en plus ressentir. Alors on remplit notre attestation et on sort prendre l'air sur le port de plaisance de Lorient qui par chance, ne se trouve qu'à 1 km de l'appartement.

  4. Notre jeu favori en balade? Imaginer le menu que l'on prendrait au restaurant s'il était ouvert ...

  5. Vincent est professeur de mathématiques en lycée.

  6. Afin d'assurer la continuité pédagogique, il a dû adapter ses méthodes et faire avec les moyens du bord : une planche de bois, une chaise haute, des crayons qui s'effacent à l'eau, un gant humide et du papier toilette.

  7. Plus que jamais en cette période de confinement, une grande partie de notre temps est passée sur nos écrans d'ordinateur ou de téléphone, pour travailler, se divertir, faire du sport, s'informer ou encore échanger avec nos proches.

  8. Déconnecter des multimédias et des flux d'informations continus, afin de prendre du recul par rapport à cette situation exceptionnelle.

  9. Chaque soir à 20h, nous applaudissons les femmes et les hommes qui sont en première ligne de cette crise sanitaire : personnel des hôpitaux, des magasins et autres services indispensables à la vie.

  10. Pendant les vacances de Pâques et les week-ends aussi, le boulot continue encore, qui permet de meubler le temps et de lutter contre l'ennui.

  11. Quatre semaines de confinement sont passées. Une routine s'est mise en place et pourtant, la situation est chaque jour plus pesante. On se lève tard, on traîne des pieds et de plus en plus souvent, la flemme ... de ranger, se laver, cuisiner, travailler, lire, voire même de se parler. Régulièrement, les actualités annoncent de nouvelles restrictions de liberté et toujours plus de morts. Et cette même question qui revient : c'est quand la fin?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.