Portfolio

Les Echons méprisants

La contestation du CETA est réduite à un "psychodrame" et la Wallonie... à une preneuse d'otage de 500 millions d'Européens ?
  1. C'est dans la tête tout ça ! Permettre à des multinationales d'être indemnisées avec nos impôts sur une décision arbitrale car notre législation deviendrait incommodante pour leurs affaires, c'est bon pour nous, vous comprenez ? Ça va rassurer le business, favoriser les investissements et créer des emplois qu'on vous dit ! On ne va quand-même pas laisser ces cons de Belges qui ne représentent rien du tout décider pour un demi milliard d'Européens qui attendaient unanimement et avec angoisse la conclusion de cet accord ! Faites péter le champagne (le moussuex ça marche aussi !). Et de toutes façons la démocratie ça va cinq minutes hein, si vous n'êtes pas capables de comprendre ce qui est bon pour vous, on est bien obligé de décider à votre place. Des bisous Clin d'œil

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.