L'Apollonide de Franz Servais et Leconte de Lisle, à la redécouverte d'un drame musical inconnu

L'Apollonide est un drame musical du compositeur belge Franz Servais, élève de Liszt, et du poète français Leconte de Lisle. Il n'a été monté, dans l'histoire que deux fois (1899) dans la version orchestrale et de rares fois dans la celle pour piano. Venez découvrir cette œuvre lyrique puissante, présentée dans le cadre du séminaire "Passeurs de patrimoine" (Université Toulouse Jean Jaurès -PLH).

L'Apollonide est un drame musical composé par Franz Servais, sur un texte de Leconte de Lisle. La fameux poète parnassien a adapté une tragédie grecque, l'Ion  d'Euripide, en alexandrins bien frappés. L'écriture de cette oeuvre a duré une vingtaine d'années, pendant lesquelles les deux artistes ont étroitement collaboré, jusqu'à la mort du poète en 1894, comme l'attestent la correspondance et les quatre versions du texte. Ce drame n'a été monté sur la scène que deux fois dans l'histoire, à Karlsruhe en version allemande, les 29 janvier et 8 février 1899. Une version réduite pour piano et voix a été publiée par Choudens et jouée quelques très rares fois. Il s'agit donc d'une oeuvre quasi inédite, et aujourd'hui entièrement tombée dans l'oubli. En écrivant cette oeuvre, le musicien et le poète s'étaient faits les passeurs d'un patrimoine antique. C'est aujourd'hui notre tour d'être des passeurs, en faisant découvrir au public contemporain une oeuvre splendide. Après une présentation par deux chercheurs, les chanteurs rassemblés par le chef d'orchestre Jean-Walter Audoli, interprèteront un choix d'extraits significatifs, tandis que Véronique Audoli, violoniste talentueuse et directrice du Conservatoire Val Maubuée à Noisel, fera les liens entre les extraits et apportera au public les éclaircissements nécessaires à la compréhension de l'oeuvre.

Bibliographie : Malou Haine, L'Apollonide de Leconte de Lisle et Franz Servais, éditions Mardaga, Bruxelles (2004).

 

Programme :

17H00 Malou Haine, professeur honoraire de musicologie à l’Université Libre de Bruxelles, conservateur honoraire du MIM (Musée des instruments de musique) : Histoire de la création de l’Apollonide et de sa redécouverte dans les archives des descendants de la famille du compositeur.

17H30 : Jean-Marc Luce, professeur d’archéologie grecque à l’Université Toulouse Jean Jaurès.L’Apollonide de Franz Servais, l’Ion d’Euripide et Delphes.

17H50 : Extraits de l’Apollonide de Franz Servais : interprétés sous la direction musicale de Jean-Walter AUDOLI :

-     KREOUSA – Claire-Elie TENET, soprano

-     ION – Sébastien OBRECHT, ténor

-     LA PYTHONISSE – Jacqueline MAYEUR, alto

-     XOUTHOS, LE VIEILLARD – Marc SOUCHET, baryton

-     Au piano – Eléonore SANDRON

-     Récitante et mise en situation du public – Véronique AUDOLI

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.